Documents du mois archivés

Fondation au Broc - février 2018

Voir toutes les images (2)

En 1546, Jacques Pardinel fonde le chapitre de Notre-Dame-du-Broc près d’Issoire dans le diocèse de Clermont.

 

L’acte de fondation du chapitre, transcrit dans un registre de 132 pages de parchemin, est issu du fonds du chapitre du Broc (Cote aux Archives départementales : 13 G 3). Jacques Pardinel, chanoine et chantre de la cathédrale de Rodez, était originaire du Broc et avait déjà consenti de nombreuses donations et fondations pour l’église. Le chapitre, placé sous le vocable de Notre-Dame, est composé d’un doyen et de huit chanoines, accompagnés de deux clercs âgés de moins de 12 ans. Deux luminiers, chargés de l’éclairage et de l’encens, et un sonneur, chargé de sonner les heures canoniales, leur sont également adjoints. L’acte de fondation revient longuement sur la procédure de nomination des chanoines et les obligations de leurs charges ainsi que les règles à respecter pour les offices. Jacques Pardinel aide à leur installation en fournissant les habits, les livres, les stalles du chœur… Par ailleurs, il fonde des aumônes à distribuer aux pauvres.

Le registre de fondation était utilisé lors des cérémonies de nomination des chanoines, comme en atteste un registre d’insinuations ecclésiastiques où il est fait mention du « doyen [ayant] pris en main le livre de la fondation dudit chapitre [pour en faire] faire lecture à haute voix » au futur chanoine (2 juillet 1734, cote : 1 G 1381, f° 253).

Le registre fait l’objet de différents décors, notamment des initiales ornées et rehaussées d’or. Une belle scène, réalisée en lavis bistre, prend place en tête du registre. Les deux tiers sont occupés par une représentation de l’Assomption de la Vierge, entourée par quatre anges. À l’extrémité droite, saint Jacques (patron des pèlerins et également patron du fondateur du chapitre) est reconnaissable à son bourdon (bâton du pèlerin) et à son chapeau : il présente Jacques Pardinel à la Vierge. Le fondateur est figuré en prière tandis que ses armes sont visibles à ses pieds. Le fonds est décoré de motifs répétitifs représentant des bâtons de pèlerin et des coquilles, attributs de saint Jacques.

Bien que de nombreux terriers ou registres de fondation présentent des décors en frontispice ou en en début de registre, la scène figurée ici frappe par la finesse et la minutie de son exécution. Les talents de l’artiste sont soulignés par le rendu des drapés et des expressions des personnages, dont les visages sont alternativement perçus de face, de profil ou de trois-quarts. 

Pour en savoir plus

Louise WELTER, « La fondation du chapitre du Broc en 1546 », dans Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, t. LXVIII, 1948, p. 27-38, cote aux Archives départementales : 2 Bib 103/34.


Acte de fondation de Notre-Dame-du-Broc, fonds du chapitre du Broc, 1546, 13 G 3.