Moments

La page « Moments » présente des sujets répartis entre les grandes périodes historiques et notamment les deux guerres mondiales. 

Moyen âge


 (jpg - 90 Ko)

 

ENCRE, SCEAUX ET PARCHEMINS

Cette présentation est une version virtuelle de l’exposition organisée par les Archives départementales du 17 septembre au 4 novembre 2016. Nous avons souhaité conserver l’esprit et la scénographie de cette manifestation en reprenant l’ensemble des textes et des documents réunis pour cet événement.

 

Découvrez l'exposition


 (jpg - 101 Ko)

LA RUE AU MOYEN ÀGE     

Ce dossier du service éducatif, qui s’inscrit dans la thématique consacrée en 2018 à l’espace de la rue, est axé sur la rue au Moyen Âge. L’étude menée ici vise à offrir un aperçu de cet espace public durant la période médiévale. Par la rareté des documents médiévaux et des villes à cette période, Clermont et Montferrand seront logiquement au cœur de ce dossier.

 

Découvrez le dossier


Ancien régime


 (jpg - 86 Ko)

UNE VISITE SOLENNELLE DANS LES RUES MONTFERRANDAISES    

Dès le Moyen Âge, les visites de personnes de premier plan sont l’occasion de mettre en place des festivités auxquelles participent tous les habitants. Il s’agit de célébrer la venue d’un roi, d’un gouverneur, d’un cardinal ou toute autre personnalité émérite de la façon la plus somptueuse soit-elle. Ces pratiques perdurent tout au long de l’époque moderne, et dans une forme certes un peu différente au cours de la période contemporaine.

 

Découvrez le dossier


 (jpg - 108 Ko)

AU LOUP ! BÊTE DU GÉVAUDAN ET AUTRES LOUPS AUVERGNATS 

Des périodes de famine où les loups s'attaquent aux hommes (le fameux Courtauld à Paris en 1438), à l'histoire de la Bête de Gévaudan au succès retentissant, tant d'autres événements au fil du temps font que le loup imprègne les mentalités collectives.

Découvrez le Cahier des Archives

Consultez les archives numérisées relatives à la bête du Gévaudan (inventaire de la sous-série 1 C, Intendance d'Auvergne)


Révolution Française


 (jpg - 98 Ko)

LA CRÉATION DU DÉPARTEMENT     

À la veille de la Révolution française, l'organisation territoriale de la France divisée en provinces est très complexe. Les circonscriptions administratives, militaires, ecclésiastiques, judiciaires et fiscales se juxtaposent.

Découvrez le dossier


 (jpg - 108 Ko)

LA TERREUR     

Dater le début de celle-ci fait débat au sein des historiens. Certains la fixent à la naissance du Tribunal révolutionnaire en mars 1793, d’autres la font remonter plus tôt,  aux massacres de septembre de l’année 1792.  Pour tous, elle s’achève le 28 juillet 1794, avec la chute de Robespierre.

 

Découvrez le dossier


Second empire


 (jpg - 123 Ko)

UN EMPEREUR À CLERMONT

Espérée dès 1861, la visite à Clermont et ses environs de l’empereur Napoléon III et de sa femme, l’impératrice Eugénie, est finalement programmée l’année suivante. Au cours des trois journées des 7 au 9 juillet 1862, le couple impérial est reçu en grande pompe. Et contrairement aux indications de la Sûreté publique laissant présager des incidents, la visite de Leurs Majestés s’apprête à se dérouler sous les meilleurs auspices…

Découvrez l'article


troisième république


 (jpg - 158 Ko)

LAÏCITÉ ET TROISIÈME RÉPUBLIQUE (ANNÉES 1880-ANNÉES 1900)     

Nous nous proposons de montrer les difficultés engendrées par le projet républicain de laïcisation de la société française, sur une période courte mais durant laquelle les conflits sociétaux ont été les plus vifs, et à travers trois angles thématiques, la résistance catholique, les tensions nées de l’application des lois scolaires de Jules Ferry et les conséquences de la loi de 1905 avec la querelle des Inventaires. 

Découvrez le dossier


 (jpg - 122 Ko)

L'EXPOSITION COLONIALE INTERNATIONALE DE 1931     

Du 6 mai au 15 novembre, la France organise une exposition coloniale internationale à Paris, dans le bois de Vincennes. Le projet lancé par Paul Reynaud, alors ministre des Colonies, est porté par le Maréchal Lyautey. Nommé Commissaire général de l’Exposition à l’âge de 76 ans, celui qui avait le premier Résident général au Maroc, s’enthousiasme pour le projet, qu’il souhaite « monumental, afin de transformer l’événement en haut lieu de l’éducation coloniale des Français ». 

Découvrez le dossier


Première guerre mondiale


 (jpg - 77 Ko)

PARTIR, L'ETE 1914

Au cours de l’été 1914, l’engrenage des alliances précipite brutalement l’Europe dans la guerre. Ce déclic belliqueux fait suite à l’assassinat de l’archiduc d’Autriche-Hongrie à Sarajevo (28 juin) que la presse française a largement minoré, ne voyant dans l’événement qu’un incident de plus dans les Balkans.

Découvrez l'exposition


 (jpg - 107 Ko)

LA FOI ET LES RELIGIONS DANS LA GRANDE GUERRE

La participation des religions à la guerre revêt plusieurs formes. En premier lieu, les institutions religieuses se mettent dès le début du conflit au service du (ou des) pays belligérants, conférant ainsi à la guerre une légitimité. En France, la guerre et l’Union sacrée ne sont en aucun cas remises en cause par le clergé.

Découvrez l'exposition


 (jpg - 90 Ko)

LA CORRESPONDANCE DU COMITÉ DE SECOURS DES ÉTABLISSEMENTS BERGOUGNAN : UNE USINE DANS LA GRAND GUERRE

Mis en place dès les premiers temps de la guerre, le Comité de secours des Établissements Bergougnan est créé à l’initiative de Raymond Bergougnan, président de la société éponyme,et de ses deux frères Mathieu et Jean.

Découvrez le dossier


 (jpg - 62 Ko)

LES CIMETIERES MILITAIRES

Avec près d’1,4 million de morts et de disparus, la France paie un lourd tribut à la fin de la Première Guerre mondiale et peu de familles sont épargnées au sortir de ce conflit meurtrier.

Lorsqu’ils n’ont pas totalement disparu au moment des combats, les corps des « Morts pour la France » ont trouvé le repos dans des carrés ou des cimetières militaires. 

Découvrez le dossier


 (jpg - 87 Ko)

LA MAISON DES SOLDATS AVEUGLES DE MONTFERRAND

Créée en mars 1916, la Maison des soldats aveugles de la guerre est une école professionnelle de rééducation et d’apprentissage destinée aux soldats dépendant des XIIe et XIIe Régions militaires et devenus non-voyants pendant la guerre. 

Découvrez le dossier


 (jpg - 104 Ko)

L'AGENCE D'AUVERGNE DES PRISONNIERS DE GUERRE

La section auvergnate de l’Agence des Prisonniers de Guerre, filiale de la Croix-Rouge, fait partie des nombreuses œuvres qui voient le jour pendant la Première guerre mondiale.

Créée en mai 1915, elle s’intéresse aux prisonniers de guerre français en Allemagne et a pour but de « secourir les prisonniers nécessiteux originaires du Puy-de-Dôme […] qui ne reçoivent rien ou presque rien de leurs familles ».

Découvrez le dossier


 (jpg - 83 Ko)

LA GUERRE 1914-1918     

L'assassinat à Sarajevo le 28 juin 1914 de l'Archiduc François-Ferdinand, héritier de l'Empired'Autriche-Hongrie, fournit à l'Autriche l'occasion de vouloir s'attaquer à la Serbie. Cependant, l'opinion française ne semble guère inquiète, plus préoccupée par le procès de Mme Caillaux, épouse du Président du Conseil, comme le montrent les premières pages des journaux nationaux ou locaux. 

Découvrez le Cahier des Archives


 (jpg - 76 Ko)


EMMANUEL PORTAIL

La vidéo du témoignage de ce combattant de la Première Guerre Mondiale a été confiée aux Archives lors de la grande opération de collecte d'archives privées relatives à ce conflit.

 

 

Découvrez le dossier


Deuxième guerre mondiale


 (png - 147 Ko)

LA GUERRE 1939-1945                                                                                                                                       

Le service éducatif propose une sélection de documents illustrant la marche à la guerre des derniers jours d’août 1939 et l’entrée en guerre début septembre 1939.

Découvrez le dossier


 (jpg - 152 Ko)

LA VIE DANS LE PUY-DE-DÔME (40-44)     

Ce recueil de documents est résolument centré sur la vie du Puy-de-Dôme pendant la Seconde guerre mondiale ; notre propos n'était pas de traiter des événements militaires ou politiques nationaux ou internationaux. Les documents choisis mettent en lumière des aspects originaux de l'histoire du département pendant ces années de guerre et d'occupation, qu'ils tirent leur importance des circonstances (éloignement des frontières mais proximité de Vichy) ou d'héritages anciens (prédominance des espaces ruraux, enracinement profond des partis de gauche).

Découvrez le Cahier des Archives


 (jpg - 116 Ko)

LA TONTE DES CHEVEUX : PUNIR LES FEMMES     

Le service éducatif vous invite à découvrir un document pour le moins surprenant : alors que la tonte de la chevelure des femmes est généralement associée à la Seconde Guerre mondiale, à la Libération et à l’épuration, le Moniteur du Puy-de-Dôme de décembre 1917 mentionne  le procès d’un homme coupant les cheveux de son épouse à Montluçon en pleine Première Guerre mondiale !

Découvrez le dossier


 (jpg - 76 Ko)

AFFICHES ET TRACTS : DES VECTEURS DE LA PROPAGANDE DE VICHY   

 

Les liens avec les programmes scolaires sont multiples. En classe de Troisième, les élèves étudient l’« Effondrement et la refondation républicaine (1940-1946) » ; en classe de Première, il s’agit d’aborder « Les combats de la Résistance (contre l'occupant nazi et le régime de Vichy) » ; et enfin en classe de Terminale,  le chapitre intitulé « Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l’Affaire Dreyfus » trouve aussi un écho à cette thématique. Parallèlement, l’étude iconographique de ces affiches s’avère très intéressante.

Découvrez le dossier


QUATRIEME ET CINQUIEME républiques


 (jpg - 98 Ko)

ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES     

Des moments « incontournables »... Un déplacement présidentiel n’est jamais improvisé. Au contraire, il demande même une préparation minutieuse, qui donne lieu à l’établissement d’un programme officiel, élaboré en amont. Deux d’entre eux ont pu être mis au jour : celui établi lors du voyage de Charles De Gaulle, en 1962 et celui de juillet 1975, à l’occasion de la venue du Président Giscard d’Estaing. 

Découvrez le dossier





Retour haut de page

Document du mois

 

"Des plantes pour guérir" 

Réalisé en 1919, un rapport des docteurs Huguet et de Perrin présente une compilation des différentes plantes médicinales du département, 1919, M1045

En savoir plus sur le document du mois de décembre

 

---------------------------------------