La maison des soldats aveugles de la guerre de Montferrand

566 Fi 713 (jpg - 303 Ko)

Institution Sainte-Thérèse à Montferand avec l’annexe de Hôpital Temporaire 88 et la Maison des soldats aveugles de la guerre, vers 1920. 566 Fi 713.

 

 

 

 

Créée en mars 1916, la Maison des soldats aveugles de la guerre est une école professionnelle de rééducation et d’apprentissage, destinée aux soldats dépendant des XIIe et XIIIe Régions militaires et devenus non-voyants pendant la guerre. Elle est installée dans les bâtiments du pensionnat Sainte-Thérèse à Montferrand. Ces locaux ont été réquisitionnés par l’autorité militaire et servent d’annexe à l’Hôpital Temporaire 88 depuis juillet 1915. Fondée avec les appuis du général commandant en chef de la XIIIe région et du directeur du service de santé, la Maison est placée sous les auspices du dramaturge Eugène Brieux, du préfet du Puy-de-Dôme Élisée Becq et du médecin Maurice Teulières. Ce dernier, médecin-major de 2e classe, professeur agrégé d’ophtalmologie à la Faculté de médecine de Bordeaux et chef du centre ophtalmologique de la XIIIe Région, est en charge de la direction technique de la Maison des soldats aveugles. Georges Desdevises du Dézert, professeur d’histoire et doyen honoraire de la Faculté de Clermont-Ferrand, se voit quant à lui proposer la charge de directeur civil de l’établissement. 

 

 

Téléchargez le dossier au format pdf


566 Fi 713 (jpg - 318 Ko)

Institution Sainte-Thérèse à Montferand avec l’annexe de Hôpital Temporaire 88 et la Maison des soldats aveugles de la guerre, vers 1920. 566 Fi 713.


R 1618 (jpg - 436 Ko)

En-tête au nom de la Maison des soldats aveugles de guerre de la XIIIe Région, 1919. R 1618.




Retour haut de page