Documentation hypothécaire numérisée

Imprimer cette page

Intendance d'Auvergne

Fermer le formulaire de recherche

Inventaire

-+
  • Affaires militaires
    Dates extrêmes : 1642/1790

    • Instructions et correspondance générale
      Dates extrêmes : 1688/1787

      • 1 C 5692     1688-1729 .
        Présentation du contenu :

        Ordonnance du Roi portant déclaration de guerre contre les Hollandais (26 novembre 1688) (Clermont, Pierre Boutaudon, in-4°, 4 pages) ; - ordonnance du Roi portant déclaration de guerre contre l'Espagne (15 avril 1689) (Clermont, P. Boutaudon, in-4°, 4 pages) ; - lettre de M. de Breteuil adressant à l'intendant une ordonnance du Roi contre ceux qui se trouveront convaincus d'avoir volé des pièces ou des munitions d'artillerie (30 octobre 1723) ; - ordonnance du Roi pour mettre le régiment de cavalerie de Chartres sous le nom de Clermont (5 janvier 1724) (Paris, veuve Saugrain et Pierre Prault, in-4°, 4 pages) ; - lettre d'envoi par M. d'Argenson d'une ordonnance que le Roi a rendue sur les plaintes des hôteliers des grandes routes et des maîtres de poste à l'occasion des désordres commis par des cavaliers (17 janvier 1724) ; - lettre d'envoi d'ordonnances du Roi concernant l'augmentation des troupes et le semestre des officiers (1725) ; - lettres de M. Le Blanc adressant à l'intendant des ordonnances du Roi, qui règlent le rang et le service des maîtres de camp et capitaines réformés qui portent augmentation dans les troupes de gendarmerie et de cavalerie, et qui accordent la masse complète aux 58 compagnies de cavalerie de nouvelle levée (1727) ; - ordonnance du Roi concernant les crimes et délits militaires (1er juillet 1727) ; - lettre d'envoi par M. Le Blanc d'une ordonnance du Roi concernant le traitement qui doit être fait aux troupes (décembre 1627) ; - lettre de M. d'Angervilliers annonçant que le Roi vient de l'honorer de la charge de secrétaire d'Etat de la guerre (23 mai 1728) ; - lettre de M. Canaye annonçant qu'il vient d'être chargé, sous les ordres de M. d'Angervilliers, des affaires qui concernent les maréchaussées et les déserteurs (2 juin 1728) ; - ordonnance du Roi pour établir deux cornettes dans chacun des régiments de cavalerie française et de dragons (25 janvier 1729) (Paris, impr. royale, in-fol., 3 pages) ; - ordonnance du Roi portant un nouveau règlement tant pour la solde que pour la composition du régiment Royal-Artillerie (1er juillet 1729) (Paris, impr. royale, in-fol., 8 pages).

        Dates extrêmes : 1688-1729
        Importance matérielle : 32 pièces, papier (7 impr.).

      • 1 C 5693     1730-1744 .
        Présentation du contenu :

        Lettre d'envoi par M. d'Angervilliers d'une ordonnance du Roi qui règle le service et les fonctions des majors des régiments d'infanterie (27 mai 1730) ; - ordonnance du Roi pour établir un troisième officier dans les premiers régiments de sa cavalerie et de ses dragons (1er novembre 1732) (Paris, impr. royale, in-4°, 3 pages) ; - ordonnance du Roi pour régler le rang des capitaines des quinze bataillons de nouvelle levée (15 mai 1734) (Paris, impr. royale, in-fol., 3 pages) ; - ordonnance du Roi pour régler le rang des capitaines des vingt compagnies de cavalerie et des soixante compagnies de dragons de nouvelle levée (15 mai 1734) (Paris, impr. royale, in-fol., 3 pages) ; - lettres d'envoi par M. d'Angervilliers à M. Rossignol et au vicomte de Beaune de trois ordonnances portant réduction des effectifs des régiments (30 avril 1736) ; il invite M. de Beaune à faire cette réduction dans le régiment de Chevreuse qui est en Auvergne ; - lettres du même aux mêmes leur adressant une ordonnance du Roi relative à la réduction des troupes de l'armée d'Italie (15 juin 1736) ; l'intendant annonce que l'ordonnance a eu son exécution en ce qui concerne le régiment Royal-Bavière, qui vient d'arriver en Auvergne ; - lettre adressant une ordonnance du Roi qui enjoint aux officiers d'infanterie, de cavalerie et de dragons de porter l'habit uniforme pendant le temps qu'ils seront aux corps (17 avril 1737) ; - ordonnance du Roi pour mettre à quarante hommes chacune des compagnies de fusiliers de ses régiments d'infanterie et celles de grenadiers à quarante-cinq hommes chacune (15 mai 1741) (Paris, impr. royale, in-fol., 4 pages) ; lettre d'envoi de cette ordonnance et d'une autre relative aux congés, par M. de Breteuil ; circulaire de l'intendant aux subdélégués ; - lettres d'envoi par M. de Breteuil de plusieurs ordonnances du Roi au sujet d'augmentations dans les troupes de cavalerie et d'infanterie (1742) ; - lettre de M. d'Argenson adressant deux ordonnances du Roi, la première pour mettre à quarante et un dragons montés toutes les compagnies qui étaient restées à trente-cinq et l'autre pour lever cinq compagnies franches dont quatre de cent fusiliers chacune et une de dragons du même nombre (13 janvier 1743) ; - lettres du même adressant des ordonnances relatives aux augmentations à faire dans les troupes (août-octobre 1743) ; - lettre d'envoi d'ordonnances relatives au port de la cuirasse, à la défense faite aux officiers d'avoir des soldats pour valets, au rang que tiendront dans l'infanterie les commandants des bataillons (1744) ; - ordonnance du Roi portant déclaration de guerre contre le roi d'Angleterre (15 mars 1744) (placard, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon) ; - ordonnance du Roi pour obliger les Anglais, Ecossais et Irlandais, qui sont en France, de prendre parti dans ses régiments irlandais, suivie d'ordonnance de l'intendant (25 avril 1744) (placard, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon) ; - liste des lieutenants généraux, maréchaux de camp et brigadiers de la dernière promotion (juin 1744).

        Dates extrêmes : 1730-1744
        Importance matérielle : 35 pièces, papier (6 impr.).

      • 1 C 5694     1746-1755 .
        Présentation du contenu :

        Lettre de M. d'Argenson adressant une ordonnance du Roi qui défend dans ses armées l'usage des voitures à deux roues (25 décembre 1746) ; - ordonnance du Roi pour la levée d'un régiment d'infanterie écossaise (28 février 1747) (Paris, impr. royale, in-fol., 4 pages) ; - ordonnance du Roi portant défense à tous sujets de Sa Majesté, autres que ceux qui servent actuellement dans ses troupes, de porter aucun habit uniforme desdites troupes (31 mars 1748) (placard, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon) ; - lettres d'envoi d'ordonnances du Roi relatives aux abus qui se commettent dans la distribution du tabac de cantine (1748) ; - instruction que le Roi a fait expédier pour servir aux directeurs et inspecteurs généraux, aux officiers supérieurs de ses troupes et aux commissaires des guerres, qui procéderont à l'exécution de l'ordonnance du 1er septembre 1748, concernant la réforme qui doit être faite dans les régiments de cavalerie (Paris, impr. royale, in-fol., 6 pages) ; lettres à ce sujet de MM. d'Argenson et de Rouville ; - lettre de M. d'Argenson rappelant l'ordonnance de 1743, qui défend aux officiers de prendre des soldats à leur service (4 juin 1749) ; - lettre du même au sujet des armes provenant de la réforme du régiment de Royal-Bavière (31 décembre 1749) ; - lettre de M. Després au sujet du logement des inspecteurs chargés de faire les revues des troupes (5 avril 1750) ; - lettres d'envoi par M. d'Argenson d'une ordonnance du Roi relative au maniement des armes (juin 1750) ; d'autre ordonnance du Roi concernant le service des places (juillet 1750) ; - lettre de M. d'Argenson annonçant que la survivance de sa charge de secrétaire d'Etat vient d'être accordée à son neveu le marquis de Paulmy (3 octobre 1751) ; lettre du marquis de Paulmy à l'intendant ; - requête de Joseph Molin, habitant le bourg de Job, demandant à l'intendant de le faire jouir des privilèges attachés à la charge de contrôleur ordinaire des guerres (1755).

        Dates extrêmes : 1746-1755
        Importance matérielle : 20 pièces, papier (3 impr.).

      • 1 C 5695     1755 .
        Présentation du contenu :

        Voyage de M. de Paulmy. - Lettre de M. de Paulmy annonçant à M. de La Michodière, intendant, qu'il compte partir de Vichy, où il va prendre les eaux, le 25 ou le 26 juin, pour se rendre à Clermont, y voir le régiment de Lenoncourt, que l'intendant y fera rassembler, et se rendre ensuite à Lyon (10 mai 1755) ; il lui faudra trente chevaux, il demande à M. de La Michodière de les lui procurer ; - lettre de M. de Chazerat offrant à M. de La Michodière de recevoir M. de Paulmy à Ligonnes, à Fontenilles ou à Lezoux, parce qu'il serait sans doute embarrassant pour l'intendant de faire cette réception à Thiers ; - ordre du Roi enjoignant au régiment de Lenoncourt de s'assembler pour être passé en revue par le sieur Dumesnil, inspecteur général de la cavalerie (15 mai 1755) ; - lettre de l'intendant informant M. de Paulmy que la route par Feurs n'est pas praticable (16 mai 1755) ; - soumissions des maîtres de poste pour la fourniture des chevaux, et lettres des subdélégués ; - correspondance de l'intendant, de M. Mignot, subdélégué, du sieur Riberolles et des maire et échevins de la ville de Thiers au sujet du passage de M. de Paulmy dans cette ville ; - lettres de MM. Sauret, procureur du Roi à Vichy ; Teyras de Grandval, commissaire des guerres et de La Crène, relatives au séjour de M. de Paulmy à Vichy ; - liste des habitants de Montferrand qui ont été commandés pour aller à la bravade à l'entrée de M. de Paulmy ; - lettre de M. de Paulmy remerciant l'intendant des attentions dont il l'a comblé (6 juillet 1755).

        Dates extrêmes : 1755
        Importance matérielle : 52 pièces, papier.

      • 1 C 5696     1758-1771 .
        Présentation du contenu :

        Lettre du maréchal duc de Belle-Isle annonçant que, pour le seconder dans sa charge de secrétaire d'Etat du département de la guerre, le Roi a fait choix de M. de Cremilles (13 avril 1758) ; l'intendant correspondra directement avec M. de Cremilles comme avec le ministre lui-même ; - lettre d'envoi par M. de Cremilles de deux ordonnances du Roi, des 15 mai et 21 octobre 1758, l'une pour donner un rang dans l'infanterie aux milices garde-côtes et aux officiers qui les commandent, et la seconde pour donner rang dans les dragons aux compagnies de dragons détachées des milices garde-côtes ; - lettre du maréchal de Belle-Isle annonçant à l'intendant la nomination de M. Foullon comme intendant de la guerre et de M. de Vault comme inspecteur général des milices (14 avril 1759) ; - lettres de MM. Foullon et de Vault ; - lettre de M. de Ballainvilliers félicitant le duc de Choiseul d'avoir été appelé au ministère de la guerre et lui demandant la permission de se rendre à Paris (3 février 1761) ; - lettre du duc de Choiseul annonçant que le roi vient de nommer M. de Cremilles directeur général en chef de l'artillerie (9 février 1761) ; lettres de M. de Cremilles ; - lettre de M. de Vault annonçant que la correspondance qu'il entretenait avec les intendants sur les différents objets relatifs aux milices "va cesser, par la réunion de cette partie au bureau dans lequel elle estoit précédemment" ; mais il demeure inspecteur des milices (1er novembre 1761) ; - lettre du duc de Choiseul annonçant que M. de Cremilles s'étant démis de sa place de directeur général en chef de l'artillerie et du génie, la correspondance relative à cette partie du service sera adressée au ministre lui-même (12 avril 1762) ; - ordonnance du Roi portant déclaration de guerre contre le roi de Portugal (20 juin 1762) (placard, L.-P. Boutaudon) ; - lettre du duc de Choiseul adressant à l'intendant une ordonnance du Roi, du 25 novembre, qui réforme en entier quelques régiments d'infanterie ; les soldats réformés marcheront par étape jusqu'à la première ville de subdélégation de leur province (28 novembre 1762) ; - ordonnance du Roi concernant l'infanterie française (10 décembre 1762) (Clermont-Ferrand, L.-P. Boutaudon, in-fol., 32 pages) ; - lettre du duc de Choiseul au sujet des régiments réformés par l'ordonnance de novembre 1762, et des soldats de ces régiments qui se trouveront aux hôpitaux lors de la revue de l'inspecteur général chargé de la réforme (9 janvier 1763) ; - instruction du Roi sur l'exécution de ce qui est prescrit par les ordonnances concernant la nouvelle composition et le nouveau traitement des troupes après leur réforme (20 mars 1763) ; - lettre du duc de Choiseul annonçant à l'intendant qu'il vient d'adresser des ordres de Sa Majesté pour détacher de chaque régiment de cavalerie un sujet qui sera instruit dans l'art de la maréchallerie à l'école vétérinaire établie près Charenton (13 septembre 1769) ; - ordonnance du Roi pour accorder des hautes payes aux anciens canonniers, bombardiers, sapeurs, mineurs et ouvriers du corps royal de l'artillerie (9 décembre 1771) (Versailles, Hôtel de la Guerre, in-fol., 3 pages).

        Dates extrêmes : 1758-1771
        Importance matérielle : 29 pièces, papier (4 impr.).

      • 1 C 5697     1776-1787 .
        Présentation du contenu :

        Lettre du comte de Saint-Germain informant l'intendant de la volonté du Roi, que les troupes soient entretenues au complet et même qu'elles augmentent le travail des recrues, afin de pourvoir d'avance aux augmentations qu'on est disposé à ordonner (31 janvier 1776) ; lettre de l'intendant au commissaire des guerres ; - état des régiments d'infanterie qui doivent être portés au complet fixé par les ordonnances des 25 mars et 1er avril 1776 ; - lettre d'envoi par M. de Saint-Germain d'une ordonnance du Roi concernant quelques objets relatifs aux troupes de l'artillerie (juillet 1776) ; - lettre de l'intendant adressant cette ordonnance aux officiers municipaux des villes de la province ; - lettre d'envoi par M. de Saint-Germain d'une ordonnance du Roi concernant les garde-côtes (13 décembre 1778) (Paris, impr. royale, in-fol., 28 pages) ; - règlement arrêté par le roi pour l'habillement et l'équipement de ses troupes (26 février 1779) (Paris, impr. royale, in-fol., 51 pages) ; - lettre de M. de Montbarrey informant l'intendant de l'intention du Roi que les escadrons de chevau-légers et de chasseurs à cheval soient séparés des régiments dont ils font actuellement partie et envoyés à la destination qui leur a été prescrite, pour former les régiments créés par l'ordonnance du 29 janvier (10 mai 1779) ; - lettre du même informant l'intendant que les régiments de chevau-légers, de chasseurs à cheval et de dragons sont portés à 404 hommes et à 364 chevaux (18 janvier 1780) ; - lettre d'envoi par M. de Sartine d'une ordonnance du Roi contre ceux qui, sous le prétexte de lever des volontaires de corsaires, prennent de l'argent pour des brevets d'officiers et s'attribuent des uniformes sans permission (21 février 1780) ; - ordonnance du Roi portant règlement sur le service aux batteries, corps de garde d'observations et signaux établis sur les côtes (23 avril 1780) (Paris, imp. royale, in-fol., 26 pages et deux tableaux) ; - accusé de réception d'une lettre du marquis de Segur informant l'intendant que les seuls régiments d'infanterie pourront être portés au complet (1781) ; - lettre de M. de Castries adressant une ordonnance du Roi qui décide de réunir en un seul corps, sous le nom de bataillon auxiliaire des régiments des colonies, les deux dépôts du département de M. de Castries, ainsi que les compagnies affectées à la garde du port de Lorient (20 octobre 1781) ; - ordonnance du Roi pour mettre le régiment d'infanterie de Gâtinais sous le nom de Royal-Auvergne (11 juillet 1782) (Paris, P.-G. Simon, in-4°, 4 pages) ; - lettres du maréchal de Ségur annonçant que le baron de Livron est chargé de l'inspection des troupes qui sont dans la généralité de Riom (1785-1787).

        Dates extrêmes : 1776-1787
        Importance matérielle : 25 pièces, papier (4 impr.).

      • 1 C 7759     Supplément.
        Présentation du contenu :

        1-2. Ordonnance du Roi pour porter au complet les bataillons de son infanterie française (1er août 1755) (Paris, imp. royale, et Clermont, P. Boutaudon). - 3. Ordonnance du Roi concernant la cavalerie (1er décembre 1755).

        Dates extrêmes : 1755
        Importance matérielle : 3 pièces, papier (impr.).

      • 1 C 5871     Chirurgiens militaires.
        Présentation du contenu :

        Lettre du marquis de Paulmy au sujet de l'uniforme que le Roi a jugé à propos de donner aux chirurgiens employés dans ses armées (23 juillet 1757) ; - requêtes de Charles Jaladon, demandant, en considération de ses services, une gratification et un brevet de chirurgien-major pour l'hôpital de Clermont ; lettre à ce sujet de l'intendant au duc de Choiseul, exposant les services du sieur Jaladon (1767) ; - lettre de M. Dubois, annonçant qu'il a proposé le sieur Jaladon pour chirurgien-major du régiment de Riom (1763) ; - lettre du marquis de Ségur annonçant que le Roi accorde aux officiers de santé en chef des hôpitaux de charité attachés au service militaire un traitement de 120 livres, dont ils seront payés sur les ordonnances de l'intendant (25 octobre 1781) ; - lettre du sieur Bonnet remerciant l'intendant du brevet de chirurgien-major qu'il vient de recevoir (11 mars 1782) ; lettre de l'abbé de Féligonde (11 mars 1782) ; - requête du sieur Brun, chirurgien de l'hôpital de Montferrand (1782) ; - correspondance relative au traitement du sieur Bonnet et aux gratifications accordées au sieur Brun et au sieur Borit (1783-1786).

        Dates extrêmes : 1757-1786
        Importance matérielle : 50 pièces, papier.