Documentation hypothécaire numérisée

Imprimer cette page

Intendance d'Auvergne

Fermer le formulaire de recherche

Inventaire

-+
  • Affaires militaires
    Dates extrêmes : 1642/1790

    • Milice bourgeoise
      Dates extrêmes : 1693/1752

      • 1 C 6170     1693 .
        Présentation du contenu :

        Lettre de M. d'Ableiges, intendant, demandant s'il y a dans leurs villes "des archers ou soldats du guet commandéz par des officiers, à titre d'exempts, ou autres" (20 novembre 1693) ; - note sur le guet de la ville de Clermont ; - lettre du sieur Durriat, consul de Montaigut, déclarant qu'il n'y a dans cette ville qu'un sergent ordinaire, sans gages, exemptions ni privilèges ; - lettre des consuls de Saint-Flour, déclarant qu'il n'y a dans ledit lieu que trois valets de ville ; - délibération de l'assemblée générale des habitants de Saint-Germain-Lembron déclarant qu'il n'y a jamais eu en cette ville d'archers ni de soldats du guet (13 décembre 1693) ; - certificat adressé à l'intendant par les consuls de Thiers attestant qu'il n'y a jamais eu dans cette ville d'archers ni de soldats du guet, ni exempts, mais seulement des officiers quarteniers nommés par le corps de ville.

        Dates extrêmes : 1693
        Importance matérielle : 8 pièces, papier.

      • 1 C 6171     1694-1752 .
        Présentation du contenu :

        Arrêt du Conseil d'Etat relatif à la finance des charges de colonels, majors, capitaines et lieutenants des bourgeoisies des villes et bourgs du royaume (7 septembre 1694) ; - délibération des habitants de Paulhaguet au sujet de l'imposition ordonnée par un arrêt du 14 septembre pour le prix des offices de milice bourgeoise (2 décembre 1694) ; - requête de Marie Bonnet, veuve Cousserand, marchande de la ville de Brioude, demandant à l'intendant d'annuler la nomination que les habitants ont faite de son fils comme lieutenant de la milice bourgeoise ; pièces produites par la veuve Cousserand à l'appui de sa requête (1695) ; - requête de Jean Alboy, procureur d'office de la ville de Saint-Flour, nommé capitaine-major de la milice bourgeoise et protestant contre cette nomination ; pièces à l'appui de ladite requête (1695) ; - liste des bourgeois de Clermont qui doivent monter la garde le 20 octobre 1743 ; avis à Lambert Périer, encaveur ; - mémoire pour les officiers du bailliage de Billom contre le sieur Lagardette, commandant la garde bourgeoise de la même ville (s.d.) ; - lettre de M. Delagardette, subdélégué à Billom, exposant les services que rend la garde bourgeoise, et demandant exemption de la milice en faveur de deux fusiliers de cette compagnie (3 avril 1752).

        Dates extrêmes : 1694-1752
        Importance matérielle : 18 pièces, papier.