Documentation hypothécaire numérisée

Imprimer cette page

Intendance d'Auvergne

Fermer le formulaire de recherche

Inventaire

-+
    • 1 C 6260     Instructions générales.
      Présentation du contenu :

      Ordonnances de Marc-Antoine Turgot, intendant d'Auvergne, défendant à toutes personnes de troubler les entrepreneurs des travaux publics et de les empêcher de prendre la pierre, le bois et le sable qui leur sont nécessaires (1708) ; - ordonnance de M. Bidé de La Grandville, intendant, enjoignant aux particuliers, qui ont fait des marchés avec les entrepreneurs des ouvrages des ponts et chaussées, d'exécuter ces marchés à la première réquisition, permettant auxdits entrepreneurs de prendre les ouvriers à deux lieues à la ronde en les payant de gré à gré (18 mai 1724) (placard, P. Boutaudon) ; - lettre de M. de La Chataigneraye, intendant de Limousin, demandant à l'intendant d'Auvergne si l'on a été satisfait des tuyaux de fer coulés qui ont été employés pour la conduite des fontaines de Riom et de Clermont (27 janvier 1747) ; M. Rossignol envoie en réponse le mémoire de M. Beausire ; - arrêt du Conseil d'Etat portant règlement concernant les matériaux à prendre dans tous les endroits non clos, même dans les bois du Roi et des communautés ecclésiastiques et laïques, seigneurs et particuliers, pour l'usage des travaux des ponts et chaussées (7 septembre 1755) (Paris, P. Prault, in-4°, 4 pages) ; - le même, suivi d'ordonnance de l'intendant (placard, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon) ; - lettre d'envoi par M. de L'Averdy, contrôleur général, à l'intendant d'Auvergne, d'un projet d'arrêt proposé par les états de Languedoc pour les travaux publics de cette province et que le Roi a autorisé ; on pense qu'il pourra servir d'exemple ; analyse de ce projet (1766-1767) ; - lettres de M. Decaire, ingénieur en chef, demandant à l'intendant d'Auvergne des scieurs de long pour les travaux que le Roi a ordonné de faire à Versoix, dans le pays de Gex ; correspondance à ce sujet de l'intendant et des subdélégués (1768) ; - lettre d'envoi d'un arrêt du Conseil portant règlement pour l'ouverture des carrières et des chemins aux abords (5 avril 1772) ; - lettre de M. de La Millière annonçant que, sur l'avis de l'assemblée des ponts et chaussées, il a été décidé que les lieues seraient comptées dorénavant à 2 000 toises dans toutes les généralités du royaume (16 juin 1785) ; - lettres de M. de La Millière à l'intendant et de celui-ci aux syndics provinciaux au sujet de la présence des ingénieurs aux adjudications (1789) ; - correspondance de M. de la Millière avec la commission intermédiaire d'Auvergne et avec l'intendant au sujet de la présence des membres de ladite commission, ou des bureaux intermédiaires, aux adjudications et à la réception des travaux (1788-1789) ; - mémoire servant de réponse à la lettre de M. de Gourgues, intendant à Montauban, au sujet de la forme à donner aux procès-verbaux d'adjudication des ouvrages publics des villes et communautés (s.d.).

      Dates extrêmes : 1724-1789
      Importance matérielle : 53 pièces, papier (6 impr.), dont deux placards conservés sous les cotes 62 Fi 1115-1116.

    • Ponts et chaussées
      Dates extrêmes : 1702/1789

      • Personnel
        Dates extrêmes : 1722/1789

        • 1 C 6261     Directeurs et inspecteurs généraux.
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Orry, contrôleur général, informant l'intendant que le Roi, ayant agréé la démission de M. Dubois, directeur général des ponts et chaussées, a réuni cette direction au contrôle général des finances (28 octobre 1736) ; - lettre de M. de L'Averdy annonçant que, dans le nouvel arrangement qu'il vient de faire pour la répartition des généralités aux inspecteurs généraux des ponts et chaussées, le sieur Bouchet a été nommé pour remplir ces fonctions en Auvergne (8 juin 1765) ; - lettre de M. Trudaine annonçant que M. Gendrier est nommé pour inspecter les ponts et chaussées de la généralité de Riom (3 juin 1771) ; - lettre du même annonçant que le contrôleur général a fait choix de M. Bouchet, inspecteur général, pour remplacer M. de Regemortes (17 juin 1774) ; - lettres du même annonçant la nomination de M. Hue, puis de M. Trésaguet pour l'inspection des ponts et chaussées en Auvergne (1775) ; - lettre de M. de Cotte annonçant que M. Devaux est désigné pour inspecter la généralité de Riom, et priant l'intendant d'en aviser les ingénieurs et autres officiers des ponts et chaussées (31 juillet 1777) ; - lettre de M. Joly de Fleury annonçant que, pour suivre sous ses ordres tous les détails des ponts et chaussées, Sa Majesté a fait choix de M. de La Millière, maître des requêtes (18 juin 1781) ; - lettre de M. de La Millière informant l'intendant que, la mort de M. Devaux et la création d'une cinquième place d'inspecteur général ayant nécessité des changements dans la distribution des généralités entre les inspecteurs, M. de Limay vient d'être chargé de celle de Riom (16 février 1783).

          Dates extrêmes : 1736-1783
          Importance matérielle : 16 pièces, papier.

        • 1 C 6266     Pièces non datées.
          Présentation du contenu :

          Lettre de Mme de Montmorency de Beaune se plaignant des procédés de M. Dijon, ingénieur ; - état des circonscriptions attribuées aux ingénieurs de la généralité de Riom.

          Dates extrêmes : [1725]-[1789]
          Importance matérielle : 2 pièces, papier, dont 1 cahier de 15 feuillets.

        • 1 C 6267     Elèves.
          Présentation du contenu :

          Lettre de l'intendant demandant à M. Perronnet, inspecteur général, de recevoir le sieur Domergue à l'école des ponts et chaussées (28 novembre 1761) ; - mémoire des travaux exécutés par G. Duclos, élève des ponts et chaussées, dans la généralité de Riom (1767) ; - correspondance relative au sieur Jobard, élève des ponts et chaussées en Auvergne (1765-1769) ; - lettre de M. Trudaine annonçant l'envoi du sieur Bizot, à titre d'élève (1772) ; - lettre de M. Mauricet, ingénieur, au sujet de la demande formée par l'élève Leclerc d'être autorisé à se rendre à Paris pour compléter son instruction (1774) ; - correspondance de MM. Trudaine et de La Millière avec l'intendant relative aux élèves des ponts et chaussées envoyés en Auvergne (1774-1789).

          Dates extrêmes : 1761-1789
          Importance matérielle : 39 pièces, papier.

        • 1 C 6268     Commissaires.
          Présentation du contenu :

          Lettres de l'intendant informant le contrôleur général et M. Trudaine de la mort de M. de Beaupré, trésorier de France à Riom (20 novembre 1747) ; il propose de donner à M. du Jouhannel, procureur du Roi et officier du bureau des finances, la commission des ponts et chaussées qu'avait M. de Beaupré ; le contrôleur général y consent ; lettres de M. du Jouhannel ; - copie d'un arrêt du Conseil qui commet M. de Vissaguet en qualité de commissaire des ponts et chaussées au lieu et place de M. du Jouhannel (12 novembre 1772) ; - lettre de M. de La Millière au sujet de M. Gelin qui demande la commission des ponts et chaussées exercée précédemment par M. de Champfleury, trésorier de France à Riom (29 septembre 1781) ; - correspondance relative à la commission des ponts et chaussées vacante par la retraite de M. de Vissaguet, premier président au bureau des finances de Riom (1785-1786) ; les officiers dudit bureau demandent la réunion de cette commission à leur corps ; la commission est accordée au sieur Dupuy ; lettres à ce sujet de M. Dupuy, conseiller au Châtelet, frère du trésorier ; - arrêt du Conseil d'Etat qui ordonne que, provisoirement, les commissaires du Conseil, précédemment pris dans les bureaux des finances supprimés dans les différentes généralités du royaume, exerceront, comme commissaires du Conseil, les fonctions mentionnées dans les arrêts qui les ont commis à cet effet (23 juin 1788) (Paris, impr. royale, in-4°, 3 pages).

          Dates extrêmes : 1747-1788
          Importance matérielle : 47 pièces, papier.

        • 1 C 6269     Trésoriers.
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. de Beringhen rappelant à M. d'Evry, intendant, que, les charges de trésoriers généraux des ponts et chaussées, supprimées en 1716, ayant été rétablies, ces trésoriers doivent jouir des taxations à eux attribuées dans les adjudications des travaux publics (11 mars 1722) ; - lettre de M. La Rue de S. Remy annonçant qu'il vient d'acquérir de M. Brochet de Pontcharost sa charge de trésorier général des ponts et chaussées (1724) ; - lettre de M. Delarue de Beaumont annonçant qu'il vient d'être pourvu de la charge de trésorier général (27 décembre 1731) ; - plaintes du sieur Lhoyer, trésorier des ponts et chaussées en Auvergne, contre l'intendant Trudaine, qu'il accuse de l'avoir contraint à se départir d'un marché passé avec le sieur de La Tour pour la vente de l'officie de trésorier ; copie d'une lettre anonyme écrite de Clermont à M. Dubois à ce sujet (1734) ; - lettre de M. Normant au sujet de l'intention qu'avait manifestée M. du Portail d'acquérir l'office du sieur Lhoyer (s.d.) ; - lettre du sieur Desprez de La Tour, trésorier des ponts et chaussées, au sujet d'une contestation qu'il a avec le commis aux entrées de la ville de Clermont (s.d.) ; - commission expédiée à M. de Grésillemon pour exercer la charge de trésorier-général des ponts et chaussées (1742) (impr. s.l.n.d.) ; - édit du Roi portant suppression des offices de trésoriers provinciaux des ponts et chaussées , et création nouvelle desdits offices (décembre 1743) (Paris, impr. royale, in-4°, 4 pages) ; - lettres de M. Trudaine relatives à la suppression et à la nouvelle création d'offices de trésoriers particuliers des ponts et chaussées (1744) ; lettre de M. Rossignol, intendant, annonçant que le sieur Imbert paiera le supplément demandé ; état de la caisse du sieur Imbert ; - provisions de la charge de conseiller-trésorier général alternatif et quatriennal des ponts et chaussées de France, vacante par le décès de M. de Grésillemon, en faveur de Claude René Fremin (26 mai 1746) (Paris, Thiboust, in-fol., 3 pages) ; - provisions du même office en faveur de Gabriel Fremin (24 mai 1748) (sans nom d'impr., in-fol., 4 pages) ; - correspondance de M. Trudaine avec l'intendant au sujet de la demande, formée par le sieur Imbert fils, d'être commis pour achever les exercices de son père, en attendant qu'il puisse se faire pourvoir de la charge (1764) ; - édit du Roi portant suppression des offices de trésoriers particuliers des ponts et chaussées dans les provinces et augmentation de finance des offices de trésoriers généraux desdits ponts et chaussées (mai 1765) (Paris, impr. royale, in-4°, 6 pages) ; - lettre de M. Trudaine demandant à M. de Ballainvilliers, intendant, s'il n'y a pas d'inconvénient à nommer, pour la place de commis à l'exercice de trésorier des ponts et chaussées, le sieur Fournier, qui avait été déjà commis à cette place pour M. Imbert (9 septembre 1765) ; - provisions de l'office de conseiller-trésorier général ancien et triennal des ponts et chaussées de France en faveur de François Thoynet (10 janvier 1772) (L.-F. Delatour, in-fol., 4 pages) ; - contestation entre le sieur Fournier, commis des trésoriers généraux des ponts et chaussées, et la veuve et les héritiers de M. Imbert, ancien trésorier particulier en Auvergne, au sujet de la reddition de leurs comptes ; lettres à ce sujet de MM. Trudaine et Imbert.

          Dates extrêmes : 1722-1772
          Importance matérielle : 35 pièces, papier (6 impr.).

        • 1 C 6286     Divers emplois.
          Présentation du contenu :

          Requête de Mme d'Astorgue de Mirmont demandant pour son mari, Philibert de Combes, seigneur de Mirmont, un emploi dans les ponts et chaussées (1728) ; lettre de M. Trudaine demandant à M. Rossignol, intendant d'Auvergne, un état de tous ceux qui sont employés pour les ponts et chaussées dans la généralité de Riom (7 décembre 1743) ; états des employés indiquant leur âge, leurs appointements, leur capacité et leurs moeurs ; - arrêt du Conseil d'Etat et lettres patentes sur icelui portant nouveau règlement pour l'établissement d'un architecte premier ingénieur, de quatre inspecteurs généraux, d'un directeur du bureau des géographes et dessinateurs et de 25 ingénieurs des ponts et chaussées en commission, pour les généralités et pays d'élection, et qui fixe les appointements attribués à chacun de ces emplois (7 juillet et 17 août 1750) (Paris, impr. royale, in-4°, 11 pages) ; - édit du Roi portant suppression des offices d'intendants, de trésoriers et de contrôleurs des turcies et levées, et réunion d'iceux aux ponts et chaussées (février 1772) (Clermont, L.-P. Boutaudon, in-4°, 4 pages).

          Dates extrêmes : 1728-1772
          Importance matérielle : 10 pièces, papier (2 impr.).

        • 1 C 7687     Supplément.
          Présentation du contenu :

          1. Lettre de l'archevêque de Tours recommandant à M. Rossignol le sieur de Laroche, ingénieur en Auvergne (1746). - 2. Lettre de M. Cassini de Thury adressant à l'intendant un ingénieur qui a poussé assez loin ses études théoriques, mais qui aurait besoin de s'exercer sur le terrain (29 novembre 1765) cachet. - 3. Requête de Marie-Henriette Thiboulz de Laqueyrie demandant pour son mari une place de piqueur aux travaux des grands chemins ou de commis pour la marque des cuirs (s.d.).

          Dates extrêmes : 1746-1765
          Importance matérielle : 3 pièces, papier.

        • 1 C 7796     Supplément.
          Présentation du contenu :

          1. Arrêt du Conseil d'Etat nommant M. Guillaume du Johannel, procureur du Roi au bureau des finances de Riom, à la place de commissaire des ponts et chaussées, vacante par la mort de M. Dubois de Macholles (19 décembre 1747).

          Dates extrêmes : 1747
          Importance matérielle : 1 pièce, papier.

        • Ingénieurs, inspecteurs et sous-ingénieurs
          Dates extrêmes : 1723/1789

          • 1 C 6262     1723-1759 .
            Présentation du contenu :

            Lettre du marquis d'Asfeld invitant M. de Vic à quitter l'Auvergne, et à se rendre au Quesnoy, où il doit se faire des ouvrages assez considérables (13 janvier 1723) ; - lettre de M. Dubois annonçant à M. de La Grandville que le sieur de Vic est disposé à retourner en Auvergne quand il sera libre (24 janvier 1726) ; - lettre de M. de Vic annonçant qu'il espère obtenir un congé pour se rendre en Auvergne, quand les travaux dont il est chargé à Cambrai seront terminés (18 mai 1726) ; - lettre de M. Dubois adressant à M. Trudaine la commission du sieur Hupeau et promettant de ne pas oublier le sieur de Banssat (3 décembre 1731) ; - lettres du même au sujet de gratifications et de congés demandés par le sieur Hupeau et des plaintes portées contre cet ingénieur (1734-1737) ; - lettre de M. d'Ormesson informant l'intendant qu'il a chargé M. Hupeau d'employer aux travaux des ponts et chaussées le sieur Bracon de Rochefort (20 mai 1739) ; - lettres de M. Dijon et de l'intendant au sujet de la révocation du sieur Bracon de Rochefort (1743) ; - lettre de M. Trudaine annonçant la nomination du sieur de Laroche sous-ingénieur en Auvergne, à la place du sieur de Rochefort (7 avril 1743) ; - lettre du même au sujet de la gratification demandée par M. Dijon, ingénieur (17 septembre 1745) ; mémoire des travaux extraordinaires faits par l'ingénieur des ponts et chaussées ; lettres de l'intendant (1745-1747) ; - correspondance de M. Trudaine avec l'intendant d'Auvergne relative aux appointements des sieurs de Laroche et de Boussac, sous-ingénieurs (1747) ; - correspondance de l'intendant avec M. Trudaine au sujet des honoraires à accorder aux ingénieurs pour les travaux autres que ceux des ponts et chaussées (1749) ; - lettre de M. Lescure remerciant l'intendant d'avoir favorablement parlé de lui à M. Trudaine (1750) ; - lettres de M. Trudaine au sujet des appointements du sieur de Laroche, sous-ingénieur (1755) ; - lettre du même au sujet des appointements du sieur du Boulay, sous-ingénieur (1759).

            Dates extrêmes : 1723-1759
            Importance matérielle : 40 pièces, papier.

          • 1 C 6263     1760-1773 .
            Présentation du contenu :

            Mémoire des travaux faits par le sieur de Laroche, sous-ingénieur, et pour lesquels il demande une gratification ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. Trudaine (1760) ; - correspondance de l'intendant avec M. Trudaine au sujet du logement et des frais de bureau de M. Dijon, ingénieur (1767) ; - certificat de l'intendant en faveur du sieur Dijon (1768) ; - commission expédiée au sieur Duclos pour servir en qualité de sous-ingénieur dans la généralité de Riom (1768) ; correspondance à ce sujet de M. Trudaine avec M. de Montyon, intendant d'Auvergne ; lettres du sieur Duclos et de M. le comte de Besse ; - lettres de MM. de Laroche, Trudaine et d'Invau au sujet de la retraite du sieur Dijon (1769) ; le sieur Bertrand, sous-inspecteur de la généralité de Paris, est nommé ingénieur en chef de celle de Riom ; - lettre de M. d'Invau annonçant que, sur les bons témoignages rendus en faveur du sieur de Laroche, sous-inspecteur en Auvergne, il vient de le nommer pour conduire la construction d'un pont en pierre à Roanne ; il sera remplacé en Auvergne par le sieur Chevalier, sous-inspecteur à Lyon (15 novembre 1769) ; - lettres des sieurs de Laroche et Chevalier ; - lettre de M. Trudaine annonçant que le contrôleur général a fait choix du sieur Bertrand pour le poste d'ingénieur en Franche-Comté ; le sieur Mauricet, sous-inspecteur de la généralité de Paris, remplacera en Auvergne le sieur Bertrand (4 juin 1770) ; - lettre du même annonçant l'envoi en Auvergne du sieur Gagneur, sous-ingénieur, et du sieur Bizot, élève ; le sieur du Boulay est promu au grade d'inspecteur (30 avril 1771) ; - lettre du même annonçant que le sieur Duclos, sous-ingénieur en Auvergne, passe à Perpignan et que le sieur Bouchon est nommé pour le remplacer (1772) ; M. Mauricet ayant demandé un cinquième sous-ingénieur pour la généralité de Riom, le contrôleur général a choisi le sieur J.-B. Herbelot ; les sieurs Leclerc et Moreau sont envoyés en Auvergne comme élèves pour lever et dessiner des plans ; - mémoire sur l'insuffisance du traitement alloué en Auvergne à l'ingénieur des ponts et chaussées ; - correspondance à ce sujet de l'intendant, de MM. Terray et Trudaine ; projet d'arrêt pour l'imposition sur la province du logement de l'ingénieur en chef (1772-1773) ; - arrêt du Conseil d'Etat concernant l'uniforme que le Roi vient d'accorder aux ingénieurs des ponts et chaussées (27 septembre 1772) (Paris, impr. royale, in-4°, 4 pages) ; - correspondance à ce sujet de MM. Terray et Trudaine avec l'intendant ; - lettre de M. Trudaine au sujet des appointements des sieurs Herbelot, Bouchon et Le Gagneur, sous-ingénieurs (1773).

            Dates extrêmes : 1760-1773
            Importance matérielle : 49 pièces, papier (2 impr.).

          • 1 C 6264     1775-1785 .
            Présentation du contenu :

            Lettres du sieur Chevalier demandant la protection de l'intendant pour passer ingénieur (1775-1777) ; - nomination du sieur Faulin, sous-ingénieur (1776) ; - lettre de Necker annonçant que M. Mauricet est nommé ingénieur à Moulins et que le sieur Lomet, ingénieur du Dauphiné, a été choisi pour remplacer M. Mauricet en Auvergne (22 juillet 1777) ; - correspondance de l'intendant avec M. Lomet ; - lettre de M. de Cotte au sujet des appointements du sieur Faulin (1777) ; - correspondance relative au remplacement du sieur Chevalier, sous-ingénieur, par le sieur Georget (1778) ; - lettre du sieur Bouchon, sous-ingénieur au département de Brioude, nommé au département de Thiers, en remplacement du sieur d'Herbelot ; - lettre de M. Lomet (1778) ; - lettre de M. de Cotte annonçant que le sieur Faulin de Banville passe dans la généralité de Moulins (28 novembre 1778) ; le sieur de Burnay, sous-ingénieur à Lyon, remplacera en Auvergne le sieur de Banville ; - lettre du même annonçant que le sieur Bouchon a reçu ordre de se rendre à Amiens, il ne sera remplacé en Auvergne qu'au printemps prochain (14 octobre 1779) ; le sieur Herbelot est nommé dans la généralité de Lyon au lieu du sieur Leclerc qui prendra sa place en Auvergne ; lettre à ce sujet de M. Lomet, ingénieur ; lettres des sieurs Leclerc, Bouchon et de Burnay ; - commission de sous-ingénieur délivrée au sieur Baillet pour servir en Auvergne ; lettre d'envoi de M. de Cotte (1780) ; - lettres de M. Lomet, ingénieur, demandant le grade d'inspecteur pour M. de Burnay, des congés pour MM. de Burnay et Georget, et remerciant l'intendant des gratifications accordées à l'occasion des ateliers de charité (1780) ; - mémoire pour M. Necker, directeur général des finances, dans lequel le sieur Leclerc, sous-ingénieur, rappelle ses services dans les généralités de Châlons, Lyon et Riom, et demande le brevet d'inspecteur ; lettre d'envoi de ce mémoire à l'intendant par M. Leclerc (1781) ; - lettres de M. Lomet, ingénieur en chef en Auvergne, annonçant à M. de Chazerat qu'il vient de demander sa retraite à cause du dépérissement de sa santé ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec MM. Desvaux et Joly de Fleury ; le sieur Pitot, ingénieur de la généralité de Paris, est nommé ingénieur en chef en Auvergne ; lettres du sieur Pitot (1781) ; - demande de congé pour M. de Burnay (1781) ; - lettre de M. de La Millière annonçant l'envoi du sieur Georget, sous-ingénieur, dans la généralité de Moulins, et son remplacement en Auvergne par le sieur de La Marle (22 juin 1781) ; - demandes d'avancement par MM. Leclerc et de Burnay, sous-ingénieurs ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. de La Millière (1782-1783) ; - lettres de M. de La Millière annonçant que le sieur Baillet, sous-ingénieur à Saint-Flour, est nommé à Nevers, et que le sieur Sganzin, sous-ingénieur dans la généralité d'Amiens, remplacera le sieur Baillet en Auvergne (1784) ; - lettre du sieur Gagneur, sous-ingénieur à Aurillac, demandant à être nommé inspecteur ; correspondance à ce sujet de l'intendant et de M. de La Millière (1783-1784) ; - lettres du sieur de Burnay demandant à l'intendant de le recommander à M. de La Millière pour le grade d'inspecteur, et de lui faire accorder un congé pour se rendre à Mâcon (1784-1785) ; le grade d'inspecteur est accordé à M. de Burnay.

            Dates extrêmes : 1775-1785
            Importance matérielle : 84 pièces, papier, dont un placard conservé sous la cote 62 Fi 1117.

          • 1 C 6265     1785-1789 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de M. de La Millière avec l'intendant au sujet d'un congé accordé au sieur Sganzin, sous-ingénieur (1785) ; - correspondance des mêmes relative au décès du sieur de Burnay (1786) ; le sieur Fournier de Couze le remplace en qualité de sous-ingénieur, et le grade d'inspecteur qu'avait le sieur de Burnay est donné au sieur Gagneur, sous-inspecteur à Aurillac ; - instruction provisoire pour le service des ingénieurs des ponts et chaussées ; lettre de M. de La Millière au sujet de cette instruction qui a été transmise à la commission intermédiaire d'Auvergne (1788) ; - correspondance de M. de La Millière, de l'intendant et de M. de Tournemire, subdélégué à Mauriac, au sujet des plaintes portées à la commission intermédiaire contre le sieur Fournier, sous-ingénieur (1788) ; - mémoire de la commission intermédiaire provinciale d'Auvergne à M. de La Millière, intendant général des ponts et chaussées, au sujet des plaintes portées contre le sieur Leclerc, sous-ingénieur ; correspondance à ce sujet de M. de La Millière, de l'intendant et des syndics provinciaux (1788) ; - lettre de M. de La Millière annonçant que le sieur Leclerc, va passer au département de Riom, qu'avait le sieur du Boulay, et que ce dernier sera remplacé par le sieur Roulhac de Perreix (24 janvier 1789).

            Dates extrêmes : 1785-1789
            Importance matérielle : 37 pièces, papier.

        • Directeurs et inspecteurs des chemins
          Dates extrêmes : 1725/1789

          • 1 C 6270     1725-1747 .
            Présentation du contenu :

            Lettre de l'intendant à M. Mantaigue, maître des eaux et forêts du comté d'Auvergne, au sujet des plaintes portées contre un sieur Brunel, que M. Mantaigue a commis pour travailler aux chemins ; - instruction et commission pour les préposés à l'inspection des grands chemins, délivrée à M. de Gizaguet pour le chemin de Brioude à Fix, et à M. Jouzencie pour la partie de Saint-Germain-Lembron à Pont-Cervier (1731 environ) ; - correspondance de l'intendant avec M. de Gizaguet au sujet du sieur Durand, que M. Hupeau envoie de Paris pour remplir la place de commis-inspecteur (1732) ; - lettre de Mme Guérin de Buron demandant une direction des chemins pour le sieur Fauverteix (1732) ; - lettre de l'intendant au sujet du sieur Lacombe, inspecteur de l'atelier d'Issoire à Saint-Yvoine (1733) ; - requête du sieur Strapon, inspecteur, se plaignant d'avoir été maltraité par les bateliers de Tissonnières ; correspondance à ce sujet de MM. Bourdillon et de Merville (1733) ; - lettre de M. Dutour demandant pour le sieur Fressanges, fils d'un apothicaire de Riom, une place d'inspecteur des nouveaux chemins qui vont se faire près d'Aigueperse (1734) ; - demande d'une place d'inspecteur des chemins par M. de Montigny, ci-devant inspecteur des mines d'Auvergne (1736) ; - commission pour l'inspection du grand chemin de Brioude à Borne, et de Borne au Pont-Cervier, en faveur du sieur Beaubreuil, exempt de la maréchaussée (1736) ; - lettre de M. Dosias de Saint-Chaumont demandant l'inspection du chemin qu'on doit faire de Pont-du-Château à Ravel (1737) ; - lettre du sieur Beaubreuil, inspecteur, se plaignant que le sieur Botté refuse de lui obéïr, sous prétexte d'ordres donnés par le sieur de Lescure, ingénieur ; correspondance à ce sujet du sieur Botté et du subdélégué de Brioude avec l'intendant ; - requête de Charles Dufayet, bourgeois de la ville de Bort, inspecteur des chemins de la province et des ouvrages de Vendes, demandant une décharge sur sa capitation, en considération des dépenses qu'il fait dans son service (1737) ; - lettre de M. Guillain, chanoine régulier de Sainte-Geneviève, prieur-curé de Lorcières, se plaignant des vexations et des injustices que commet, dans cette paroisse, le sieur Chastel, commis pour les travaux des grands chemins ; M. de Montluc, consulté, répond que les plaintes ne sont pas fondées (1747).

            Dates extrêmes : 1725-1747
            Importance matérielle : 29 pièces, papier.

          • 1 C 6271     1752-1764 .
            Présentation du contenu :

            Plaintes du sieur de Fourcroy, directeur des chemins royaux, contre un particulier qui l'a insulté (1752) ; - lettre de recommandation en faveur du sieur de Fourcroy par M. de Lamoignon de Maupeou (1755) ; - lettre de M. Trudaine à M. de Ballainvilliers au sujet d'une requête du marquis d'Espinchal demandant pour Michel Lafont, juge de Massiac, l'inspection des chemins qu'a M. Jouzencie (23 juin 1758) ; correspondance à ce sujet de l'intendant et de M. d'Espinchal ; - ordonnance de M. de Ballainvilliers, intendant, continuant la commission, donnée par ses prédécesseurs au sieur de Fourcroy, directeur de l'entretien des chemins royaux au département de Clermont-Ferrand (4 décembre 1758) ; lettre de M. Desclauzel demandant à l'intendant de lui conserver la charge de directeur sur le chemin de la côte de Vigouroux (1759) ; - lettre de M. de Montgon demandant pour le sieur Robert, notaire de Lempdes, la direction du chemin entre Issoire et le Pont-Cervier, qu'avait feu M. Jouzencie (1760) ; - lettre du sieur Lafont ; - requête de Ligier Ricard, entrepreneur à Clermont-Ferrand, demandant une place de directeur pour les deux routes de Clermont-Ferrand à Aurillac et à Limoges ; correspondance à ce sujet de M. de Saint-Florentin avec l'intendant (1762) ; - commissions de sous-directeurs délivrées par M. de Ballainvilliers en 1763 ; - requête de M. Ruynes, directeur du grand chemin de Saint-Flour à Aurillac, demandant une remise sur ses impositions (1764) ; - requête de Jean Bouche, hoqueton de l'intendant et garde du Roi en la prévôté de son hôtel, exposant qu'il a fait de nombreuses pertes et que les gages de son office de garde du Roi ne lui ont pas été payés ; commission de directeur des chemins délivrée au sieur Bouche (1764).

            Dates extrêmes : 1752-1764
            Importance matérielle : 36 pièces, papier.

          • 1 C 6272     1765-1771 .
            Présentation du contenu :

            Lettre de Mme Champflour de Ludière demandant pour son beau-frère, M. Cougoul, sieur de Fontmarcel, la direction des chemins qu'avait feu M. Ribeyre, subdélégué à Rochefort (1765) ; - lettre de M. Arnaud demandant pour le sieur Cousserand, canonnier, habitant à Vic-le-Comte, le poste du sieur Neuville, inspecteur des chemins, qui vient de mourir (1765) ; - commissions de sous-directeur délivrées au sieur de Carné (1765) ; au sieur Bailly (1766) ; - lettre de M. Mathieu remerciant l'intendant de la commission de sous-directeur qu'il lui a accordée sur les chemins de Clermont et d'Issoire à Besse (1766) ; - lettre de M. de Lastic demandant une direction des chemins pour le sieur Dupuy (1766) ; l'intendant répond qu'il a réservé ces emplois à ses subdélégués ; - lettre du sieur Payot au sujet de la direction qui lui a été promise, en remplacement du sieur Chanley, décédé (1766) ; - requête de M. de Carné, écuyer, sieur de Bourgneuf, demandant à l'intendant de lui continuer l'emploi de sous-directeur qu'il avait sous M. de Ballainvilliers ; - requête du sieur Chappus, notaire royal et lieutenant de la justice de Tournoël, demandant la direction du grand chemin de Riom à Volvic (1770 environ) ; - correspondance relative au remplacement du sieur Baillif par le sieur Rameau en qualité de sous-directeur pour le chemin de Lempdes au Gévaudan ; - requêtes d'Antoine Strapon, directeur des chemins royaux, exposant que son père, Claude Strapon, a rempli cette charge pendant 35 ans, et qu'il a travaillé avec lui jusqu'à son décès ; il a vendu son office de procureur pour se donner tout entier au service dont il est chargé ; il demande que ses appointements soient fixés pour 1769 et années suivantes ; lettres de l'intendant et mémoires relatifs à la demande de Strapon (1770-1771) ; - requêtes du sieur Maison, marchand à Brioude et du sieur Gueyffier, subdélégué de la même ville, demandant la direction des chemins dont était chargé le sieur Vairon père, qui vient de mourir ; - lettres du sieur Vairon fils, rappelant qu'il avait été pourvu de la commission de directeur par M. de Ballainvilliers ; il demande en dédommagement une place de casernier ou de syndic (1770) ; - état des directeurs des chemins avec le détail des parties de routes dont ils sont chargés et les appointements dont ils jouissent (1770) ; - lettre de l'intendant annonçant qu'il révoque toutes les commissions de sous-directeur des chemins (4 août 1770) ; - requête du sieur Duchesne, ci-devant sous-directeur sur la route de Clermont à Ambert, demandant un autre emploi ; lettre de M. de Polisy recommandant à M. de Montyon le sieur Haudebert, ancien sous-directeur (1770) ; - lettres de MM. Lafont de Saint-Mart et Gueyffier, directeurs, à l'intendant (1770-1771) ; - lettre de M. Payot au sujet du congé qu'il a obtenu pour aller dans sa famille à Rethel-Mazarin (1771).

            Dates extrêmes : 1765-1771
            Importance matérielle : 65 pièces, papier (2 impr.).

          • 1 C 6273     1772-1788 .
            Présentation du contenu :

            Requêtes de Gilbert de La Forest, écuyer, demeurant à Riom, et qui demande à M. de Chazerat, intendant, un emploi de directeur sur les chemins royaux (s.d.) ; lettre de recommandation de M. de Champetières en faveur du sieur de La Forest ; - lettres de MM. Trudaine et de Montcloux recommandant le sieur Parein, notaire à Montaigut, pour l'emploi d'inspecteur des chemins qu'avait feu M. de Villobié (1772) ; - lettre de M. Gueyffier faisant observer que le subdélégué de Langeac serait mieux à portée que lui pour diriger les travaux du chemin de Saugues (1772) ; - lettre de l'intendant informant MM. Falvelly et Verdier du Barrat qu'il les a nommés directeurs des chemins royaux (1774) ; - plaintes du sieur Bertrand, directeur, et du sieur Derne, conducteur de l'atelier de Pont-du-Château, contre un particulier qui les a insultés (1774) ; - lettre de M. Payot remerciant l'intendant de lui avoir conservé la direction des chemins dans la subdélégation de Mauriac (1776) ; - lettre de M. de Vixouzes annonçant qu'il a remis à M. Falvelly et à M. Verdier, lieutenant général, les commissions de directeurs que l'intendant leur a accordées (9 février 1777) ; - lettre de remerciements de M. Verdier (1777) ; - lettre de M. Mauricet proposant de donner la direction de Langeac à M. de Vaillac ? (1777) ; - lettre du sieur Lacoste, lieutenant de cavalerie et exempt de maréchaussée demandant la direction des deux branches de chemin qui conduisent d'Aurillac à Maurs et à Montsalvy (1777) ; - lettre de l'abbé Fayon, prêtre, recommandant à l'intendant pour une direction des chemins Etienne Conort, de Chaudesaigues ; - lettre du comte de Lastic recommandant le sieur Servière, aubergiste au faubourg de Saint-Flour, pour l'emploi d'inspecteur des chemins qu'avait M. de La Valette (1778) ; - lettre du sieur Douvrier annonçant qu'il a l'intention de continuer son service (1781) ; - lettre de M. Falvelly, secrétaire du Roi, demandant que son fils lui soit adjoint dans la direction des chemins qui lui a été confiée ; - demande de pension par la fille du sieur de Fourcroy, ancien directeur des chemins royaux ; correspondance à ce sujet de M. de La Millière avec l'intendant (1785) ; - correspondance de MM. Lambert, de La Millière et des procureurs syndics provinciaux avec l'intendant, relativement à la suppression des places de directeurs et sous-directeurs des chemins (1788).

            Dates extrêmes : 1772-1788
            Importance matérielle : 58 pièces, papier.

          • 1 C 6274     Pièces non datées.
            Présentation du contenu :

            Listes des directeurs et des inspecteurs ; - note sur le nommé Delaire pour lequel le marquis de Laqueuille demande la place de sous-inspecteur.

            Dates extrêmes : [1725]-[1789]
            Importance matérielle : 3 pièces, papier.

        • Conducteurs, piqueurs et syndics
          Dates extrêmes : 1725/1789

          • 1 C 6275     1733-1749 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance relative à la nomination des syndics, à leurs réclamations, aux plaintes portées contre eux : - lettre de l'intendant invitant M. Aulteroche à nommer d'office des syndics dans toutes les paroisses du département d'Issoire (2 septembre 1733) ; - lettre de M. Dufour de Villeneuve se plaignant qu'on ait choisi pour syndic des chemins le sieur Ausat, contre lequel il a des griefs légitimes (8 novembre 1733) ; - lettre de M. de Merville au sujet de l'amende à laquelle a été condamné le sieur Bonnemoy, syndic, pour avoir manqué de commander la corvée de son quartier et pour avoir distribué les tâches avec partialité (1736) ; - lettre de M. de Montgon demandant à l'intendant de nommer le sieur Antoine Pinet, d'Aulhat, commissaire (syndic) des chemins (1739) ; - lettre du sieur Clemenson nommé syndic des chemins pour la seconde classe des marchands en gros de la ville de Thiers (1741) ; il se plaint que quelques-uns de ces marchands n'ont pas payé leur portion de la partie du chemin qui est à leur charge ; - plaintes de plusieurs habitants de Gelles contre A. Souchaire, dit Galland, syndic des chemins, qu'ils accusent de partialité et d'incapacité ; enquête par le sieur de Fourcroy, directeur ; lettre du curé de Gelles à ce sujet (1743) ; - lettre de Mme de Chabannès, abbesse de Beaumont, se plaignant des dégâts qu'a fait commettre à Laschamps le sieur Astier, syndic de Saint-Genès-Champanelle ; information (1745) ; - etc.

            Dates extrêmes : 1733-1749
            Importance matérielle : 48 pièces, papier (2 impr.).

          • 1 C 6276     1750-1770 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance relative à la nomination des piqueurs et syndics, à leurs réclamations, aux plaintes portées contre eux : - lettre de M. Douvrier, directeur des chemins, au sujet de deux syndics qu'on veut faire passer au consulat (1756) ; - lettre du sieur Vairon, directeur des chemins royaux à Brioude, demandant une commission de syndic pour son fils (1760) ; - plaintes du sieur Douvrier contre le nommé Amilhau, syndic pour la paroisse d'Arpajon, qu'il accuse de négligence et d'avoir usurpé sur un chemin touchant sa propriété (1762) ; - plaintes contre le syndic de Giat, correspondance à ce sujet de MM. Alleyrat et du Ronzet avec l'intendant (1763-1764) ; - lettre de M. Mignot, subdélégué à Thiers, se plaignant que le sieur Lamarche, sous-inspecteur, se permette de révoquer les syndics (1764) ; - lettre de l'intendant à M. de Trudaine rappelant qu'à son arrivée dans la province il a fait remarquer le peu d'avantage que l'on retirait des syndics des chemins (31 août 1764) ; - plaintes contre le nommé Souchard, syndic à Salezuit ; correspondance à ce sujet du sieur Vairon, directeur, et de Mme Larochelambert de Planhol avec l'intendant ; procès-verbal d'enquête (1766) ; - état des syndics des chemins de la direction de M. de Tournemire, élection de Mauriac (1768) ; - requête du sieur Ozy demandant un emploi de commissaire des chemins (1769) ; - etc.

            Dates extrêmes : 1750-1770
            Importance matérielle : 104 pièces, papier (12 impr.).

          • 1 C 6277     1770-1771 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance relative à la nomination des piqueurs et des syndics, à leurs réclamations, aux plaintes portées contre eux : - requête d'Antoine Langlade, laboureur, syndic de Saint-Eble, demandant la réunion sur sa personne du syndicat des chemins et du syndicat de la paroisse (vers 1770) ; - requête de Benoît Rigodon, notaire, demandant à être déchargé du syndicat des chemins (1770) ; - requête de Joseph Grellet, bourgeois de la ville d'Allègre, demandant sa commission de syndic des chemins (1771) ; - état des syndics négligents que M. de Mallessaigne, subdélégué à Bort, propose de remplacer ; correspondance à ce sujet (1771) ; - correspondance du duc de La Vrillière, de M. de Montyon, intendant, et de M. Lafont de Saint-Marts, subdélégué à Issoire, au sujet de Pierre Chanut, syndic de Grandeyrolles, qui a défendu aux corvéables de cette paroisse de travailler sur la partie de chemin qui leur a été assignée (1771) ; - etc.

            Dates extrêmes : 1770-1771
            Importance matérielle : 137 pièces, papier (15 impr.).

          • 1 C 6278     1772-1777 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance relative à la nomination des piqueurs et syndics, à leurs réclamations, aux plaintes portées contre eux : - plaintes de quelques habitants de la paroisse de Vassel contre le sieur Boisson, syndic des chemins, qu'ils accusent d'avoir des préférences pour ses parents et pour les principaux habitants et de surcharger les autres ; information par Etienne Delagardette, subdélégué à Billom (1773) ; - lettres de M. Mignot, subdélégué à Thiers, au sujet des plaintes portées contre le sieur Lamarche, piqueur, par les corvéables de la paroisse de Saint-Remy (1773) ; - lettre de M. Mauricet, ingénieur, au sujet des moyens propres à exciter le zèle des syndics : les plus efficaces sont l'exemption du consulat et surtout la cote d'office (28 octobre 1773) ; - requête d'Antoine Timbau, exposant qu'après avoir servi 34 ans comme piqueur, il demande en raison de son âge et de ses longs services une pension viagère (1776) ; - etc.

            Dates extrêmes : 1772-1777
            Importance matérielle : 83 pièces, papier (4 impr.).

          • 1 C 6279     1772-1776 .
            Présentation du contenu :

            Etat des syndics employés pour les corvées en 1772, avec quelques observations recueillies en 1776 (état fourni par les directeurs).

            Dates extrêmes : 1772-1776
            Importance matérielle : registre, in-folio, papier, 45 feuillets.

          • 1 C 6280     1777-1782 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance relative à la nomination des piqueurs et syndics, à leurs réclamations, aux plaintes portées contre eux : - lettre de M. de Vixouzes, subdélégué à Aurillac, au sujet des renseignements demandés sur les syndics des chemins (1777) ; - état des syndics à remplacer dans la direction de Billom (1777) ; - correspondance relative au sieur Dusser, piqueur de l'élection de Saint-Flour, destitué pour avoir porté des accusations calomnieuses contre le sieur Lomet, ingénieur (1779-1781) ; - lettre de M. Vayron, curé de Flat, demandant un emploi de piqueur pour le sieur Bouchet, son paroissien (1780) ; lettre à ce sujet de M. Lafont de Saint-Marts ; - correspondance de MM. de La Millière, Touttée, du Deffan, Reboul, Joly de Fleury et Mignot, curé de Volvic, avec l'intendant au sujet de prévarications reprochées au sieur Strapon, conducteur des chemins à Riom (1781-1782) ; - état des piqueurs chargés de l'entretien des routes du département en 1781, dressé par Leclerc, ingénieur ; - etc.

            Dates extrêmes : 1777-1782
            Importance matérielle : 116 pièces, papier (6 impr.).

          • 1 C 6281     1780-1786  : syndics des subdélégations d'Aurillac, Besse, Billom, Bort et Clermont.
            Présentation du contenu :

            Correspondance relative à la nomination des syndics , à leurs réclamations, aux plaintes portées contre eux ; états contenant les noms des syndics, les paroisses qu'ils commandent, et les dates de leurs commissions ; - correspondance du contrôleur général, de l'intendant et de M. de Vixouzes, subdélégué d'Aurillac, au sujet des menaces faites au sieur Goudergues, syndic des chemins, par des particuliers de la paroisse de Junhac (1783) ; ordre d'emprisonnement ; - lettre de M. de Tane de Santena, demandant un emploi de syndic pour Antoine Reynaud, accordé (1782) ; - etc.

            Dates extrêmes : 1780-1786
            Importance matérielle : 144 pièces, papier (9 impr.).

          • 1 C 6282     1780-1786  : syndics des subdélégations d'Issoire, Lezoux, Mauriac, Montaigut et Riom.
            Présentation du contenu :

            Correspondance relative à la nomination des syndics, à leurs réclamations, aux plaintes portées contre eux ; états nominatifs des syndics.

            Dates extrêmes : 1780-1786
            Importance matérielle : 103 pièces, papier (3 impr.).

          • 1 C 6283     1780-1787  : syndics des subdélégations de Saint-Amant-Roche-Savine, Saint-Flour, Tauves et Thiers.
            Présentation du contenu :

            Correspondance relative à la nomination des syndics, à leurs réclamations, aux plaintes portées contre eux ; états nominatifs des syndics.

            Dates extrêmes : 1780-1787
            Importance matérielle : 75 pièces, papier (1 impr.).

          • 1 C 6284     1783-1787 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance relative à la nomination des conducteurs et piqueurs, à leurs réclamations, aux plaintes portées contre eux : - lettre de M. Pitot, ingénieur, demandant que, sur la route d'Issoire à Brioude et de Brioude à Fix, le nombre des piqueurs soit porté de 2 à 4 (29 mars 1783) ; - révocation de J.-B. Desrues, conducteur principal des travaux du Roi au département de Thiers (1785) ; - instruction (impr.) pour le sieur Salvage, conducteur des ouvrages des chemins royaux dans la subdélégation de Mauriac (1786) ; - lettre de Dom Barsses, faisant les fonctions de prieur claustral de Maurs se plaignant que Dom Chaule, bénédictin, ait été chargé de diriger les travaux de la promenade et qu'il s'en occupe beaucoup plus que de la récitation de son bréviaire (1787) ; - etc.

            Dates extrêmes : 1783-1787
            Importance matérielle : 100 pièces, papier (1 impr.).

          • 1 C 6285     Pièces non datées.
            Présentation du contenu :

            Requêtes de divers particuliers demandant des emplois de syndics ou de piqueurs ; correspondance relative à ces demandes ; - modèle d'une commission de conducteur ; - état des syndics proposés à l'intendant.

            Dates extrêmes : [1725]-[1789]
            Importance matérielle : 12 pièces, papier.

      • Programmation des travaux : états du roi
        Dates extrêmes : 1705/1789

        • 1 C 6287     1705-1712.
          Présentation du contenu :

          Etat des ouvrages adjugés de 1698 à 1702, dont les fonds ont été compris dans les états du Roi et n'ont pas été remis au trésorier ; ils comprennent le pavage aux environs des villes d'Aurillac, Saint-Germain-Lembron, Issoire, Brioude, les escarpements de roc au chemin du vallon de Molompize, les ponts de Saint-Chamant et de Saint-Cernin ; - état des ouvrages à faire dans la province d'Auvergne en 1705 et des fonds nécessaires pour les exécuter ; lettre à ce sujet de M. Genuyt ; lettre de l'intendant adressant l'état en question à M. d'Armenonville ; - état des ouvrages proposés (1706) ; extrait de l'état des ponts et chaussées pour ladite année, relatif à la généralité de Riom ; les principales dépenses sont l'entretien des ponts, ponceaux et murailles, la réfection du pavé sur la route d'Auvergne en Bourbonnais, escarpements à faire sur le grand chemin d'Ardes à Saint-Germain-Lembron ; - réponses de M. Genuyt aux observations de M. de Macholles sur l'état des ponts et chaussées de 1706 ; - état d'avancement des travaux adjugés en 1706 ; propositions pour 1707 ; observations de M. Dubois de Macholles sur les propositions de M. Genuyt ; - extrait de l'état des ponts et chaussées arrêté au Conseil pour 1707 ; - correspondance de quelques subdélégués relative à l'état de 1708 ; - extrait de l'état du Roi (1709) ; les principaux ouvrages sont : le pont de Colombier près Saint-Flour ; le pont de Romagnat ; celui de Las Aygades près Villejacques ; divers travaux sur la route de Maringues ; un pont près de Rochefort ; des escarpements de roc près la ville de Bort, près le château de Mazerolles à quelque distance de Mauriac, et sur la côte de Saint-Martin-Valmeroux ; le pavage à l'entrée de quelques villes ou bourgs ; un pont à Vergonghon sur le ruisseau de Coupegorge ; les réparations au pont de La Brauze sur le grand chemin de Saint-Flour à Chaudesaigues : quelques ouvrages sur la route de Riom à Maringues, enfin des réparations au pont Armurier sur la Sioule ; - état du Roi (1710) ; les principaux travaux sont : les ouvrages du pont de Roffet ; les réparations au pas de Compains ; le pavage à l'entrée de plusieurs villes ou villages ; les travaux de maçonnerie sur le grand chemin entre Orcet et Pérignat ; les réparations au pont de Montaigut ; - état des ouvrages que M. Genuyt, ingénieur, propose de faire en 1712 : réparations aux abords du pont Armurier et du bourg de Gelles, sur la route de Clermont à Limoges ; réparations sur la route de Clermont à Aurillac, notamment aux abords du pont de Las Aygadas, dans la traversée du Cimetière Enragé près de Tauves, au delà de Mauriac à la montagne de Mazerolles ; réparations sur le grand chemin d'Aurillac en Limagne par le Lioran ; travaux au pont de Vieille-Brioude et sur la route du Velay, entre autres ouvrages sur cette route il faudra rétablir le pont de Coupegorge qui a été emporté par les crues de 1710 ; réparations au pont de la ville d'Issoire ; achèvement du pavé entre Orcet et Veyre ; travaux sur la route de Clermont à Lyon ; travaux sur le grand chemin de Clermont à Billom, où passent les troupes qui viennent du Forez ; pavé et maçonnerie sur les chemins de Clermont à Riom, de Clermont à Limoges, de Riom à Limoges ; - extrait de l'état du Roi (1712) ; - état estimatif des ouvrages à faire (1713) ; extrait de l'état du Roi (1713).

          Dates extrêmes : 1705-1715
          Importance matérielle : 40 pièces, papier, dont 2 cahiers de 15 et 29 feuillets.

        • 1 C 6288     1714-1721 .
          Présentation du contenu :

          Etat des ouvrages que l'on propose de faire en Auvergne pendant l'année 1714 ; extrait de l'état du Roi pour la même année ; - état estimatif des ouvrages qu'il conviendra de faire en 1715 sur les grands chemins de la généralité de Riom ; autres états et devis estimatifs pour ladite année ; extrait de l'état du Roi pour la même année ; les nouveaux ouvrages compris dans cet état sont : ceux du pont Charrier, à environ un quart de lieue de la ville de Riom, sur le grand chemin de Paris à Clermont ; la chaussée à l'entrée de Clermont, du côté des Jacobins ; des travaux à la montagne de Thiers sur la route de Lyon ; le pont d'Arpajon, etc. ; - état des travaux proposés pour 1716 ; - extrait, relatif à la généralité de Riom, de l'état des ouvrages et réparations à faire aux ponts, chemins et chaussées pendant l'année 1716, arrêté au Conseil d'Etat le 30 avril 1717 ; - état et devis estimatif des travaux à faire dans la généralité de Riom en 1717 ; extrait de l'état du Roi pour la même année, arrêté en 1719 ; les principales dépenses concernent : le pont de Lempdes, les deux ponts à construire sur la Truyère dans la route de Clermont au Languedoc, le pont d'Arpajon sur la route d'Aurillac en Rouergue ; les travaux de la côte du Buis à la sortie d'Aurillac, au vallon de Roquesellier et au pas de Cabrières ; les escarpements de roc entre Vic et Thiezac ; le pont de l'hôpital Gautier, près Montferrand, sur la route de Paris au Languedoc ; d'autres travaux sur la même route, sur le chemin de Clermont à Billom, et sur celui d'Aubière à Pérignat ; les réparations au pont de Veyre, les ouvrages dans la traversée de Neschers ; le changement du chemin Plont entre Brioude et la Chapelle Laurent, sur la route de Languedoc, qui passera au lieu appelé Les Portes ; les escarpements de roc à faire à la côte de La Tour des Maisons par S. Flour ; la construction du pont de Cropières ; les ouvrages de la route de Lyon à Limoges par Thiers ; les travaux de la montagne de Villars près Clermont ; lettre de M. Dubois de Macholles ; - extrait de l'état du Roi pour 1719, arrêté au Conseil d'Etat en 1721 ; - situation des ponts et chaussées de la généralité de Riom de 1716 à 1720, indiquant : les sommes employées dans l'état du Roi, les ouvrages faits, les ouvrages commencés, les ouvrages portés en revenant-bon, les paiements desdits ouvrages sur ordonnances et les quittances en forme, les paiements faits à compte sur récépissés et ordres particuliers, les sommes restant à payer, le total des paiements faits et à faire, enfin une colonne d'observations où l'on voit pourquoi les ouvrages projetés n'ont pas été exécutés.

          Dates extrêmes : 1714-1721
          Importance matérielle : 26 pièces, papier, dont 4 cahiers de 100 feuillets.

        • 1 C 6289     1719-1728 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de l'intendant (?) relative aux dépenses de 1720 ; - extrait de l'arrêt du Conseil relatif aux dépenses des ponts et chaussées pour 1720 (21 juillet 1719) ; - extrait de l'état du Roi de 1720 ; - état des sommes demandées pour 1721 ; extrait de l'état du Roi pour la même année ; - état des impositions de la généralité de Riom pour la dépense des ponts et chaussées de 1721 ; extrait de l'état du Roi pour 1722 ; lettres de M. de Beringhen ; - lettre de M. Dubois adressant à l'intendant les états du Roi pour les ponts et chaussées, 1721 et 1722 (31 mai 1723) ; - état des ouvrages faits de 1718 à 1721 et de ceux qui restent à faire ; - lettres de MM. Dubois et de Beringhen à l'intendant au sujet de l'état du Roi pour 1723, du pont d'Allanche et de la communication entre l'Auvergne et le Languedoc ; - projets de dépenses pour 1723 ; extrait de l'état du Roi de la même année ; - état des dépenses des ponts et chaussées dans la généralité de Riom de 1716 à 1723 ; - lettre d'envoi de cet état par M. de Banssat, ingénieur, à l'intendant ; - correspondance de MM. de Beringhen et Dubois avec l'intendant au sujet des dépenses des ponts et chaussées de 1724 ; - arrêt du Conseil d'Etat ordonnant qu'outre les fonds ordinaires des ponts et chaussées et les impositions qui doivent être continuées en exécution des arrêts du Conseil ci-devant rendus, il sera imposé l'année prochaine, sur tous les taillables des 20 généralités des pays d'élections, la somme de 2 798 000 livres pour les ouvrages à faire dans lesdites généralités (5 juillet 1723) ; extrait de l'état du Roi pour 1724 ; - lettre de M. Dubois demandant à l'intendant d'indiquer les travaux qu'il juge les plus nécessaires (30 mars 1724) ; - propositions de l'intendant pour 1725 ; - correspondance de MM. Dubois et de Bansat avec l'intendant au sujet des dépenses de 1726 ; états de propositions ; extrait de l'état du Roi.

          Dates extrêmes : 1719-1728
          Importance matérielle : 75 pièces, papier.

        • 1 C 6290     1726-1730 .
          Présentation du contenu :

          Propositions de l'intendant pour les ouvrages à faire en Auvergne en 1727 ; extrait relatif à la généralité de Riom de l'état du Roi pour les ouvrages et réparations des ponts, chemins et chaussées pendant ladite année, arrêté le 19 octobre 1728 ; les principales dépenses sont : celles d'entretien ; construction des murs du pont de Garabit sur la Truyère ; construction du pont de S. Thomas, près Bort, sur la rivière de Rue ; - propositions pour les ouvrages à faire en Auvergne en 1728 ; correspondance à ce sujet de MM. Dubois, de Bansat et de Motes avec l'intendant ; extrait de l'état du Roi pour 1728 : un pont en maçonnerie et charpente sur la rivière d'Anse, route d'Ambert à Lyon ; autre pont en maçonnerie et charpente sur la rivière d'Epès (le Bès), route d'Auvergne en Rouergue, pont de Tréboul sur la Truyère, enfin pont d'Arpajon sur la rivière de Cère ; continuation d'ouvrages au pont de S. Thomas, de la chaussée pavée entre Le Cheix et l'entrée du Bourbonnais, du pont du Vernet sur l'Allagnon. Les ouvrages nouveaux comprennent : des réparations aux chemins, au pont de Courpière ; la construction de ponceaux sur la route de Clermont à Brioude à la sortie de Neschers ; la construction de chaussées empierrées sur le chemin de Thiers à Clermont, par le bois de Peschadoires, et sur le chemin qui conduit de Thiers par le bas du pont Astier sur la rivière de Dore, route de Lyon ; la construction de ponceaux sur la même route, de Clermont à Pont-du-Château ; divers ouvrages pour faciliter l'abord du pont de Laneau sur la Truyère, enfin les appointements de l'ingénieur ; - correspondance relative à l'état du Roi de 1729 ; - lettre de l'intendant exposant à M. Dubois que pendant la tournée qu'il vient de faire dans son département, il a rencontré partout des ouvriers qui criaient pour être payés de leur travail (9 novembre 1729).

          Dates extrêmes : 1726-1730
          Importance matérielle : 35 pièces, papier.

        • 1 C 6291     1730 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Trudaine, intendant d'Auvergne, invitant ses subdélégués à lui faire connaître dans quel état se trouvent les chemins de leur département (1er novembre 1730) ; - réponses des subdélégués de Billom, Bort, Brioude, Mauriac, Montaigut, Rochefort, Saint-Flour, Thiers, Vic-le-Comte.

          Dates extrêmes : 1730
          Importance matérielle : 21 pièces, papier.

        • 1 C 6292     1730-1733 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Dubois, avertissant M. de La Grandville que la généralité de Riom est employée pour 80 400 livres dans la répartition des fonds accordés aux ponts et chaussées pour 1730 (20 février 1730) ; - lettre à ce sujet de M. de Banssat, ingénieur ; lettre de M. Dubois renvoyant à M. Trudaine les projets visés des dépenses de 1730 ; - ouvrages proposés pour 1730 ; extrait de l'état du Roi pour la même année ; - propositions pour les travaux à faire en Auvergne en 1731, soumises par l'intendant à M. Dubois ; - lettre de M. Dubois annonçant les sommes que l'Auvergne recevra, cette année-là (13 mars 1731) ; - lettre du même demandant des explications sur une dépense faite au pont de Cabrières et qui n'avait pas été prévue (21 novembre 1731) ; extrait de l'état du Roi pour 1731 ; extrait de l'état du Roi pour 1732 ; correspondance à ce sujet ; - lettre de M. Trudaine exprimant sa crainte d'être obligé de discontinuer les ouvrages auxquels on travaille si l'envoi des fonds est encore retardé (8 mars 1733).

          Dates extrêmes : 1730-1733
          Importance matérielle : 27 pièces, papier.

        • 1 C 6293     1733-1735 .
          Présentation du contenu :

          Etat des ouvrages que l'on propose d'achever ou de continuer en 1733, en exécution des adjudications précédemment faites, et des nouveaux ouvrages qu'il serait nécessaire d'adjuger la même année ; - lettre de M. Trudaine adressant cet état de propositions à M. Dubois ; - lettre de M. Dubois informant l'intendant que les paiements réglés pour l'année courante ne suffiront qu'à remplir en décembre la recette de l'exercice 1732 ; il espère que M. Trudaine n'a rien dépensé encore sur 1733 (8 mars 1734) ; - réponse de M. Trudaine, intendant ; - lettres de MM. Orry et Dubois informant l'intendant que le Roi ne pourra soutenir la dépense des ponts et chaussées sur le pied où elle a été portée pendant la paix (septembre 1734) ; il faudra donc suspendre tous les ouvrages qui peuvent l'être sans préjudice trop sensible ; M. Dubois invite enfin l'intendant à lui adresser un état qui contienne : 1° Les fonds libres de l'exercice 1732 ; 2° Les ouvrages faits par anticipation sur l'exercice 1733 ; 3° Les autres ouvrages (s'il y en a) qui auraient été faits aussi par anticipation ; 4° Les sommes qui seraient dues dans la généralité de Riom, outre ces dépenses ; M. Trudaine envoie l'état demandé ; - lettre de M. Dubois annonçant que le Roi, par arrêt du Conseil du 1er mars 1735, a réduit la recette des ponts et chaussées de 1733 pour tous les pays d'élections (15 mars 1735) ; l'Auvergne recevra 48 712 livres et M. Dubois indique l'usage que M. Rossignol devra faire de cette somme ; - réponse de M. Rossignol, intendant, faisant remarquer combien la somme accordée à l'Auvergne est modique ; - extrait de l'état du Roi de 1733 ; lettre de M. Dubois adressant cet extrait à l'intendant en lui faisant remarquer qu'il importe de borner la dépense aux travaux indispensables.

          Dates extrêmes : 1733-1735
          Importance matérielle : 17 pièces, papier.

        • 1 C 6294     1734-1739 .
          Présentation du contenu :

          Etat des propositions faites par l'intendant pour 1734 ; extrait de l'état du Roi pour 1734 ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. Dubois ; état détaillé de l'emploi de la somme portée dans l'état de 1734 pour les entretiens ; - état de propositions pour 1735 ; lettre de l'intendant adressant cet état au contrôleur général, avec des explications sur les travaux proposés (26 novembre 1736) ; - extrait de l'état des ponts et chaussées pour 1735, relatif à la généralité de Riom ; - propositions de l'intendant pour 1736, et lettre d'envoi au contrôleur général ; les principales dépenses se rapportent au pont de Massiac et à la route de Lempdes au pont de Garabit ; extrait de l'état des ponts et chaussées de 1736 ; - projets pour 1737 ; lettre de M. Orry, contrôleur général, annonçant que le Roi a augmenté la recette des ponts et chaussées de cet exercice ; extrait de l'état du Roi pour 1737 ; - lettre de l'intendant adressant au contrôleur général les plans de trois grandes routes qu'il se propose de faire construire dans la province (18 juin 1738).

          Dates extrêmes : 1734-1739
          Importance matérielle : 43 pièces, papier.

        • 1 C 6295     1738-1742 .
          Présentation du contenu :

          Etat de propositions pour les travaux à exécuter en 1738 ; lettre de l'intendant adressant cet état au contrôleur général et donnant des explications sur les divers articles de son projet : l'entretien de la grande route du Languedoc et l'achèvement de la construction du chemin de Saint-Flour ; la continuation des travaux sur la route de Lyon à Limoges et Bordeaux ; les ouvrages d'art à faire sur cette route ; la route de Clermont à Bort, Mauriac, Aurillac, Montauban et Toulouse ; les travaux de maçonnerie les plus pressants à faire sur cette route ; le pont de Saint-Cirgues, le pont de Vendes ; - lettre de M. Orry retournant à l'intendant ses propositions pour 1738 (14 mai 1739) ; - extrait de l'état des ponts et chaussées pour 1738 ; état détaillé des crédits de l'exercice 1738 ; - lettre de M. d'Ormesson informant M. Rossignol, intendant, que le contrôleur général, avant de fixer les fonds qu'il destine à la généralité de Riom, pour les ouvrages des ponts et chaussées de 1739, veut connaître les dépenses qui ont été faites par anticipation sur cet exercice (2 octobre 1739) ; état fourni en réponse à cette lettre par l'intendant ; - état des ouvrages faits par anticipation, des ouvrages qu'on propose d'achever ou de continuer suivant les adjudications ci-devant faites et des nouveaux ouvrages à faire sur les fonds des ponts et chaussées de la généralité de Riom, pour l'exercice 1739 ; - lettre du contrôleur général annonçant qu'il approuve le programme proposé par l'intendant (17 mars 1740) ; - extrait de l'état du Roi de 1739 ; - état détaillé de l'emploi de ladite somme ; - lettre de M. Orry, contrôleur général, au sujet de la cherté des grains et des moyens à employer pour soulager les peuples ; il a semblé que le meilleur était de mettre les pauvres en état de gagner leur vie en travaillant aux ouvrages publics (6 décembre 1740) ; - lettre du même invitant l'intendant à faire examiner les dégâts que le débordement des rivières a causés sur les chemins (9 janvier 1741) ; - états des travaux proposés sur l'exercice 1740 ; lettre d'envoi de l'intendant au contrôleur général : le programme comprend tout ou partie des travaux suivants : pont de Vendes, chemin de Clermont aux bains du Mont-Dore, terrassements et empierrements sur le grand chemin de Lyon, sur celui de Clermont à Aurillac et sur la grande route du Languedoc ; - extrait de l'état du Roi de 1740 pour la généralité de Riom ; état détaillé de l'emploi de ladite somme.

          Dates extrêmes : 1738-1742
          Importance matérielle : 43 pièces, papier, dont 1 cahier de 23 feuillets.

        • 1 C 6296     1741-1745 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Trudaine à M. Rossignol, intendant ; il lui demande d'adresser, avec ses propositions pour l'année courante, l'état de ce qui a été fait en 1741 (15 avril 1742) ; - mémoire (de l'ingénieur Dijon ?) sur les ouvrages de l'exercice 1741 et sur les changements apportés à ceux qui avaient été proposés pour 1740 ; - propositions de l'intendant pour 1741 et lettre d'envoi au contrôleur général : acompte pour continuer les travaux du pont de Vendes, ouvrages d'escarpement de roc à faire pour élargir la côte de Lempdes et celle de Massiac, sur le grand chemin de Clermont à Saint-Flour ; entretien de la grande route de Clermont au Languedoc, et les frais des travaux que l'intendant se propose de faire faire sur le grand chemin de Lempdes à Saint-Flour ; douze ponceaux à faire sur le grand chemin de Clermont à Aurillac ; - extrait de l'état du Roi de 1741 pour la généralité de Riom ; état détaillé de l'emploi de ladite somme ; - propositions pour 1742 ; correspondance ; extrait de l'état du Roi ; emploi de ladite somme ; - lettre de M. Trudaine annonçant à M. Rossignol que l'Auvergne est comprise dans les fonds des ponts et chaussées de l'exercice 1743 pour une somme de 40 000 livres (11 octobre 1743) ; il désire recevoir en novembre les propositions pour l'emploi de cette somme ; - états de propositions pour les travaux à faire en 1743, dans la généralité de Riom ; lettre d'envoi de l'intendant à M. Trudaine, expliquant les motifs qui justifient ces propositions : réparations du pont Cervier, près Brioude, endommagé par l'inondation du 27 mai 1743 ; entretien des routes d'Auvergne en Languedoc et de Lempdes à Saint-Flour ; travaux de corvée sur le chemin de Saint-Flour au Gévaudan ; entretien du grand chemin de Clermont à Limoges, et continuation des travaux de corvée sur le chemin de Clermont à Aurillac, dans la partie qui va du commun du Baguet à Aurillac ; construction du pont de Grenier, sur le ruisseau de Montgon ; - lettre de M. Trudaine invitant l'intendant à ne plus confondre les nouveaux ouvrages, exécutés ou à exécuter, avec les travaux d'entretien (30 novembre 1743) ; - extrait de l'état du Roi de 1743 pour la généralité de Riom ; état détaillé de l'emploi de ladite somme.

          Dates extrêmes : 1741-1745
          Importance matérielle : 53 pièces, papier, dont 1 cahier de 13 feuillets.

        • 1 C 6297     1744-1748 .
          Présentation du contenu :

          Etat des propositions de l'intendant pour les travaux des ponts et chaussées pendant l'exercice 1744 ; états, devis et mémoires divers dressés par M. Dijon, ingénieur, et relatifs au programme de 1744 ; - lettre de l'intendant adressant à M. Trudaine son état de propositions pour les travaux à exécuter sur 1744 et des explications sur les divers articles de ce programme (13 novembre 1744) ; chemin de Talizat au pont de Tréboul, frontière du Rouergue et de l'Auvergne ; ouvrages à la côte de Massiac ; continuation du pont de Grenier ; réparations au pont de Garabit ; escarpements du roc de la côte de Garabit ; conduite des travaux de corvée sur le grand chemin de Clermont à Aurillac ; - lettre de M. Trudaine renvoyant à l'intendant l'état des travaux à exécuter : il faut absolument distinguer les entretiens, les continuations d'ouvrages et les travaux neufs (23 novembre 1744) ; - extrait de l'état du Roi pour les ouvrages et réparations des ponts, chemins et chaussées, pendant l'année 1744, arrêté au Conseil d'Etat du 29 novembre 1746 ; état détaillé de l'emploi des sommes ; - état des travaux que l'intendant propose de faire sur les fonds de 1745 ; lettre d'envoi de cet état au contrôleur général : le 1er article comprend les entretiens ordinaires ; le 2e et le 3e, les parfaits paiements des ponts de Grenier et de Garabit ; le 4e comprend la continuation des travaux à la côte de Garabit ; le 6e, les dépenses à faire en 1746 pour la conduite des travaux de corvée sur le grand chemin de Clermont à Aurillac ; le 7e article, les réparations du chemin de Riom au pont de Goudou ; - extrait de l'état du Roi de 1745, état détaillé de l'emploi des sommes ; - observations de M. Trudaine sur la situation des ouvrages exécutés au moyen des fonds de 1745 ; - réponse de l'intendant aux observations de M. Trudaine.

          Dates extrêmes : 1744-1748
          Importance matérielle : 36 pièces, papier.

        • 1 C 6298     1746-1750 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Trudaine informant l'intendant que le contrôleur général vient de faire la répartition des fonds de l'exercice 1746, destinés aux ouvrages qui seront exécutés pendant l'année 1747 (27 septembre 1746) ; l'intendant voudra bien adresser un état des ouvrages auxquels il estime que cette somme doit être employée, et en même temps un état des travaux faits en 1746 ; - état des propositions de l'intendant pour 1746, accompagné des devis et mémoires dressés pour chaque article par M. Dijon, ingénieur ; lettre d'envoi de l'intendant à M. Trudaine : le 1er article comprend la dépense des entretiens ordinaires ; le 2e, le parfait paiement des ouvrages d'escarpement de roc à la côte de Garabit ; le 3e, la dépense qu'il est nécessaire de continuer, tant pour perfectionner cette côte et celle de Ler que pour distribuer aux communautés l'entretien du chemin depuis Saint-Flour jusqu'à La Garde ; le 4e est un acompte pour les travaux de maçonnerie qui restent à faire sur le chemin de Clermont à Aurillac ; le 5e comprend les escarpements de roc et divers autres travaux sur le même chemin ; le 6e se rapporte à la dépense à prévoir pour le nouveau chemin que l'intendant fait ouvrir en ce moment de Clermont à Lezoux ; - extrait de l'état du Roi de 1746 ; état détaillé de l'emploi des fonds ; - état des dépenses que l'intendant se propose de faire en 1748, sur les fonds de l'exercice 1747, accompagné des devis et mémoires ; lettre d'envoi de cet état à M. Trudaine par M. Rossignol, intendant : le 1er article comprend la dépense des entretiens ordinaires ; le 2e est un acompte pour la continuation des ouvrages de maçonnerie sur la route de Clermont à Aurillac ; le 3e comprend la dépense pour la conduite des corvées sur cette même route ; le 4e, un acompte pour les travaux de maçonnerie sur le chemin de Clermont à Lezoux ; dans le 5e sont comprises les dépenses à faire sur le même chemin pour la conduite des corvées ; le 6e regarde la dépense à faire pour la réparation du chemin de Veyre à la forêt de Vic-le-Comte ; le 7e, la dépense faite par augmentation d'ouvrages au pont de Garabit ; le 8e, les réparations à faire en charpente au pont de Marsac ; le 9, un acompte pour la réparation du pont Estrade ; - extrait de l'état du Roi de 1747 ; état des paiements faits ; - lettre de M. Trudaine contenant ses observations au sujet des travaux exécutés en Auvergne pendant la campagne dernière, sur les fonds de 1746 et 1747 (21 novembre 1748) ; - propositions de l'intendant pour les ouvrages qui doivent se faire en 1749 sur les fonds de 1748 ; lettre d'envoi de cet état à M. Trudaine : le 1er article comprend la dépense des entretiens ordinaires ; le 2e, le parfait paiement des réparations du pont Estrade ; le 3e, un acompte pour la continuation des ouvrages de maçonnerie sur la route de Clermont à Aurillac ; le 4e, un acompte pour ceux de la route de Clermont à Lezoux ; le 5e, les dépenses pour frais de conduite des corvées sur cette dernière route ; le 6e, les dépenses à faire sur la route de Clermont à Aurillac ; le 7e, un acompte sur les ouvrages à faire en escarpement de roc sur la même route, pour les réparations aux côtes de Pont-Vieux, de la Graille et de Vendes ; le 8e, la réparation du chemin de Cervières à Blesles ; le 9, l'ouverture du chemin de Brioude à La Chaise-Dieu ; le 10e, l'ouverture du chemin entre Alègre et le grand chemin de Brioude au Puy ; le 11e, le nouveau chemin de Clermont à Ambert ; le 12e, la construction d'un pont au Pont-du-Château ; - lettre de M. Trudaine à M. Rossignol, intendant, au sujet de la décision que viennent de prendre les Etats de Languedoc de faire faire le chemin du Puy à Montpellier (15 janvier 1749) ; il faudra donc remanier le projet d'état qui avait été préparé et retrancher les articles les moins pressants ; du reste, le fonds de la généralité de Riom sera augmenté ; - l'intendant envoie un nouveau projet dans lequel il a supprimé les articles 9, 10 et 11 ; - extrait de l'état du Roi pour 1748, état des paiements.

          Dates extrêmes : 1746-1750
          Importance matérielle : 47 pièces, papier.

        • 1 C 6299     1749-1753 .
          Présentation du contenu :

          Etat des ouvrages que l'intendant propose de faire sur les fonds de 1749 ; devis et mémoires estimatifs ; lettre d'envoi de l'intendant à M. Trudaine : la plupart des dépenses proposées se rapportent à des travaux en cours d'exécution ; les ouvrages nouveaux sont le pont de La Bajasse et l'élargissement de la côte de Tauves sur le chemin de Clermont à Aurillac ; - extrait de l'état du Roi de 1749 ; état de l'emploi des sommes ; - lettre de M. Trudaine demandant que l'intendant se fasse rendre compte par l'ingénieur des travaux exécutés pendant l'année 1750 sur les exercices de 1749 et des années antérieures, et lui adresse ses états de situation en même temps que ses propositions pour l'emploi des fonds de 1750 (18 septembre 1750) ; - lettre du même appelant l'attention de l'intendant sur les dépenses qu'occasionnent les travaux faits par les corvées (18 décembre 1750) ; - état de propositions pour les travaux à exécuter sur les fonds de 1750, accompagné des mémoires et devis estimatifs ; lettre d'envoi de cet état par l'intendant à M. Trudaine : le 1er article comprend la dépense des entretiens ordinaires ; dans les articles de 3 à 8 sont compris des acomptes pour la continuation des travaux sur les routes de Clermont à Lezoux et de Clermont à Aurillac, aux ponts de La Bajasse et de Saint-Cirgues et sur le chemin de Veyre à Vic-le-Comte ; les 10e et 11e articles comprennent les dépenses à faire, tant par l'atelier des mineurs que pour la continuation des travaux de corvée, sur les routes de Clermont à Aurillac et de Clermont à Lezoux ; - lettre de l'intendant adressant à M. Trudaine les états de situation des ouvrages faits en 1751 sur les fonds de 1750, et de ceux qui restaient à achever et à payer sur les exercices 1747 et 1749 (11 décembre 1751) ; - extrait de l'état du Roi de 1750 ; état des paiements faits suivant les états de distribution et ordonnances.

          Dates extrêmes : 1749-1753
          Importance matérielle : 31 pièces, papier.

        • 1 C 6300     1751-1755 .
          Présentation du contenu :

          Etat des fonds nécessaires pour continuer ou achever en 1752, sur les fonds de l'exercice 1751, les ouvrages des ponts et chaussées de la généralité de Riom ; lettre de l'intendant adressant cet état à M. Trudaine ; - lettre de M. Trudaine annonçant la distribution des fonds de 1751 (3 octobre 1751) ; - état des propositions de l'intendant pour 1751, accompagné de mémoires et devis estimatifs ; lettre d'envoi de ces états par l'intendant à M. Trudaine : le 1er article comprend la dépense des entretiens ordinaires ; les 2e et 3e articles, le parfait paiement des ouvrages de maçonnerie sur le chemin de Clermont à Lezoux et celui des ouvrages en bois au pont de Saint-Cirgues, sur le chemin de traverse des bourgs de Vodable et Murat à Clermont ; dans les articles 4 à 8 sont compris des acomptes pour continuer les ouvrages de maçonnerie et les escarpements de roc sur la route de Clermont à Aurillac, le pont de La Bajasse, les ouvrages de maçonnerie et les relevés à bout de pavé dans la longueur du bourg des Martres, sur le chemin de Veyre à la forêt de Vic-le-Comte ; les 9e, 10e et 11e articles concernent les dépenses à faire en 1752 pour les travaux qui doivent être faits sur les routes de Clermont à Aurillac, de Clermont à Lezoux et de Clermont à Ambert ; - lettres de M. Trudaine à MM. de Moras et Dijon au sujet des états de situation de 1750 et 1751 et des réparations à faire au pont de Lempdes (décembre 1752) ; - extrait de l'état du Roi de 1751 ; état de l'emploi des sommes ; - état des ouvrages que l'intendant propose de faire sur les fonds de 1752, accompagné de mémoires et devis estimatifs ; lettre d'envoi de cet état à M. Trudaine : le 1er article comprend la dépense des entretiens ordinaires et un dédommagement de 380 livres à accorder aux propriétaires de quelques bâtiments qu'on sera obligé d'abattre à l'entrée du pont de Courpière ; le 2e article, le parfait paiement des travaux faits dans le bourg des Martres ; les articles 3 à 6 sont des acomptes pour continuer les ouvrages de maçonnerie et d'escarpement de roc sur la route de Clermont à Aurillac et au pont de La Bajasse ; les articles 7 à 9 concernent les dépenses à faire en 1753 pour l'atelier des mineurs et pour le salaire des employés à la conduite des travaux sur la route de Clermont à Aurillac, sur celle de Clermont à Ambert et sur celle de Clermont aux limites du Forez ; - extrait de l'état du Roi pour 1752, arrêté au Conseil d'Etat le 18 février 1755 ; état détaillé de l'emploi des sommes.

          Dates extrêmes : 1751-1755
          Importance matérielle : 34 pièces, papier.

        • 1 C 6301     1755-1760 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de l'intendant adressant à M. Trudaine l'état de situation des ouvrages des ponts et chaussées exécutés dans la généralité de Riom sur les fonds de 1754, et l'état de ceux qui restaient à achever et à payer sur les fonds des exercices antérieurs 1751, 1752 et 1753 ; il adresse aussi le détail des ouvrages du pont de La Bajasse et des projets de ponts à construire sur le grand chemin d'Aurillac à Limoges, dans la partie depuis la patte d'oie de Toulouzette jusqu'à la chapelle de Thioulet au-dessus de Montvert, limitrophe des généralités de Riom et de Limoges (26 décembre 1755) ; - lettre de M. Trudaine adressant à M. de La Michodière, intendant, la lettre qu'il écrit à M. Dijon, ingénieur, et qui contient ses observations sur les états de situation des ouvrages faits, la campagne dernière, dans la généralité de Riom, sur les fonds de l'exercice 1754 et sur ceux restant à consommer des exercices antérieurs (13 février 1756) ; - réponse de l'intendant ; - envoi de l'état de situation des ouvrages faits en 1756 et sur les fonds de 1754 et de ceux qui restaient à achever et à payer sur les fonds de 1754 ; - projet d'état du Roi pour l'exercice 1756 dressé par l'intendant ; lettre d'envoi de cet état à M. Trudaine : le 1er article comprend la dépense des entretiens ordinaires ; les 2e, 3e et 4e articles contiennent des acomptes tant pour le pont de La Bajasse que pour le pont de Morge et autres ouvrages de maçonnerie sur la route d'Aurillac à Limoges ; le 5e article contient un acompte pour quatre ponceaux à construire sur la nouvelle branche de chemin de La Brugière au village de Bras-de-Fer, route de Clermont à Lyon par Roanne ; les 6e et 7e articles comprennent des acomptes pour le chemin à faire autour de la ville de Brioude et celui depuis la porte Saint-Pierre de Clermont jusqu'au pont de Fontgiève ; les 8e, 9e et 10e articles comprennent les dépenses à faire en 1757 pour les ouvrages qui seront exécutés avec le secours des communautés sur le chemin de Clermont à Lezoux, sur celui de Billom à Saint-Anthème, enfin sur celui de Clermont à Besse dans les parties les plus pressantes entre cette dernière ville et Montaigut-le-Blanc ; - extrait de l'état du Roi de 1756 ; état des paiements faits ; - lettre de M. Trudaine annonçant à M. de La Michodière que l'Auvergne sera comprise dans la répartition des fonds des ponts et chaussées de 1757 pour la même somme que l'année précédente (28 octobre 1757) ; - copie de lettre de M. Trudaine à M. Dijon au sujet des états de situation des ouvrages exécutés l'année précédente sur les fonds de 1754, 1755 et 1756 (3 février 1758) ; - projet d'état du Roi pour 1757, adressé par l'intendant à M. Trudaine ; lettre d'envoi : les 1er et 2e articles contiennent le parfait paiement des ponts de La Bajasse sur l'Allier et de Pontmort sur la Morge ; les articles 3 à 6 sont des acomptes, tant pour la continuation des ouvrages de maçonnerie sur la route d'Aurillac à Limoges et sur celle de Clermont à Lyon dans la partie comprise depuis La Brugière jusqu'à Bras-de-Fer, que pour la continuation du chemin sous les murs de Brioude, et du chemin qui va de la porte Saint-Pierre de Clermont au pont de Fontgiève ; le 7e article est un acompte pour la construction de 47 ponts ou ponceaux en maçonnerie sur le grand chemin de Clermont à Ambert, Montbrison et Saint-Etienne ; le 8e article comprend les appointements des sous-ingénieurs et le 9e, les salaires des conducteurs, piqueurs et autres dépenses pour les ouvrages à faire avec le secours des communautés en 1758 ; - extrait de l'état du Roi pour 1757 ; état de l'emploi des fonds.

          Dates extrêmes : 1755-1760
          Importance matérielle : 31 pièces, papier.

        • 1 C 6302     1758-1763 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Trudaine annonçant à l'intendant que l'Auvergne est comprise pour 50 000 livres dans la distribution des fonds des ponts et chaussées de 1758 (27 octobre 1758) ; - état de propositions pour l'exercice 1758 ; lettre de l'intendant adressant cet état à M. Trudaine : les articles 1, 2 et 3 de cet état concernent le parfait paiement des ouvrages de maçonnerie sur la route de Clermont à Lyon, entre les villages de La Brugière et de Bras-de-Fer, de ceux qui ont été exécutés autour des murs de Brioude, enfin de la branche de chemin qui va de la porte Saint-Pierre de Clermont au pont de Fontgiève ; le 4e article est un acompte pour la continuation des travaux de maçonnerie sur la route d'Aurillac à Limoges ; le 5e, un acompte pour le grand chemin de Clermont à Montbrison par Ambert ; le 6e article contient un acompte pour le pont de Saint-Sauves sur la Dordogne ; le 7e, les appointements des sous-ingénieurs de la province ; le 8e, les salaires des conducteurs et piqueurs et autres dépenses pour les ouvrages à faire en 1759 avec le secours des communautés ; lettres de M. Trudaine contenant quelques observations sur les propositions de l'intendant (1759-1760) ; lettre de M. Trudaine contenant ses observations sur l'état de situation des ouvrages exécutés en 1759 dans la généralité de Riom (6 mars 1760) ; - extrait de l'état du Roi de 1758, arrêté en 1761 ; - état des paiements faits en Auvergne sur l'exercice 1758 ; - lettres de MM. Trudaine et Trudaine de Montigny au sujet de l'état du Roi de 1759 ; lettre de M. Bertin, contrôleur général, annonçant à M. de Ballainvilliers que, malgré les circonstances défavorables, il ne proposera encore aucune réduction sur les fonds alloués à la province d'Auvergne (6 mars 1760) ; - projets d'états du Roi pour 1759 ; on y remarque, parmi les dépenses proposées pour les travaux faits ou à faire, celles qui se rapportent aux ponts de La Goutelle et de Charlus ; correspondance à ce sujet de MM. Trudaine, Dijon et de l'intendant ; - extrait de l'état du Roi de 1759, arrêté en 1762 ; - état des paiements faits sur ledit exercice ; - lettre d'envoi par l'intendant à M. Trudaine sur l'état de situation des ouvrages des ponts et chaussées qui ont été faits en Auvergne en 1759 sur les fonds de 1757 et de 1758.

          Dates extrêmes : 1758-1763
          Importance matérielle : 30 pièces, papier.

        • 1 C 6303     1760-1762 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Trudaine annonçant à M. de Ballainvilliers que les fonds de 1759 ne commenceront à être remis au trésorier qu'en mars 1761 (12 décembre 1760) ; - état des ouvrages que l'intendant propose de faire sur l'exercice 1760 ; lettre de l'intendant adressant cet état à M. Trudaine : les principaux articles se rapportent aux ponts de Saint-Sauves et de Pont-du-Château et aux ouvrages de maçonnerie de la route de Clermont à Ambert et à Montbrison ; - correspondance relative à l'état de situation des ouvrages exécutés en 1760 ; - extrait de l'état du Roi pour 1760 ; - état de l'emploi des sommes ; - extraits des états du Roi pour les ponts et chaussées (1761-1762) ; états des propositions de l'intendant pour ces deux exercices ; états de l'emploi des fonds ; correspondance de M. Trudaine avec l'intendant relative aux états du Roi et aux états de situation des travaux exécutés pendant ces deux années. Les principaux ouvrages pour lesquels des fonds sont alloués sur ces deux exercices sont : les ponts de Pont-du-Château et d'Ambert, la continuation de la route de Clermont à Montbrison par Ambert, et le pavage entre Clermont et Riom.

          Dates extrêmes : 1760-1762
          Importance matérielle : 39 pièces, papier.

        • 1 C 6304     1763-1768 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Trudaine informant M. de Ballainvilliers que le contrôleur général vient d'arrêter la répartition des fonds qu'il y destine, et a compris l'Auvergne dans cette répartition pour une somme de 60 000 livres (3 décembre 1763) ; - projet d'état du Roi pour 1763 soumis par l'intendant à M. Trudaine : le 1er article comprend le parfait paiement des "relevés à bout de pavé" sur la grande route de Paris entre Clermont et Riom ; les 2e et 3e articles sont des acomptes pour la continuation des ouvrages de maçonnerie sur la route de Clermont à Montbrison par Ambert, et pour les travaux du pont de Pont-du-Château ; le 4e est un acompte pour les ouvrages qui restent à faire pour perfectionner la grande route de Lyon à Limoges, depuis la frontière du Forez au-dessus de Thiers jusqu'à celle de la Marche au-dessus de Saint-Avit ; les 5e et 6e articles comprennent les appointements des sous-ingénieurs et les salaires des conducteurs, piqueurs et autres employés aux ouvrages qui se font avec le secours des communautés ; - extrait de l'état du Roi de 1763 ; état des paiements faits sur ledit exercice ; - projet d'état du Roi pour 1764 et correspondance à ce sujet ; extrait de l'état du Roi de ladite année ; état des paiements faits sur ledit exercice ; - lettre de M. Trudaine au sujet des états du Roi (5 juin 1765) ; - état des ouvrages que l'intendant propose d'entreprendre ou de continuer sur les fonds de 1765 ; correspondance à ce sujet ; état des paiements faits sur ledit exercice ; - correspondance relative aux états de situation fournis par l'ingénieur.

          Dates extrêmes : 1763-1768
          Importance matérielle : 30 pièces, papier.

        • 1 C 6305     1766-1769 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Trudaine informant l'intendant qu'il vient d'adresser à l'ingénieur des ponts et chaussées en Auvergne le modèle pour les états de situation ; il devra y comprendre toutes les dépenses occasionnées par les travaux de corvée (30 novembre 1766) ; - observations de M. Trudaine sur l'état de situation des ouvrages exécutés en Auvergne pendant l'année 1766 ; - projet d'état du Roi pour 1766 comprenant, avec la continuation des ouvrages de maçonnerie sur la route de Clermont à Ambert, de ceux du pont de Pont-du-Château, les escarpements de roc sur le grand chemin de Lyon à Limoges ; le 4e article du projet contient aussi un premier acompte tant pour la construction du pont de Lempdes sur l'Alagnon, route de l'Auvergne au Languedoc et au Gévaudan, que pour quelques ponceaux et quelques réparations sur la même route ; lettre de M. Trudaine approuvant le projet d'état qui lui a été soumis (1767) ; - correspondance relative aux états de situation des ouvrages faits en 1767 sur les fonds des exercices antérieurs ; - projet d'état du Roi pour l'exercice 1767 ; lettre à ce sujet de M. Trudaine ; état des paiements faits sur le fond de cet exercice ; - observations de M. Trudaine sur l'état de situation des ouvrages exécutés en 1768 sur les fonds des exercices antérieurs.

          Dates extrêmes : 1766-1769
          Importance matérielle : 22 pièces, papier.

        • 1 C 6306     1769-1771 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. de Montyon, intendant d'Auvergne, à M. Trudaine au sujet des fonds alloués sur 1768 (27 juin 1769) ; - projet d'état du Roi pour 1768, adressé par l'intendant à M. Trudaine ; lettre d'envoi : le 1er article concerne le paiement des appointements payés au sieur Duclos, sous-ingénieur pour les six derniers mois de 1768 ; les 2e, 3e, 4e et 5e articles contiennent des acomptes pour la continuation des ouvrages de maçonnerie sur la route de Clermont à Ambert, des ouvrages du pont de Pont-du-Château, les escarpements de roc sur le grand chemin de Lyon à Limoges, Bordeaux et La Rochelle par l'Auvergne, les travaux du pont de Lempdes et de divers autres ouvrages de maçonnerie sur les routes de communication d'Auvergne au Languedoc par Le Puy et au Gévaudan par Saint-Flour ; le 7e article comprend un premier acompte pour ouvrages neufs en maçonnerie et réparations de ponts, ponceaux et pavés, sur la grande route d'Auvergne au Languedoc par Le Puy ; le 8e article contient les gratifications accordées aux sous-ingénieurs ou élèves ; - état du Roi pour 1768 ; état des paiements faits sur leditt exercice ; - correspondance relative aux états de situation des ouvrages exécutés en 1769 sur les fonds de 1768 et des exercices antérieurs ; - correspondance relative à l'état du Roi pour 1769 ; état des dépenses de pure nécessité à faire en Auvergne pendant l'année 1770 ; projet d'état du Roi ; lettres de M. Mauricet, ingénieur ; - lettre de M. Mauricet, ingénieur, adressant à M. de Montyon les états des ouvrages faits dans la généralité de Riom pendant l'année 1770 tant sur les fonds de l'exercice de 1769 que sur les fonds antérieurs ; - lettres de M. Trudaine à MM. de Montyon et Mauricet contenant ses observations sur l'état de situation des travaux exécutés en 1770 (13 mai 1771).

          Dates extrêmes : 1769-1771
          Importance matérielle : 43 pièces, papier.

        • 1 C 6307     1771-1774 .
          Présentation du contenu :

          Projet d'état du Roi pour 1770 et correspondance à ce sujet ; il comprend les fonds nécessaires pour continuer les travaux sur le chemin de Clermont à Ambert, dans la partie comprise entre Chignat et Saint-Anthème, aux ponts de Pont-du-Château, de Lempdes et d'Issoire ; sur le chemin de Lyon à Limoges ; sur la route d'Auvergne en Languedoc par Brioude et Le Puy, et sur celle d'Auvergne en Gévaudan par Saint-Flour ; - état des paiements faits sur ledit exercice ; - correspondance relative aux états de situation des travaux exécutés en 1771 sur les fonds des exercices antérieurs ; - projet d'état du Roi pour 1771 et correspondance à ce sujet ; il comprend les fonds nécessaires pour continuer les ouvrages en cours et pour les escarpements à faire sur la route de Saint-Flour à Aurillac ; - lettre de l'intendant adressant à M. Trudaine l'état de situation des ouvrages faits en 1772, dans la généralité de Riom, sur les fonds de 1771 et exercices antérieurs (19 mars 1773) ; - lettre de M. Trudaine communiquant à l'intendant les observations qu'il adresse à M. Mauricet, ingénieur, sur les travaux exécutés en 1772 (12 juin 1773) ; il insiste à nouveau sur le service des corvées qui aurait besoin d'être ranimé en Auvergne, et sur la trop grande multiplicité des ateliers de charité ; - projet d'état du Roi pour 1772 ; - lettre d'envoi à M. Trudaine de l'état de situation des travaux exécutés en 1773.

          Dates extrêmes : 1771-1774
          Importance matérielle : 28 pièces, papier.

        • 1 C 6308     1774-1777 .
          Présentation du contenu :

          Etat du Roi de 1773 ; - correspondance de MM. Trudaine et Mauricet avec l'intendant au sujet des états de situation des ouvrages exécutés en 1774 sur les fonds de 1773 et des exercices antérieurs ; - état du Roi de 1774 ; - envoi des états de situation des ouvrages exécutés en 1775 sur les fonds de 1774 et des exercices antérieurs ; lettre à ce sujet de l'intendant à M. Trudaine (6 août 1776) ; - correspondance relative à l'état du Roi de 1775 ; - lettre de M. Mauricet adressant à l'intendant, pour M. Trudaine, les états de situation des ouvrages exécutés en 1776 sur les fonds de 1775 (15 mars 1777) ; correspondance de l'intendant avec M. Trudaine au sujet de ces états.

          Dates extrêmes : 1774-1777
          Importance matérielle : 33 pièces, papier.

        • 1 C 6309     1777-1781 .
          Présentation du contenu :

          Etat du Roi pour les dépenses à faire sur les fonds des ponts et chaussées de l'exercice 1776 ; - correspondance à ce sujet ; - correspondance relative aux états de situation des ouvrages exécutés en 1777 ; - extrait de l'état du Roi de 1777 ; - correspondance relative aux états de situation des ouvrages exécutés en 1778 sur les fonds de 1777 et des exercices antérieurs ; - extrait de l'état du Roi de 1778 ; - correspondance relative aux états de situation des ouvrages faits en Auvergne pendant l'année 1779 sur les fonds de 1778 et des années antérieures ; lettre de M. de Cotte adressant à M. de Chazerat la lettre qu'il écrit à ce sujet à M. Lomet (22 mai 1780) ; - extrait de l'état du Roi de 1779 ; - correspondance relative aux états de situation des ouvrages faits en Auvergne pendant l'année 1780 sur les fonds de l'exercice 1779 ; - lettre de Necker adressant à M. de Chazerat les observations faites sur lesdits états dans l'assemblée des ponts et chaussées (18 avril 1781).

          Dates extrêmes : 1777-1781
          Importance matérielle : 41 pièces, papier.

        • 1 C 6310     1781-1783 .
          Présentation du contenu :

          Etat du Roi de 1780 ; parmi les dépenses on remarque celles qui se rapportent au pont de La Filliassière, sur la route de Lyon à Clermont, entre Thiers et Lezoux ; les escarpements de la côte de Thiers, même route, ceux à faire entre Maurs et Saint-Mamet, route de Clermont à Toulouse par Aurillac, et près de Chaudesaigues, sur la route de Clermont à Rodez par Saint-Flour ; la reconstruction du pont de Besse, route de Clermont au Mont-Dore ; les remblais aux abords du pont de Lempdes ; le pont sur la rivière de Poste, grande route de l'Auvergne à la Haute Guyenne par Aurillac ; le pont de Pontgibaud, enfin le pont sur la Dore, sur la grande route de Lyon à Clermont ; - lettre de M. de La Millière annonçant à l'intendant que le Roi se voit forcé de réduire les fonds qu'il avait promis pour la campagne de 1781 (31 juillet 1781) ; l'intendant fera interrompre tous les ouvrages qui pourront l'être sans trop d'inconvénients ; - correspondance relative aux états de situation des ouvrages faits en 1781 sur les fonds de 1780 ; - lettre de M. de La Millière adressant à l'intendant ses observations sur lesdits états (28 mai 1782) ; - état du Roi de 1781 ; autre état comprenant en outre les reliquats des exercices antérieurs ; correspondance ; - lettre de M. de La Millière annonçant à M. de Chazerat qu'il approuve les projets dressés par M. Pitot pour les réparations du pont de Chadeleuf et du mur de soutènement auprès du pont de Massiac, pour celles du pont de Saint-Germain-Lembron, enfin pour la construction d'un pont sur le ruisseau de Vendèze (29 janvier 1783) ; dans l'état de 1781, on a compris les remblais aux abords du pont de Pont-du-Château ; explications fournies par l'intendant à ce sujet ; - correspondance relative aux états de situation des ouvrages exécutés en 1782 sur les fonds de l'exercice 1781.

          Dates extrêmes : 1781-1783
          Importance matérielle : 38 pièces, papier.

        • 1 C 6311     1783-1787 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. de La Millière annonçant à M. de Chazerat l'état du Roi de 1782 (23 avril 1783) ; l'intendant insiste pour obtenir des fonds plus considérables ; réponse de M. de La Millière (14 juin 1783) ; - extrait de l'état du Roi de 1782 ; - correspondance relative aux états de situation des ouvrages exécutés en Auvergne en 1783 sur les fonds de 1782 ; - lettre de l'intendant adressant lesdits états à M. de La Millière (27 janvier 1784) ; - extrait de l'état du Roi de 1783 ; - correspondance relative aux états de situation des ouvrages exécutés en 1784 sur les fonds de 1783 ; - lettre de M. de La Millière annonçant à M. de Chazerat l'état du Roi de 1784 (19 avril 1785) ; extrait de l'état du Roi de 1784 ; - correspondance relative aux états de situation des ouvrages exécutés en 1785 sur les fonds de 1784 ; - extrait de l'état du Roi de 1785 ; - correspondance relative aux états de situation des travaux exécutés en 1786 sur les fonds de 1785 et des exercices antérieurs ; copie de la lettre adressée par M. de La Millière à M. Pitot, ingénieur, le 27 février 1787, et relative auxdits états de situation.

          Dates extrêmes : 1783-1787
          Importance matérielle : 40 pièces, papier.

        • 1 C 6312     1787-1789 .
          Présentation du contenu :

          Extrait de l'état du Roi (1786) ; - correspondance relative aux états de situation des ouvrages faits en 1787 sur les fonds de 1786 ; copie de la lettre de M. de La Millière à M. Pitot relative auxdits états (3 mars 1788) ; les principales observations portent sur les réparations du pont de Courpière, sur le pont commencé sur la rivière des Ternes et sur la reconstruction du pont de La Bajasse, sur les escarpements de rochers au pas de Compains, sur d'autres escarpements dans la route d'Aurillac au Quercy, dans la route de Brioude à Saint-Flour, et dans celle de Lezoux au Velay, par Courpière ; - extrait de l'état du Roi, les principales dépenses se rapportent à l'entretien des chaussées, aux réparations du pont de Courpière (1787) ; à la construction du pont des Ternes, sur la route de Saint-Flour en Rouergue, par Chaudesaigues ; à deux arceaux qui doivent être construits, l'un au passage des Goules, l'autre à Pontgibaud ; à la reconstruction des ponts de La Bajasse et de Pontgibaud ; aux escarpements de rochers au pas de Compains, sur la route d'Aurillac en Quercy ; au cordon de Thiers ; à des réparations sur diverses routes ; à la construction du pont de La Vergnette, dans la vallée de Brezons, sur la route de Saint-Flour au Rouergue par La Planèse ; aux appointements et gratifications des ingénieurs, sous-ingénieurs et élèves, enfin aux salaires des conducteurs, piqueurs et autres employés ; - correspondance relative à l'état du Roi entre M. de La Millière, l'intendant et les procureurs syndics provinciaux (1786) ; - lettre de M. Reboul, procureur syndic provincial, adressant à l'intendant une lettre que la commission intermédiaire écrit à M. de La Millière, à l'effet d'obtenir un fonds de réserve sur les fonds des ponts et chaussées (24 septembre 1788) ; - correspondance relative aux états de situation des ouvrages exécutés en Auvergne en 1788 sur les fonds de 1787 et des exercices antérieurs ; - lettre de M. de La Millière communiquant à l'intendant la lettre qu'il écrit à la commission intermédiaire au sujet des états de situation des ouvrages exécutés sur les fonds de 1788 (20 novembre 1789) ; - correspondance de M. de La Millière avec l'intendant au sujet de divers projets présentés par la commission intermédiaire d'Auvergne : élargissement du chemin qui traverse le village des Ternes, digue sur la Couze, près Coudes, pont sur la rivière de Mazerat, pont sur le ruisseau de Davayat (1788).

          Dates extrêmes : 1787-1789
          Importance matérielle : 40 pièces, papier.

        • 1 C 6313     1743  : états de situation.
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Trudaine informant l'intendant qu'il vient d'envoyer aux ingénieurs des ponts et chaussées "un état qui contient d'un côté les ouvrages et les dépenses emploiées dans l'état du Roy de 1741, afin que de l'autre ils y remplissemnt la situation des ouvrages et celle des entrepreneurs, relativement aux titres que j'y ai fait imprimer" (20 mars 1743) ; - modèle d'état de situation joint à la lettre de M. Trudaine ; - lettre de l'intendant adressant à M. Trudaine l'état de situation établi par M. Dijon, ingénieur (13 avril 1743).

          Dates extrêmes : 1743
          Importance matérielle : 3 pièces, papier dont 1 cahier in-fol. de 10 feuillets.

        • 1 C 6314     1784-1787  : états de situation.
          Présentation du contenu :

          Etat de situation, au 30 décembre 1784, des ouvrages exécutés en Auvergne sur les fonds de l'état du Roi de 1783 ; - états de situation, au 31 décembre des années 1785 à 1787, des ouvrages ordonnés par l'état du Roi de 1784 dans la généralité de Riom.

          Dates extrêmes : 1784-1787
          Importance matérielle : 4 pièces ou cahiers, in-fol., papier, de 54 feuillets.

        • 1 C 6315     1786-1788  : états de situation.
          Présentation du contenu :

          Etats de situation, au 31 décembre des années 1786 à 1788, des ouvrages ordonnés par l'état du Roi de 1785 dans la généralité de Riom ; - états de situation au 31 décembre 1787 et 1788, des ouvrages ordonnés par l'état du Roi de 1786, même généralité.

          Dates extrêmes : 1786-1788
          Importance matérielle : 6 pièces ou cahiers, in-fol., papier, de 72 feuillets.

        • 1 C 6316     1787-1788  : états de situation.
          Présentation du contenu :

          Etats de situation, au 1er novembre 1787 et au 31 décembre 1788, des ouvrages ordonnés par l'état du Roi de 1787.

          Dates extrêmes : 1787-1788
          Importance matérielle : 2 cahiers, in-fol., papier, de 117et 84 feuillets.

      • Adjudications
        Dates extrêmes : 1702/1788

        • 1 C 6317     1702-178.
          Présentation du contenu :

          Affiche annonçant l'adjudication des réparations à faire au pont de la chapelle de Pontvieux ou de Babory, près la ville de Blesle, et de l'entretien pendant trois années des ponts, ponceaux, murailles et pavés sur les routes de la généralité (1703) (placard, Clermont, P. Boutaudon) ; - affiche annonçant l'adjudication des travaux suivants : construction d'un pont sur la rivière de Mammout, grand chemin d'Aurillac au Rouergue ; réparations au pont du Pontet, grand chemin d'Aurillac à Paris ; crèches à faire autour des culées d'un pont entre Issoire et Brioude ; réparations du pont de Bordas, près Châteauneuf, sur la Sioule (1704) (placard, Clermont, P. Boutaudon) ; - devis de plusieurs ouvrages et réparations à faire dans le haut et bas Auvergne, pour la commodité du commerce et le passage des troupes (27 novembre 1704). Les principaux ouvrages sont : le pavage à faire en différents endroits aux environs d'Aurillac ; l'escarpement de la côte, près le pont de Lery, sur le grand chemin de Saint-Flour à Brioude ; la reconstruction du pont de Malpas, sur le grand chemin de Lyon à Toulouse, à une lieue de Chaudesaigues, du côté de Saint-Flour ; escarpement de la côte de Roquecourbet, sur le grand chemin de la poste entre Massiac et Brioude ; escarpements pour élargir le même chemin, près de Charbonnier et de Saint-Germain-Lembron ; réparations sur le grand chemin d'Ardes à Saint-Germain-Lembron, notamment au pont construit sur la rivière l'Evêque ; réparations au pont de Mesmont sur la Dore, grande route de la Limagne d'Auvergne au Lyonnais et au Forez ; - extrait des adjudications faites en la généralité de Riom pour les ponts et chaussées (28 juin 1705) ; - état des travaux adjugés en 1705 (10 janvier 1706) ; - baux d'adjudication pour plusieurs pièces de pavé près d'Aurillac, pour les escarpements à la côte de Roquecourbet, et sur le chemin de Saint-Germain-Lembron à Massiac, enfin pour l'entretien pendant une durée de trois années des ponts, ponceaux, murailles et pavé de la généralité de Riom (1er juillet 1706) ; divers états relatifs auxdites adjudications ; - adjudication d'escarpements à faire près du pont de Lery, et d'un pont sur la rivière l'Evêque (1705) ; - état des ouvrages des ponts et chaussées qui doivent être adjugés en 1707, dressé par M. Genuyt ; - affiche annonçant l'adjudication des réparations à faire aux ponts du Colombier, près Saint-Flour, et de La Voute de Chilhac, des 50 toises de pavé près de La Sauvetat, d'un ponceau près Saint-Germain-Lembron, et d'un canal à faire audit pont (1707) (placard, sans nom d'impr.) ; - correspondance de MM. Bayet, Monjoly de Courboulet, et de Leigonye, trésorier de France, relative aux adjudications de 1707 ; - affiche annonçant l'adjudication des travaux suivants : pavé et cailloutage sur plusieurs routes, un ponceau près La Sauvetat, réparations au pont de Garabit et au pont d'Ambert, entretien, etc. (placard, impr. sans lieu ni date).

          Dates extrêmes : 1702-1708
          Importance matérielle : 29 pièces, papier (7 impr.), dont quatre placards conservés sous les cotes 62 Fi 1118-1121.

        • 1 C 6318     1708-1711 .
          Présentation du contenu :

          Baux d'adjudication pour les travaux suivants : réparations de plusieurs chemins devenus impraticables dans la haute Auvergne ; réparations au pont Armurier (pont de bois) et au pont de Gelles sur la Sioule, au pont Estrade sur le grand chemin de Clermont en Languedoc, enfin au pont de Treboul, près Saint-Flour ; construction d'un pont à Las-Aygades, près de Villejacques ; escarpements au bois de la Rochette ; escarpements du bourg de Saint-Cernin ; pavé près d'Aurillac, sur la route de Riom à La Marche et sur celle de Riom à Randan (7 août 1708) ; - estimation par M. Genuyt des ouvrages à faire en 1709 ; - affiche annonçant l'adjudication de divers travaux (1708) (placard, sans nom d'impr.) ; - affiche annonçant l'adjudication de divers travaux (1709) (placard, sans nom d'impr.) ; - baux d'adjudication pour les travaux suivants : escarpements pour faciliter la communication entre la haute et la basse Auvergne, à la descente près la ville de Bort, dans un bois près de Vendes, près du château de Mazerolles, à la côte de Saint-Martin-Valmeroux, près le bourg de Saint-Cernin, près Charbonnières et près Saint-Flour ; réparations des ponts Armurier, de Gelles et de La Brauze et d'un ponceau sur la route de Chaudesaigues ; pavé près Drugeac et Saint-Amant (6 août 1709) ; - bail d'adjudication des réparations à faire au pas de Compains, entre Murat et Thiezac ; pavé près de Beaulieu et de Saint-Germain-Lembron ; ponceaux, pavé et aqueducs entre Orcet et Pérignat, entre Clermont et Pont-du-Château ; pavé sur le grand chemin de Riom à Limoges ; réparations au pont de Montaigut-le-Blanc (27 septembre 1710) ; - état sommaire des adjudications passées le 12 septembre 1711 ; - affiche annonçant l'adjudication des ouvrages suivants : réparations au pont de Gagnac, au-dessus d'Aurillac ; rétablissement du pont Estrade ; entretien de pavés, ponts et ponceaux (1711) ; - bail d'adjudication pour six ans de l'entretien des ouvrages des ponts et chaussées (31 décembre 1711).

          Dates extrêmes : 1708-1711
          Importance matérielle : 29 pièces, papier (7 impr.), dont trois placards conservés sous les cotes 62 Fi 1122-1124.

        • 1 C 6319     1712-1715 .
          Présentation du contenu :

          Affiche annonçant l'adjudication des ouvrages suivants : réparations sur le grand chemin de Clermont à Limoges, près le pont Armurier, et à l'entrée du faubourg de Clermont ; escarpements de rocher à la montagne de Mazerolles et à la côte de Saint-Martin-Valmeroux ; murailles au pas de Compains ; ponceau sur la rivière d'Allagnon au Lioran, grand chemin d'Aurillac à Murat ; rétablissement du pont de Vieille-Brioude ; construction d'un nouveau pont au-dessous du village de Vergonghon ; cailloutage au sortir de Saint-Germain-Lembron sur la route de Languedoc ; pavé sur le grand chemin de Clermont à Pont-du-Château, sur celui de Clermont à Billom et sur celui de Riom à Billom ; réparations sur le grand chemin de Clermont à Riom ; pavé près de Pérignat (1712) (placard, Riom, Jacques Brun) ; - état sommaire des adjudications passées le 13 août 1712 ; - adjudication des réparations près du pont de Chanterane, et aux faubourgs de Clermont (1712) ; - bail pour les réparations du pont de Las Aygadas et d'une estacade au pont Armurier (29 juillet 1713) ; - affiche annonçant l'adjudication des travaux à exécuter dans la généralité de Riom (1714) (placard, Clermont, P. Boutaudon) ; - état des adjudications faites le 10 juin 1714 ; - bail d'adjudication des ponts de Mazerolles et de Drugeac, des travaux à faire sur la route entre Mazerolles et Mauriac, enfin des escarpements entre Saint-Martin-Valmeroux et Saint-Chamant (30 avril 1715) ; - baux d'adjudication pour les travaux suivants : escarpements à la descente de Veyre et à la côte de Neschers et muraille près La Sauvetat ; escarpements au pont Estrade, au delà de Saint-Germain-Lembron et à la fourche de Beaulieu ; pavé près la justice de Villeneuve ; escarpements au village de Vergonghon ; ponceau près les Minimes de la plaine de Saint-Ferréol ; réparations au pont de Gourgou ; escarpements de la montagne de Thiers et de celle de Villars ; muraille au pont Charrier, pavé près la croix du Péage, pavé à relever près Montferrand, travaux au pont des Ursulines et à la place de Champet, à Clermont (11 août 1715). Tous ces travaux sont adjugés à Jean Madaule ; soumission du sieur Madaule ; - états sommaires des travaux adjugés (1715).

          Dates extrêmes : 1712-1715
          Importance matérielle : 20 pièces, papier (3 impr.), dont deux placards conservés sous les cotes 62 Fi 1125-1126.

        • 1 C 6320     1718 .
          Présentation du contenu :

          Etat estimatif des réparations à faire aux ponts, ponceaux et grands chemins de la généralité de Riom ( 1718) ; état des travaux d'entretien pour la même année ; - bail d'adjudication pour l'entretien, pendant six années, des chaussées et grands chemins de la province d'auvergne, consenti à André Massié, architecte du Roi (30 janvier 1718) ; - baux d'adjudication à A. Massié, pour les travaux suivants : rectification à la côte du Buis, près Aurillac ; réparations au vallon de Roquesellier ; escarpement au pas de Cabrières ; rétablissement du pont sous Thiezac ; travaux entre Thiezac et Vic ; réfection du pont de l'Hôpital-Gautier ; travaux au pont de Veyre, près du village de La Sauvetat ; travaux au pont et à l'entrée du bourg de Neschers ; rectification entre Brioude et La Chapelle-Laurent ; travaux dans la traversée de Brioude ; construction du pont de Cropières (?) ; aqueduc vis-à-vis le bois de La Motte ; travaux à l'entrée du bois de Lezoux ; travaux à la montagne de Villars ; réparations au pont de Seriez (30 janvier 1718) ; - affiche annonçant l'adjudication des ouvrages à exécuter ladite année, dans la généralité de Riom (1718) (placard, sans nom d'impr.) ; - bail d'adjudication passé à A. Massié des ouvrages suivants : réparations aux ponts d'Ennezat, de Romagnat, de Saint-Germain-Lembron, à des ponceaux près Rochefort, au pont de Pré-Long, sur le chemin d'Aulnat, au pont Estrade, aux ponts de Barèges et de Larcuse près Ardes, au pont Cervier, aux ponts de Vergonghon, de La Bajasse, de Babory et de Saint-Dier ; constructions au pont de Vendes, sur la route de Clermont à Aurillac, au pont de Rosfet (?), sur les rivières d'Exe et de Fontanges, aux ponceaux du Fourneau et de La Récolle, entre Vic et Thiézac, sur la route d'Aurillac à Saint-Flour ; aux ponts de Roffiac et de La Roueyre, près Saint-Flour ; rétablissement du pont de Fontgiève, à l'entrée de Clermont ; pavage entre Clermont et Durtol ; travaux le long de la Jordanne, près d'Aurillac ; ponceaux à contruire près d'Herbet ; aqueducs au Petit-Pérignat ; escarpements de terre, maçonnerie et autres travaux à faire depuis Herbet jusqu'à Saint-Germain-Lembron et près de Saint-Flour (29 mai 1718).

          Dates extrêmes : 1718
          Importance matérielle : 14 pièces, papier (2 impr.), dont 4 cahiers de 87 feuillets, et un placard conservé sous la cote 62 Fi 1127.

        • 1 C 6321     1719-1737 .
          Présentation du contenu :

          Baux d'adjudication de divers travaux à exécuter dans la généralité de Riom (17 décembre 1719) ; - bail d'adjudication de chaussées sur les routes de Billom à Ambert et de Murat à Thiézac, passé à A. Massié (20 juin 1723) ; - autre bail consenti au même pour divers travaux sur la route de Lyon, sur celle de Clermont à Limoges, et sur le chemin de Riom à Maringues, près le village de Clerlande (20 juin 1723) ; - bail d'adjudication passé à A. Massié, pour six années à commencer du 1er janvier 1724, de 9 866 toises de pavé à relever sur les principales routes de la généralité (14 juin 1723) ; - bail d'adjudication de l'entretien des chaussées et grands chemins de la généralité de Riom, pour six années à commencer du 1er janvier 1724, consenti à Jean Madaule (en remplacement de A. Massié, premier adjudicataire) (1er mai 1726) ; soumission de P. Chambon, bourgeois de Saint-Flour, en cautionnement du sieur Madaule ; lettre à ce sujet de M. Dubois ; - bail d'adjudication des entretiens, pour six années à partir du 1er janvier 1730, passé à Jean Madaule, architecte ; - bail des entretiens passé à Gabriel Bompar, entrepreneur (1733 à 1735) ; - bail d'entretien des ponts et chaussées de la généralité de Riom (1736) ; - adjudication de l'entretien des équipages et des outils fournis aux ouvriers de corvée en 1736 (15 septembre 1737).

          Dates extrêmes : 1719-1737
          Importance matérielle : 22 pièces, papier.

        • 1 C 6322     1738-1740 .
          Présentation du contenu :

          Baux d'adjudication de la dépense à faire pour les appointements des inspecteurs et autres employés aux travaux de corvée sur les routes de Lyon à Limoges et de Clermont à Aurillac, ensemble pour la fourniture d'équipages et d'outils, exercice 1737 (2 juin 1738) ; - baux d'adjudication des ouvrages à faire pendant ladite année sur les fonds extraordinaires accordés pour le soulagement des pauvres (29 mai 1739) ; - bail d'adjudication pour l'entretien de la route de Clermont-Ferrand en Languedoc, pour la continuation des travaux du grand chemin de Lempdes à Saint-Flour, et pour les appointements des commissaires inspecteurs, piqueurs et autres employés aux ouvrages à faire par corvée en 1739 (29 juin 1739) ; - affiches annonçant l'adjudication de travaux sur les grands chemins (1740) (placards, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon) ; - adjudication des ouvrages à faire au chemin du pont Cervier, à Brioude, et à la chaussée du pont de Massiac (4 avril 1740) ; - bail d'adjudication des ouvrages à faire par corvée sur le chemin de Clermont à Aurillac et sur le chemin royal d'Aurillac à Limoges (25 avril 1740).

          Dates extrêmes : 1738-1740
          Importance matérielle : 37 pièces, papier, dont vingt-trois placards imprimés conservés sous les cotes 62 Fi 1128/1-5, 1133/1-6, 1139/1-6, 1145/1-6.

        • 1 C 6323     1741-1754 .
          Présentation du contenu :

          Bail d'adjudication à Jean Vaur, entrepreneur à Aurillac, des ouvrages de chaussée en engravement et empierrement à faire sur le grand chemin de Clermont-Ferrand à Toulouse par Aurillac, entre Aurillac et Bort, et sur le chemin de traverse d'Aurillac à Saint-Flour, dans la partie de la côte du Buis (10 avril 1741) ; - bail d'adjudication, à Louis Queriau, des travaux à faire pour la réparation du chemin de Clermont aux Bains du Mont-Dore, et pour l'entretien des grands chemins de Clermont à Aurillac et de Clermont au Langedoc (10 avril 1741) ; subrogation des ouvrages restant à faire sur ledit bail au 27 mars 1743, en faveur de J. Gouze, dit Fiancet ; - bail d'adjudication des travaux pour la continuation du grand chemin de Clermont à Saint-Flour et pour l'entretien de la grande route de Clermont-Ferrand en Languedoc, au profit de L. Queriau (21 juin 1742) ; subrogation en faveur de J. Gouze, dit Fiancet (27 mars 1743) ; - bail d'adjudication, à Joseph Constantin, entrepreneur à Clermont, des escarpements de roc à faire entre Lempdes et Massiac (21 juin 1742) ; - bail passé au même pour l'entretien du grand chemin de Lyon à Bordeaux par Clermont, et pour la continuation de celui d'Aurillac à Clermont (21 janvier 1743) ; - bail passé le même jour à François Raimbaux, entrepreneur à Clermont-Ferrand, d'un pont et de quinze ponceaux sur le grand chemin de Gévaudan, entre Lempdes et Massiac et entre Saint-Flour et La Garde ; - bail passé le même jour à Pierre-Thomas Fourcroy, entrepreneur à Clermont, pour l'entretien de la grande route de Languedoc et la continuation du grand chemin de Clermont à Saint-Flour jusqu'à La Garde ; - adjudication à Jean Gouze des travaux à faire sur les routes d'Auvergne au Languedoc, de Lempdes à Saint-Flour et de Lyon à Limoges (10 février 1744) ; - adjudication au même pour l'entretien et menues réparations des nouvelles routes de la province (15 février 1745) ; - adjudication au même des mêmes entretiens (1746, 1748 à 1754) ; - bail d'adjudication, à Joseph Constantin, des escarpements de rocs à faire sur le chemin de Cervières à Blesles (6 février 1749) ; - bail d'adjudication à Antoine Joze, demeurant à Thiézac, et à Pierre Lacombe, demeurant à Saint-Illide, des travaux suivants : escarpements de roc entre la plaine des Andez et Mauriac, à la côte du Trou au Loup, aux côtes de Saint-Martin-Valmeroux et de Saint-Chamant, à la côte de Lamourio et au Saut de la Jument, sur le chemin de Clermont à Aurillac (25 février 1751).

          Dates extrêmes : 1741-1754
          Importance matérielle : 27 pièces, papier.

        • 1 C 6324     1780-1782 .
          Présentation du contenu :

          Toisé général des différentes parties de pavé à entretenir au compte du Roi ou des seigneurs, dans les départements de Brioude, de Mauriac et de Thiers, sur les routes de Clermont à Fix, limite du Velay, de Brioude à La Chaise-Dieu, de Clermont à Mauriac, de Lyon à Bordeaux, par Clermont-Ferrand et Limoges, de Clermont à Lyon, par Ambert (1780) ; - devis des travaux d'entretien des routes dans le département de Mauriac ; bail d'adjudication, pour six années, desdits travaux (10 mai 1781) ; devis d'entretien des routes dans le département de Brioude ; bail d'adjudication desdits travaux, pour six années, à partir de 1780 ; devis et baux d'adjudication des travaux d'entretien des routes, dans les départements de Riom, de Saint-Flour et de Thiers, pour une période de six années, commençant en 1780 ; - toisé et détail estimatif des ouvrages à faire sur la route de Paris à la haute Guyenne, entre Clermont et Mauriac, ainsi que sur celle de Lyon à Bordeaux, par Limoges, entre Clermont et les limites de La Marche, pour la construction et rétablissement des cassis et gondoles nécessaires à l'écoulement des eaux (25 janvier 1782).

          Dates extrêmes : 1780-1782
          Importance matérielle : 11 pièces, papier.

        • 1 C 6325     1783-1788 .
          Présentation du contenu :

          Devis et adjudication des ouvrages à faire sur la route de Paris à la haute Guyenne, par Clermont et Aurillac, ainsi que sur celle de Lyon à Bordeaux, par Clermont et Limoges (9 janvier 1783) ; - toisé des parties de chaussées en pavé de pierre brute, dans les départements de Brioude et de Mauriac (22 avril 1783) ; - devis et adjudication des ouvrages et réparations à faire à divers ponts et arceaux construits dans les départements de Brioude, de Mauriac, de Riom, de Saint-Flour, d'Aurillac et de Thiers (1783) ; - devis et adjudication des travaux d'entretien sur les routes de la généralité, pour six années, à partir de 1783 ; - devis et adjudication des ouvrages à faire pour la réparation de plusieurs ponts, arceaux, cassis et murs de soutènement dans la généralité de Riom (1784) ; devis et adjudication des réparations à faire à divers cassis détruits ou dégradés par les inondations de 1783 et 1784, tant sur la route de Lyon à Bordeaux, que sur celle de Clermont à Montbrison par Billom, Ambert et Saint-Anthème ; - devis et adjudication des ouvrages à faire, pendant l'année 1785, pour la réparation de divers ponts ; correspondance à ce sujet de MM. de La Millière et de Saint-Marts ; - subrogation de Joseph Dusaugey au bail passé le 28 juillet 1783 au sieur Desarnod (25 avril 1788).

          Dates extrêmes : 1783-1788
          Importance matérielle : 19 pièces, papier dont 1 cahier de 13 feuillets.

    • Routes et chemins
      Dates extrêmes : 1650/1790

      • Instructions et correspondance
        Dates extrêmes : 1650/1789

        • 1 C 6326     1706-1714 .
          Présentation du contenu :

          Arrêt du Conseil d'Etat qui permet, tant aux entrepreneurs du pavé de la ville, faubourgs et banlieue de Paris, qu'à ceux qui sont chargés des entretiens des grands chemins, et aux adjudicataires des ouvrages ordonnés être faits aux ponts, chaussées et chemins dans l'étendue du royaume, de prendre de la pierre, grès et sable, pour employer à leurs ouvrages pour l'exécution de leurs baux, en quelques lieux qu'ils les puissent rencontrer, lesquels ne sont point fermés (22 juin 1706) (Paris, Frédéric Léonard, in-4°, 4 pages) ; - description des principales routes de la généralité de Riom, par de Labat, ingénieur (16 mai 1714) ; - état des réparations à faire aux grands chemins de la généralité de Riom par les communautés ou particuliers, dressé par M. de Labat (22 mai 1714).

          Dates extrêmes : 1706-1714
          Importance matérielle : 3 pièces, papier, dont 1 impr. et 1 cahier de 19 feuillets.

        • 1 C 6327     1720-1724 .
          Présentation du contenu :

          Arrêt du Conseil d'Etat qui ordonne l'élargissement des grands chemins, lesquels seront plantés d'arbres dans l'étendue du royaume (3 mai 1720) (Paris, impr. royale, in-4°, 4 pages) ; - arrêt du Conseil d'Etat portant règlement pour l'élargissement des grands chemins (17 juin 1721) (Paris, veuve Saugrain et Pierre Prault, in-4°, 4 pages) ; - lettre de M. Dodun invitant l'intendant à faire exécuter le plus tôt possible l'arrêt du 3 mai 1720, qui prescrit l'élargissement à 72 pieds des grands chemins du royaume (22 juillet 1723) ; - lettre du même indiquant à M. de La Grandville comment il pourra subvenir aux travaux des fossés qui doivent border les grandes routes, sans augmenter les impositions de sa généralité (17 septembre 1723) ; - lettre de l'intendant à M. Dodun au sujet de l'élargissement des grands chemins (18 octobre 1723) : - lettre du même au même au sujet d'une tournée de 15 jours qu'il vient de faire dans la haute Auvergne (14 juin 1724) ; il donne quelques détails sur l'état des récoltes et des recouvrements et sur la comptabilité des villes, et il insiste particulièrement sur les réparations à faire aux chemins publics ; - extrait de la réponse du contrôleur général : il approuve l'usage des corvées que l'intendant propose pour le rétablissement des grands chemins (28 juillet 1724).

          Dates extrêmes : 1720-1724
          Importance matérielle : 7 pièces, papier (1 impr.).

        • 1 C 6328     1725-1753 .
          Présentation du contenu :

          Règlement pour l'établissement et l'entretien des chemins royaux, publics et de communication aux îles du Vent de l'Amérique (17 avril 1725) (in-4°, incomplet de la fin) ; - ordonnance de Louis Aubert, intendant de Limousin, concernant les réparations des chemins de communication d'une ville à une autre (12 septembre 1732) (placard, sans nom d'impr.) ; copie de la lettre d'envoi aux subdélégués de la généralité de Limoges, contenant les instructions détaillées pour l'exécution de ladite ordonnance ; - correspondance de M. Pajot d'Onsenbray avec l'intendant au sujet des plaintes des maîtres de poste d'Aurillac et de Saint-Paul-de-Montvert sur le mauvais état des routes (1737) ; - lettre de M. d'Ormesson annonçant que le contrôleur général a été satisfait des trois cartes qui lui ont été remises (11 juillet 1738) : - lettre du contrôleur général adressant à l'intendant l'instruction qu'il a fait dresser pour établir l'uniformité dans la régie des travaux de réparations sur les chemins publics (8 août 1738) ; - mémoire instructif touchant les grands chemins : exemptions et conduite de la corvée ; frais des garnisons mises chez les défaillants ; plantation d'arbres le long des chemins ; défenses de dégrader les chemins soit en usurpant les fossés, soit en faisant des retenues d'eau pour arroser les héritages limitrophes ; gratifications aux syndics, etc. (1750) (Clermont-Ferrand, P. Boutaudon, in-fol., 4 pages) ; - mémoire instructif touchant les grands chemins, semblable au précédent (1753) (Clermont-Ferrand, P. Boutaudon, in-fol., 4 pages) ; - ordres, en blanc, de M. de La Michodière, intendant, pour inviter les paroisses à rassembler les pierres pour l'empierrement des routes (placard, P. Boutaudon).

          Dates extrêmes : 1725-1753
          Importance matérielle : 19 pièces, papier (7 impr.), dont deux placards conservés sous les cotes 62 Fi 1151-1152.

        • 1 C 6329     1776-1783.
          Présentation du contenu :

          Arrêt du Conseil d'Etat qui réduit à 42 pieds la largeur des routes principales et prescrit des règles pour fixer la largeur des routes moins importantes (6 février 1776) (Paris, impr. royale, in-4°, 4 pages) ; - arrêt du Conseil d'Etat qui autorise l'intendant d'Auvergne à faire réparer les parties des chemins qui avaient été négligées dans les communautés ; le prix en sera payé par les corvéables défaillants (24 février 1779) (Clermont-Ferrand, Ant. Delcros, in-4°, 3 pages) ; - arrêt du Conseil d'Etat qui ordonne que les rues, chemins, communications des villes, bourgs et villages, qui ne font pas partie des grandes routes, cesseront d'être entretenus aux frais du Roi (18 novembre 1781) (Paris, impr. royale, in-4°, 3 pages) ; - lettre de M. Joly de Fleury demandant l'avis de l'intendant sur un projet d'arrêt relatif à la confection des chemins (23 janvier 1782) ; - arrêt du Conseil d'Etat concernant les nouvelles routes de communication et les formalités qui devront à l'avenir précéder la confection des routes (20 avril 1783) ; suivi d'ordonnance de l'intendant (Clermont-Ferrand, A. Delcros, in-4°, 4 pages) ; - lettre de M. de La Millière au sujet des dépôts de bois, de pierres et de fumier que des particuliers font sur les accotements des routes (14 juin 1785) ; - lettre du même annonçant que le contrôleur général reçoit souvent des plaintes de propriétaires dont les possessions ont été endommagées par les travaux des routes (16 juin 1785) ; l'intendant donne des ordres en conséquence à M. Pitot, ingénieur ; - instructions particulières pour toutes les parties de routes à l'entretien, par M. Meulan d'Ablois, intendant de Limoges (8 novembre 1785) (sans nom d'impr., in-4°, 6 pages) ; - tableau des routes faites et à l'entretien, indiquant les longueurs de routes pavées ou empierrées, de celles qui sont seulement en gravelage, des parties de routes projetées, enfin des parties où le terrain est bon mais n'a pas encore été travaillé (30 décembre 1785) ; - tableau de situation des routes du département de Thiers (1er décembre 1786) (semblable au précédent) ; - toisé des longueurs des routes et parties des routes faites ou projetées dans la généralité (30 décembre 1786) (semblable aux précédents) ; - rapport présenté à l'intendant par Antoine Deval sur l'état des routes qu'il a été chargé de visiter (12 août 1787).

          Dates extrêmes : 1776-1787
          Importance matérielle : 29 pièces, papier (8 impr.).

        • 1 C 6330     1788-1789 .
          Présentation du contenu :

          Copie d'une lettre de M. Lambert à la commission intermédiaire d'Auvergne au sujet des travaux des routes (9 janvier 1788) ; - lettre des procureurs syndics de l'assemblée provinciale adressant à l'intendant la réponse de la commission intermédiaire au contrôleur général (25 janvier 1788) ; l'intendant transmet au contrôleur général la lettre en question et ses propres observations sur le projet d'arrêt ; - copie de lettre de M. de La Millière à la commission intermédiaire provinciale sur l'état fâcheux où se trouvent, à ce que l'on prétend, les routes de la province d'Auvergne (12 janvier 1788) ; lettre du même adressant la lettre ci-dessus à l'intendant avec ordre de la transmettre aux destinataires après en avoir pris lecture ; - extrait des délibérations de la commission intermédiaire d'Auvergne et correspondance de MM. de La Millière, de Chazerat et des procureurs syndics provinciaux relativement aux travaux des routes : les états et devis des travaux à exécuter en 1788 sont approuvés par le contrôleur général ; lettre de M. Lambert annonçant que, sur l'avis de l'intendant, il a repoussé la demande de la commission intermédiaire, mais elle sera autorisée à nommer des députés pour assister aux travaux des routes adjugés avant le 1er janvier dernier (22 février 1788) ; correspondance à ce sujet ; liste des délégués nommés par la commission ; - projet d'arrêt du Conseil relatif aux formes à suivre pour la vente du terrain des anciens chemins abandonnés ; lettres de M. de La Millière adressant ce projet à la commission intermédiaire et à l'intendant pour avoir leur avis (août 1788) ; - correspondance des procureurs syndics provinciaux avec l'intendant et de l'intendant avec M. de La Millière au sujet d'une demande de l'assemblée provinciale, à l'effet d'être autorisée à comprendre désormais dans les travaux des routes les parties de ces routes qui traverseront les villes, bourgs et villages (septembre 1788) ; lettre de M. de La Millière annonçant que le directeur général consent à décharger les villes d'Auvergne de cette dépense puisqu'elles sont hors d'état d'y faire face (11 janvier 1789) ; - lettres d'envoi à l'intendant et à la commission intermédiaire d'instructions sur la manière de recharger les anciennes chaussées (janvier 1789) ; - état des routes de la province d'Auvergne pour servir à déterminer les départements des ingénieurs (1789).

          Dates extrêmes : 1788-1789
          Importance matérielle : 46 pièces, papier.

        • 1 C 6331     Pièces non datées.
          Présentation du contenu :

          Note sur le droit qu'a le commissaire départi de connaître de la direction de tout grand chemin public et dénommé royal ; - mémoire servant d'instruction pour l'entretien des chaussées pavées de grès, pierres ou cailloux et des chemins ferrés de cailloutis ; - mémoire instructif pour les directeurs et syndics commis pour l'entretien des nouvelles routes, dans lequel on donne la façon d'entretenir et de réparer toutes les dégradations qui peuvent arriver aux grands chemins (impr., in-fol., 3 pages, incomplet de la fin).

          Dates extrêmes : [1650]-[1789]
          Importance matérielle : 3 pièces, papier (1 impr.).

        • 1 C 6332     Cartes.
          Présentation du contenu :

          Carte des routes de la généralité de Riom (s.d.) ; - carte des 4 subdélégations qui composent le département de Thiers, sur laquelle on a tracé : 1° les deux grandes routes de Lyon à Clermont par Thiers et Ambert ; 2° celle du Puy-en-Velay à Paris par Arlanc, Marsac, Ambert, Courpière, Thiers et le Bourbonnais ; 3° enfin, tous les chemins de charité faits, commencés ou seulement proposés pour ce département (s.d.) ; - carte itinéraire de la généralité de Riom, divisée par départements d'ingénieurs (Clermont, Riom, Thiers, Brioude, Saint-Flour et Aurillac) par M. Pitot, ingénieur en chef (18 décembre 1786) ; - carte itinéraire du département de Thiers.

          Dates extrêmes : [1750]-[1786]
          Importance matérielle : 4 plans conservés sous les cotes 22 Fi 3-6.

        • 1 C 7691     Eboulements.
          Présentation du contenu :

          1. Lettre de M. Ant. de Rambouillet priant M. de Trudaine de lui adresser une relation circonstanciée d'un évènement qu'on prétend être arrivé en Auvergne ; la réponse pourra être adressée à Paris à M. le marquis de La Forest (Londres, 9 juillet 1733). - 2-3. Lettre de l'intendant rendant compte à M. Joly de Fleury des ravages que la fonte des neiges a faits dans une partie de la province, en particulier d'un éboulement qui a suspendu pendant près de 18 heures le cours de la rivière de Couse et de la chute du pont de Lanau près Saint-Flour (19 mars) ; M. Joly de Fleury remercie l'intendant. - 4-8. Rapport du sieur du Boulay, inspecteur des ponts et chaussées de la généralité de Riom, sur un ébranlement de terrain survenu le 6 mars, au village de Largillière, paroisse de Saint-Enastaise ou Saint-Sustaire (25 mars 1783) ; lettres de M. Amelot et de M. de La Millière accusant réception dudit procès-verbal (1783). - 9-10. Rapport du sieur du Boulay sur une partie de montagne éboulée le 6 mars en la paroisse de Rentières ou Rozantières (22 mars 1783) ; accusé de réception de M. Amelot. - 11-18. Requête de Paul Valeix, curé de la paroisse de Bosbeleix (Le Valbeleix), exposant le danger que court le village de La Valette d'être écrasé par les rochers qui se détachent de la montagne (2 juin 1783) ; lettre à ce sujet de l'intendant à M. Lafont, subdélégué ; procès-verbal dressé par G. Godivel, châtelain de Besse et correspondant de la subdélégation d'Issoire (23 juin) ; récépissé de 96 livres reçues par M. Valeix pour être employées à la démolition pressante du rocher de La Valette.

          Dates extrêmes : 1733-1783
          Importance matérielle : 18 pièces, papier.

      • Route de Paris à Clermont
        Dates extrêmes : 1706/1790

        • 1 C 6333     1706-1734 .
          Présentation du contenu :

          Bail de 220 toises de pavé neuf entre Riom et Aigueperse, du côté de la Reynaude (1706) ; - bail des réparations de la chaussée du pré Charrier, près Riom (1711) ; - devis et état des ouvrages à faire pour changer le chemin de la côte de Ladoux, allant de Clermont à Riom, et le faire passer par la côte de Hude et près de Cébazat (1714) ; - lettre de M. Dubois au sujet de l'état des chemins sur la route d'Auvergne, près de Riom, Aigueperse et Gannat, où les terres de Monseigneur le duc d'Orléans sont situées (25 octobre 1724) ; - adjudication à Louis Queriau de la construction d'une chaussée pavée depuis le village du Cheix jusqu'à l'entrée du Bourbonnais (1727) ; cautionnement pour le sieur Queriau (1733) ; - requête adressée au Roi par les consuls et habitants de Montferrand demandant l'autorisation de démolir l'ancienne maison de ville, qui est en ruines, afin d'aménager la route qui conduit à Riom ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. d'Ormesson (1728) ; - correspondance de MM. Trudaine, intendant ; Urion, subdélégué à Riom ; Bompart et Blanchier, au sujet de réparations à faire aux fossés de Riom, sur la route de Paris ; devis et procès-verbal d'adjudication (1731-1733) ; - devis et baux d'adjudication des travaux à faire sur la route de Clermont à Paris, entre Clermont, Riom et Aigueperse (1733) ; - plan de la route de Paris, entre Riom et la Croix d'Aubiat, avec deux profils, l'un du chemin tel qu'il est et l'autre du chemin tel qu'il sera après les réparations (26 février 1734).

          Dates extrêmes : 1706-1734
          Importance matérielle : 32 pièces, papier, dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 232.

        • 1 C 6334     1734-1771 .
          Présentation du contenu :

          Lettres de M. Pallu, intendant du Bourbonnais, au sujet des travaux à faire sur la route de Paris, depuis la limite des deux provinces jusqu'à Aigueperse (août 1734) ; - lettre de M. Trudaine adressant à M. Pallu le plan de la route entre les limites des généralités et la ville d'Aigueperse, avec le devis détaillé des ouvrages à faire dans toute cette partie (20 septembre 1734) ; - réponse de M. Pallu exposant la difficulté qu'il rencontre à trouver les fonds nécessaires ; - observations de M. Grimaud sur le projet envoyé par M. Trudaine ; - toisé du pavé de la traverse d'Aigueperse ; - devis et adjudication au sieur Raimbaux, entrepreneur, des travaux à faire sur la route de Paris, entre Clermont et Riom (1735) ; - bail d'adjudication à Louis Queriau des relevés à bout de pavé au faubourg de Clermont, du côté de Montferrand, et des escarpements de roc à faire à la côte de Ladoux (1738) ; - lettre de M. Rossignol recommandant à M. de Bernage de Vaux, intendant de Bourbonnais, le sieur Raimbaux, qui désirerait se charger des travaux de la route de Gannat à Saint-Pourçain (2 octobre 1746) ; adjudication à Michel Charles des relevés à bout de pavé sur la route de Paris, entre Clermont et Riom ; - correspondance de MM. de Montyon, intendant ; de La Crène, subdélégué à Riom, et Mauricet, ingénieur, au sujet des réparations du pavé entre Clermont et Riom (1770-1771).

          Dates extrêmes : 1734-1771
          Importance matérielle : 20 pièces, papier.

        • 1 C 6335     1773-1776 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. de Chazerat adressant à M. Trudaine le plan des remparts de la ville de Riom et des embellissements qu'il y fait faire depuis deux ans (7 juillet 1773) ; l'intendant joint à sa lettre une requête des habitants de Riom, demandant d'être autorisés à faire démolir les murs et tours inutiles dont la ville est encore environnée, afin d'employer la pierre au pavé de la grande route ; - M. Trudaine approuve les vues de l'intendant et le prie de lui envoyer un projet d'arrêt ; - projet d'ordonnance ; - lettre de M. Trudaine déclarant que le projet lui a paru très bien rédigé, mais il ne peut consentir que les indemnités aux propriétaires soient payées sur les fonds des ponts et chaussées (15 septembre 1773) ; - requêtes de Claude-Amable Salles, coutelier au faubourg de Layat, demandant que sa maison soit estimée avant qu'on procéde à la démolition (1773) ; - lettre de M. Cochin au sujet de la destruction proposée d'un corps de garde et d'un jardin à l'entrée de la ville de Riom (12 juillet 1774) (copie des adjudications faites en 1738) ; - lettres de M. Mauricet, ingénieur, au sujet des difficultés qui pourraient être soulevées, par le conseil du comte d'Artois, relativement aux démolitions à faire dans la ville de Riom (septembre 1774) ; - requête d'Antoine Charles, marchand de la ville de Riom, locataire du bâtiment appelé le Corps de garde, demandant une indemnité ; - correspondance relative à une ordonnance du bureau des finances de Riom, défendant de démolir le corps de garde, entre MM. Mauricet, Touttée, les officiers municipaux de Riom et M. Trudaine ; copie d'un mémoire sur cette affaire par M. Bastard, chancelier du comte d'Artois ; observations de M. Mauricet sur ce mémoire ; - copie d'une lettre de M. Trudaine à M. de Vissaguet, commissaire des ponts et chaussées d'Auvergne demandant copie de l'ordonnance rendue par le bureau des finances de Riom et des motifs sur lesquels elle est fondée (12 décembre 1774) ; - lettre du même annonçant à l'intendant qu'il a écrit à M. Bastard ; il a lu le mémoire de ce dernier et il lui paraît que le bureau des finances n'a pas eu autant de tort qu'on l'a dit (22 décembre 1724) ; - projet d'arrêt du Conseil pour ordonner la continuation des travaux commencés autour de la ville de Riom et permettre la destruction des murs, remparts, bâtiments ou jardins qui ont fait partie des anciennes fortifications de la ville ; lettre de M. Andraud communiquant à l'intendant le projet ci-dessus (31 juillet 1775) ; - lettre de M. de Fourqueux au sujet d'une lettre de M. de Vissaguet et d'un procès-verbal qui constate un enlèvement de pierres sous les murs de la ville de Riom (26 avril 1776).

          Dates extrêmes : 1773-1776
          Importance matérielle : 42 pièces, papier.

        • 1 C 6336     1773-1776 .
          Présentation du contenu :

          Toisé du pavé à faire de la Croix d'Aubiat à Clermont (1780) ; - lettre de M. Pitot, ingénieur, adressant un projet d'arrêt pour la suppression du mur des Récollets, donnant sur la route de Clermont à Montferrand (13 mai 1782) ; plan de la route de Montferrand à Clermont, partie comprise entre le mur des Récollets et la maison de M. Dumas ; correspondance de M. de La Millière avec l'intendant (1782-1783) ; - correspondance de MM. de La Millière, Touttée et de l'intendant au sujet du mauvais état de la chaussée pavée entre Riom et Clermont (1783) ; - devis des réparations à faire au mur de soutènement, vis-à-vis le château de Mirabel, grande route de Paris à Clermont (1784) ; - procès-verbaux de réception d'ouvrages sur la route de Paris (1787) ; - rapport du sieur du Boulay, inspecteur des ponts et chaussées, sur une requête d'Antoine Bouchon, adjudicataire des réparations à faire sur le grand chemin royal, de Riom à la borne de Cellule, se plaignant que le fermier du domaine de Fontainebleau lui défende de prendre du gravier dans le ruisseau de Bonnefille (1787) ; déchéance du sieur Bouchon ; lettres de M. Touttée et ordonnance de l'intendant (1788) ; - lettre de M. de Mazirot, intendant du Bourbonnais, demandant à M. de Chazerat de lui faire connaître la distance exacte entre Clermont et la Croix d'Aubiat, limite des deux généralités (24 septembre 1787) ; - certificat de fourniture des matériaux d'entretien sur la route de Paris (1788).

          Dates extrêmes : 1773-1776
          Importance matérielle : 35 pièces, papier dont 2 plans conservés sous les cotes 22 Fi 233 et 234.

        • 1 C 6337     Plans.
          Présentation du contenu :

          Nivellement des remparts de Riom, depuis la porte de Layat jusqu'à celle de Mozat par le Pré Madame (s.d.) ; - nivellement du faubourg de La Bade à Riom, depuis la porte de La Bade jusqu'à 75 toises au delà de la croix, nivellements en travers hors du faubourg et nivellement du chemin tendant du bas du Pré Madame à l'extrémité du faubourg ci-dessus (s.d.) ; - nivellement des boulevards de Riom, de la partie faite depuis la porte de Layat jusqu'à celle de Mozat (s.d.) ; - profil de la rue des Lions et des abords de la porte de Layat (s.d.) ; - nivellement depuis la porte de Bade jusqu'à l'extrémité du faubourg par M. de Mannevil (s.d.) ; - autres plans, profils en long ou en travers relatifs aux travaux exécutés dans les abords, et dans la traverse de Riom (s.d.) ; plan des abords de la tour Barthélemy.

          Dates extrêmes : [1775]-[1790]
          Importance matérielle : 9 plans, papier, conservés sous les cotes 22 Fi 235-243

      • Communication de l'Auvergne avec le Languedoc
        Dates extrêmes : 1716/1783

        • 1 C 6338     1716-1722 .
          Présentation du contenu :

          "Etat du voyage que nous, Moynier, Madaule et de Cruviers avons fait en Auvergne, par ordre de M. de Basville, intandant du Languedoc, et du séjour que nous avons fait à Clermont et routte d'Auvergne, sous les ordres et commandement de Monseigneur le marquis de Nointel, intandant d'Auvergne" (s.d. 1716 environ) ; - mémoire dressé par M. de Vic, ingénieur, sur la communication entre les deux provinces (Brioude, 5 novembre 1722).

          Dates extrêmes : 1716-1722
          Importance matérielle : 2 pièces, papier.

        • 1 C 6339     1723 .
          Présentation du contenu :

          Mémoire présenté à l'intendant par les habitants de Saint-Flour sur les avantages qu'il y aurait à faire passer par cette ville et par Garabit la route d'Auvergne au Languedoc ; - lettre des officiers municipaux de Saint-Flour adressant ce mémoire à l'intendant, en lui demandant sa protection (30 janvier 1723) ; requête adressée par les mêmes, le même jour, au duc de Bouillon ; - réponse au mémoire des habitants de Saint-Flour, rédigé probablement par un des ingénieurs des ponts et chaussées ; - copie d'une lettre de M. de Saint-Sauveur, syndic du Gévaudan, annonçant aux maire et consuls de Saint-Flour qu'il a recommandé leur mémoire à l'archevêque de Narbonne président des états (19 février 1723) ; les officiers municipaux de Saint-Flour adressent cette copie à l'intendant ; - lettre du contrôleur général demandant l'avis de M. Brunet d'Evry sur le mémoire des habitants de Saint-Flour (10 mars 1723).

          Dates extrêmes : 1723
          Importance matérielle : 9 pièces, papier.

        • 1 C 6340     1723-1724 .
          Présentation du contenu :

          Lettres de l'intendant demandant à MM. de Basville et de Bernage, intendants de Languedoc, leur avis sur le choix du chemin pour la communication du Languedoc avec l'Auvergne (6 octobre 1723) ; - lettre de l'intendant, même date et sur le même sujet, à M. le duc de Roquelaure ; - lettre de l'évêque du Puy demandant à l'intendant d'Auvergne s'il trouve encore quelques obstacles à l'établissement de la route de Montpellier par le Velay (15 novembre 1723) ; - mémoire sur la communication de l'Auvergne avec le Languedoc, anonyme (probablement rédigé par l'ingénieur des ponts et chaussées d'Auvergne, à la fin de 1723 ou au commencement de 1724).

          Dates extrêmes : 1723-1724
          Importance matérielle : 6 pièces, papier.

        • 1 C 6341     1723-1724 .
          Présentation du contenu :

          Copie d'une lettre de M. de La Grandville à M. Dubois annonçant qu'à son arrivée en Auvergne, il s'est occupé de la communication de cette province avec le Languedoc (29 décembre 1723) ; il se propose d'aller étudier sur place les deux routes proposées ; - lettres de M. Dubois approuvant le projet de l'intendant ; - lettre de M. Lamoignon de Basville recommandant à M. de La Grandville de se faire accompagner, s'il le peut, de M. Gaultier (19 février 1724) ; - lettres de M. Dubois, de MM. de Bernage, intendant du Languedoc, et de Montferrier, syndic des états de la même province, au sujet des ingénieurs qui doivent aller étudier le terrain sur les fonctions du Velay, du Gévaudan et de l'Auvergne (16 mars 1724) ; - lettres de M. Dubois adressant à l'intendant un arrêt du Conseil, qui ordonne à celui-ci de visiter les deux routes projetées entre Auvergne et Languedoc, il sera assisté par MM. de Vic et Gabriel (21 juin 1724) ; il y aura lieu aussi d'examiner une troisième route dont on a parlé par Rieutort, le Palais du Roy et S. Chely ; - lettre de M. Gabriel annonçant à M. de La Grandville que la visite des intendants est remise au mois de mai 1725 (6 août 1724) ; - lettres de M. Dubois annonçant que M. le Duc accepte la proposition de M. de La Grandville et consent que celui-ci fasse seul et le plus tôt possible la visite projetée, MM. de Vic et de Senès l'accompagneront (7 et 9 août 1724) ; - lettre de M. d'Asfeld annonçant que le sieur de Vic part pour l'Auvergne (21 août 1724).

          Dates extrêmes : 1723-1724
          Importance matérielle : 34 pièces, papier.

        • 1 C 6342     1724-1726 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de l'intendant annonçant à M. Dubois qu'il partira dans 5 ou 6 jours avec le sieur de Vic (11 septembre 1724) ; correspondance relative à ce voyage entre MM. Dubois, Dodun, de Bernage et de La Grandville (septembre 1724) ; - lettre de M. de La Grandville, il a déjà visité toute la route depuis Clermont, ainsi que la traverse de Rieutort à Villefort (Mende, 25 septembre 1724) ; - lettre de M. Dubois priant l'intendant de s'informer de la situation où se trouve la route de Montpellier par Florac (7 octobre 1724) ; - lettre de M. de La Grandville annonçant à M. Dubois qu'il est de retour en Auvergne ; il a été jusqu'à Anduze (17 octobre) ; - réponse de M. Dubois (25 octobre) ; - correspondance de MM. Dubois et de La Grandville au sujet de l'instruction à dresser pour la visite qui doit se faire en mai 1725 (novembre-décembre 1724) ; - état des jours où la route de Gévaudan a été fermée par les neiges pendant l'hiver de 1724 ; - copies de lettres de M. Dubois à M. de Bernage et à l'archevêque de Narbonne au sujet des délibérations prises aux états de Languedoc, relativement à la communication de cette province avec l'Auvergne (décembre 1724) ; - lettres de M. Dubois adressant à M. de La Grandville l'instruction qui a été arrêtée pour la visite du mois de mai (avril-mai 1725) ; - lettre de M. de S. Maurice, intendant de Languedoc, annonçant à M. de La Grandville que le sieur Clapiès, ingénieur, s'occupe en ce moment du travail qu'il faut faire pour préparer la dernière visite que doivent faire les deux intendants (29 juin 1725) ; - lettre de M. Dubois à M. de Vic, annonçant qu'il est très satisfait des progrès du chemin de communication du Languedoc en Auvergne (31 décembre 1726).

          Dates extrêmes : 1724-1726
          Importance matérielle : 28 pièces, papier.

        • 1 C 6343     1731-1734 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Trudaine, intendant d'Auvergne, au contrôleur général au sujet des difficultés qui se trouvent encore pour aller de Paris en Languedoc (9 décembre 1731) ; - mémoire, de la main de M. Trudaine, sur un projet d'établissement de postes, d'un carrosse de voitures et d'un courrier exprès pour porter les lettres sur la route de Moulins au Puy ; carte des postes de Moulins au Puy ; lettre de M. Trudaine adressant ce mémoire à l'évêque du Puy, pour avoir son avis (6 avril 1732) ; - lettre du même à M. Jerphanion, syndic du diocèse du Puy ; - mémoire adressé en réponse par l'évêque du Puy à M. Trudaine ; - lettre de M. Hupeau informant M. Trudaine de la visite qu'il vient de faire sur la route de Brioude au Puy (21 mai 1732) ; - lettre de M. de Gizaguet et réponse de l'intendant (3 octobre 1732) ; - lettre de M. de Vic adressant à M. Trudaine une carte des différentes routes proposées pour la communication entre le Languedoc et l'Auvergne (9 octobre 1732) ; - lettre de M. Jerphanion annonçant que les commissaires du Velay vont faire travailler à la réparation de la route entre Fix et Le Puy (29 octobre 1732) ; - lettre de M. Trudaine à M. Jerphanion demandant des renseignements sur la façon dont procèdent les états de Languedoc en matière de travaux publics (2 novembre 1733) ; - lettres de l'intendant à MM. Dubois et de Saint Florentin (25 novembre 1733) ; il ne reste plus que 7 à 8 lieues entre Langogne et Alais ; - copie de lettre du marquis de La Fare à M. de Saint-Florentin déclarant que la dépense à faire serait très considérable et qu'il ne peut la faire accepter dans les circonstances présentes (11 décembre 1733) ; - lettre de M. Trudaine à M. Dubois annonçant que les travaux de la route de Languedoc avancent et demandant une gratification pour le sieur Hupeau (26 décembre 1733) ; - correspondance de MM. Trudaine et Jerphanion au sujet des difficultés que l'on trouve à faire décider par les états la dépense pour terminer le chemin de Montpellier à Paris (mai-août 1734).

          Dates extrêmes : 1731-1734
          Importance matérielle : 28 pièces, papier.

        • 1 C 6344     1736-1737 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Rossignol, intendant d'Auvergne, à M. Jerphanion, annonçant que la partie de la route de Paris à Montpellier, qui traverse la province d'Auvergne, va être sous peu entièrement terminée (5 juillet 1736) ; - réponse de M. Jerphanion ; deux mémoires anonymes sur la route de Paris au Languedoc par le Velay (s.d. 1736 environ) ; - mémoire sur le même sujet, de la main de M. Rossignol ; - mémoires des droits perçus sur plusieurs marchandises à la douane de Lyon et à celle de Gannat (1737) ; - correspondance relative au voyage de M. Rossignol à Montpellier, entre MM. Rossignol, Orry, Dubois, de Saint-Florentin, de S. Maurice (1736) ; - mémoire adressé à M. Rossignol par le sieur Blatin, marchand à Clermont, sur le commerce de l'Auvergne et du Languedoc ; avis imprimé des frères Blatin, marchands commissionnaires à Clermont, offrant leurs services aux négociants qui voudraient entreposer leurs marchandises à Clermont ; lettre de J. Blatin adressant ce mémoire et cet avis à l'intendant (décembre 1736) ; - lettre de M. Rossignol au contrôleur général au sujet des démarches qu'il a faites auprès des états de Languedoc (Montpellier, 10 février 1737) ; extrait des délibérations des états de Languedoc ; - lettre de l'évêque de Mende au sujet des chemins d'Auvergne en Velay et en Gévaudan (13 mars 1737).

          Dates extrêmes : 1736-1737
          Importance matérielle : 30 pièces, papier (1 impr.).

        • 1 C 6345     1742-1748 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Dufort adressant à l'intendant, pour avis, un mémoire par lequel on propose l'établissement d'une route de poste de Brioude au Puy (17 juillet 1742) ; l'intendant déclare le projet en question très intéressant pour la province d'Auvergne ; état des postes qu'on propose d'établir sur la route de Brioude au Puy, avec la distance en toises entre chacune d'elles ; - lettre de M. Trudaine annonçant à M. Rossignol que les fermiers des coches et messageries, après avoir visité la route de Paris à Montpellier par l'Auvergne (route de Saint-Flour et du Gévaudan), semblent fort portés à faire le service par cette route, aussitôt qu'on aura mis en état quelques endroits qu'ils y trouvent encore trop difficiles (27 février 1744) ; - - lettre de l'évêque de Montpellier demandant à M. Rossignol quelques éclaircissements sur les deux routes projetées de Paris à Montpellier (31 janvier 1748) ; - mémoire sur ce sujet adressé par M. Rossignol à l'évêque de Montpellier, et après la mort de celui-ci à M. Lenain, intendant de Languedoc ; correspondance de M. Rossignol avec MM. Trudaine et Lenain.

          Dates extrêmes : 1742-1748
          Importance matérielle : 13 pièces, papier.

        • 1 C 6346     1748 .
          Présentation du contenu :

          Mémoire rédigé par MM. Croze et Dejax et présenté au contrôleur général par les habitants de la ville de Brioude, demandant que le grand chemin de Montpellier soit fait par Brioude, Le Puy, Pradelles, Langogne, Villefort et Alais, et non par le pont de Lempdes, Saint-Flour et Mende.

          Dates extrêmes : 1748
          Importance matérielle : 1 pièce, papier.

        • 1 C 6347     1750-1751 .
          Présentation du contenu :

          Lettre du sieur Mathieu (?) à M. de Moras, intendant d'Auvergne, au sujet des démarches que fait M. de Vogué pour obtenir que la route de Paris à Montpellier passe par le Vivarais (Luc, 17 novembre 1750) ; - mémoire comparatif des deux routes de Languedoc par le Gévaudan et par le Vivarais, rédigé à la demande de M. de Moras, par le sieur Dijon, ingénieur ; - copie par M. Gibertain, inspecteur des chemins du diocèse d'Alais, d'une lettre de M. Le Nain, intendant de Languedoc, adressée le 27 septembre 1750, " à un seigneur de Languedoc, lieutenant-général des armées du Roy" ; lettre de M. Gibertain adressant cette copie à M. de Moras et protestant contre les erreurs commises par MM. Pollard et Pitot, les ingénieurs en question ; - requête adressée au comte de Moras, intendant d'Auvergne, par les marchands des principales villes du bas Languedoc qui fréquentent régulièrement les foires de Clermont et de Montferrand, demandant que l'intendant d'Auvergne veuille bien recommander la route du Gévaudan plutôt que celle du Vivarais ; - lettre non signée (peut-être incomplète), protestant contre l'abandon de la route de Gévaudan (Alais, 20 décembre 1750).

          Dates extrêmes : 1750-1751
          Importance matérielle : 7 pièces, papier.

        • 1 C 6348     1751 .
          Présentation du contenu :

          Mémoire sur les deux lignes proposées pour le chemin de communication des provinces de Languedoc et d'Auvergne, par Maître Cabane, avocat ; - lettre d'envoi de ce mémoire par M. Cabane, maire, et MM. de Rocheblave et Martin, consuls d'Alais (25 février 1751).

          Dates extrêmes : 1751
          Importance matérielle : 2 pièces, papier (1 impr.).

        • 1 C 6349     1751 .
          Présentation du contenu :

          Projets de devis pour le chemin d'Auvergne depuis Alais jusqu'à La Salvetat en passant par le Gévaudan ; lettre du sieur Mathieu adressant à M. de Moras ces projets que lui a remis M. Gibertain (13 mars 1751) ; - lettres de M. Gibertain à M. de Moras sur le voyage dudit Gibertain en Languedoc et sur ses instances auprès de M. de Saint-Priest, nouvel intendant du Languedoc (mars-mai 1751) ; - copies de lettres du maréchal de La Fare et du marquis du Chayla à M. Gibertain ; - lettre adressée à M. de Saint-Priest par M. Gibertain "pour servir de supplément au mémoire imprimé" (26 avril 1751) ; - lettre de M. Gibertain à M. Trudaine (9 mai 1751).

          Dates extrêmes : 1751
          Importance matérielle : 20 pièces, papier.

        • 1 C 6350     1751-1752 .
          Présentation du contenu :

          Lettres de M. Gibertain à M. de Moras sur le voyage fait par M. de Saint-Priest en Gévaudan et en Vivarais, en juillet et août 1751, pour la visite des deux routes proposées (1751-1752) ; - copies de lettres de MM. Esbrayat, drapier de la ville du Puy ; de Beauteville, commandant en Gévaudan et Trudaine (adressées pour la plupart à M. de Moras par M. Gibertain) ; - mémoires de M. Gibertain sur l'abondance des neiges en Vivarais et en Gévaudan, et sur une inondation survenue en Vivarais en septembre 1751 ; - certificat de J.-B. Malzieu, ancien curé de Saint-Paul de Tartas, sur la rigueur de l'hiver dans la région de Mayres ; information par Henri Tourreille, juge en la cour royale et commune de Borne, siège et mandement de Saint-Etienne de Lugdarès, au diocèse de Viviers, et de toutes les terres de l'abbaye de N.-Dame des Chambons, sur les accidents causés par les neiges dans les montagnes de Mayres et de La Chavade (faite en 1751 à la requête de M. Gibertain) ; - lettre de M. Dejax, avocat à Brioude adressant à M. de Moras une seconde copie du mémoire qu'il avait rédigé avec M. Croze pour les habitants de Brioude (29 août 1751).

          Dates extrêmes : 1751-1752
          Importance matérielle : 29 pièces, papier, dont 1 cahier de 9 feuillets.

        • 1 C 6351     1752 .
          Présentation du contenu :

          Mémoires sur les différentes routes proposées par Marc-Antoine Malholle, marchand et ancien assesseur en l'hôtel de ville de Milhau : - premier mémoire, route partant du lieu de La Pezade, passant par Milhau, La Glène et Marvejols ; - second mémoire, route de Nîmes, Montpellier, Montauban, Toulouse et Clermont d'Auvergne, passant par le Rouergue et le Gévaudan ; - troisième mémoire, concernant le commerce qui peut se faire sur cette route de Montpellier à Clermont ; - quatrième mémoire, route de Montpellier à Clermont par Alais, Villefort, la côte de Bayard, Luc, Langogne et Pradelles.

          Dates extrêmes : 1752
          Importance matérielle : 4 pièces, papier.

        • 1 C 6352     1756-1783 .
          Présentation du contenu :

          Correspondance de MM. Trudaine, de Saint-Priest, de La Michodière et de l'évêque du Puy au sujet du mauvais état de la route de Languedoc entre Fix et Le Puy (1756) ; - lettre de M. Rigoley d'Ogny signalant à M. de Chazerat le mauvais état de la route entre Saint-Georges d'Aurat et Fix (25 juin 1779) ; l'intendant après avoir consulté M. Lomet, ingénieur, promet de faire les réparations ; - mémoire par M. de Burnay, ingénieur, "sur le projet de changement de la grande route de Clermont au Languedoc par le Velay, dans la partie d'Aurat au Puy, disposé par messieurs des états du Languedoc" ; - lettre de l'intendant à M. Rigoley d'Ogny pour demander l'établissement d'une poste aux lettres de Brioude au Puy (15 novembre 1780) ; lettres à ce sujet de l'évêque du Puy et de M. Gueyffier ; - lettre de M. de Burnay adressant à l'intendant de Chazerat le mémoire ci-dessus (11 mars 1782) ; - mémoire et lettre adressés à M. de Chazerat par M. de La Rochelambert pour protester contre le nouveau tracé que proposent les états de Languedoc (avril 1782) ; - lettre de M. de La Millière adressant à M. de Chazerat des mémoires et un plan dressés par M. Grangent, ingénieur des états de Languedoc, pour déterminer la direction de la grande route de Languedoc, du Puy aux confins de l'Auvergne (20 octobre 1782) ; - mémoire de M. Pitot sur les travaux à faire par la province d'Auvergne sur la ligne par Espaly, Borne, l'Estrade, Coubladour et Pouzols, trajet adopté par les états de Languedoc.

          Dates extrêmes : 1756-1783
          Importance matérielle : 30 pièces, papier.

      • Route de Clermont au Languedoc, par Le Puy
        Dates extrêmes : 1706/1789

        • 1 C 6353     1706-1728 .
          Présentation du contenu :

          Devis et baux d'adjudication de divers travaux à exécuter, pavé neuf, aqueducs, ponceaux, escarpements de roc, etc., entre Clermont et Orcet (1706) ; près de La Sauvertat et de Saint-Germain-Lembron (1707) ; entre Issoire et Saint-Germain-Lembron (1709) ; près de Beaulieu (1710) ; entre Aubière, Orcet et Pérignat (1711) ; auprès du pont de Nau (1712) ; à l'avenue du pont de Vieille-Brioude (1714) ; entre la place des Jacobins de Clermont et le jardin de l'hôpital du village d'Herbet (1714) ; entre le village de Villeneuve et Fix (1727) ; à la sortie de Neschers et entre La Chomette et Saint-Georges-d'Aurat (1728) ; - état et devis des ouvrages à faire pour améliorer la route de Paris au Languedoc à la sortie de la ville de Clermont (s.d. 1714 environ).

          Dates extrêmes : 1706-1728
          Importance matérielle : 20 pièces, papier, dont 1 cahier de 18 feuillets.

        • 1 C 6354     1728-1734 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. de Banssat, ingénieur, à M. Latour, "inspecteur pour les ouvrages de Sa Majesté sur la routte de Brioude au Puy" (1728) ; lettre de M. Latour adressant cette lettre à M. Trudaine, intendant, pour se justifier de l'accusation portée contre lui d'avoir mal suivi les devis dans les travaux dont il était chargé (23 octobre 1731) ; - lettre de M. Trudaine demandant que M. Latour lui envoie un mémoire pour servir au devis général qu'il se propose de faire dresser pour la route de Languedoc (2 novembre 1731) ; - bail d'adjudication des travaux à faire de la croix du Croizet à Saint-Georges-d'Aurat (5 janvier 1732) ; - mémoire instructif sur le plan du grand chemin à faire depuis Coudes jusqu'à Issoire ; - plan des deux chemins proposés de Coudes à Issoire, dressé par Chesnebenoist, arpenteur juré au comté d'Auvergne ; - lettre de M. Trudaine demandant à M. Bournet s'il est vrai que l'Allier ait inondé quelquefois le vallon de Veneix (31 janvier 1733) ; - lettre du même, annonçant à MM. Phelupt et Auteroche, qu'il s'est décidé à faire continuer le chemin de Coudes à Issoire sur le tracé qu'en a fait l'ingénieur Hupeau (7 mars 1733) ; - lettre de M. Gironde de Buron informant M. Trudaine qu'il est sollicité par M. Tixier, et quelques autres personnes pour s'opposer au tracé qu'a donné le sieur Hupeau du chemin de Clermont à Issoire (29 mars 1733) ; - lettre de M. Trudaine invitant M. Hupeau à laisser provisoirement sur pied quelques noyers appartenant à M. Tixier (avril 1733) ; - devis et baux d'adjudication de travaux sur la route entre Clermont et Brioude (1733-1734) ; - lettre de M. Hupeau exposant l'état d'avancement des travaux entre Clermont et Brioude (5 juillet 1734) ; - lettre de M. Talemandier recommandant la veuve du sieur Galien pour l'une des postes qui vont sans doute être établies entre Brioude et Le Puy (25 septembre 1734).

          Dates extrêmes : 1728-1734
          Importance matérielle : 16 pièces, papier, dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 244, et 1 cahier de 24 feuillets.

        • 1 C 6355     1735-1756 .
          Présentation du contenu :

          Mémoire adressé à M. d'Argenson par les capucins de Clermont, au sujet du tracé déterminé par M. Hupeau pour la route de Languedoc ; plan joint au mémoire ; lettre de M. d'Argenson, syndic général de l'ordre, priant l'intendant de donner satisfaction aux capucins (1735) ; - plaintes sur le même sujet par les religieuses de la Visitation et par le Petit Séminaire de Clermont ; - lettre de M. Cousturier, supérieur du Séminaire de Saint-Sulpice (1735) ; - lettre de M. Jouzencie, subdélégué à Lempdes, demandant l'autorisation d'employer, pour empierrer le chemin vis-à-vis le village des Combes, les débris d'une vieille tour voisine du chemin (1739) ; - baux d'adjudication de divers travaux à faire sur la route de Languedoc (1739-1740) ; - lettre de M. Trudaine renvoyant à l'intendant le projet du chemin à faire autour de la ville de Brioude.

          Dates extrêmes : 1735-1756
          Importance matérielle : 16 pièces, papier, dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 245.

        • 1 C 6356     1787-1789 .
          Présentation du contenu :

          Plaintes des entrepreneurs de l'empierrement qui se fait sur la route royale, de Pontary à Coudes, contre le sieur Bonfils, propriétaire de carrière à Montpeyroux ; procès-verbaux et correspondance ; lettre de M. de La Millière adressant à M. de Chazerat un arrêt du Conseil, du 8 mai, qui ordonne l'exécution de deux ordonnances de l'intendant, des 11 et 20 février, qui ont autorisé l'entrepreneur à prendre les matériaux dans la carrière du sieur Bonfils (13 juin 1788) ; - correspondance de MM. Lafont et des procureurs syndics provinciaux au sujet d'un empierrement fait par A. Villatte, entrepreneur, sur la route de Clermont à Brioude, atelier de Lempdes à Pont-Cervier ; ordonnance à ce sujet de J. Lafont de Saint-Marts, subdélégué général de l'intendance d'Auvergne ; pièces diverses relatives à cette affaire (1787-1789).

          Dates extrêmes : 1787-1789
          Importance matérielle : 21 pièces, papier.

        • 1 C 6357     Traverse de Clermont : plans.
          Présentation du contenu :

          Plan, non signé ni daté, de la ville de Clermont ; - autre plan, presque semblable au précédent, non signé ni daté, avec des surcharges au crayon pour indiquer la direction des grandes routes projetées dans la traverse de la ville.

          Dates extrêmes : [1750]-[1789]
          Importance matérielle : 2 plans, papier, conservés sous les cotes 22 Fi 246-247.

        • 1 C 6358     Traverse de Clermont : plans.
          Présentation du contenu :

          Mémoire de M. Lomet, ingénieur en chef des ponts et chaussées en Auvergne relatif à l'ouverture d'une nouvelle traverse de la ville de Clermont-Ferrand (25 mars 1780) ; - plan de la ville de Clermont, joint au mémoire ci-dessus, avec le tracé des nouvelles voies proposées, signé de M. Lomet (27 mars 1780).

          Dates extrêmes : 1780
          Importance matérielle : 3 pièces, papier, dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 248.

        • 1 C 6359     Traverse de Veyre : plan.
          Présentation du contenu :

          Plan de la traverse du village de Veyre indiquant seulement le tracé de la route de Languedoc et les bâtiments qu'emportera l'alignement (1760) ; - plan informe indiquant les directions que peut suivre la route de Languedoc après Pontary (s.d.).

          Dates extrêmes : 1760
          Importance matérielle : 2 plans, papier, conservés sous les cotes 22 Fi 249-250.

        • 1 C 6360     Traverse d'Issoire : plans.
          Présentation du contenu :

          Plan de la ville d'Issoire (s.d., ni signé) ; - plusieurs plans du faubourg d'Issoire du côté de Clermont (s.d., non signés).

          Dates extrêmes : [1750]-[1789]
          Importance matérielle : 5 plans, papier, conservés sous les cotes 22 Fi 251-255.

        • 1 C 6361     Traverse de Saint-Germain-Lembron : plans.
          Présentation du contenu :

          Plans de la route de Languedoc dans la traverse de Saint-Germain-Lembron, levés en 1774, par le sieur Didiet.

          Dates extrêmes : 1774
          Importance matérielle : 3 plans, papier, conservés sous les cotes 22 Fi 256-258

      • Routes d'Auvergne au Gévaudan, par Brioude ou Massiac et Saint-Flour
        Dates extrêmes : 1728/1788

        • 1 C 6362     Route d'Auvergne au Gévaudan, par Massiac et Saint-Flour.
          Présentation du contenu :

          Bail d'adjudication des réparations à faire à la montagne de Laneau, élection de Saint-Flour (15 avril 1728) ; - adjudication des ouvrages de maçonnerie, escarpements de rochers, murs de soutènement en pierre sèche, réparations de ponts, ponceaux et autres ouvrages à faire sur la grande route de Clermont à Mende, jusqu'au pont de Garabit (1735) ; - requête du sieur Juery, habitant à La Fajolle, demandant la poste qui va sans doute être transportée du pont de Lery à La Fajolle ; lettre à ce sujet de M. Rossignol à Mme de La Vieuxville (16 août 1737) ; - affiches annonçant l'adjudication des travaux à faire aux deux côtes de Garabit (18 janvier 1740) (placard, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon) ; bail d'adjudication (4 avril 1740) ; - mémoire de M. Dijon, ingénieur, sur le chemin de Saint-Flour à La Garde, faisant partie du grand chemin de communication de Clermont-Ferrand avec le Gévaudan, Mende et le haut Languedoc (1742) ; - adjudication de la dépense à faire sur la route de Saint-Flour à La Garde, pendant l'année 1744 pour les appointements des conducteurs, piqueurs et autres employés ; - baux d'adjudication des travaux à faire de Saint-Flour à La Garde (1744-1747) ; - requête de Joseph Paty-Delavaux, entrepreneur des ouvrages de la côte de Massiac, se plaignant de ne pouvoir trouver des ouvriers qu'à un prix exorbitant ; lettre de M. Jouzencie à ce sujet ; l'intendant autorise M. Jouzencie à faire fournir à cet entrepreneur le nombre de manoeuvres dont il aura besoin (1743-1745).

          Dates extrêmes : 1728-1747
          Importance matérielle : 26 pièces, papier, dont cinq placards imprimés conservés sous les cotes 62 Fi 1153/1-5.

        • 1 C 6363     Route d'Auvergne au Gévaudan, par Brioude et Saint-Flour.
          Présentation du contenu :

          Requête de plusieurs habitants de Brioude demandant que des réparations soient faites sur la grande route de Saint-Flour, entre Brioude et le territoire des Portes ; lettre à ce sujet de M. Vairon ; ordonnance de l'intendant enjoignant aux habitants de faire les travaux par corvées (15 mai 1751) ; - lettre du maire et des officiers municipaux de Brioude demandant des réparations au chemin de Saint-Flour (1766) ; - mémoire adressé à M. de Chazerat, intendant, par les habitants de Brioude, protestant contre le projet qui ferait passer par Massiac la route de Saint-Flour ; - mémoire du sieur Jubié, inspecteur des manufactures d'Auvergne, sur le même sujet ; M. Trudaine renvoie le mémoire de M. Jubié à l'intendant pour l'examiner ; M. de Montyon répond que ce mémoire ne mérite aucune attention (1771) ; - correspondance de MM. de Villedeuil, Pitot et Spy des Ternes avec l'intendant au sujet des travaux de la route de Loubinet à La Garde et de Murat à Saint-Jacques-des-Blats, pour lesquels il n'a pas été trouvé d'entrepreneur (1787) ; il est décidé qu'ils seront exécutés en régie ; - devis des escarpements de rocher à faire dans la route de Brioude à Saint-Flour, par La Chapelle-Laurent et Loubinet ; - correspondance de MM. Lambert, Spy des Ternes, de l'intendant et de l'évêque de Saint-Flour, au sujet des démêlés qui eurent lieu entre M. Spy des Ternes, subdélégué de l'intendant, et M. de La Mourayre, député du bureau intermédiaire de Saint-Flour à l'occasion du procès-verbal de réception des travaux sur la route de Saint-Flour à Brioude (1788).

          Dates extrêmes : 1751-1788
          Importance matérielle : 26 pièces, papier.

        • 1 C 6364     Côte de Saint-Flour.
          Présentation du contenu :

          Requêtes des prêtres missionnaires, directeurs perpétuels du séminaire de Saint-Flour, de plusieurs habitants des faubourgs des Planchettes et du Thuile et des officiers municipaux de Saint-Flour, exposant que le grand chemin nouvellement construit, menant du faubourg à la ville, leur a ôté l'usage de plusieurs chemins ; avis de M. de Montluc, subdélégué ; lettre de M. Spy des Ternes.

          Dates extrêmes : 1773-1774
          Importance matérielle : 6 pièces, papier.

      • Route de Clermont à Aurillac et à Toulouse, par Mauriac
        Dates extrêmes : 1707/1789

        • 1 C 6365     1707-1718 .
          Présentation du contenu :

          Devis et adjudication des réparations à faire dans le chemin appelé de Saint-Etienne, de Mauriac à Aurillac (1707-1708) ; - devis et adjudication des travaux à faire à la côte de Lascanaux (1707-1708) ; - devis et adjudication de travaux à la côte de Mazerolles (1714) ; - devis des réparations à faire au chemin qui va du pont de Saint-Sauves à Tauves, route de Clermont à Aurillac ; bail d'adjudication desdits travaux (1718).

          Dates extrêmes : 1707-1718
          Importance matérielle : 20 pièces, papier.

        • 1 C 6366     1729-1739 .
          Présentation du contenu :

          Adjudication de ponceaux à faire à Vendes, sur la route de Clermont à Aurillac (1729) ; - devis des réparations à faire dans le département de Rochefort ; lettre d'envoi de ce devis par M. Ribeyre ; - requête de plusieurs seigneurs et des consuls et habitants de la ville de Maurs, demandant qu'il soit fait des réparations au chemin royal qui dessert ladite ville ; lettre à ce sujet de M. Sadourny (1732) ; - plan et profils de la route de Clermont à Aurillac, dans la traverse de la côte de Vendes (1734) ; - devis des travaux à exécuter à ladite côte ; lettre d'envoi par M. Lescure à l'intendant ; M. Trudaine approuve le projet ; - adjudication des travaux à faire à la Côte-Blanche et aux abords d'Aurillac (1735) ; - mémoire sur le nouveau chemin proposé pour l'entrée de la route de Clermont à Aurillac ; lettre du cardinal de Gesvres, abbé d'Aurillac, adressant ce mémoire à l'intendant (1736) ; - lettres de l'abbé de Cambolas, conseiller au parlement de Toulouse, demandant que le nouveau chemin d'Aurillac ne soit pas tracé au travers du domaine de Vernhols ; lettres de MM. Pajot et de Saint-Maurice recommandant la demande de l'abbé de Cambolas (1737) ; - correspondance de M. d'Ormesson avec l'intendant au sujet d'une requête par laquelle le sieur Sadourny, prêtre à Aurillac, se plaint que le nouveau chemin, tracé de cette ville à Mauriac, emporte presque entièrement un domaine appartenant à une chapellenie qu'il dessert avec 3 autres prêtres (1737) ; plan de la ville d'Aurillac et de ses abords, indiquant le tracé de l'ancien chemin et celui du nouveau ; lettre de l'intendant adressant ce plan à M. d'Ormesson ; - adjudications de divers travaux sur le chemin d'Aurillac à Clermont (1739) ; - affiches annonçant l'adjuication des travaux à faire aux côtes de La Graille, de Vendes et de Saint-Martin-Valmeroux et à la chaussée de Toulousette (1739) (placard, P. Boutaudon).

          Dates extrêmes : 1729-1739
          Importance matérielle : 29 pièces, papier, dont 2 plans conservés sous les cotes 22 Fi 259-260, et six placards conservés sous les cotes 62 Fi 1158/1-6.

        • 1 C 6367     1741-1752 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Delort se plaignant des dégâts qu'occasionne à sa maison, ainsi qu'aux bâtiments des prisons, l'eau qui découle par le nouveau chemin fait à l'entrée d'Aurillac (21 janvier 1741) ; - adjudication des travaux à faire sur la route de Clermont à Aurillac, Montauban et Toulouse, notamment aux côtes de La Graille, de Vendes, de Saint-Martin-Valmeroux, à la chaussée de Toulousette, au commun du Baguet ; adjudication des dépenses à faire pour la direction des corvées (1740-1748) ; - lettre de M. Trudaine autorisant M. Rossignol à porter sur le chemin d'Aurillac la plus grande partie de l'augmentation de fonds de cette année (2 novembre 1748) ; - lettre de M. Lescure annonçant que l'intendant passera aisément en chaise de poste par le chemin d'Aurillac, quoiqu'il ne soit point achevé (19 novembre 1748) ; - lettre de M. Lapeyreusse indiquant en quel état est le chemin de Clermont à Aurillac (1749) ; - devis et adjudications des travaux à faire sur ladite route (1749-1752) ; - lettre de M. Trudaine approuvant l'adjudication des escarpements de roc que l'intendant vient de passer (12 mars 1751) ; M. Trudaine écrit aux Fermiers de livrer la poudre dont M. Rossignol a besoin.

          Dates extrêmes : 1741-1752
          Importance matérielle : 24 pièces, papier.

        • 1 C 6368     1753-1768 .
          Présentation du contenu :

          Adjudication des travaux à faire en 1753 et 1754 sur le grand chemin de Clermont à Aurillac ; - mémoire anonyme sur les avantages que procurerait la route d'Aurillac à Toulouse, si elle était ouverte dans toute son étendue ; - requêtes des consuls d'Aurillac et des habitants de Maurs demandant l'achèvement de la route d'Aurillac au Quercy par Maurs ; mémoire et lettres de la marquise de Salvert-Montrognon demandant au contraire que le chemin soit tracé par Marcolès, Saint-Constant et Le Trioulou ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec MM. Trudaine, Dijon et Falvelly (1764-1765) ; - mémoire sur le chemin d'Aurillac à Toulouse par Maurs (s.d. 1768 environ).

          Dates extrêmes : 1753-1768
          Importance matérielle : 21 pièces, papier.

        • 1 C 6369     1767-1789 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. de Vigier au sujet des réparations à faire sur le grand chemin de Clermont à Mauriac (3 octobre 1767) ; - lettre de l'intendant informant M. Turgot, intendant du Limousin, que, sur le grand chemin de Clermont à Aurillac, Cahors, Montauban et Toulouse, on traverse un canton qui dépend de la généralité de Limoges et que cette partie est en mauvais état (24 août 1768) ; - lettre de M. Jobard rendant compte des travaux qu'il a dirigés à Aurillac et à Mauriac (1770) ; - lettres de M. de Tournemire au sujet des travaux dirigés par M. Le Gagneur (1772) ; - lettre de l'intendant annonçant à M. Mauricet qu'il compte partir bientôt pour sa tournée et qu'il voudrait savoir en quel état se trouvent les routes de Clermont à Aurillac et d'Aurillac à Saint-Flour (20 août 1776) ; - devis des escarpements de rocher à faire à la côte de Maurs ; correspondance à ce sujet de MM. de La Millière, Pitot et de l'intendant (1782) ; - devis d'une réparation à faire au Trador, sur la route de Clermont au Quercy (1787) ; - lettres de MM. de Vixouzes et des Ternes au sujet des ordres donnés par MM. de La Fayette et le vicomte de Peironenq de suspendre les travaux de la côte des Escures (1787) ; - mémoire de M. Pitot sur le nouveau chemin projeté et approuvé d'Aurillac à Saint-Mamet, faisant partie de la grande route de l'Auvergne au Quercy par Aurillac et Maurs (18 septembre 1787) ; lettre d'envoi de ce mémoire à M. de Chazerat, intendant ; - devis de réparations à faire dans la plaine de Tauves (1788) ; - correspondance à M. de La Millière, de l'intendant et des procureurs syndics provinciaux au sujet des plaintes qui ont été portées relativement à la direction du grand chemin à l'entrée de Maurs (1789).

          Dates extrêmes : 1767-1789
          Importance matérielle : 26 pièces, papier.

      • Route d'Aurillac à Saint-Flour
        Dates extrêmes : 1721/1789

        • 1 C 6373     1721-1763 .
          Présentation du contenu :

          Adjudications des travaux à faire sur la route entre Thiezac et Murat (1721-1728) ; - adjudication des travaux à faire pour parachever la communication de la ville d'Aurillac avec celle de Saint-Flour, par les ponts de Lescure et de Brommet (1732) ; adjudication des travaux à faire à la montagne du Lioran (1732) ; - lettre du cardinal de Fleury adressant à l'intendant une lettre qui recommande une requête des religieuses du Buis à Aurillac relative à un tracé de route qui traverserait les terres où l'abbaye a des cens (1737) ; - affiche annonçant l'adjudication des travaux à exécuter au pas de Compains et au pas de Cabrières, sur le grand chemin de Saint-Flour à Murat et à Aurillac (24 décembre 1739) (placard, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon) ; bail d'adjudication (4 avril 1740) ; - lettre de M. Trudaine annonçant à M. Rossignol qu'il a reçu l'état des ouvrages à faire sur la route d'Aurillac à Saint-Flour (21 octobre 1748) ; - ordonnance de l'intendant pour les réparations à faire à l'ancienne route d'Aurillac à Saint-Flour par Raulhac (1759) ; - minute, autographe, d'une lettre par laquelle M. de Ballainvilliers proteste contre une assertion émise par le marquis d'Anterroches, à propos de l'achèvement de la route d'Aurillac à Saint-Flour, et selon laquelle l'intendant aurait imposé sur la province 350 000 livres pour les embellissements de la ville de Clermont.

          Dates extrêmes : 1721-1763
          Importance matérielle : 20 pièces, papier (6 impr.), dont six placards conservés sous les cotes 62 Fi 1164/1-6.

        • 1 C 6374     1770-1789 .
          Présentation du contenu :

          Lettres de M. Mauricet, ingénieur, au sujet des travaux de la côte de Saint-Flour (1770) ; - délibération de la ville d'Aurillac demandant l'achèvement des routes qui vont d'Aurillac au Rouergue, au Quercy et à Saint-Flour (14 mars 1777) ; lettre des officiers municipaux adressant cette délibération à l'intendant ; procès-verbal dressé contre le sieur Lafon, armurier à Aurillac, au sujet d'une requête par laquelle il demandait le changement de la route de Saint-Flour à l'entrée d'Aurillac ; lettre à ce sujet de M. de Vixouze (1781) ; - réclamations du comte d'Anterroche au sujet de l'inachèvement de la route de Saint-Flour à Aurillac et à Maurs (1783-1784) ; correspondance à ce sujet de M. de La Millière avec l'intendant ; renseignements fournis par M. Pitot, ingénieur de la généralité ; - devis et adjudication des escarpements de rochers à faire au pas de Compains (1785) ; lettre de M. de La Millière adressant au subdélégué général de l'intendance, une lettre de la commission intermédiaire provinciale d'Auvergne relative à cette adjudication (8 décembre 1789).

          Dates extrêmes : 1770-1789
          Importance matérielle : 14 pièces, papier.

        • 1 C 6375     1779 .
          Présentation du contenu :

          Etat des travaux à faire sur la route de Saint-Flour à Murat ; - requête adressée à l'intendant par Joseph-Dieudonné de La Chesnaye, Louis-François de Fraissy de Veyrac, François Textoris, Destanne, Fortet, de Lafarge, Desbans, Delfieu, Devillas et Salat, protestant contre la nouvelle direction qu'on se propose de donner au chemin d'Aurillac à Saint-Flour (s.d., antérieur à 1779) ; - requête des habitants de Veyrac, de La Condamine, de Bancou et de Roques, protestant à nouveau contre la direction donnée au chemin d'Aurillac à Saint-Flour par le sieur Le Gagneur, ils demandent qu'on fasse un nouvel examen du terrain avant de continuer les travaux commencés.

          Dates extrêmes : 1779
          Importance matérielle : 4 pièces, papier.

      • Route de Lyon à Bordeaux, par Thiers et Clermont
        Dates extrêmes : 1700/1789

        • 1 C 6377     1707-1715 .
          Présentation du contenu :

          Procès-verbal de réception de travaux de pavage sur la route de Limousin, entre Clermont et Durtol ; bail d'adjudication d'une muraille à réparer dans la même partie (1706) ; - état, dressé par M. Genuyt des réparations à faire près la ville de Thiers (1707) ; minute d'affiche annonçant l'adjudication desdits travaux ; lettre de M. Astier ; - travaux entre Clermont et Durtol (1707-1708) ; - état des ouvrages à faire à la sortie de Clermont, faubourg de Fontgiève (1708) ; - adjudication des travaux à faire entre Lezoux et Beauregard (1708) ; - bail d'adjudication des pavés et murailles à faire à la montagne de Villars (1713) ; - bail et procès-verbal de réception de travaux entre Clermont et Pont-du-Château (1712-1714) ; - adjudication et réception des travaux entre la croix des Carmes et le Pontort (1713-1715) ; - état et devis des réparations à faire à la côte et montagne de Thiers, depuis la porte du faubourg de Seychalle jusqu'à la croix du Faux (1715) ; estimation desdits ouvrages ; - état et devis des réparations à faire depuis le pont de Chamalières jusqu'à la dernière maison du village de La Font-de-l'Arbre (1715) ; estimation desdits ouvrages.

          Dates extrêmes : 1707-1715
          Importance matérielle : 29 pièces, papier.

        • 1 C 6378     1728-1735 .
          Présentation du contenu :

          Adjudication des travaux à faire sur la route de Lyon, entre Clermont et l'Allier et aux environs de Thiers (1728) ; - lettre de M. Pajot-Dosenbray au sujet des plaintes du sieur Ymonet, maître de poste à Ricornet-Rambaud, sur le mauvais état de la route de Thiers (4 octobre 1732) ; - lettre de M. de Merville au sujet du nouveau chemin de Thiers à Lyon, dont M. Dijon vient de lever le plan (30 novembre 1732) ; - requête des échevins de Thiers, se plaignant que, sans les prévenir, le commissaire envoyé pour la réparation des chemins ait commencé l'exécution d'un plan nouveau, qui détruit un de leurs principaux faubourgs et ravage les maisons, jardins, terres et vignes d'une infinité de particuliers ; requête dans le même sens de Pierre Riberolles des Orts (1733) ; - plaintes des religieux de Grandmont au sujet du tort que va leur faire le nouveau chemin : correspondance à ce sujet de MM. de Saint-Florentin, Dubois, de Merville, subdélégué ; du frère Dorothée Ojardias, vicaire général de la réforme de Grandmont et du frère Hébert, prieur du couvent de Thiers ; lettre de recommandation de l'évêque de Nevers en faveur des Grandmontains de Thiers ; - adjudication des travaux à faire dans la partie de Thiers au Forez (1735) ; - lettre du frère Camusat, prieur du couvent de Grandmont de Thiers, demandant que des réparations soient faites au chemin du faubourg du Moutier, qui conduit de Thiers à Riom (1735).

          Dates extrêmes : 1728-1735
          Importance matérielle : 24 pièces, papier.

        • 1 C 6379     1738-1748 .
          Présentation du contenu :

          Changement demandé par le vicomte de Beaune dans la direction du chemin de Clermont à Limoges, aux approches de Pontaumur : mémoires fournis par le sieur Dijon, sous-ingénieur, et par le sieur Bonnet, arpenteur, sur les avantages et les inconvénients des deux tracés et observations de M. Rossignol, intendant ; correspondance de M. d'Ormesson, du vicomte de Beaune et de l'intendant ; - lettre de M. d'Ormesson qui autorise l'intendant à faire exécuter le premier tracé (16 décembre 1738) ; - baux d'adjudication des travaux à faire entre les limites du Forez et Lezoux, à la côte de La Goutelle et à celle de Pontaumur, à la chaussée du pont de Villejacques, aux limites de l'Auvergne avec la Marche (1739-1741) ; - lettre de M. de Merville demandant l'exécution du projet de M. Dijon, pour l'achèvement du chemin neuf, près la ville de Thiers (avril 1741) ; - adjudication de la dépense à faire sur le grand chemin de Clermont à Lyon, pour la conduite de la corvée (1746-1748).

          Dates extrêmes : 1738-1748
          Importance matérielle : 18 pièces, papier.

        • 1 C 6380     1748 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Trudaine adressant à l'intendant, pour avis, un mémoire par lequel M. de Langeac demande l'ouverture d'une grande route de Lyon à Bordeaux, passant par le haut Limousin (5 janvier 1748) ; - lettre à ce sujet de l'intendant d'Auvergne à l'intendant du Limousin ; - réponse de M. de La Chataigneraye répondant qu'il n'a formé aucun projet pour un chemin passant par Eygurande, Ussel, Tulle, Brive et le haut Limousin (24 avril 1748) ; - mémoire de (M. Dijon ?) pour servir à répondre à M. Trudaine, sur le chemin que propose M. de Langeac ; - lettre de l'intendant adressant à M. Trudaine le mémoire de l'ingénieur des ponts et chaussées, qui a été examiner la question sur place (11 octobre 1748).

          Dates extrêmes : 1748
          Importance matérielle : 8 pièces, papier.

        • 1 C 6381     1749-1757 .
          Présentation du contenu :

          Adjudication des travaux à faire entre Clermont et Lezoux et entre La Brugière et Bras de Fer (1750-1753) ; - lettres de M. Mignot, subdélégué à Thiers, au sujet des paroisses commandées pour le chemin d'Auvergne au Forez et au Roannais (1752) ; - lettre de M. de Langhac au sujet du chemin de communication du haut Limousin avec l'Auvergne (29 juillet 1754) ; - correspondance à ce sujet des intendants de Limousin et d'Auvergne ; mémoire sur le projet présenté par M. de Langhac et observations sur ledit mémoire ; - lettre de M. de La Michodière, intendant d'Auvergne, rendant compte à M. Trudaine du voyage qu'il vient de faire pour inspecter le chemin de Clermont à Limoges par Aubusson (22 mai 1756) ; - - lettre de l'intendant à M. Trudaine au sujet des deux branches de chemin à l'entrée de Clermont et à l'entrée de Brioude, dont les voituriers réclament avec instances la construction (14 août 1756) ; - estimation des dépenses qu'entraîneraient les modifications, faites par M. Gendrier au plan qu'a dressé M. Dijon pour le chemin de la porte Saint-Pierre de Clermont au pont de Fontgiève ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. Trudaine (1757) ; - lettre de l'intendant invitant les prêtres de la maison de la Chasse à Clermont à exécuter l'alignement qui leur a été donné pour la construction du chemin de la porte Saint-Pierre au pont de Fontgiève (5 février 1757).

          Dates extrêmes : 1749-1757
          Importance matérielle : 23 pièces, papier.
          Historique de la conservation :

          La disparition de ce dossier a été constatée le 16 décembre 1981.


        • 1 C 6382     1758-1770 .
          Présentation du contenu :

          Mémoire sur le dommage que cause à la ville de Felletin la nouvelle direction de la route de Clermont à Limoges par Aubusson ; - rapport de M. Dijon sur le mémoire précédent (13 juin 1758) ; - requête des habitants de Croc, de Saint-Avit, de La Celle, de Landogne et de Pontaumur protestant contre la direction par Giat et demandant qu'on exécute la branche de chemin proposée par M. Dijon (1758) ; requête analogue (1759) ; - lettre de M. Trudaine renvoyant à M. de Ballainvilliers un mémoire par lequel les habitants de 25 paroisses situées entre Aubusson et Clermont protestent contre le nouveau chemin demandé entre Felletin et Clermont (15 juin1759) ; mémoire de M. Dijon à ce sujet (19 juin 1759) ; - mémoire de M. Gendrier relatif à l'embranchement du chemin de Felletin sur la route de Clermont à Limoges (7 août 1759) ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec MM. Trudaine et Trudaine de Montigny ; - lettre de M. Trudaine au sujet d'un mémoire que vient de lui présenter la chambre de commerce de Lyon, par lequel elle expose que les entrepreneurs des voitures publiques se proposent d'établir un carrosse de Lyon à Limoges, mais qu'ils sont arrêtés dans cet établissement par le mauvais état de la route (22 mai 1763) ; toisé et devis estimatif des ouvrages à faire pour perfectionner la route de Lyon à Limoges dans la traversée de l'Auvergne, devis dressé par M. Dijon ; lettre de M. Trudaine (1763) ; adjudication des ouvrages (1765) ; - lettre de M. Vallière demandant si la route de Lyon à Limoges est praticable en voiture (3 juillet 1769) ; - lettre du duc de Choiseul signalant des réparations à faire sur la route depuis la poste de Lezoux jusqu'à celle de Pont-du-Château (17 juillet 1765) ; - lettre de M. Rigoley d'Ogny, intendant général des postes, demandant à M. de Montyon de presser les travaux de la nouvelle route, sur laquelle on doit transporter les postes de l'ancienne (28 février 1770).

          Dates extrêmes : 1758-1770
          Importance matérielle : 25 pièces, papier.

        • 1 C 6383     1770-1772 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Turgot, intendant du Limousin, à M. de Montyon, au sujet des communications entre Limousin et Auvergne et de la disette de grains dans la région montagneuse où les deux provinces se touchent (12 octobre 1770) ; - réponse de l'intendant d'Auvergne (8 novembre 1770) ; - lettre autographe de Turgot à M. de Montyon et annonçant qu'on va entreprendre en Limousin la route de Tulle à Ussel (Bort, 13 novembre 1770) ; - réponse de M. de Montyon (1er décembre 1770) ; - lettre du même à Turgot au sujet des difficultés qu'il voit à faire embrancher la route sur celle de Clermont à Limoges à la hauteur de Pontgibaud (4 décembre 1770) ; - comparaison des deux routes proposées de Tulle à Clermont par Bort et par Ussel ; - comparaison des trois projets préparés pour la même route : projet de M. de Langeac par Bourg-Lastic, joignant le chemin d'Aurillac au pont de Lavergne ; projet par Savennes aboutissant au même pont ; projet par Tauves aboutissant au même pont ; - mémoire accompagné d'une carte sur la route de Tulle à Clermont par Ussel (anonyme et s.d.) ; - mémoire anonyme sur le chemin d'Ussel à Clermont ; - projet d'un grand chemin de communication de Lyon à Bordeaux depuis Clermont par Ussel et autres villes du haut Limousin (rédigé probablement dans les bureaux de l'intendance) ; - autre mémoire (écrit de la même main que le précédent) pour montrer les inconvénients du chemin proposé par Gelles ; - lettre du sieur Moncorier, lieutenant et notaire royal à Messeix, proposant de faire passer la route d'Ussel au Trador par le gué du Mas plutôt que par Savennes (22 mai 1771) ; - lettre de M. Trudaine annonçant qu'après avoir fait examiner le mémoire de MM. Tresaguet et Mauricet sur les six projets proposés pour la route de Clermont à Ussel, il s'est décidé pour le tracé par Tauves (1er octobre 1771) ; - lettre de Turgot à M. de Chazerat insistant pour que les travaux de la route d'Ussel soient commencés au plus tôt (1er novembre 1771) ; - envoi à M. Trudaine du plan de la route entre Tauves et le gué d'Harpia (décembre 1771) ; - lettre de M. Trudaine invitant l'intendant à faire commencer les travaux (15 mars 1772).

          Dates extrêmes : 1770-1772
          Importance matérielle : 25 pièces, papier dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 261.

        • 1 C 6384     1772 , traverse de Thiers : plans.
          Présentation du contenu :

          Plans, non signés et la plupart informes, de la traverse de Thiers (un seul de ces plans porte la date de 1772, mais tous paraissent se rapporter à la même opération).

          Dates extrêmes : 1772
          Importance matérielle : 6 plans conservés sous les cotes 22 Fi 262-267.

        • 1 C 6385     1772-1778 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de l'intendant adressant à M. Trudaine le plan du redressement d'une partie de la route de Clermont à Lyon, depuis le bas de la montagne de Thiers, du côté de La Dore, jusqu'à la porte de La Brugière, et depuis cette porte jusqu'à la Croix-Petite (20 avril 1772) ; - note sur les avantages que présentera la nouvelle route de Lyon à Clermont par Feurs, Boën, Noirétable et La Croix-Petite ; - requête des échevins de Thiers demandant un changement de direction du chemin tendant des Vignes au lieu appelé La Placette (1772) ; - lettre de M. Trudaine adressant à l'intendant pour avis un mémoire par lequel M. Raymond, aumônier des pages de Mme la Dauphine, représente le tort que fera à l'église le chemin projeté par la ville de Thiers (29 juillet 1772) ; - rapport de M. Mauricet, ingénieur ; réponse de l'intendant à M. Trudaine ; - requêtes des habitants des paroisses de Sauvagnat, Puy-Saint-Gulmier, Prondines, Perol et Saint-Georges de Gelles, demandant le rétablissement de l'ancien chemin royal de Limoges qui passait dans lesdites paroisses ; copies de délibérations prises en 1759 par lesdites paroisses ; lettres de Mme Thianges de Chalus recommandant la requête ci-dessus (1773) ; rapport de M. Mauricet ; - lettre de M. de Flesselles, intendant de Lyon, au sujet des plaintes qu'il a reçues sur le mauvais état de la nouvelle route de Lyon, par Feurs et Boën (15 juin 1775) ; - note sur une requête des religieuses de Sainte Marie de Thiers, au sujet d'un mur près de leur enclos, sur le chemin de Lyon, dont elles demandent le rétablissement (1775) ; - lettre du comte de Fenoyt demandant l'achèvement du chemin entre Chabreloche et le Forez (6 août 1777) ; note à ce sujet de M. Mauricet, ingénieur ; - lettre de M. Rigoley d'Ogny au sujet des représentations du maître de la poste nouvellement établie à Noirétable, sur le mauvais état de la route qu'il dessert (26 décembre 1777) ; - lettre de l'intendant invitant M. Mignot à faire reprendre les travaux de la côte de Thiers (16 mai 1778).

          Dates extrêmes : 1772-1778
          Importance matérielle : 24 pièces, papier.

        • 1 C 6386     1778-1785 .
          Présentation du contenu :

          Requête adressée à l'intendant de Limoges par MM. Mornac de Badour, principal du collège d'Ussel, et Brival de Lavialle, lieutenant particulier au sénéchal de la même ville, pour demander l'achèvement de la grande route ouverte en 1772 de Bordeaux à Lyon par Ussel et Clermont ; - copies de délibérations de la ville d'Ussel relatives à l'achèvement de la route entre cette ville et Clermont (1778-1783) ; - lettres de MM. de La Millière, de Chazerat, Meulan d'Ablois et Lambert, au sujet de la route d'Ussel à Clermont ; rien n'est décidé (1784) ; - lettre de M. de La Millière, demandant à M. de Chazerat laquelle lui paraît préférable de ces trois directions : par le gué d'Harpia et Tauves ; par La Verviale, Bourg-Lastic et le Trador ; par le pont de La Roche, Lastic et Saint-Georges de Gelles (13 janvier 1785) ; - lettre de M. de La Millière invitant l'intendant à continuer les travaux par Feix et le Bourg-Lastic (19 mars 1785) ; - lettre de M. de La Millière informant l'intendant que le contrôleur général ordonne de suspendre les travaux sur la route de Bourg-Lastic, jusqu'à ce qu'on ait examiné de nouveau ce projet (26 mars 1785).

          Dates extrêmes : 1778-1785
          Importance matérielle : 21 pièces, papier, dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 8.

        • 1 C 6387     1779-1788 .
          Présentation du contenu :

          Devis et détails estimatifs pour une chaussée à construire en empierrement au marais de Seychalles (1779-1782) ; correspondance à ce sujet de MM. Lomet, ingénieur, et Leclerc, sous-ingénieur ; - lettre de MM. de La Millière annonçant à M. de Chazerat que M. Desvaux, dans la tournée qu'il vient de faire en Auvergne, a trouvé les routes en assez bon état, excepté celle de Lyon dans la partie depuis Bras-de-Fer jusqu'à Thiers (3 septembre 1782) ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec MM. Mignot et Bertrand ; - lettre de M. Leclerc s'excusant de n'avoir pas été encore à Lezoux pour tracer les chemins aux abords de cette ville (17 novembre 1784) ; - correspondance relative à un arrêt du parlement du 18 août 1784 qui casse l'ordonnance du 2 avril, par laquelle le bureau des finances de Riom prescrivait la démolition de la maison du sieur Boutaud, cabaretier ; rapports sur cette affaire de MM. Leclerc et Pitot ; - lettre de l'intendant adressant à M. de La Millière le plan de la traverse de Pontgibaud et le mémoire de l'ingénieur des ponts et chaussées sur l'exécution de ce projet (2 mars 1786) ; ordres donnés à M. Pitot ; - correspondance de M. de La Millière, de l'intendant et des procureurs syndics provinciaux au sujet du plan de la traverse de Lezoux (1788) ; - mémoire de M. Sganzin, ingénieur, proposant une rectification à la route dans le passage des Goules ; - détail estimatif des travaux à faire pour la construction de 30 pyramides dans la traverse des Goules (1788).

          Dates extrêmes : 1779-1788
          Importance matérielle : 41 pièces, papier.

        • 1 C 6388     1781 .
          Présentation du contenu :

          Devis et détail estimatif du nouveau chemin à ouvrir sur la côte de Thiers ; - correspondance à ce sujet de Necker, de l'intendant et de M. Leclerc, sous-ingénieur à Thiers ; - devis des ouvrages à faire à l'aide de la corvée sur les deux routes de Lyon à Bordeaux (route par Thiers et route par Ambert), dressé par M. Leclerc.

          Dates extrêmes : 1781
          Importance matérielle : 18 pièces, papier, dont 1 cahier de 12 feuillets.

        • 1 C 6389     1783-1789 .
          Présentation du contenu :

          Toisé et devis des escarpements de rochers à faire dans la côte de Thiers (1783) ; - toisé des ouvrages à faire pour élargir la route de Lyon à Bordeaux dans la partie dite le Cordon (1788) ; - devis des escarpements de rochers à faire sur la correction projetée de Thiers à la poste de Peubru, dans la partie dite le Cordon, adjudication (1789).

          Dates extrêmes : 1783-1789
          Importance matérielle : 4 pièces, papier, dont 2 cahiers de 48 feuillets.

        • 1 C 6390     Pièces non datées.
          Présentation du contenu :

          Requête adressée à l'intendant par MM. Garnier, juge de Tauves ; Mathieu, curé de Bagnols ; Neiron de Cheirouse ; Burin des Rauziers, bailli de La Tour ; Baraduc, curial au bailliage de Chastreix ; Moulin-Laborie, bailli de La Rodde et autres, pour demander que le point de départ de la route d'Auvergne au Limousin soit pris sur celle de Clermont à Aurillac entre Tauves et le Pont Vieux ; - note sur le chemin de Clermont à Lezoux ; - requête anonyme, adressée à l'intendant, indiquant une réparation à faire à la Gasne de Portas sur la route de Pontgibaud à Clermont ; - plan de la traverse de Pont-du-Château ; - note sur quelques localités situées sur la route de Clermont à Limoges.

          Dates extrêmes : [1700]-[1789]
          Importance matérielle : 5 pièces, papier, dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 268.

        • 1 C 7765     Plan, à l'ouest de Clermont.
          Présentation du contenu :

          Carte des routes partant de Clermont en direction de l'Ouest, avec le projet d'achèvement de celle de Clermont à Ussel, par le Trador, Bourg-Lastic et la Vervialle (s.d.).

          Dates extrêmes : [1750]-[1789]
          Importance matérielle : 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 7.

        • 1 C 7851     1772 (supplément).
          Présentation du contenu :

          Subrogation d'adjudicataires.

          Dates extrêmes : 1772

      • Route de Paris au Languedoc, par Thiers, Ambert et Le Puy
        Dates extrêmes : 1706/1790

Voir par page :50 100 150 200 250 300 350 400