Documentation hypothécaire numérisée

Imprimer cette page

Intendance d'Auvergne

Fermer le formulaire de recherche

Inventaire

-+
    • Routes et chemins
      Dates extrêmes : 1650/1790

      • Route de Lyon à Bordeaux, par Thiers et Clermont
        Dates extrêmes : 1700/1789

        • 1 C 6377     1707-1715 .
          Présentation du contenu :

          Procès-verbal de réception de travaux de pavage sur la route de Limousin, entre Clermont et Durtol ; bail d'adjudication d'une muraille à réparer dans la même partie (1706) ; - état, dressé par M. Genuyt des réparations à faire près la ville de Thiers (1707) ; minute d'affiche annonçant l'adjudication desdits travaux ; lettre de M. Astier ; - travaux entre Clermont et Durtol (1707-1708) ; - état des ouvrages à faire à la sortie de Clermont, faubourg de Fontgiève (1708) ; - adjudication des travaux à faire entre Lezoux et Beauregard (1708) ; - bail d'adjudication des pavés et murailles à faire à la montagne de Villars (1713) ; - bail et procès-verbal de réception de travaux entre Clermont et Pont-du-Château (1712-1714) ; - adjudication et réception des travaux entre la croix des Carmes et le Pontort (1713-1715) ; - état et devis des réparations à faire à la côte et montagne de Thiers, depuis la porte du faubourg de Seychalle jusqu'à la croix du Faux (1715) ; estimation desdits ouvrages ; - état et devis des réparations à faire depuis le pont de Chamalières jusqu'à la dernière maison du village de La Font-de-l'Arbre (1715) ; estimation desdits ouvrages.

          Dates extrêmes : 1707-1715
          Importance matérielle : 29 pièces, papier.

        • 1 C 6378     1728-1735 .
          Présentation du contenu :

          Adjudication des travaux à faire sur la route de Lyon, entre Clermont et l'Allier et aux environs de Thiers (1728) ; - lettre de M. Pajot-Dosenbray au sujet des plaintes du sieur Ymonet, maître de poste à Ricornet-Rambaud, sur le mauvais état de la route de Thiers (4 octobre 1732) ; - lettre de M. de Merville au sujet du nouveau chemin de Thiers à Lyon, dont M. Dijon vient de lever le plan (30 novembre 1732) ; - requête des échevins de Thiers, se plaignant que, sans les prévenir, le commissaire envoyé pour la réparation des chemins ait commencé l'exécution d'un plan nouveau, qui détruit un de leurs principaux faubourgs et ravage les maisons, jardins, terres et vignes d'une infinité de particuliers ; requête dans le même sens de Pierre Riberolles des Orts (1733) ; - plaintes des religieux de Grandmont au sujet du tort que va leur faire le nouveau chemin : correspondance à ce sujet de MM. de Saint-Florentin, Dubois, de Merville, subdélégué ; du frère Dorothée Ojardias, vicaire général de la réforme de Grandmont et du frère Hébert, prieur du couvent de Thiers ; lettre de recommandation de l'évêque de Nevers en faveur des Grandmontains de Thiers ; - adjudication des travaux à faire dans la partie de Thiers au Forez (1735) ; - lettre du frère Camusat, prieur du couvent de Grandmont de Thiers, demandant que des réparations soient faites au chemin du faubourg du Moutier, qui conduit de Thiers à Riom (1735).

          Dates extrêmes : 1728-1735
          Importance matérielle : 24 pièces, papier.

        • 1 C 6379     1738-1748 .
          Présentation du contenu :

          Changement demandé par le vicomte de Beaune dans la direction du chemin de Clermont à Limoges, aux approches de Pontaumur : mémoires fournis par le sieur Dijon, sous-ingénieur, et par le sieur Bonnet, arpenteur, sur les avantages et les inconvénients des deux tracés et observations de M. Rossignol, intendant ; correspondance de M. d'Ormesson, du vicomte de Beaune et de l'intendant ; - lettre de M. d'Ormesson qui autorise l'intendant à faire exécuter le premier tracé (16 décembre 1738) ; - baux d'adjudication des travaux à faire entre les limites du Forez et Lezoux, à la côte de La Goutelle et à celle de Pontaumur, à la chaussée du pont de Villejacques, aux limites de l'Auvergne avec la Marche (1739-1741) ; - lettre de M. de Merville demandant l'exécution du projet de M. Dijon, pour l'achèvement du chemin neuf, près la ville de Thiers (avril 1741) ; - adjudication de la dépense à faire sur le grand chemin de Clermont à Lyon, pour la conduite de la corvée (1746-1748).

          Dates extrêmes : 1738-1748
          Importance matérielle : 18 pièces, papier.

        • 1 C 6380     1748 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Trudaine adressant à l'intendant, pour avis, un mémoire par lequel M. de Langeac demande l'ouverture d'une grande route de Lyon à Bordeaux, passant par le haut Limousin (5 janvier 1748) ; - lettre à ce sujet de l'intendant d'Auvergne à l'intendant du Limousin ; - réponse de M. de La Chataigneraye répondant qu'il n'a formé aucun projet pour un chemin passant par Eygurande, Ussel, Tulle, Brive et le haut Limousin (24 avril 1748) ; - mémoire de (M. Dijon ?) pour servir à répondre à M. Trudaine, sur le chemin que propose M. de Langeac ; - lettre de l'intendant adressant à M. Trudaine le mémoire de l'ingénieur des ponts et chaussées, qui a été examiner la question sur place (11 octobre 1748).

          Dates extrêmes : 1748
          Importance matérielle : 8 pièces, papier.

        • 1 C 6381     1749-1757 .
          Présentation du contenu :

          Adjudication des travaux à faire entre Clermont et Lezoux et entre La Brugière et Bras de Fer (1750-1753) ; - lettres de M. Mignot, subdélégué à Thiers, au sujet des paroisses commandées pour le chemin d'Auvergne au Forez et au Roannais (1752) ; - lettre de M. de Langhac au sujet du chemin de communication du haut Limousin avec l'Auvergne (29 juillet 1754) ; - correspondance à ce sujet des intendants de Limousin et d'Auvergne ; mémoire sur le projet présenté par M. de Langhac et observations sur ledit mémoire ; - lettre de M. de La Michodière, intendant d'Auvergne, rendant compte à M. Trudaine du voyage qu'il vient de faire pour inspecter le chemin de Clermont à Limoges par Aubusson (22 mai 1756) ; - - lettre de l'intendant à M. Trudaine au sujet des deux branches de chemin à l'entrée de Clermont et à l'entrée de Brioude, dont les voituriers réclament avec instances la construction (14 août 1756) ; - estimation des dépenses qu'entraîneraient les modifications, faites par M. Gendrier au plan qu'a dressé M. Dijon pour le chemin de la porte Saint-Pierre de Clermont au pont de Fontgiève ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. Trudaine (1757) ; - lettre de l'intendant invitant les prêtres de la maison de la Chasse à Clermont à exécuter l'alignement qui leur a été donné pour la construction du chemin de la porte Saint-Pierre au pont de Fontgiève (5 février 1757).

          Dates extrêmes : 1749-1757
          Importance matérielle : 23 pièces, papier.
          Historique de la conservation :

          La disparition de ce dossier a été constatée le 16 décembre 1981.


        • 1 C 6382     1758-1770 .
          Présentation du contenu :

          Mémoire sur le dommage que cause à la ville de Felletin la nouvelle direction de la route de Clermont à Limoges par Aubusson ; - rapport de M. Dijon sur le mémoire précédent (13 juin 1758) ; - requête des habitants de Croc, de Saint-Avit, de La Celle, de Landogne et de Pontaumur protestant contre la direction par Giat et demandant qu'on exécute la branche de chemin proposée par M. Dijon (1758) ; requête analogue (1759) ; - lettre de M. Trudaine renvoyant à M. de Ballainvilliers un mémoire par lequel les habitants de 25 paroisses situées entre Aubusson et Clermont protestent contre le nouveau chemin demandé entre Felletin et Clermont (15 juin1759) ; mémoire de M. Dijon à ce sujet (19 juin 1759) ; - mémoire de M. Gendrier relatif à l'embranchement du chemin de Felletin sur la route de Clermont à Limoges (7 août 1759) ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec MM. Trudaine et Trudaine de Montigny ; - lettre de M. Trudaine au sujet d'un mémoire que vient de lui présenter la chambre de commerce de Lyon, par lequel elle expose que les entrepreneurs des voitures publiques se proposent d'établir un carrosse de Lyon à Limoges, mais qu'ils sont arrêtés dans cet établissement par le mauvais état de la route (22 mai 1763) ; toisé et devis estimatif des ouvrages à faire pour perfectionner la route de Lyon à Limoges dans la traversée de l'Auvergne, devis dressé par M. Dijon ; lettre de M. Trudaine (1763) ; adjudication des ouvrages (1765) ; - lettre de M. Vallière demandant si la route de Lyon à Limoges est praticable en voiture (3 juillet 1769) ; - lettre du duc de Choiseul signalant des réparations à faire sur la route depuis la poste de Lezoux jusqu'à celle de Pont-du-Château (17 juillet 1765) ; - lettre de M. Rigoley d'Ogny, intendant général des postes, demandant à M. de Montyon de presser les travaux de la nouvelle route, sur laquelle on doit transporter les postes de l'ancienne (28 février 1770).

          Dates extrêmes : 1758-1770
          Importance matérielle : 25 pièces, papier.

        • 1 C 6383     1770-1772 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Turgot, intendant du Limousin, à M. de Montyon, au sujet des communications entre Limousin et Auvergne et de la disette de grains dans la région montagneuse où les deux provinces se touchent (12 octobre 1770) ; - réponse de l'intendant d'Auvergne (8 novembre 1770) ; - lettre autographe de Turgot à M. de Montyon et annonçant qu'on va entreprendre en Limousin la route de Tulle à Ussel (Bort, 13 novembre 1770) ; - réponse de M. de Montyon (1er décembre 1770) ; - lettre du même à Turgot au sujet des difficultés qu'il voit à faire embrancher la route sur celle de Clermont à Limoges à la hauteur de Pontgibaud (4 décembre 1770) ; - comparaison des deux routes proposées de Tulle à Clermont par Bort et par Ussel ; - comparaison des trois projets préparés pour la même route : projet de M. de Langeac par Bourg-Lastic, joignant le chemin d'Aurillac au pont de Lavergne ; projet par Savennes aboutissant au même pont ; projet par Tauves aboutissant au même pont ; - mémoire accompagné d'une carte sur la route de Tulle à Clermont par Ussel (anonyme et s.d.) ; - mémoire anonyme sur le chemin d'Ussel à Clermont ; - projet d'un grand chemin de communication de Lyon à Bordeaux depuis Clermont par Ussel et autres villes du haut Limousin (rédigé probablement dans les bureaux de l'intendance) ; - autre mémoire (écrit de la même main que le précédent) pour montrer les inconvénients du chemin proposé par Gelles ; - lettre du sieur Moncorier, lieutenant et notaire royal à Messeix, proposant de faire passer la route d'Ussel au Trador par le gué du Mas plutôt que par Savennes (22 mai 1771) ; - lettre de M. Trudaine annonçant qu'après avoir fait examiner le mémoire de MM. Tresaguet et Mauricet sur les six projets proposés pour la route de Clermont à Ussel, il s'est décidé pour le tracé par Tauves (1er octobre 1771) ; - lettre de Turgot à M. de Chazerat insistant pour que les travaux de la route d'Ussel soient commencés au plus tôt (1er novembre 1771) ; - envoi à M. Trudaine du plan de la route entre Tauves et le gué d'Harpia (décembre 1771) ; - lettre de M. Trudaine invitant l'intendant à faire commencer les travaux (15 mars 1772).

          Dates extrêmes : 1770-1772
          Importance matérielle : 25 pièces, papier dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 261.

        • 1 C 6384     1772 , traverse de Thiers : plans.
          Présentation du contenu :

          Plans, non signés et la plupart informes, de la traverse de Thiers (un seul de ces plans porte la date de 1772, mais tous paraissent se rapporter à la même opération).

          Dates extrêmes : 1772
          Importance matérielle : 6 plans conservés sous les cotes 22 Fi 262-267.

        • 1 C 6385     1772-1778 .
          Présentation du contenu :

          Lettre de l'intendant adressant à M. Trudaine le plan du redressement d'une partie de la route de Clermont à Lyon, depuis le bas de la montagne de Thiers, du côté de La Dore, jusqu'à la porte de La Brugière, et depuis cette porte jusqu'à la Croix-Petite (20 avril 1772) ; - note sur les avantages que présentera la nouvelle route de Lyon à Clermont par Feurs, Boën, Noirétable et La Croix-Petite ; - requête des échevins de Thiers demandant un changement de direction du chemin tendant des Vignes au lieu appelé La Placette (1772) ; - lettre de M. Trudaine adressant à l'intendant pour avis un mémoire par lequel M. Raymond, aumônier des pages de Mme la Dauphine, représente le tort que fera à l'église le chemin projeté par la ville de Thiers (29 juillet 1772) ; - rapport de M. Mauricet, ingénieur ; réponse de l'intendant à M. Trudaine ; - requêtes des habitants des paroisses de Sauvagnat, Puy-Saint-Gulmier, Prondines, Perol et Saint-Georges de Gelles, demandant le rétablissement de l'ancien chemin royal de Limoges qui passait dans lesdites paroisses ; copies de délibérations prises en 1759 par lesdites paroisses ; lettres de Mme Thianges de Chalus recommandant la requête ci-dessus (1773) ; rapport de M. Mauricet ; - lettre de M. de Flesselles, intendant de Lyon, au sujet des plaintes qu'il a reçues sur le mauvais état de la nouvelle route de Lyon, par Feurs et Boën (15 juin 1775) ; - note sur une requête des religieuses de Sainte Marie de Thiers, au sujet d'un mur près de leur enclos, sur le chemin de Lyon, dont elles demandent le rétablissement (1775) ; - lettre du comte de Fenoyt demandant l'achèvement du chemin entre Chabreloche et le Forez (6 août 1777) ; note à ce sujet de M. Mauricet, ingénieur ; - lettre de M. Rigoley d'Ogny au sujet des représentations du maître de la poste nouvellement établie à Noirétable, sur le mauvais état de la route qu'il dessert (26 décembre 1777) ; - lettre de l'intendant invitant M. Mignot à faire reprendre les travaux de la côte de Thiers (16 mai 1778).

          Dates extrêmes : 1772-1778
          Importance matérielle : 24 pièces, papier.

        • 1 C 6386     1778-1785 .
          Présentation du contenu :

          Requête adressée à l'intendant de Limoges par MM. Mornac de Badour, principal du collège d'Ussel, et Brival de Lavialle, lieutenant particulier au sénéchal de la même ville, pour demander l'achèvement de la grande route ouverte en 1772 de Bordeaux à Lyon par Ussel et Clermont ; - copies de délibérations de la ville d'Ussel relatives à l'achèvement de la route entre cette ville et Clermont (1778-1783) ; - lettres de MM. de La Millière, de Chazerat, Meulan d'Ablois et Lambert, au sujet de la route d'Ussel à Clermont ; rien n'est décidé (1784) ; - lettre de M. de La Millière, demandant à M. de Chazerat laquelle lui paraît préférable de ces trois directions : par le gué d'Harpia et Tauves ; par La Verviale, Bourg-Lastic et le Trador ; par le pont de La Roche, Lastic et Saint-Georges de Gelles (13 janvier 1785) ; - lettre de M. de La Millière invitant l'intendant à continuer les travaux par Feix et le Bourg-Lastic (19 mars 1785) ; - lettre de M. de La Millière informant l'intendant que le contrôleur général ordonne de suspendre les travaux sur la route de Bourg-Lastic, jusqu'à ce qu'on ait examiné de nouveau ce projet (26 mars 1785).

          Dates extrêmes : 1778-1785
          Importance matérielle : 21 pièces, papier, dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 8.

        • 1 C 6387     1779-1788 .
          Présentation du contenu :

          Devis et détails estimatifs pour une chaussée à construire en empierrement au marais de Seychalles (1779-1782) ; correspondance à ce sujet de MM. Lomet, ingénieur, et Leclerc, sous-ingénieur ; - lettre de MM. de La Millière annonçant à M. de Chazerat que M. Desvaux, dans la tournée qu'il vient de faire en Auvergne, a trouvé les routes en assez bon état, excepté celle de Lyon dans la partie depuis Bras-de-Fer jusqu'à Thiers (3 septembre 1782) ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec MM. Mignot et Bertrand ; - lettre de M. Leclerc s'excusant de n'avoir pas été encore à Lezoux pour tracer les chemins aux abords de cette ville (17 novembre 1784) ; - correspondance relative à un arrêt du parlement du 18 août 1784 qui casse l'ordonnance du 2 avril, par laquelle le bureau des finances de Riom prescrivait la démolition de la maison du sieur Boutaud, cabaretier ; rapports sur cette affaire de MM. Leclerc et Pitot ; - lettre de l'intendant adressant à M. de La Millière le plan de la traverse de Pontgibaud et le mémoire de l'ingénieur des ponts et chaussées sur l'exécution de ce projet (2 mars 1786) ; ordres donnés à M. Pitot ; - correspondance de M. de La Millière, de l'intendant et des procureurs syndics provinciaux au sujet du plan de la traverse de Lezoux (1788) ; - mémoire de M. Sganzin, ingénieur, proposant une rectification à la route dans le passage des Goules ; - détail estimatif des travaux à faire pour la construction de 30 pyramides dans la traverse des Goules (1788).

          Dates extrêmes : 1779-1788
          Importance matérielle : 41 pièces, papier.

        • 1 C 6388     1781 .
          Présentation du contenu :

          Devis et détail estimatif du nouveau chemin à ouvrir sur la côte de Thiers ; - correspondance à ce sujet de Necker, de l'intendant et de M. Leclerc, sous-ingénieur à Thiers ; - devis des ouvrages à faire à l'aide de la corvée sur les deux routes de Lyon à Bordeaux (route par Thiers et route par Ambert), dressé par M. Leclerc.

          Dates extrêmes : 1781
          Importance matérielle : 18 pièces, papier, dont 1 cahier de 12 feuillets.

        • 1 C 6389     1783-1789 .
          Présentation du contenu :

          Toisé et devis des escarpements de rochers à faire dans la côte de Thiers (1783) ; - toisé des ouvrages à faire pour élargir la route de Lyon à Bordeaux dans la partie dite le Cordon (1788) ; - devis des escarpements de rochers à faire sur la correction projetée de Thiers à la poste de Peubru, dans la partie dite le Cordon, adjudication (1789).

          Dates extrêmes : 1783-1789
          Importance matérielle : 4 pièces, papier, dont 2 cahiers de 48 feuillets.

        • 1 C 6390     Pièces non datées.
          Présentation du contenu :

          Requête adressée à l'intendant par MM. Garnier, juge de Tauves ; Mathieu, curé de Bagnols ; Neiron de Cheirouse ; Burin des Rauziers, bailli de La Tour ; Baraduc, curial au bailliage de Chastreix ; Moulin-Laborie, bailli de La Rodde et autres, pour demander que le point de départ de la route d'Auvergne au Limousin soit pris sur celle de Clermont à Aurillac entre Tauves et le Pont Vieux ; - note sur le chemin de Clermont à Lezoux ; - requête anonyme, adressée à l'intendant, indiquant une réparation à faire à la Gasne de Portas sur la route de Pontgibaud à Clermont ; - plan de la traverse de Pont-du-Château ; - note sur quelques localités situées sur la route de Clermont à Limoges.

          Dates extrêmes : [1700]-[1789]
          Importance matérielle : 5 pièces, papier, dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 268.

        • 1 C 7765     Plan, à l'ouest de Clermont.
          Présentation du contenu :

          Carte des routes partant de Clermont en direction de l'Ouest, avec le projet d'achèvement de celle de Clermont à Ussel, par le Trador, Bourg-Lastic et la Vervialle (s.d.).

          Dates extrêmes : [1750]-[1789]
          Importance matérielle : 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 7.

        • 1 C 7851     1772 (supplément).
          Présentation du contenu :

          Subrogation d'adjudicataires.

          Dates extrêmes : 1772