Documentation hypothécaire numérisée

Imprimer cette page

Intendance d'Auvergne

Fermer le formulaire de recherche

Inventaire

-+
    • Routes et chemins
      Dates extrêmes : 1650/1790

      • Route d'Auvergne au Berry
        Dates extrêmes : 1746/1788

        • 1 C 6399     1746-1767 .
          Présentation du contenu :

          Lettres de M. Amelot demandant à l'intendant de donner des ordres pour le rétablissement du chemin de Riom à Combronde (1746) ; - devis et adjudication des réparations à faire sur le chemin de Montaigut, entre Riom et le pont de Goudou (1746) ; - lettre de M. Bouland, intendant de Mme Amelot au sujet des réparations du chemin de Riom à Combronde (1750) ; - ordonnances de l'intendant prescrivant de prendre la pierre nécessaire pour les réparations du chemin auprès de Bonnefille, dans les anciens murs de la ville de Riom (1750-1751) ; lettre à ce sujet du sieur Strapon ; - requête de plusieurs habitants des paroisses d'Ars et de La Crouzille demandant que des réparations soient ordonnées sur le chemin de Montaigut à Evaux et à Montluçon (1757) ; - lettre de M. Trudaine au sujet des plaintes qu'il a reçues sur le mauvais état du chemin de Riom à Châteauneuf (5 juin 1761) ; - lettre de l'intendant adressant à M. Trudaine un mémoire, présenté par les habitants de la ville de Riom et de plusieurs paroisses au sujet de la direction à donner au chemin de Riom à Montaigut (14 janvier 1763) ; - correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. Chacaton de Villobié (1763-1764) ; - lettre de M. Trudaine annonçant que le contrôleur général a décidé que le chemin de Riom à Montaigut serait tracé par Combronde et par le pont de Menat (23 janvier 1765) ; l'intendant en écrit à M. de Flesselles ; - mémoire anonyme au sujet du chemin du pont de Jozerand à Saint-Pardoux par Chabrespine (s.d. 1766 ou 1767).

          Dates extrêmes : 1746-1767
          Importance matérielle : 31 pièces, papier.

        • 1 C 6400     1769-1788 .
          Présentation du contenu :

          Mémoires relatifs à la route d'Auvergne au Berry par Montaigut (1769) ; - requête adressée à M. de Chazerat par les capucins de Montaigut-en-Combraille : ils se plaignent que le tracé du chemin entame leur clôture (1774) ; - mémoire sur le mauvais état de la route depuis Néris jusqu'au-dessous du château de Jozerand, présenté par les habitants des localités situées entre Montluçon, Néris, Montaigut, Menat, Combronde, Riom et Clermont-Ferrand ; lettre de M. de La Millière adressant ce mémoire à l'intendant pour avis (31 août 1781) ; rapport du sieur du Boulay, inspecteur des ponts et chaussées de la généralité de Riom ; réponse de l'intendant à M. de La Millière ; M. de La Millière écrit à l'intendant de Moulins ; - plaintes des habitants de Montaigut au sujet du tort que leur commerce éprouve aux abords de leur ville, du fait du retard des travaux aux routes ; correspondance à ce sujet de M. de La Millière, de l'intendant et de M. de Vissaguet (1782) ; - lettre de M. Pelletier, receveur des fermes du Roi, adressant à l'intendant copie de la requête présentée en 1781 par plusieurs communautés au sujet du mauvais état de la route de Néris à Jozerand (1783) ; - lettre de M. de La Millière adressant à l'intendant, pour avis, un mémoire sur les dangers que courent les voyageurs dans la route de Riom à Montluçon (30 août 1785) ; - mémoire de M. Pitot, ingénieur, sur l'état dans lequel se trouve la route de Riom à Montluçon ; lettre de l'intendant adressant ce mémoire à M. de La Millière, en réponse à sa lettre du 30 août 1785 (9 mars 1786) ; M. de La Millière invite l'intendant à faire rédiger les devis estimatifs des travaux proposés ; - lettre du duc de Charost, membre de l'administration provinciale du Berry, à l'intendant d'Auvergne au sujet de la route d'Auvergne au Berry (27 août 1780) ; - correspondance de M. de La Millière, de l'intendant et des procureurs syndics provinciaux au sujet des changements projetés pour la route d'Auvergne au Berry ; - procès-verbaux de réception d'ouvrages sur ladite route (1788).

          Dates extrêmes : 1769-1788
          Importance matérielle : 36 pièces, papier.