Documentation hypothécaire numérisée

Imprimer cette page

Intendance d'Auvergne

Fermer le formulaire de recherche

Inventaire

-+
    • Routes et chemins
      Dates extrêmes : 1650/1790

      • Autres routes et chemins
        Dates extrêmes : 1704/1789

        • 1 C 6370     Route de Clermont à Aurillac, par Allanche et Murat.
          Présentation du contenu :

          Devis et bail d'adjudication des travaux à faire à la côte du Buis (1707) ; - devis et baux d'adjudication des travaux à faire au pas de Compains, entre Murat et Thiezac (1707-1715) ; - mémoire sur les ouvrages du pas de Compains par M. de Labat (1714) ; - mémoire des travaux à faire sur le même chemin au bas du bois de Maillargues, à l'entrée du pont de Babory, de Babory à Vernassal, de Lempdes à Moriat et de Saint-Germain-Lembron à Neschers (s.d.) ; - examen du chemin venant d'Aurillac à Clermont par Thiezac, le pas de Compains, Murat, Le Lioran, La Veissière (s.d.).

          Dates extrêmes : 1707-1715
          Importance matérielle : 15 pièces, papier.

        • 1 C 6371     Route de Saint-Malo à Montpellier, par Bort et Murat.
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. de La Millière demandant à M. de Chazerat son avis sur un mémoire, qui vient d'être remis au ministre, et par lequel on représente la nécessité d'achever la communication de Saint-Malo à Montpellier (28 février 1782) ; - correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. Pitot et avec la duchesse d'Enville ; lettre de M. de La Millière annonçant que, sur le rapport de M. de Limay, on a reconnu que ce projet était impraticable (23 juin 1783).

          Dates extrêmes : 1782-1783
          Importance matérielle : 9 pièces, papier.

        • 1 C 6372     Route d'Aurillac au Limousin.
          Présentation du contenu :

          Lettre de D. Labesse, procureur de l'abbaye de Mauriac, demandant l'autorisation de réparer les haies d'un pré qu'on a brisées pour étudier le tracé du chemin d'Aurillac à Limoges (1772) ; - observations de M. Le Gagneur, sur une correction proposée aux abords d'Aurillac, sur la montagne de Verrière ; lettres à ce sujet de MM. Lomet et de Vixouze (1781) ; - lettre de M. de Vixouze au sujet des plaintes qu'il a reçues sur le changement que le sieur Le Gagneur prétend faire au tracé du chemin d'Aurillac à Montvert, dans l'endroit appelé Lascanaux (4 décembre 1785) ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. Pitot ; - lettre de M. de La Millière au sujet de la côte qui se trouve entre la ferme de Buron et Orgon, route d'Aurillac à Limoges (22 avril 1786) ; lettre à ce sujet de l'intendant à M. Pitot.

          Dates extrêmes : 1772-1786
          Importance matérielle : 11 pièces, papier.

        • 1 C 6376     Route de Saint-Flour au Rouergue.
          Présentation du contenu :

          Lettres de M. Durand d'Aspremont transmettant à l'intendant les plaintes des fermiers généraux sur le mauvais état des chemins d'Auvergne depuis Lacam, frontière du Rouergue, jusqu'à Taleisat, où ils ont une chambre à sel ; - adjudication des travaux à faire sur le chemin de Talizat au pont de Treboul (1745) ; - lettre de M. Trudaine au sujet des instances que lui adresse l'archevêque de Comminges pour l'achèvement du chemin de Saint-Flour à Lacam (19 novembre 1748) ; - lettre de l'évêque de Rodez à l'intendant sur le même sujet (24 janvier 1774).

          Dates extrêmes : 1743-1776
          Importance matérielle : 11 pièces, papier.

        • 1 C 6398     Route de Clermont à Saint-Etienne, par Billom et Ambert.
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Dubois de Macholles adressant à l'intendant le devis des réparations à faire sur la route d'Auvergne au Forez par Billom (19 décembre 1704) ; - bail d'adjudication de pavé et cailloutage à faire entre Billom et Mauzun (1705) ; - baux d'adjudication de divers travaux à faire sur la route de Clermont à Ambert (1712-1721) ; - adjudication de la chaussée et du pont à construire entre Ambert et Saint-Anthème (1727) ; - plaintes du messager d'Ambert et de plusieurs habitants de Billom au sujet des réparations à faire sur la route à l'entrée de cette dernière ville ; ordonnance de l'intendant enjoignant aux propriétaires riverains de faire les travaux nécessaires (5 novembre 1749) ; - projet du grand chemin à construire de Clermont à Ambert par Billom (1750 ou 1751) ; - ordonnance de l'intendant pour la réparation du chemin de Loradoux, depuis Clermont jusqu'au pont de Cournon (11 décembre 1752) ; - adjudication des travaux à faire pour l'ouverture à neuf du grand chemin de Clermont à Ambert (1752-1754) ; - lettre de M. Trudaine félicitant M. de La Michodière sur le succès dudit chemin (18 septembre 1754) ; - lettre de l'intendant au contrôleur général annonçant que le chemin de Clermont à Ambert est fait à l'exception des ouvrages de maçonnerie (31 juillet 1756) ; on a établi des ponts provisoires ; - lettre du sieur Flouvat-Lavoye demandant que l'on termine la partie du chemin qui est restée inachevée près de Saint-Anthème (1761) ; - lettre de M. Duchesne adressant à M. de Montyon les procès-verbaux d'inspection de la route de Clermont à Ambert et à Montbrison (24 mai 1771) ; - mémoire sur un projet de correction de l'avenue de Lyon dans la ville d'Ambert avec un plan ; lettre d'envoi à l'intendant par M. du Lac (23 août 1781) ; - états des travaux d'entretien et de réparations à faire sur la route de Clermont à Ambert (1783).

          Dates extrêmes : 1704-1783
          Importance matérielle : 31 pièces, papier, dont 1 cahier de 12 feuillets et 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 273.

        • 1 C 6401     Routes de Riom et Moulins à Limoges.
          Présentation du contenu :

          Bail d'adjudication de pavé à faire sur la route de Riom à Limoges (1710) ; - correspondance des intendants de Bourbonnais et d'Auvergne au sujet de la route de Montmarault à Bort ; - lettre de M. Trudaine adressant à l'intendant, pour avis, un mémoire par lequel la ville de Riom demande qu'il soit ouvert un chemin de communication de cette ville à celle de Pontgibaud, passant par Volvic (19 octobre 1762) ; mémoire à ce sujet de M. Dijon, ingénieur ; l'intendant répond qu'il va mettre ce projet à l'étude ; - mémoire présenté par les officiers municipaux de la ville de Riom pour établir qu'il vaut mieux, pour la communication de Riom à Volvic, adopter le tracé nouveau proposé par M. Dijon que de réparer l'ancien chemin (30 avril 1767) ; délibération des habitants de Volvic conçue dans le même sens ; requête, en sens contraire, présentée à l'intendant par les carmélites, et les hospitalières de Riom et un certain nombre de particuliers de Riom, de Mozat, de Volvic et de Crouzol ; lettre de M. Sirmond ; avis de M. Dijon ; l'intendant se décide à adopter le projet de M. Dijon (18 juin 1767) ; - correspondance des officiers municipaux de Riom avec M. de Montyon, au sujet du chemin de Riom à Volvic ; notes manuscrites de la main de M. de Montyon ; mémoire de M. Dijon expliquant les causes qui ont retardé l'exécution du chemin ; - lettre de l'intendant annonçant à la ville de Riom qu'il enverra prochainement le sieur du Boulay faire les alignements (5 décembre 1768) ; - notes sur une requête de quelques habitants de Volvic (décembre 1768) ; - lettre de M. du Vivé demandant copie de l'arrêt qui a ordonné l'exécution du chemin de Riom à Volvic (septembre 1783) ; - requête adressée à M. de La Millière, intendant général des ponts et chaussées, par les officiers municipaux de Riom ; correspondance à ce sujet de M. de La Millière avec l'intendant ; avis de M. Pitot, ingénieur (2 septembre 1785) ; - correspondance de M. de La Millière, de l'intendant et des procureurs syndics provinciaux au sujet de la direction à donner au chemin de Riom à Pontgibaud (1789) ; plan de la route de Riom à Volvic (s.d.).

          Dates extrêmes : 1710-1789
          Importance matérielle : 55 pièces, papier, dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 274.

        • 1 C 6402     Route de Riom à Maringues et à Randan.
          Présentation du contenu :

          Baux d'adjudication des réparations à faire sur le grand chemin de Riom à Maringues (1708-1714) ; - adjudication des travaux à faire près le village de Clerlande (1727) ; - état des affaires qui intéressent la duchesse de Lauzun et qu'elle recommande à l'intendant dont le rétablissement du chemin de Randan à Riom ; correspondance au sujet de ce mémoire entre l'intendant d'Auvergne et celui de Bourbonnais (1730) ; devis des réparations à faire sur le chemin de Riom à Randan ; lettres à ce sujet de la duchesse de Lauzun et de M. de Banssat (1731-1732) ; - lettre du duc de Bouillon demandant à l'intendant de faire réparer les chemins d'Ennezat et de Maringues (25 mars 1741) ; - lettre de l'intendant relative à la construction d'un chemin entre Riom et Maringues, demandée par ces deux villes et par les paroisses de Chappes et de Saint-Laure (5 décembre 1764) ; état fourni par M. de La Crène (1765) ; - mémoire anonyme sur le chemin de communication de Cusset à Riom (s.d.) ; - note sur la communication entre Cusset et Riom ; - lettre du maréchal duc de Lorge rappelant à l'intendant les réparations à faire pour rendre praticable le chemin de Randan à Riom (15 mai 1771) ; notes à ce sujet de la main de M. de Montyon.

          Dates extrêmes : 1708-1771
          Importance matérielle : 29 pièces, papier.

        • 1 C 6403     Environs de Riom.
          Présentation du contenu :

          Bail d'adjudication de pavé à faire sur la route de Riom à Pont-du-Château (1712) ; - mémoires sur les réparations nécessaires dans le chemin de Marsat à Riom ; lettre de M. Bignon recommandant ce mémoire à l'intendant (5 avril 1723) ; lettre de M. de Chazeron au sujet du chemin de Riom à la montagne par Châtelguyon (23 septembre 1739) ; - mémoire du sieur Strapon, directeur des chemins royaux, au sujet des réparations à faire entre Davayat et Saint-Myon ; - rapport de M. de Fourcroy sur une requête par laquelle M. de Laqueuille demande des réparations aux chemins de Riom à Châteaugay et à Clermont ; ordonnance de l'intendant (1750).

          Dates extrêmes : 1712-1750
          Importance matérielle : 10 pièces, papier.

        • 1 C 6404     Route de Billom à Courpière et à Thiers.
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Duchey demandant à l'intendant de faire réparer le grand chemin de Courpière à Billom (1749) ; - réparations du chemin de Courpière à Billom : délibération et requête des habitants de Courpière ; mémoires ; requête du sieur Foulhouse ; requête des habitants de Sermentizon : devis des réparations (1755-1756) ; - mémoire sur la nécessité d'établir une route de Billom à Courpière ; - lettre de M. de Terreneyre adressant ce mémoire à l'intendant (28 mars 1779) ; - requête des habitants de Courpière demandant l'ouverture d'un chemin direct de Courpière à Lezoux, par Auterive et La Gagère (après 1773) ; - mémoire sur la nécessité d'ouvrir une route royale de Billom à Thiers, par M. de Terreneyre ; lettre de M. Delarbre, curé à Clermont, adressant ce mémoire à l'intendant (22 juin 1783) ; - note de M. Dijon sur le chemin demandé par les habitants de Mauzun (1761) ; - requête des habitants de Domaize demandant qu'un chemin soit ouvert du chef-lieu de leur paroisse à la route de Saint-Dier ; lettre de M. de Lodant recommandant cette requête à l'intendant (23 octobre 1773) ; - lettre de M. de Saint-Hérem au sujet du chemin qui conduit du bourg au château de Vollore (1777).

          Dates extrêmes : 1749-1783
          Importance matérielle : 21 pièces, papier.

        • 1 C 6405     Environs de Maringues.
          Présentation du contenu :

          Bail d'adjudication des réparations à faire sur le chemin de Maringues au port de Vialle (1711) ; - projet d'ordonnance de l'intendant pour les réparations du chemin de Champratel, route de Clermont à Maringues (4 août 1752) ; - lettres de M. Gros, avis de M. Dijon et projet d'ordonnance de l'intendant au sujet des travaux à faire pour réparer les avenues tendant de Maringues à Randan, de Maringues au port de Vialle, de Maringues à Riom, de Maringues à Clermont et de Maringues à Thiers par le port de Crevant (1753) ; - requête d'Elisabeth d'Alexandre, veuve de Charles de Saint-Giron, demandant à M. de La Michodière, intendant, de faire réparer le chemin de Maringues au port de Vialle ; ordonnance de l'intendant à ce sujet (1756) ; - requête des habitants de Joze protestant contre la direction que le sieur du Boulay a donnée au chemin de la ville de Maringues au domaine des Bordes ; délibération de la paroisse de Joze (13 avril 1773) ; mémoire de Mme de La Mothe, protestant aussi contre le projet du sieur du Boulay, à cause du dommage qu'il causerait au domaine de La Chappe ; - lettre du sieur Leclerc au sujet des travaux à faire sur les chemins de Lezoux à Courpière et à Maringues (1784).

          Dates extrêmes : 1711-1784
          Importance matérielle : 15 pièces, papier.

        • 1 C 6406     Route de Sauxillanges à Maringues.
          Présentation du contenu :

          Requête présentée au bureau des finances de Riom par les maire et échevins de Billom et par les syndics et habitants de Saint-Jean-des-Ollières pour demander des réparations au chemin qui fait communiquer ces deux localités ; procès-verbal de l'état dudit chemin, dressé par M. Chamerlat des Rochettes, trésorier de France (1781) ; correspondance à ce sujet entre l'intendant et MM. de La Millière, Le Roy de Roullée, Delagardette-Desgiraux et Pitot (1782-1783) ; - toisé et estimation des ouvrages à faire pour l'ouverture de la route de Sauxillanges à Maringes par Mauzun, Lezoux et Tissonnières, dans la partie comprise entre la sortie du village d'Ornon et le bois de Cunlhat ; lettres à ce sujet de M. Leclerc (1782) ; - mémoire sur le chemin de Sauxillanges à Mauzun par Sugères, et lettre de M. de Bosredont, sénéchal, à ce sujet (1784) ; - rapport de M. Leclerc, sous-ingénieur, sur le chemin de Billom à Saint-Jean-des-Ollières (1786) ; - lettres de Mme de Bouillé-Bosredon rappelant à l'intendant le chemin de Mauzun à Sauxillanges (1786-1787) ; - devis des travaux à faire sur la route de Maringues à Lezoux et à Tissonnières (1788-1789).

          Dates extrêmes : 1781-1789
          Importance matérielle : 37 pièces, papier.

        • 1 C 6407     Environs de Clermont ; abords de Beauregard-l'Evêque.
          Présentation du contenu :

          Adjudication de 55 toises de pavé à faire sur le chemin de Clermont à Cournon et de 200 toises près Billom, vis-à-vis Notre-Dame de La Prade (1714) ; - rapport du sieur Sganzin, sous-ingénieur, sur le chemin de Clermont au pont de Sarliève (1784) ; - requête des religieux de Saint-Alyre de Clermont demandant à être exemptés de contribuer aux réparations du chemin de Bouay (1752) ; - ordonnances de l'intendant pour les réparations des chemins de Côtes de Clermont, depuis le ruisseau de Bouay jusqu'au-dessus de Font-Illuminade (1752) ; - ordonnance de l'intendant pour les réparations du chemin entre Malintrat et Montferrand (1756) ; - rapport de M. Dijon sur l'état du chemin de Tardière, vignoble au couchant de Clermont (1750) ; - délibération et requête des habitants de Beauregard-l'Evêque demandant que des réparations soient faites aux deux branches de chemin tendant dudit Beauregard, l'une au chemin royal conduisant à Clermont et à Billom, l'autre au même chemin royal conduisant à Lezoux et à Thiers (1762) ; mémoire à ce sujet de M. Dijon ; ordonnances de l'intendant ; - lettres de M. Boudal annonçant qu'il a donné l'adjudication des travaux en question (1763) ; - lettre de M. Leclerc au sujet des deux chemins que l'on peut réparer pour communiquer du bourg de Beauregard à la grande route (1782).

          Dates extrêmes : 1714-1784
          Importance matérielle : 24 pièces, papier.

        • 1 C 6408     Clermont-Ferrand à Chamalières, Royat et La Font-de-L'Arbre.
          Présentation du contenu :

          Délibération et requête des habitants de Royat demandant des réparations au chemin qui rejoint à La Font-de-L'Arbre la route royale de Limoges (1755) ; devis desdites réparations dressé par Pierre Thomas de Fourcroy, directeur des chemins royaux et commissaire général de la voirie au bureau des finances de Riom ; ordonnance de l'intendant pour l'exécution des travaux (30 janvier 1756) ; - adjudication de pavé à faire sur la route de Clermont à Chamalières et à La Saigne ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. Trudaine (1765) ; - requête et délibération des habitants de Chamalières demandant l'ouverture d'une branche de chemin entre ledit bourg et la route de Clermont à Limoges ; correspondance à ce sujet de l'intendant à M. d'Ormesson ; devis par M. Dijon, ingénieur ; arrêt du Conseil ordonnant l'imposition sur les habitants de Chamalières de 1 200 livres pour les travaux de construction et les indemnités à payer aux propriétaires (16 avril 1765) ; - lettre de M. de Montcelès se plaignant d'avoir été compris au rôle, bien que gentilhomme (1767) ; - requête des habitants de Chamalières demandant à employer pour leur chemin les 1 200 livres qui avaient été destinées aux fontaines ; avis favorable du subdélégué (1773) ; mémoire de M. Mauricet (1774).

          Dates extrêmes : 1755-1774
          Importance matérielle : 2 pièces, parchemin ; 31 pièces, papier.

        • 1 C 6409     Chemin de Clermont à Chanonat et au Crest.
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Trudaine à M. de La Michodière au sujet du chemin de Clermont à Chanonat (4 mars 1753) ; - mémoires de M. Dijon sur le tracé du chemin en question et devis de dépense ; - lettre de Mme de Chabannes, abbesse de Beaumont, faisant remarquer que le chemin traverse un de ses vergers ; - lettre de Mme Luguet de Vivens demandant modération de la somme qu'on demande à son fils pour sa contribution au chemin de Chanonat (27 juin 1753) ; mémoire et lettre de M. de Vichy sur le chemin qu'on se propose de faire de Clermont à Chanonat (juillet 1753) ; - délibération et requête des habitants de Chanonat, signalant le mauvais état du chemin qui conduit de ce lieu à Romagnat (1755) ; avis de M. Dijon ; - mémoire de M. Dijon sur le chemin de Clermont au Crest (7 juillet 1768) ; - mémoire du sieur Heyrauld en réponse au précédent et répliques du sieur Dijon ; - lettre de M. d'Ormesson recommandant le mémoire du sieur Heyrauld, receveur de ses terres en Auvergne (1er août 1768) ; - mémoire justificatif (de M. Dufraisse ?) accusé d'intrigues par le sieur Heyraud ; - ordonnance de l'intendant prescrivant l'élargissement du chemin du Crest à Saint-Amant (14 septembre 1768) ; - requêtes de Robert Heyrauld, bourgeois du Crest, demandant exemption de la corvée ; - correspondance relative à l'achèvement du chemin en question (1770-1771) ; pièces de dépenses ; notes de la main de M. de Montyon ; analyse des pièces relatives à cette affaire ; - liste, dressée par M. Guerrier de Bezance, des personnes qui ont intérêt à la construction du pont de Beaumont et aux réparations du chemin de Romagnat à Opme et à Chanonat ; soumission de M. de Bezance s'engageant à fournir une contribution de 600 livres (1770) ; - délibération des habitants de Chanonat au sujet du dommage que leur causerait le nouveau chemin en traversant leurs héritages les plus précieux (1773) ; avis de M. Tixier, subdélégué ; - requête du sieur Caunée fils au sujet du dommage que lui cause le chemin du Crest ; mémoire du sieur Chevalier (1775) ; - procès-verbal par le sieur Desrues, conducteur, des dégradations commises dans le chemin du Crest à Clermont par Chanonat et Opme ; lettre à ce sujet de M. de Vichy (1778).

          Dates extrêmes : 1753-1778
          Importance matérielle : 55 pièces, papier.

        • 1 C 6410     Chemins du Mont-Dore.
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. d'Ormesson à M. Rossignol, intendant, au sujet des plaintes adressées au contrôleur général sur le mauvais état des chemins qui conduisent aux bains du Mont-Dore (17 septembre 1740) ; réponse de M. Rossignol envoyant un état des dépenses à prévoir ; le contrôleur général autorise l'intendant à faire les réparations les plus pressantes ; - requête des habitants du Mont-Dore demandant que la somme de 1 500 livres destinée aux réparations de la place et du grand chemin soit employée de préférence à réparer le chemin de la Croix-Morand au Mont-Dore et que le chemin tracé en 1771 à l'ouverture du bourg soit continué jusqu'au village de Queureil ; lettre d'envoi par M. de Vernines (1772) ; - lettres de M. Baillet adressant à l'intendant des plans du chemin du Mont-Dore et du bâtiment des bains (1781) ; - mémoire de M. Baillet sur le tracé du chemin de Clermont au Mont-Dore, s'embranchant au point du Baguet sur la grande route de Clermont à Aurillac (1781) ; plan dudit chemin ; détail des rochers à escarper ; - rapport de M. Pitot sur le chemin du Mont-Dore (16 septembre 1782) ; - copie d'une lettre de M. le bailli de Rességuier signalant les mauvaises conditions dans lesquelles se trouvent les bains du Mont-Dore (21 août 1783) ; mémoire, de la main de M. Chazerat, intendant, rectifiant les assertions du commandeur de Rességuier ; correspondance à ce sujet de MM. de La Millière et de Chazerat (1783) ; - correspondance de MM. Bleton, subdélégué à Tauves ; Gueyffier, subdélégué à Brioude, Bogros et Torrilhon avec l'intendant, au sujet des entrepreneurs et des pionniers proposés pour la construction du chemin du Mont-Dore (1783-1784) ; - lettre de M. de La Millière annonçant qu'il a fait examiner à l'assemblée des ponts et chaussées le plan du chemin projeté pour les bains du Mont-Dore (5 mars 1785) ; le contrôleur général autorise l'exécution ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. Pitot ; - mémoire sur le changement proposé par le comte de Langeac dans la direction dudit chemin (s.d.).

          Dates extrêmes : 1740-1785
          Importance matérielle : 45 pièces, papier.

        • 1 C 6411     Clermont à Vic-le-Comte.
          Présentation du contenu :

          Lettre du duc de Bouillon remerciant l'intendant d'avoir fait approuver par le Conseil la construction des chemins accédant à sa forêt de Vic-le-Comte (1746) ; - bail d'adjudication des ouvrages à faire par corvée sur le chemin de Veyre à la forêt de Vic-le-Comte (21 mars 1748) ; - lettre du duc de Bouillon au sujet de la direction à donner au chemin (1er mars 1749) ; - mémoire de M. Dijon rappelant que le chemin a été ordonné sur la demande du duc, qui fera à ses frais les ouvrages de maçonnerie ; on a achevé la partie la plus difficile, de Vic-le-Comte à la forêt ; - lettre de M. Trudaine autorisant l'intendant à prendre sur les fonds des ponts et chaussées (8 mai 1749) ; - correspondance de M. Trudaine avec l'intendant, au sujet de nouvelles offres du duc de Bouillon, qui consent à payer le tiers de la dépense qu'occasionnera le pont à faire aux Martres (1750) ; - délibération des habitants de Saint-Martial-les-Martres demandant que le chemin passe au travers du bourg ; - devis et adjudication des ouvrages de maçonnerie et pavé à faire sur le chemin, depuis le haut de la côte de Veyre jusqu'à Vic-le-Comte, par le bourg des Martres (1750) ; - arrêt du Conseil d'Etat approuvant l'adjudication (7 juillet 1750) ; - correspondance de l'intendant avec M. de Jussy au sujet de la contribution du duc de Bouillon (1750-1751) ; - subrogation à P. Demeney du bail d'adjudication consenti en 1750 à A. Perat (1753).

          Dates extrêmes : 1746-1753
          Importance matérielle : 1 pièce, parchemin ; 37 pièces, papier.

        • 1 C 6412     Environs de Vic-le-Comte.
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. de Cosnac se plaignant que, le chemin de Vic-le-Comte à Sallèdes ayant été détruit par les orages, les voiture passent au travers de ses terres (16 mars 1734) ; - ordonnance de l'intendant et mémoire de M. de Fourcroy relatifs aux réparations et à l'élargissement du chemin de La Chaud à Vic-le-Comte (1752-1753) ; - lettre de Dom Delacuisine, prieur de Sauxillanges, demandant à l'intendant de faire ouvrir un chemin de Sauxillanges à Vic-le-Comte, qui continuerait celui des Martres (16 août 1765) ; avis de M. Dijon : comme il s'agit d'un chemin de traverse, il faut que toutes les paroisses intéressées le demandent par une délibération en règle ; - délibération de la ville de Sauxillanges reconnaissant l'utilité de ce travail et acceptant de faire les corvées (16 septembre 1765) ; délibération des habitants de Vic-le-Comte (31 décembre 1766) et de ceux de Saint-Babel (10 mai 1767) reconnaissant aussi que le chemin est nécessaire, mais faisant des réserves au sujet des corvées ; avis de M. Dijon ; - lettre de M. Chamboissier, maire de Vic-le-Comte, au sujet du chemin de cette ville à Sauxillanges (26 mars1768) ; plan du chemin en question avec des observations sur le tort que le tracé proposé causerait aux habitants de Vic-le-Comte et d'Yronde (s.d.) ; - correspondance de l'abbé de Murat avec l'intendant ; mémoires de MM. Dijon et Chevalier et lettre de M. Mauricet au sujet du chemin de Vic-le-Comte à Mirefleurs et Pont-du-Château (1766-1772) ; - délibération et requête des habitants d'Yronde au sujet d'un chemin allant de leur village à celui de La Molière et qui leur est inutile (1772) ; - correspondance de l'intendant avec MM. Trudaine, de Cotte et Bonnel, subdélégué à Vic-le-Comte, au sujet d'une requête par laquelle les habitants de cette ville demandent l'ouverture d'un chemin pour communiquer avec Billom et avec Issoire et la réparation du chemin qui conduit au prot de Longue (1777) ; - plan du chemin projeté de Vic-le-Comte à Billom par Laps (1789).

          Dates extrêmes : 1734-1789
          Importance matérielle : 44 pièces, papier, dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 275.

        • 1 C 6413     Route de Clermont à Besse, aux environs de Saint-Amant-Tallende.
          Présentation du contenu :

          Ordonnance de l'intendant pour l'entretien du chemin du pont d'Orcet à Saint-Amant, route de Clermont à Besse (20 juillet 1747) ; - lettre de M. Monteillet au sujet d'un chemin réclamé par les habitants de Saint-Saturnin et de Saint-Sandoux (1753) ; - requête de Pierre Odet, adjudicataire de la forêt de La Prada, appartenant au marquis de Broglie chargé de fournir 60 000 pieds cubes de bois de construction pour les vaisseaux de Sa Majesté, et demande que des réparations soient faites au chemin depuis la forêt jusqu'à la sortie de Saint-Amant ; ordonnance de l'intendant chargeant le sieur Pallet de faire élargir le chemin dans les endroits où il forme coude (29 novembre 1756) ; - lettre du chevalier Cousin relative au chemin de Saint-Amant (1757) ; - correspondance de Mme de Lastic de Montaignac avec M. de Montyon, intendant, au sujet du chemin de Saint-Sandoux (1768-1769) ; - requête et délibération des habitants de Saint-Amant-La-Cheyre exposant que le chemin conduisant de leur ville au pont d'Orcet dépérit journellement faute d'entretien (25 juin 1780) ; - délibérations des habitants de Saint-Saturnin, d'Olloix et de La Varenne, appuyant la requête des habitants de Saint-Amant (1781) ; - rapport du sieur Sganzin, sous-ingénieur (1784) ; - plan du chemin de Saint-Amant à Clermont-Ferrand, appelé chemin Maugue, avec l'état des paroisses qui doivent la corvée sur ce chemin ; - nouvelles requêtes des paroisses intéressées au chemin de Saint-Amant à Besse et lettre de M. de Fléchac (1785-1786).

          Dates extrêmes : 1747-1786
          Importance matérielle : 28 pièces, papier, dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 276.

        • 1 C 6414     Route de Clermont à Besse, aux environs de Champeix.
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. de Coteuge demandant à l'intendant de faire ouvrir le chemin de Champeix à Besse (15 juillet 1747) ; - délibération des habitants de Champeix demandant à l'intendant de faire tracer le chemin de Montaigut à Champeix et au village d'Enciat (29 novembre 1760) ; lettre de M. Trudaine invitant l'intendant à faire exécuter le chemin en question (23 janvier 1761) ; - requête des acquéreurs de la forêt des Gardes offrant de faire à leurs frais un chemin conduisant à Bort, sur la Dordogne ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. Trudaine ; les préposés de la forêt des Gardes demandent aussi que la communication soit établie de Champeix à l'Allier, ils proposent de diriger le chemin par Authezat pour aboutir au port de Brolac ; lettre de M. Trudaine informant M. de Ballainvilliers que les raisons données pour préférer l'ancien chemin de Plauzat lui ont paru justes et qu'il se range à son avis (2 décembre 1761) ; - lettre du sieur Baillif insistant pour obtenir l'autorisation de tracer le chemin de la forêt des Gardes à Bort (6 décembre 1761) ; - rapport du sieur Sganzin, sous-ingénieur, sur une requête par laquelle les habitants de Besse, de Saint-Victor et de Murols, demandent que la grande route depuis la ville de Besse jusqu'au village du Cheix soit abandonnée, et qu'il en soit ouvert une nouvelle beaucoup plus bas, qui abrégerait le parcours (6 juin 1785) ; - lettre de M. de La Millière adressant à l'intendant, pour la commission intermédiaire d'Auvergne, une requête des habitants de Besse et de Champeix demandant que le chemin de Clermont à Besse s'embranche sur la route au pont de Pontarit et non à Authezat (3 mai 1789) ; correspondance à ce sujet de l'intendant et des procureurs syndics provinciaux.

          Dates extrêmes : 1747-1789
          Importance matérielle : 18 pièces, papier.

        • 1 C 6415     Chemin de Besse à Issoire.
          Présentation du contenu :

          Lettres de Mme d'Espinchal-Brion demandant des réparations au chemin de Chidrac à Issoire (1755) ; mémoire des travaux à faire pour réparer ledit chemin, par M. Dijon, ingénieur ; réponses de l'intendant ; - requête des habitants de Champeix demandant des réparations ; requête analogue des habitants de Chidrac ; lettre de recommandation de Mme d'Espinchal-Brion ; avis de M. Dijon (1768) ; analyse des pièces relatives à cette affaire ; - lettre de M. Bertin à l'occasion du chemin de Sauriers à Champeix (7 septembre 1778) ; - mémoire présenté de la part de M. de Laizer à M. Bertin, ministre et secrétaire d'Etat ; il rappelle l'intérêt de ce chemin de Besse à Champeix et à Issoire ; lettres à ce sujet de l'intendant et de M. Lafont de Saint-Marts, subdélégué à Issoire (1778) ; - lettre de l'intendant à M. Bertin l'informant que les ateliers du chemin de Sauriers et celui de Chidrac à Issoire avaient été ouverts en même temps (8 juin 1779) ; mais M. de Laizer vient de signifier une ordonnance de la sénéchaussée de Riom par laquelle il est défendu aux ouvriers de continuer les travaux dans sa terre de Clémensat ; - lettre de Necker adressant à l'intendant une lettre par laquelle le comte de Laizer demande la suspension des travaux de charité sur la route d'Issoire à Sauriers (17 juin 1779) ; Necker prie M. de Chazerat de lui rendre compte de toute cette affaire ; lettres à ce sujet du comte de Laizer, de Mme d'Espinchal-Laizer (1779) ; - mémoire de M. Lafont de Saint-Marts ; - arrêt du Conseil d'Etat qui ordonne la réalisation des travaux et renvoie devant l'intendant toutes les contestations qui pourraient surgir à cette occasion (30 novembre 1779) ; - requête du comte de Laizer à l'intendant demandant que la route d'Issoire à Champeix soit classée parmi celles qui relèvent des ponts et chaussées et sont entretenues par corvées

          Dates extrêmes : 1755-1780
          Importance matérielle : 52 pièces, papier.

        • 1 C 6416     Route de Clermont à Ardes.
          Présentation du contenu :

          Requête des habitants de la ville d'Ardes, capitale du duché de Mercoeur, demandant au prince de Conti sa protection auprès du marquis de Beringhen, pour obtenir des réparations au chemin qui conduit de leur ville à Clermont ; lettre à ce sujet de M. de Beringhen à l'intendant ; devis des travaux par M. de Banssat ; lettre de M. Dubois et réponse de l'intendant relatives à l'état d'avancement desdits travaux (1724) ; - état des réparations à faire aux chemins dans les environs de la ville d'Ardes, par M. Rodde de Grandprat, subdélégué (1730) ; - mémoires présentés à l'intendant par M. de Murard, au nom du prince de Conti et relatifs : aux réparations du pont du Vernet et du pont d'Avesnes, à celles de l'église de Saint-Cirgues, enfin aux routes qui desservent la ville d'Ardes (1765) ; - réponse de M. de Ballainvilliers à M. de Murard (2 mai 1765) ; - requête et délibération de la ville d'Ardes, réclamant de nouveau l'exécution des chemins d'Ardes à Saint-Germain-Lembron et à Lempdes (1769).

          Dates extrêmes : 1722-1769
          Importance matérielle : 27 pièces, papier.

        • 1 C 6417     Environs d'Issoire.
          Présentation du contenu :

          Mémoire de M. Dijon sur le chemin de Villeneuve à Issoire (23 août 1757) ; l'intendant envoie ce mémoire à M. Dufour de Villeneuve qui accepte la direction proposée, du côté de Saint-Germain, et qu'il prendra volontiers la dépense à son compte à condition qu'elle ne dépasse pas 1 000 livres ; note de M. Dijon sur les difficultés que fait M. d'Eiry, de consentir à l'élargissement du chemin au travers de ses terres ; lettre de Mme Moufle de Villeneuve remerciant l'intendant de ce qu'il a fait pour le chemin de Villeneuve, et lui signalant la délibération injurieuse pour M. d'Eiry que viennent de prendre les habitants de Mareugheol (12 août 1762) ; - correspondance du comte de Lastic avec l'intendant relative à un projet de chemin pour communiquer de la paroisse du Broc à la route de Saint-Germain-Lembron à Issoire (1768) ; état des propriétaires dont ce chemin doit traverser les héritages et des indemnités à accorder ; - lettre de M. de La Millière adressant à l'intendant, pour la commission intermédiaire, une lettre relative aux réclamations de la paroisse de Clemensat contre le chemin qu'on se propose de faire ouvrir de la route d'Issoire à Plauzat (4 juin 1789) ; correspondance à ce sujet de l'intendant et des procureurs syndics provinciaux.

          Dates extrêmes : 1757-1789
          Importance matérielle : 19 pièces, papier.

        • 1 C 6418     Environs de Brassac.
          Présentation du contenu :

          Mémoire de M. Jouzencie sur l'état du chemin qui conduit des mines de charbon au port de Brassaget ; ordonnance de M. Rossignol, intendant, décidant que les réparations seront faites par les voituriers qui conduisent le charbon des mines au port (6 avril 1749) ; - ordonnance de l'intendant rendue sur la requête de M. de Pons de Frugères et sur le rapport de M. Jouzencie, pour les réparations du même chemin (24 mars 1750) ; alignement donné à deux propriétaires ; nouvelles ordonnances de l'intendant sur le même sujet (1752) ; - requêtes des habitants de Brassac, de Vezezoux et du village de Jumeaux, demandant que des réparations soient faites au chemin de Vezezoux, emporté par les inondations ; correspondance et mémoires relatifs à cette affaire ; ordonnance du secrétaire et subdélégué général de l'intendance commandant la corvée pour la réfection dudit chemin (1er septembre 1756) ; - lettre de M. Vialard et note relatives aux réparations du chemin de Sainte-Florine à Brassac (1763) ; - lettre de M. Ducroc de Brassac, et délibérations des habitants de Brassac et de Sainte-Florine, demandant que des réparations soient faites aux chemins qui desservent les mines (1770) ; - correspondance de l'intendant, de M. Lafont de Saint-Marts, de M. Mauricet et de l'évêque de Condom, au sujet des réparations du chemin conduisant de Parentignat à La Malotière (1771-1773) ; - lettre de M. d'Herbelot au sujet du chemin qui mène des charbonnières de Frugères et de Brassac au port de l'Allier (1778) ; - lettre du vicomte de Montchal recommandant à l'intendant les chemins qui intéressent le bourg d'Auzon, notamment celui de Vezezoux à Brassaget (1786) ; - note sur les réparations à faire à la côte d'Orcières, dans la paroisse d'Auzat (anonyme et s.d.).

          Dates extrêmes : 1749-1786
          Importance matérielle : 44 pièces, papier.

        • 1 C 6419     Environs d'Issoire et Saint-Germain-l'Herm.
          Présentation du contenu :

          Analyse d'une délibération par laquelle les habitants de Saint-Germain-l'Herm demandent l'ouverture d'une route d'Issoire au Puy-en-Velay, par Saint-Germain-l'Herm, Arlanc et La Chaise-Dieu ; les habitants de Saint-Bonnet-le-Chastel appuyent cette demande ; l'intendant refuse d'examiner la question (1775) ; - analyse d'une délibération des habitants de Saint-Germain-l'Herm consentant à fournir la corvée pour la route allant dudit lieu à Issoire (1784) ; approbation de l'intendant (1785) ; - plan et devis de la route à ouvrir de Saint-Germain-l'Herm à La Chaise-Dieu, par l'Hôpital, Rigon et La Chapelle-Geneste (1786) ; - correspondance à ce sujet de l'intendant, du cardinal de Rohan et de M. Gueyffier (1786) ; l'intendant ordonne de commencer les travaux ; - correspondance de MM. de Lastic et de La Richardie au sujet des chemins de Manglieu à Issoire et de Flat à Orbeil (1741 et 1744) ; - réparations au chemin d'Issoire, au bac de Pertus (1744-1754).

          Dates extrêmes : 1775-1786
          Importance matérielle : 18 pièces, papier, dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 277.

        • 1 C 6420     Environs de Brioude et La Chaise-Dieu.
          Présentation du contenu :

          Bail d'adjudication du pavé et des ponceaux à faire à La Mothe, sur la route de Brioude à Lyon (7 juillet 1738) ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. d'Ormesson ; - lettre de M. Dupuy au sujet de travaux nouvellement adjugés dans le bourg de La Mothe (1740) ; - lettre de M. de Montchal informant l'intendant du mauvais état du chemin de Brioude à Lyon (14 décembre 1743) ; - lettre de M. Dijon à l'intendant au sujet du chemin de Brioude à La Chaise-Dieu (1748) ; M. Trudaine autorise l'intendant à commencer ce chemin ; - lettre de M. Faure, curé de Paulhaguet, recommandant un mémoire par lequel les habitants de sa paroisse demandent qu'on fasse passer chez eux le grand chemin de Brioude à La Chaise-Dieu (19 janvier 1749) ; - correspondance de M. Trudaine avec l'intendant et mémoire de M. Dijon sur une requête de l'abbesse de La Vaudieu, relative au chemin de Brioude à La Chaise-Dieu (1754) ; - lettres de M. de Montchal au sujet des réparations du "goury" de La Mothe (1757) ; - état des paroisses intéressées à la réparation du "goury", indiquant le nombre de charrois que fait chacune d'elles ; - ordonnance de l'intendant pour les réparations du chemin de La Chaise-Dieu à Brioude, dans la partie de Brioude à La Vernière et à Cistrières (31 janvier 1764) ; - lettres de M. de Montchal relatives à divers objets, principalement aux gratifications demandées pour les syndics et piqueurs employés aux travaux du chemin de Brioude à La Mothe (1768) ; - réparations dans la traversée du bourg de Saint-Didier (1770) ; - lettre de M. de Montchal demandant des fonds pour prolonger le chemin ouvert de Brioude à Champagnat jusqu'à La Chaise-Dieu (24 septembre 1783) ; - lettre de M. Farges au sujet du chemin de Brioude à La Chaise-Dieu, par Domeyrat et Trabesson (décembre 1783) ; mémoire à ce sujet de M. Pitot, ingénieur (3 janvier 1784) ; - lettre de M. Pitot renvoyant à l'intendant des lettres de M. de Montchal, qui demande la continuation du chemin de Brioude à La Chaise-Dieu par La Mothe et Champagnat-le-Vieux (9 décembre 1786).

          Dates extrêmes : 1737-1786
          Importance matérielle : 36 pièces, papier.

        • 1 C 6421     Environs de Brioude, La Chaise-Dieu et Allègre.
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Trudaine adressant à l'intendant, pour l'examiner, un mémoire par lequel la maréchale de Maillebois demande l'ouverture d'un chemin entre les villes d'Allègre, du Puy et de Brioude (25 octobre 1747) ; mémoire sur l'utilité du chemin en question ; - mémoire de M. Dijon sur le chemin d'Alègre (5 novembre 1747) ; - correspondance de MM. Trudaine, Rossignol, du comte et de la maréchale de Maillebois : on décide d'ajourner le travail (1747-1748) ; - lettre de M. Trudaine annonçant à M. de La Michodière, intendant, que le garde des sceaux désire qu'il soit fait un devis estimatif du chemin d'Allègre (5 novembre 1753) ; devis et adjudication (1753-1754) ; - correspondance du contrôleur général, de l'intendant, de la maréchale de Maillebois et de M. Olier, subdélégué à La Chaise-Dieu, au sujet du changement de direction réclamé par Mme de Maillebois (1754-1755) ; - requête adressée à l'intendant par les voituriers de la ville et des faubourgs d'Allègre, protestant contre la délibération qui prétend les assujettir au droit de courtage ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. Olier (1756) ; - lettre de l'intendant à M. Grangier, à Riom, au sujet de la nouvelle direction à donner au chemin d'Allègre (21 février 1756) ; - lettres du maréchal de Maillebois et de Mme d'Argenson de Maillebois exprimant l'espoir que la mort de la maréchale n'arrêtera pas les travaux du chemin d'Allègre (1756) ; - lettre de Mme Talemandier de Lormet demandant des réparations sur le chemin de Villeneuve à Allègre (1777).

          Dates extrêmes : 1747-1777
          Importance matérielle : 55 pièces, papier.

        • 1 C 6422     Environs de Brioude, Blesle, Lavaudieu, Paulhaguet.
          Présentation du contenu :

          Ordonnance de l'intendant pour la réparation du chemin de Brioude à Ally aux frais des propriétaires riverains (26 septembre 1742) ; - correspondance de l'intendant, de M. Vairon et de M. de Mombriset relative aux réparations du chemin de Brioude à Paulhac et à Roche-Constant (1744) ; - lettre de M. de Miramon signalant le mauvais état du chemin de Brioude à Paulhac ; note à ce sujet de M. Dijon (1767) ; - lettre et requête de M. de Saint-Just signalant le mauvais état des chemins aux environs de Saint-Just, près Chomelis (1758) ; - lettre de M. de Mombriset adressant à l'intendant les délibérations des paroisses de La Vaudieu et de Lugeac, au sujet du chemin de La Vaudieu à Brioude (7 décembre 1760) ; - lettre de l'abbesse de La Vaudieu recommandant à l'intendant la continuation du chemin de La Vaudieu à Brioude (30 mars 1786) ; - lettre de Mme de La Rochelambert de Planhol demandant des réparations sur le chemin qui tend de Salezuit au chemin royal (9 décembre 1766) ; - mémoire présenté par le marquis de Canillac, pour demander l'établissement d'un chemin entre Paulhaguet et le grand chemin de Languedoc ; - lettre de l'abbé de Vienne au sujet du chemin de Servières à Blesle (20 janvier 1748) ; - autre lettre du même à l'intendant demandant de nouveaux fonds (3 février 1748) ; lettre de remerciements de Mme Tessé-Chavagnac, au sujet du même chemin ; correspondance de l'intendant avec M. Dutreuil, avocat à Blesle, chargé de diriger la corvée ; - correspondance de Mme de Chavagnac et de l'intendant, au sujet des réparations du chemin de Servières à Blesle (1758) ; - correspondance de MM. Dufort, d'Argenson, de Montbriset et de l'intendant au sujet des plaintes du sieur Lafont, maître de poste à Massiac, sur le mauvais état du chemin de Massiac à Brioude (1740-1749) : - lettres de M. d'Argenson à l'intendant d'Auvergne au sujet des réparations demandées par le visiteur général des postes sur la route de Brioude à Massiac et à Vieillespesse ; l'intendant en écrit à M. Dijon et à M. de Mombriset (1754-1756) ; - dégâts causés par les inondations sur le chemin de Massiac à Brioude : correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. Lafont, directeur des chemins (1766-1767) ; - requêtes et mémoires de MM. Buffault et Bourboulon, propriétaires de l'exploitation de la forêt de la Margeride et de la verrerie royale qui y est établie, demandant à l'intendant l'ouverture de chemins pour communiquer de ladite verrerie avec Brioude et avec Saint-Flour (1779-1784) ; lettres à ce sujet de l'intendant et de M. de Montluc ; - lettres de M. de Vic au sujet des ouvrages à faire aux Chazes, et de plans et devis du sieur Madaule (Bort, 1er septembre 1729).

          Dates extrêmes : 1742-1786
          Importance matérielle : 54 pièces, papier.

        • 1 C 6423     Environs d'Allanche.
          Présentation du contenu :

          Requêtes des habitants d'Allanche adressées à l'intendant et au Conseil du Roi, pour demander l'ouverture d'un chemin de communication entre leur ville et celle de Saint-Flour (1784) ; - requête des habitants de Marcenat, Montgreleix, Allanche, Landeyrat, Saint-Bonnet, Lugarde, Saint-Saturnin et autres paroisses des montagnes occidentales de la haute Auvergne, exposant la difficulté des transports vers la Limagne ; une route de ce côté serait le remède à leurs maux (s.d.).

          Dates extrêmes : 1784
          Importance matérielle : 3 pièces, papier.

        • 1 C 6424     Itinéraire de Langeac à Saint-Flour.
          Présentation du contenu :

          Mémoire du comte de Gibertès demandant l'exécution d'un chemin de Langeac à Saint-Flour, passant par Le Poux, Pinols, Gibertès, Le Chambon et Vedrine (1783) ; - correspondance au sujet de ce mémoire entre M. de La Millière, l'intendant, M. d'Ormesson, M. de Burnay, M. Pitot et le comte de Gibertès (1783-1784) ; - réponse de M. Pitot, ingénieur, au mémoire du comte de Gibertès ; - lettre de M. de La Millière au sujet d'une nouvelle requête du comte de Gibertès (7 janvier 1786).

          Dates extrêmes : 1784-1786
          Importance matérielle : 17 pièces, papier.

        • 1 C 6425     Route de Mauriac en Limousin.
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. de Tournemire au sujet d'une branche de chemin demandée depuis longtemps pour communiquer de Mauriac au Limousin (1759) ; - devis pour la reconstruction de plusieurs cassis sur la communication de Mauriac au Limousin par Pleaux, détruits par l'inondation survenue pendant l'hiver de 1784 ; - requête des consuls et habitants de Salers demandant des réparations au chemin par lequel leur ville communique avec le chemin royal de Mauriac à Aurillac ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. de Tournemire (1754) ; - lettre de M. de Tournemire demandant si les privilégiés doivent être exempts de contribuer à l'entretien du chemin de Salers (1759) ; avis de M. Dijon ; - requête des habitants d'Anglars, de Méallet, de Moussages, de Saint-Vincent, du Falgoux, de Trizac, d'Apchon, de Saint-Hippolyte, de Cheylade, de Segur, de Dienne, de Menet, de Riom, d'Auzers, de Chastel, de Saint-Saturnin, de Chavagnac, de Sauvat, de Saignes, de Vebret, de Vignonnet, d'Ydes et de Saint-Etienne, exposant que le chemin de Murat à Mauriac est impraticable ; - devis et adjudication des travaux à faire pour rétablir le chemin du pas de Peyrol, à commencer du lac de Mary jusqu'à l'entrée du bois de Falgoux (1707) ; - requête adressée à l'intendant par les habitants de Saignes, pour demander des réparations au chemin qui conduit de leur bourg au grand chemin de Bort à Mauriac (s.d.).

          Dates extrêmes : 1707-1784
          Importance matérielle : 14 pièces, papier.

        • 1 C 6426     Environs d'Aurillac.
          Présentation du contenu :

          Etat des chemins de l'élection d'Aurillac, qui ont besoin de réparations, par M. Sadourny, subdélégué (25 octobre 1730) ; - requête d'A. Vigier, secrétaire du Roi en la chancellerie de Montauban, demandant le rétablissement du grand chemin d'Aurillac au pont de la Pierre (1731) ; - lettre de Mme Cardaillac de Rocquemorel, à Espinassol, près Aurillac, au sujet des réparations à faire aux grands chemins (1739) ; - correspondance de l'intendant, du marquis de Conros et de M. Douvrier au sujet du chemin de Conros à la grande route de Toulouse (1756) ; - lettre de M. de Saint-Florentin adressant à l'intendant un placet de M. de Barral, abbé de Saint-Géraud d'Aurillac, qui demande d'employer une partie des indemnités dues à son abbaye à rétablir le chemin qui conduit du château où il fait sa résidence à la ville d'Aurillac (9 mars 1748) ; correspondance à ce sujet de l'abbé de Barral, de l'intendant et de M. de Cebié ; - requête des consuls et habitants d'Aurillac demandant qu'on achève le chemin de cette ville à Saint-Etienne ; lettres à ce sujet de l'intendant à l'évêque de Castres, abbé d'Aurillac (1753) ; requête de Géraud Douvrier, écuyer, sieur de La Sanhe, demandant le paiement de ce que lui doit l'abbé d'Aurillac pour les soins donnés au chemin de Saint-Etienne ; - requête de la ville d'Aurillac au sujet du même chemin (1757) ; devis et adjudication des travaux à faire au chemin qui conduit de l'entrée du faubourg Saint-Etienne de la ville d'Aurillac au chemin royal, de Clermont à Limoges ; procès-verbal de réception, quittances de l'entrepreneur (1757-1759) ; - requête de Jean Laparra, consul de Grandelles, et de plusieurs autres habitants de la même paroisse, demandant que le chemin de Crandelles à la route d'Aurillac à Limoges soit réparé par les propriétaires riverains ; mémoires de MM. Douvrier et Pagès de Vixouzes à ce sujet (1764-1765) ; - construction du chemin de La Roquebrou au Limousin (1782) : opposition du sieur Dubuisson ; lettre à ce sujet de M. de Nevers, avocat au Parlement.

          Dates extrêmes : 1730-1782
          Importance matérielle : 44 pièces, papier.

        • 1 C 6427     Environs de Saint-Flour et Aurillac.
          Présentation du contenu :

          Réparations du chemin de la côte de Curebource, paroisse de Vic : correspondance à ce sujet de M. de Miramon avec M. Trudaine (1730) et de M. de Vixouzes avec l'intendant (1767) ; - mémoire adressé à l'intendant d'Auvergne par M. Bru, lieutenant en l'élection de Saint-Flour, pour demander l'ouverture d'une route de Saint-Flour à Pierrefort, par la route déjà tracée de Saint-Flour à Chaudesaigues ; - carte du projet de route de Pierrefort à Saint-Flour, jointe au mémoire ci-dessus ; - lettre de M. de Sistrières au sujet de la route à ouvrir de Pierrefort vers le Mur de Barrès et Vic pour aboutir à Aurillac (1785) ; - requête des habitants de Vic, Cros, Carlat, Raulhac et Saint-Etienne-de-Capels, demandant le rétablissement des chemins qui vont desdites paroisses à Vic et de Vic au Mur de Barrès ; - mémoire sur l'utilité du chemin de Vic au Mur de Barrès, avec un plan du chemin proposé ; correspondance de l'intendant avec M. des Uttes ; requête des officiers municipaux de Vic (1782-1783).

          Dates extrêmes : 1730-1785
          Importance matérielle : 20 pièces, papier dont 1 plan conservé sous la cote 22 Fi 278.

        • 1 C 6428     Environs d'Aurillac.
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. de Fontange recommandant une requête présentée par les habitants des paroisses de Saint-Simond, Lascelle, Saint-Cirgues et Mandailles au sujet de leurs chemins (23 décembre 1750) ; - ordonnance de l'intendant pour l'élargissement du chemin d'Aurillac à Mandailles (10 février 1752) ; - correspondance de l'intendant avec M. de Vixouzes, subdélégué à Aurillac, au sujet des contestations soulevées entre M. de Fabrègues et les intéressés au nouveau chemin d'Aurillac à Saint-Simond et à Mandailles (1753) ; - mémoires et lettres de MM. Dijon et Pagès de Vixouzes au sujet d'un chemin demandé par les habitants de Saint-Simond, et de l'opposition que forme Mme de Latour à l'exécution dudit chemin en raison du dommage qu'il causerait à ses propriétés (1763) ; - requêtes et lettres adressées à l'intendant pour obtenir des réparations au chemin de Marmanhac à Jussac, par Mme de Massebeau, M. de Sedaiges, ancien officier aux Gardes françaises ; le curé, les prêtres communalistes et autres habitants de la paroisse de Saint-Saturnin de Marmanhac ; le curé de Jussac ; Mme de Pouzol de Beauclair et Pierre de Beral et son fils, coseigneurs de Marmanhac ; Messire d'Escorailles, chevalier, de Salers ; Messire de Caissac, seigneur de La Roquevieille, M. Delzangles, prieur de La Roquevieille, enfin par les syndics, consuls et principaux habitants de Jussac, Marmanhac et La Roquevieille ; ordonnance de l'intendant prescrivant le rétablissement dudit chemin (8 mars 1764) ; - difficultés soulevées par le sieur Bastid, conseiller au présidial d'Aurillac, au sujet du chemin de Marmanhac ; correspondance et mémoires relatifs à cette affaire (1764-1765).

          Dates extrêmes : 1750-1765
          Importance matérielle : 30 pièces, papier.

        • 1 C 7688     Supplément.
          Présentation du contenu :

          1. Lettre de Mme de Brion-Amelot remerciant l'intendant d'avoir fait planter des arbres sur le grand chemin de Clermont à Riom (1731). - 2. Requête des Grandmontains de Thiers réclamant une indemnité pour les pertes que leur a causées le nouveau grand chemin ; notes en marge de la requête par M. de Merville, subdélégué de Thiers, qui conteste toutes les assertions des religieux (1737). - 3-4. Lettre de M. Rollet de Lauriat signalant le mauvais état du chemin de Riom à Mozat (1750) ; note sur cette requête. - 5-6. Requêtes de Pierre Thomas de Fourcroy se plaignant d'insultes et de voies de fait de la part du sieur Cohendy, jaugeur de la ville de Clermont (1750). - 7. M. Vachérias, prêtre, signale les exactions commises, pour la confection du chemin de Thiers à Ambert, par le sieur Mellun, commis par le bureau des Finances de Riom (Maubec, 16 août 1768). - 8. Lettre de soeur Louise Fr. de Rochechouart-Mortemar, abbesse de Fontevrault, au sujet d'un chemin de Brioude à La Mothe, qui doit, di-on, enlever un mur de clôture du couvent de Saint-Joseph de Brioude (s.d.). - 9. Toisé des chemins de Montferrand à Pont-du-Château par Saint-Jean et de Montferrand à Pont-du-Château par Clermont (s.d.). - 10. Requête des habitants d'Allanche demandant l'ouverture d'une route de communication avec la Basse-Auvergne par Blesle (s.d.). - 11. Plan d'un chemin à l'entrée de Langeac, signé de M. La Roche (s.d.). - 12. Plan fragmentaire de la nouvelle route d'Aurillac à Montsalvy par Arpajon (s.d.) [12 pièces, papier, dont 2 plans conservés sous les cotes 22 Fi 200-201.

          Dates extrêmes : 1750-1765