Documentation hypothécaire numérisée

Imprimer cette page

Intendance d'Auvergne

Fermer le formulaire de recherche

Inventaire

-+
  • Agriculture, ravitaillement
    Dates extrêmes : 1676/1790

    • Subsistances et marchés
      Dates extrêmes : 1676/1789

      • Etats des récoltes
        Dates extrêmes : 1731/1789

        • 1 C 173     Apparences et situation des récoltes.
          Présentation du contenu :

          Correspondance de M. Orry, contrôleur général et de MM. Trudaine et Rossignol, successivement intendants, des subdélégués et des receveurs des tailles, relative : aux apparences des récoltes ; à une ordonnance rendue en 1741 par M. Rossignol, intendant, pour conserver les premiers foins ; - renseignements sur les blés noirs adressés à l'intendant par les subdélégués de Mauriac et d'Aurillac ; - lettre de M. Rochette, subdélégué à Brioude, sur l'extrême sécheresse de l'année 1731.

          Dates extrêmes : 1731-1751
          Importance matérielle : 26 pièces, papier.

        • 1 C 174     Etats de situation des récoltes, états des pertes par suite d'accidents météorologiques.
          Présentation du contenu :

          Etats de la situation des récoltes dans les 7 élections pour toute espèce de grains, avec renseignements sur les productions particulières aux localités ; états des paroisses ayant éprouvé des pertes par la gelée, la grêle ou autres accidents météorologiques ; état des paroisses grêlées pendant les orages des 20, 24 et 25 juin et 1er et 16 juillet 1756 ; - correspondance de MM. de Moras, contrôleur général et de la Michodière, intendant d'Auvergne.

          Dates extrêmes : 1755-1756
          Importance matérielle : 15 pièces, papier.

        • 1 C 175     Etats de situation des récoltes, états des pertes par suite d'accidents météorologiques ; corespondance.
          Présentation du contenu :

          Etats généraux de l'apparence et du produit des récoltes pour les 7 élections ; - lettre de l'intendant au contrôleur général sur l'état affligeant des récoltes dans la province d'Auvergne ; il demande pour 1758 un moins imposé de 250 000 livres ; - état des 148 paroisses qui ont été maltraitées par la grêle et les inondations pendant l'année 1758 ; - correspondance de MM. de Boullongne, contrôleur général, et de Ballainvilliers, intendant.

          Dates extrêmes : 1757-1758
          Importance matérielle : 19 pièces, papier.

        • 1 C 176     Etats de situation des récoltes, états des pertes par suite d'accidents météorologiques ; corespondance.
          Présentation du contenu :

          Etats contenant le nombre des paroisses de la généralité qui ont été affligées par la grêle et autres malheurs particuliers, avec le principal de la taille qu'elles supportent et l'évaluation du dommage causé ; états généraux de l'apparence des récoltes pour les 14 subdélégations ; les productions mentionnées dans ces états sont les suivantes : grains, légumes, fourrages, vins, fruits et autres denrées ; - observations générales sur le produit d'une année commune ; correspondance de MM. de Silhouette et Bertin, contrôleurs généraux, et de Ballainvilliers, intendant d'Auvergne ; mémoires particuliers sur l'état de chacune des sept élections de la province avec l'avis de M. de Ballainvilliers sur la diminution ou moins imposé dont elles ont besoin pour la taille de 1761.

          Dates extrêmes : 1759-1760
          Importance matérielle : 26 pièces, papier.

        • 1 C 177     Etats de situation des récoltes, états des pertes par suite d'accidents météorologiques ; corespondance.
          Présentation du contenu :

          Etats généraux, par année, de l'apparence et du produit des récoltes pour les 7 élections de province ; mémoires, par année, sur la situation des élections quant à leurs différentes espèces de récoltes, aux genres de commerce qui s'y rapportent, aux industries et facultés de leurs habitants, avec les avis et observations de l'intendant ; états de paroisses ayant éprouvé des pertes par les accidents météorologiques ; mémoire sur l'orage survenu le 28 juillet 1764 dans l'élection d'Issoire ; - correspondance de MM. Bertin, contrôleur général ; de Ballainvilliers, intendant ; de L'Averdy et des subdélégués.

          Dates extrêmes : 1761-1764
          Importance matérielle : 51 pièces, papier.

        • 1 C 178     Etats généraux de l'apparence et du produit des récoltes pour les 7 élections, mémoires, correspondance.
          Présentation du contenu :

          Mémoire sur l'état de chacune des élections adressé par M. d'Ormesson au contrôleur général, avec son avis sur les diminutions dont elles ont un besoin indispensable pour l'année 1765 ; correspondance de MM. de Ballainvilliers, intendant ; de L'Averdy, contrôleur général ; de Courteille et Trudaine de Montigny, ministres du roi.

          Dates extrêmes : 1765-1766
          Importance matérielle : 24 pièces, papier.

        • 1 C 179     Etats généraux de l'apparence et du produit des récoltes pour les 7 élections, mémoires, correspondance.
          Présentation du contenu :

          Etat du dommage causé aux récoltes dans la généralité de Riom par les gelées survenues les 17, 18, 19 avril et 7 mai 1767 ; état des paroisses ayant éprouvé des pertes ; demande d'un moins imposé de 400 000 livres sur la taille de 1769 ; mémoires adressés par les receveurs des tailles sur la situation des élections, quant aux récoltes, au commerce, à l'industrie et aux ressources particulières du pays ; correspondance de MM. de Ballainvilliers et de Montyon, intendants ; de L'Averdy, contrôleur général ; de Courteille et Trudaine de Montigny, ministres du roi, des subdélégués et des receveurs des tailles.

          Dates extrêmes : 1767-1768
          Importance matérielle : 46 pièces, papier.

        • 1 C 180     Etats de pertes de récoltes.
          Présentation du contenu :

          Procès-verbaux de grêle, ouragans, malheurs extraordinaires dont les paroisses ont été atteintes dans les 7 élections de la province ; - états des pertes par subdélégations ; - correspondance des subdélégués et des receveurs des tailles avec l'intendant.

          Dates extrêmes : 1768
          Importance matérielle : 37 pièces, papier.

        • 1 C 181     Etats généraux de l'apparence et du produit des récoltes pour les 7 élections, mémoires, correspondance.
          Présentation du contenu :

          Etats, avec des observations générales sur l'état des bestiaux, sur les causes contraires aux récoltes, et sur les diverses productions et branches de commerce ou industries qui forment les autres ressources du pays ; mémoire sur l'appréciation des récoltes, présenté au roi par M. l'abbé Terray, contrôleur général, et envoyé en forme de circulaire aux intendants ; correspondance de MM. l'abbé Terray et Turgot, de MM. de Saint-Priest et Albert, intendants du commerce, de M. de Chazerat, intendant d'Auvergne, et de ses subdélégués.

          Dates extrêmes : 1772-1774
          Importance matérielle : 39 pièces, papier.

        • 1 C 182     Etats généraux de l'apparence et du produit des récoltes pour les 7 élections, mémoires, correspondance.
          Présentation du contenu :

          Etats, avec des tableaux d'observations générales sur les ressources du pays ; - correspondance de MM. Turgot, contrôleur général ; de Fargès, intendant du commerce ; du comte de Saint-Germain, ministre de la guerre.

          Dates extrêmes : 1775-1776
          Importance matérielle : 34 pièces, papier.

        • 1 C 183     Etats généraux de l'apparence et du produit des récoltes pour les 7 élections, mémoires, correspondance.
          Présentation du contenu :

          Etats, avec observations générales sur ce qui reste des années précédentes, sur l'état des bestiaux, sur les causes contraires au succès des récoltes et sur les pertes causées par la grêle et autres accidents, sur les productions qui pourront être la ressource du pays, et sur les éventualités d'augmentation ou de diminution du prix des denrées ; - correspondance de MM. Necker, directeur général des finances ; le comte de Saint-Germain, ministre de la guerre, le prince de Montbarey, auquel l'intendant, M. de Chazerat, écrit que la population de la généralité est de 600 000 âmes, et qu'une année commune suffit et au-delà pour la subsistance des habitants ; de MM. de Montaran fils et de Fargès, maîtres des requêtes, intendants du commerce.

          Dates extrêmes : 1777
          Importance matérielle : 25 pièces, papier.

        • 1 C 184     Etats généraux du produit des récoltes pour les 7 élections, correspondance.
          Présentation du contenu :

          Etats, correspondance de MM. Necker, de Montaran fils, et de Chazerat, intendant ; - réponse à la demande par M. Necker de renseignements plus précis quant à ce qu'on peut entendre par année commune.

          Dates extrêmes : 1778-1779
          Importance matérielle : 21 pièces, papier.

        • 1 C 185     Etats généraux du produit des récoltes pour les 7 élections, correspondance.
          Présentation du contenu :

          Etats ; - correspondance de M. de Montaran ; de M. le prince de Montbarey, ministre de la guerre ; de M. de Chazerat. - M. de Montaran demande des renseignements plus circonstanciés ; il voudrait qu'on indiquât, au moins approximativement, la quotité de l'excédent ou du déficit, les voies ordinaires de débouché et les moyens d'approvisionnement de la province ; - réponses des subdélégués.

          Dates extrêmes : 1780-1781
          Importance matérielle : 26 pièces, papier.

        • 1 C 186     Etats généraux du produit des récoltes pour les 7 élections, correspondance.
          Présentation du contenu :

          Etats ; - correspondance de M. d'Ormesson, contrôleur général ; de M. Joly de Fleury, ministre des finances ; de M. de Montaran ; de M. de Chazerat, intendant, et de ses subdélégués ; - détails sur la disette des habitants d'Issoire et de Brioude ; - lettre autographe à M. de Chazerat de Mme la marquise de Noailles de La Fayette, en faveur de ses vassaux de Saint-Georges-d'Aurat (Haute-Loire) et autres paroisses de l'élection de Brioude.

          Dates extrêmes : 1782-1783
          Importance matérielle : 45 pièces, papier.

        • 1 C 187     Etats généraux du produit des récoltes pour les 7 élections, correspondance.
          Présentation du contenu :

          Etats par année ; - correspondance de MM. de Calonne, contrôleur général, recommandant à l'intendant d'envoyer son état assez tôt pour qu'il puisse en être fait usage par M. de Vergennes, lors de son travail sur les impositions ; de Montaran, intendant du commerce ; le maréchal de Ségur, ministre de la guerre ; de Chazerat, intendant, et des subdélégués.

          Dates extrêmes : 1784-1786
          Importance matérielle : 48 pièces, papier.

        • 1 C 188     Etats généraux du produit des récoltes pour les 7 élections, correspondance.
          Présentation du contenu :

          Etats; - correspondance de MM. de Villedeuil ; Lambert, contrôleur général ; de Montaran, maître des requêtes ; de Chazerat, intendant d'Auvergne ; des procureurs syndics de l'assemblée du département ; de M. Aubier, procureur syndic de l'élection de Clermont ; de MM. de Saint-Hérem, à La Barge, près Courpière ; Moulin-Laborie, à La Tour-d'Auvergne, et de Lasteyras, à Billom, députés de l'assemblée de département.

          Dates extrêmes : 1787-1789
          Importance matérielle : 29 pièces, papier.

        • 1 C 189     Etats particuliers des récoltes dans l'élection de Clermont, correspondance.
          Présentation du contenu :

          Etats particuliers des récoltes dans l'élection de Clermont ; - lettre de M. Ribeyre sur l'état des récoltes à Rochefort et à Besse, en 1759 ; - états particuliers des récoltes de toute nature de la subdélégation de Clermont de 1759 à 1768, contenant des observations sur l'état des bestiaux, sur les causes contraires aux récoltes, sur les pertes occasionnées par grêle et autres accidents, sur la situation du pays par les productions qui seront un objet de ressources ; - "Etat de la chevauchée faite par nous Pierre Cothon, conseiller du Roy en l'élection de Clermont en 1768, pour servir au département prochain, contenant la nomination des consuls des paroisses, et procès-verbal des accidents particuliers que chaque paroisse a soufferts" ; - état des propriétés dans la subdélégation de Lezoux par nature, espèce de culture et quantités, avec renseignements sur les animaux domestiques, les dîmes et leur quotité, le nombre des décimateurs, gentilshommes et privilégiés.

          Dates extrêmes : 1731-1768
          Importance matérielle : 30 pièces, papier.

        • 1 C 190     Etats particuliers de l'apparence et du produit des récoltes : élection de Clermont.
          Présentation du contenu :

          Etats des récoletes de toute nature de la subdélégation de Clermont pour les années 1774, 1775, 1776, 1777 ; - du produit seulement des récoltes de l'élection de Clermont, pour les années 1778 à 1789.

          Dates extrêmes : 1774-1789
          Importance matérielle : 21 pièces, papier.

        • 1 C 191     Etats particuliers de l'apparence et du produit des récoltes : élection de Riom.
          Présentation du contenu :

          Etats des récoltes de la subdélégation de Riom, pour les années 1759 à 1768 inclusivement, moins l'état de l'année 1760 ; - de l'apparence et du produit des récoltes de la même subdélégation, pour les années 1774 à 1777 inclusivement ; - du produit seulement des récoltes de l'élection de Riom de 1778 à 1789 inclusivement ; des subdélégations de Montaigut et de Thiers pour 1759.

          Dates extrêmes : 1736-1789
          Importance matérielle : 57 pièces, papier.

        • 1 C 192     Etats particuliers de l'apparence et du produit des récoltes : élection d'Issoire.
          Présentation du contenu :

          Etats des récoltes de la subdélégation d'Issoire, pour les années 1742 et 1759 à 1768 inclusivement, moins l'année 1760 ; - procès-verbal de chevauchée de M. Grellet de Ladayte, président en l'élection, dans cinquante paroisses, constatant l'état de l'apparence des récoltes dans ces paroisses, pour l'année 1770 ; - état de l'apparence et du produit des récoltes de l'élection d'Issoire, de 1774 à 1789 inclusivement ; - états de la subdélégation de Viverols de 1731 à 1732 ; - deux de celle d'Ardes de 1733 et 1757 ; un de Besse de 1757.

          Dates extrêmes : 1731-1789
          Importance matérielle : 67 pièces, papier.

        • 1 C 193     Etats particuliers des récoltes : subdélégations de Brioude, La Chaise-Dieu, Lempdes et Langeac ; correspondance.
          Présentation du contenu :

          Etats du produit des récoltes de la subdélégation de Brioude des années 1759 à 1768, moins l'année 1760 ; - pour l'année 1759, un de chacune des subdélégations de la Chaise-Dieu, Lempdes et Langeac ; - de l'élection de Brioude, des années 1774 à 1779 ; - du produit seulement des récoltes des années 1780 à 1789 ; - correspondance constatant l'état de misère excessive de l'élection en 1731, notamment une lettre autographe de M. de Chavagnac à l'intendant avec la copie d'une autre écrite par le même seigneur au contrôleur général ; - lettres de M. de Saint-Just sur le dommage causé par les orages en 1736, dans les paroisses de Saint-Just et Chomelis.

          Dates extrêmes : 1731-1789
          Importance matérielle : 76 pièces, papier.

        • 1 C 194     Etats particuliers de l'apparence et du produit des récoltes : élection de Saint-Flour (Cantal).
          Présentation du contenu :

          Etats pour les années 1759 à 1768, moins l'année 1760 ; - des années 1774 à 1789 et correspondance de MM. Tassy de Montluc père et fils, successivement subdélégués de l'intendant ; - lettres de M. Tassy de Montluc père, de 1731, et de M. d'Antic, à la Margeride, de 1772, annonçant la misère du pays, ruiné par la grêle.

          Dates extrêmes : 1731-1789
          Importance matérielle : 59 pièces, papier.

        • 1 C 195     Etats particuliers de l'apparence et du produit des récoltes, correspondance : élection d'Aurillac.
          Présentation du contenu :

          Etats pour les années 1774 à 1777 inclus, avec les lettres d'envoi de M. Pagès de Vixouses, subdélégué de l'élection d'Aurillac des années 1759 à 1768, moins l'année 1760 ; - deux procès-verbaux de chevauchée, constatant l'état des récoltes, de MM. Fornier de la Royrie et Julhes de Foulan, conseiller du roi en l'élection générale de la Haute-Auvergne, de l'année 1772 ; - états de l'apparence et du produit des récoltes pour les années 1774 à 1777 inclus, avec les lettres d'envoi de M. Pagès de Vixouses, subdélégué ; - du produit des récoltes des années 1778 à 1789 inclus ; - états et correspondance du subdélégué des années 1731, 1732, 1733 et 1757 ; - états de la subdélégation de Bort.

          Dates extrêmes : 1731-1789
          Importance matérielle : 86 pièces, papier.

        • 1 C 196     Etats particuliers de l'apparence et du produit des récoltes, correspondance : élection de Mauriac.
          Présentation du contenu :

          Etats particuliers de l'apparence et du produit des récoltes : élection de Mauriac des années 1759 à 1768, moins l'année 1760, avec des lettres d'envoi de MM. de Vigier et de Tournemire, subdélégués ; - pour les années 1774 à 1777 inclus, avec lettres d'avis de M. de Tournemire ; - des années 1778 à 1789 inclus ; - deux avis sur l'apparence générale des récoltes de M. de Vigier, subdélégué, des années 1731 et 1732.

          Dates extrêmes : 1731-1789
          Importance matérielle : 56 pièces, papier.

        • 1 C 7508     Etats des récoltes : correspondance (supplément).
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Alleyrat, à Giat, au sujet des apparences des récoltes (7 juin 1733). - 2. Lettre de M. Peyronnet sur les apparences de la récolte dans son département (8 juin 1733).

          Dates extrêmes : 1733
          Importance matérielle : 2 pièces, papier.

        • 1 C 197     Fourrages : prix, approvisionnement.
          Présentation du contenu :

          Circulaire de M. de Montyon, intendant d'Auvergne, à ses subdélégués, à l'effet de savoir le prix des fourrages dans les localités, sièges des quartiers de cavalerie, lorsqu'il y a de cette arme en Auvergne ; - renseignements et tableaux des prix fournis par les subdélégués ; - détail de la dépense d'un cheval entretenu à sec pendant une année, en 1763 ; - lettre d'envoi de M. de Calonne, contrôleur général des finances, d'un arrêt du Conseil d'Etat, concernant le marché des fourrages et les moyens de pourvoir à la conservation des bestiaux, ainsi que d'une "instruction sur les moyens de suppléer à la disette des fourrages, et d'augmenter la subsistance des bestiaux, publiée par ordre du Roi" (Paris, Imprimerie royale, 1785, in-4°).

          Dates extrêmes : 1763-1785
          Importance matérielle : 41 pièces, papier.

      • Circulation des grains, disettes
        Dates extrêmes : 1676/1788

        • 1 C 7501     Mesures prises par l'administration royale pour assurer l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          1-2. Ordonnance de M. Henri Amariton, bailli de Saint-Germain-Lembron, commettant des experts pour faire la visite des blés qui sont dans l'étendue de la justice dudit Saint-Germain (1676). - 3-4. Etats de recensement des blés dans les paroisses de Marsac et de Saint-Amant-Roche-Savine, dressés par Jean Coderc, sieur de Boissonnie, lieutenant au bailliage d'Arlanc (1693). - 5. Etat des blés trouvés à Polminhac, dressé par François de Pagès, seigneur de Vixouses, conseiller au présidial d'Aurillac (1693).

          Dates extrêmes : 1676-1693
          Importance matérielle : 5 pièces, papier.

        • Disette de 1693-1694
          Dates extrêmes : 1692/1694

          • 1 C 15     Disette de 1693-1694 : mesures prises par l'administration royale pour l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
            Présentation du contenu :

            Etat des blés envoyés en Auvergne par les soins de M. de Creil, intendant d'Orléans, pour être distribués aux pauvres de la généralité ; ordonnances de réquisition de M. de Maupeou d'Ableiges, intendant d'Auvergne, aux consuls des paroisses et villes ci-après désignées, pour avoir à faire enlever les blés destinés à leurs localités : Ardes, Brioude, Combronde, Courpière, Gerzat, Issoire, Lezoux, Mareuge, Maringues, Marsat, Montferrand, Nohanent, Pont-du-Château, Riom, Royat, Thiers, Usson, Verneugheol, Vertaizon ; au bas des ordonnances sont les quittances des curés et consuls ; - état des blés (froment) achetés à Bordeaux par le sieur Demons, commissaire des vivres, et chargés pour Bouillac à destination d'Aurillac ; lettres d'envoi de M. Demons ; correspondance de M. Chacheré, receveur des tailles à Aurillac, adressant à l'intendant un état de distribution des blés accordés par le roi aux pauvres de la Haute-Auvergne et un état de la recette faite en mai 1693 sur la taille et l'ustensile ; - ordonnance du 21 mai 1694 de M. de Maupeou, qui en annule une autre du 23 avril 1694, par laquelle il requérait la fourniture par les habitants de la province aux munitionnaires de l'armée d'Italie de 4 000 sacs de blé ; cette dernière ordonnance enjoignant de faire porter ces blés aux marchés publics ; états de vente ; - mémoire (de l'intendant) pour prévenir la cherté des grains dans la province d'Auvergne pendant l'année 1695 : abus qui se pratiquent dans la généralité, enharrements, prêts usuraires, achats de blés sur pied contrairement aux ordonnances ; - mesures prises et à prendre contre les accapareurs ; - projets d'arrêts du Conseil défendant les enharrements et prêts usuraires de grains ; - lettre de M. Sarty, consul à Rochefort, au sujet des blés vendus au marché de cette ville.

            Dates extrêmes : 1692-1694
            Importance matérielle : 42 pièces, papier ; placard consultable sous la cote 62 Fi 2.

          • 1 C 16     Disette de 1693-1694 : mesures prises par l'administration royale pour assurer l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
            Présentation du contenu :

            "Arrest du Conseil d'Etat du Roy, qui ordonne la visite des bleds dans les magasins des villes et lieux du Royaume, du 16 mai 1693" (Paris, Estienne Michallet, 1693, in-4°, 4 p.). - Instructions adressées par M. de Maupeou d'Ableiges, intendant, aux commissaires nommés par lui pour la visite des greniers et le recensement des blés dans les paroisses de la généralité, et aux curés des paroisses pour qu'ils facilitent la mission des commissaires ; - modèle imprimé, à colonnes, des états à fournir ; procès-verbaux et états dressés par les commissaires comprenant, outre le nombre des septiers de blé, le nombre des communiants ; procès-verbaux des commissaires dont les noms suivent, chargés du recensement dans les paroisses de l'élection de Riom : Barthélemy Alleyrat, bailli de Giat ; Claude Bastier, châtelain d'Aix-en-la-Fayette ; Beuf, juge d'Ennezat ; Jean Blanchier, lieutenant au bailliage et mandement d'Ennezat ; Antoine Chassaing, bailli au bailliage d'Herment ; Antoine Astier de Chazeron, sieur des Astiers, avocat en parlement, châtelain et juge ordinaire ès ville, baronnie et mandement de Thiers ; Gabriel Michel de Combes, écuyer, seigneur du Puy-Saint-Bonnet, conseiller du roi, lieutenant général en la sénéchaussée d'Auvergne et siège présidial de Riom.

            Dates extrêmes : 1693-1694
            Importance matérielle : 31 pièces, papier.

          • 1 C 17     Disette de 1693-1694 : visite des greniers, recensement des blés dans l'élection de Riom.
            Présentation du contenu :

            Procès-verbaux dressés par les commissaires dont les noms suivent : Antoine Delpeuch, conseiller du roi, procureur aux eaux et forêts de la province d'Auvergne ; Pierre Ganilh, lieutenant du bailliage de Merdogne ; Gaspard Gaumet, bailli de Sauvade en Cheval-Blanc ; Jacques de la Grange, conseiller du roi, lieutenant général au bailliage de Montaigut ; Gilbert Lagarde, procureur d'office en la châtellenie de Lezoux ; Claude Notaire, conseiller du roi, élu en l'élection générale de Riom ; Gilbert Rochefort, conseiller du roi, lieutenant en l'élection de Riom ; Ch.-François Urion, conseiller du roi en la sénéchaussée d'Auvergne et siège présidial de Riom et subdélégué au département de Riom.

            Dates extrêmes : 1693-1694
            Importance matérielle : 31 pièces, papier.

          • 1 C 18     Disette de 1693 -1694 : visite des greniers, recensement des blés dans l'élection de Clermont.
            Présentation du contenu :

            Ordonnances de M. de Maupeou, intendant, à la suite desquelles se trouvent des arrêtés de nomination des commissaires recenseurs ; - procès-verbaux des commissaires dont les noms suivent : Achard, lieutenant de Rochefort ; Louis Andrieu, Bourgeois, habitant de Monton ; Ligier Besseyre, avocat en parlement, châtelain de Besse ; Jacques Bonnet ; Antoine Borye, procureur en la sénéchaussée de Clermont, bailli de Clermont ; Claude Bosgros, greffier des rôles de la paroisse de Messeix.

            Dates extrêmes : 1693
            Importance matérielle : 54 pièces, papier.

          • 1 C 19     Disette de 1693 -1694 : visite des greniers, recensement des blés dans l'élection de Clermont.
            Présentation du contenu :

            Procès-verbaux dressés par les commissaires dont les noms suivent : Pierre Bouchard, conseiller, procureur du roi de la ville de Saint-Amant ; Etienne Caillot, châtelain et juge de Vertaizon ; Chalmette, curé de Culhat ; Pierre de Chamboyssier, avocat en parlement, bailli et juge de la comté d'Auvergne ; François Chanony, greffier en chef aux rôles de Beauregard ; Gilbert Chossade, greffier des rôles d'Olliergues ; Jean-Antoine Dalmas, bailli de Pont-du-Château ; Jacques Duranthon, avocat en parlement ; Claude Favard, conseiller du roi, assesseur en l'élection générale du Bas-Auvergne ; Pierre Genelières, marchand à Ardes ; Jacques Grimauld, procureur ès cours de Clermont ; Didier Julhiard, procureur d'office au bailliage de Murol ; Guy Julhien, sieur de la Borie, avocat en parlement, échevin de Clermont.

            Dates extrêmes : 1693
            Importance matérielle : 28 pièces, papier.

          • 1 C 20     Disette de 1693 -1694 : visite des greniers, recensement des blés dans l'élection de Clermont.
            Présentation du contenu :

            Ordonnances de M. de Maupeou à la suite desquelles se trouvent des arrêtés des commissaires recenseurs ; - états de recensement dressés par MM. Etienne Lebeuf, conseiller du roi, contrôleur en la maréchaussée d'Auvergne ; Jacques Ligier, conseiller du roi, référendaire en la chancellerie près la Cour des Aides de Clermont ; Moron ; Jean Peghoux, avocat en parlement, bailli, seul et unique juge des terres de Montrognon et Chamalières ; Benoît-Joseph Planat, bailli et juge ordinaire de la ville et mandement d'Olliergues et ses ressorts ; Guy Pottier, conseiller du roi, doyen en l'élection générale du Bas-Auvergne, à Clermont ; Antoine Pradel, bailli de La Rodde ; Guillaume Richard, bailli des marquisat d'Entraigues et baronnie du Bladre ; Girard Roussilhon, conseiller du roi en l'élection générale du Bas-Auvergne, à Clermont ; Blaise de Salesses, bailli du comte d'Aubijoux ; François Sauze, conseiller procureur du roi et de la ville de Montferrand ; Charles Vassadel, conseiller du roi en l'élection générale du Bas-Auvergne ; Astier de la Verchière.

            Dates extrêmes : 1693
            Importance matérielle : 68 pièces, papier ; 2 placards consultables sous les cotes 62 Fi 3-4.

          • 1 C 21     Disette de 1693 -1694 : visite des greniers, recensement des blés dans l'élection d'Issoire.
            Présentation du contenu :

            Ordonnances de l'intendant à la suite desquelles se trouvent des arrêtés de nomination des commissaires ; - procès-verbaux dressés par les sieurs : Antoine Amariton, conseiller du roi, lieutenant général en la prévôté de Nonette ; Claude Bastier, châtelain d'Aix en La Fayette ; François Bérard, notaire royal, procureur d'office de la justice de Bansat ; Boyer de la Salle, juge d'Auzon, conseiller assesseur de l'élection d'Issoire ; Martin Chassaing, conseiller du roi, élu en l'élection d'Issoire ; Comolet, greffier d'Ambert ; François Dumas, avocat en parlement, bailli de la ville d'Ambert ; Antoine Fazy, conseiller procureur du roi en la ville d'Ardes ; Antoine Granet, avocat en parlement, bailli de Saint-Germain-Lembron.

            Dates extrêmes : 1693
            Importance matérielle : 86 pièces, papier ; 1 placard consultable sous la cote 62 Fi 5.

          • 1 C 22     Disette de 1693 -1694 : visite des greniers, recensement des blés dans l'élection d'Issoire.
            Présentation du contenu :

            Ordonnances de M. de Maupeou et arrêtés de nomination des commissaires ; - procès-verbaux dressés par les sieurs : Marin Imbert, avocat en parlement, bailli et juge ordinaire de Viverols ; Pierre Matharel, sieur de la Martre, bailli de Sauxillanges ; Antoine Matharel, fils du précédent, sieur du Chery, lieutenant général du bailliage d'Usson ; Jean Monghal, bailli de Saint-Bonnet-le-Chastel ; Charles Mournat, jadis procureur fiscal d'Issoire ; Bertrand-Joseph Olanier, bailli de la ville et justice de Saint-Germain-l'Herm ; Guillaume Richard, bailli des marquisat d'Entraigues et baronnie du Bladre ; Jean Saby, notaire ducal à Mareughol-Lembron, Vacherolle ; François de Vissaguet, procureur d'office de la terre de Beaumont.

            Dates extrêmes : 1693
            Importance matérielle : 68 pièces, papier ; 1 placard consultable sous la cote 62 Fi 6.

          • 1 C 23     Disette de 1693 -1694 : visite des greniers, recensement des blés dans l'élection de Brioude.
            Présentation du contenu :

            Procès-verbaux dressés par MM. Antoine Boudot, lieutenant en la justice de Massiac ; Jean Chambefort, avocat en parlement, bailli de Saint-Ilpize ; Jean Chandorat, contrôleur des exploits à Massiac ; Jean-Maurice Chaudon, avocat en parlement, châtelain de Vieille-Brioude ; Joseph Delzons, assesseur au présidial d'Aurillac ; Simon Dulac, juge de Chanteuge ; Etienne Dulac, avocat, juge de La Voulte ; Damien Galien Fadiat, bailli de Saint-Paulien ; François Grangier, avocat en parlement, bailli de la ville et marquisat d'Alègre ; Leymond ; Antoine Matharel, sieur de La Martre, bailli de Sauxillanges ; Guillaume Mahias, conseiller du roi, receveur des tailles en l'élection de Brioude ; Guillaume Marcland, juge de La Chaise-Dieu ; Pierre Martinon, avocat en parlement, bailli de la ville et comté de Brioude.

            Dates extrêmes : 1693
            Importance matérielle : 96 pièces, papier.

          • 1 C 24     Disette de 1693 -1694 : visite des greniers, recensement des blés dans l'élection de Brioude.
            Présentation du contenu :

            Procès-verbaux dressés par MM. Claude Morin, procureur d'office au bailliage de Langeac ; Redon, juge et prévôt royal de Langeac ; Blaise de Salesses, avocat en parlement, bailli d'Aubijoux ; Jacques Talemandier, avocat en parlement, bailli de Langeac ; Themade, bailli de Paulhaguet ; François de Vissaguet, procureur d'office de la terre de Beaumont ; François de la Volpilière, sieur de Pechaut, avocat en parlement, bailli d'Allanche.

            Dates extrêmes : 1693
            Importance matérielle : 64 pièces, papier.

          • 1 C 25     Disette de 1693 -1694 : visite des greniers, recensement des blés dans l'élection de Saint-Flour.
            Présentation du contenu :

            Tableaux questionnaires à colonnes et en-tête imprimés ; -procès-verbaux dressés par MM. François Bayol, juge de Ruines ; Boyer, curé de Lastic ; Pierre Chauliaguet, conseiller du roi, élu en l'élection de Saint-Flour ; Pierre Chaumeil, avocat, juge de la terre de Valleugeol, dépendance de Brezons ; Guillaume Clavières, avocat, juge et bailli de la ville et baronnie de Chaudesaigues ; Tristan Daniel, sieur de Nozerolles, juge de Vernols ; Jacques Faulcon, conseiller du roi en l'élection de Saint-Flour ; Damien Galien, bailli de la ville et mandement de Saint-Paulien ; Guillaume Grégoire, avocat, juge de la terre et seigneurie de Coltines ; Jacques Labroa, avocat en parlement, bailli de Cheylade ; Luillier ; Jean de Sauret, procureur du roi en l'élection de Saint-Flour.

            Dates extrêmes : 1693
            Importance matérielle : 86 pièces, papier.

          • 1 C 26     Disette de 1693 -1694 : visite des greniers, recensement des blés dans l'élection de Saint-Flour.
            Présentation du contenu :

            Procès-verbaux dressés par Antoine Teilhard, conseiller du roi, lieutenant général au bailliage d'Andelat ; Vezin, juge de Saint-Flour.

            Dates extrêmes : 1693
            Importance matérielle : 59 pièces, papier.

          • 1 C 27     Disette de 1693 -1694 : visite des greniers, recensement des blés dans l'élection d'Aurillac.
            Présentation du contenu :

            Procès-verbaux dressés par les sieurs Cabrespine, secrétaire greffier de la ville d'Aurillac ; Jean Charmes, avocat au bailliage et siège présidial de la ville d'Aurillac ; Antoine Cros Teulet, praticien à Cassaniouze, élu en l'élection d'Aurillac ; Amable Delort, seigneur de Brezolles et de Saint-Etienne, conseiller du roi, lieutenant général au bailliage d'Auvergne et siège présidial d'Aurillac ; Pierre Falvelly, juge ordinaire de la ville de Maurs ; François Pagès de Vixouze, conseiller du roi au bailliage et siège présidial d'Aurillac ; Jean Sarrauste, avocat et juge au marquisat de Montal ; Géraud Serieys, de la juridiction d'Aurillac.

            Dates extrêmes : 1693
            Importance matérielle : 41 pièces, papier.

          • 1 C 28     Disette de 1693-1694 : visite des greniers, recensement des blés dans l'élection de Mauriac.
            Présentation du contenu :

            Procès-verbaux dressés par les sieurs MM. Jean Chambefort, bailli de Saint-Ilpize ; Chavialle, juge de Mauriac ; Fangoure ; Damien Galien, bailli de la ville et mandement de Saint-Paulien ; Pierre Pons, avocat en parlement, conseiller du roi, receveur des consignations du bailliage de Salers ; A. de Vezolles, conseiller et procureur du roi en l'élection particulière de Mauriac ; Antoine de Vigier, ancien receveur des tailles au bureau de Mauriac ; - états de déclarations des terres ensemencées et tableaux imprimés contenant des renseignements statistiques sur le nombre des communiants, les quantités de blés vieux et nouveaux et les dîmes des curés.

            Dates extrêmes : 1693-1694
            Importance matérielle : 53 pièces, papier.

          • 1 C 7502     Recensement des blés.
            Présentation du contenu :

            1-5. Etats de recensement des blés dans les paroisses d'Aydat, de Jussat, de La Roche, de Montredon, Les Rouilhas et Saint-Amant-Tallende, dressés par Pierre Bouchard, procureur du roi de la ville de Saint-Amant (1693). - 6-22. Procès-verbaux des blés trouvés chez les habitants de Busséol, Laps, La Roche-Noire, Mirefleurs, Parent, Pignol, Saint-Babel, Saint-Georges, Saint-Maurice, Sallèdes, Vic-le-Comte, Yronde-et-Buron, dressés par Pierre Chamboyssier, bailli de la comté d'Auvergne et subdélégué ; état récapitulatif indiquant pour chaque paroisse le nombre des habitants, le poids du setier de blé et la valeur des dîmes en blé ; deux lettres de M. Chamboyssier (1693). - 23-25. Etat des blés trouvés dans les paroisses de Saint-Genès-Champanelle, Royat, Allagnat, Chamalières, Orcines et Laschamps, indiquant pour chacune d'elles le nombre des habitants, le poids du setier et la valeur des dîmes en blé ; état de recensement dans la paroisse de Laschamps, dressé par Jacques Grimauld, bailli de Nébouzat ; lettre du sieur Grimauld (1693-1694). - 26-28. Etats des blés trouvés dans les paroisses de Saint-Pierre-Colamine, Saint-Anastaise, Besse, Murols, Le Vernet, Chambon, Beaune et Saint-Victor, indiquant pour chacune le nombre des habitants, le poids du setier et la valeur des dîmes en blé ; état de recensement dressé dans la paroisse de Murols par Didier Julhiard, procureur d'office au bailliage de Murols (1693). - 29-40. Etats de recensement des grains dans les paroisses de Bouzel, La Foulhouze, Lempty, Seychalles et Vassel, dressés par François Chanony, greffier aux rôles de la paroisse de Beauregard et subdélégué de l'intendant ; quelques-uns de ces états indiquent aussi le nombre des habitants et le poids du setier de blé.

            Dates extrêmes : 1693
            Importance matérielle : 40 pièces, papier.

          • 1 C 7503     Recensement des blés.
            Présentation du contenu :

            1-5. Etat de recensement des blés trouvés chez les habitants de Mezel, Cournon, Vertaizon, Dallet, Pérignat outre Allier et Saint-Bonnet outre Allier, dressé par Etienne Caillot, procureur d'office au bailliage de Billom ; état récapitulatif indiquant pour chacune de ces paroisses le nombre des habitants, le poids du setier et la valeur de la dîme en blé ; états détaillés des dîmes perçues par les curés de Mezel et de Cournon (1693). - 6-12. Etats de recensement des grains dans les paroisses de Ceilloux, Domaise, Meymont, Olliergues, Saint-Gervais-sous-Meymont, Sugères et Tours, dressés par Gilbert Chossade, greffier des rôles d'Olliergues (1693). - 13. Etat des grains trouvés dans les paroisses d'Olmet, La Chabasse, Marat, Vertolaye, La Chapelle-Agnon, Auzelle, Montboissier, Condat et Cunlhat, indiquant pour chacune le nombre des habitants, le poids du setier et la valeur de la dîme en blé (1693). - 14-17. Etats de recensement des blés dans les paroisses de Chassagne-sur-Mégemont, La Chapelle-sous-Marcousse, Mazoires et Ternant, dressés par Pierre Genelières, marchand de la ville d'Ardes (1693).

            Dates extrêmes : 1693
            Importance matérielle : 17 pièces, papier.

          • 1 C 7504     Recensement des blés.
            Présentation du contenu :

            1. Etat des blés trouvés dans les villages de Pragoulins, Taurau et Bancherau (commune de Saint-Silvestre), indiquant aussi le nombre des habitants et le poids du setier (1693). - 2-8. Etats de recensement des blés trouvés dans les paroisses ou collectes suivantes : Ars, Colombier, Delalesbois, Montaigut et La Franchise, Moureuille et Saint-Eloy, dressés par Jacques de La Grange, lieutenant général au bailliage royal de Montaigut (1693).

            Dates extrêmes : 1693
            Importance matérielle : 8 pièces, papier.

        • Mesures prises à l'occasion de la peste de 1721
          Dates extrêmes : 1720/1732

          • 1 C 855     Envoi de bétail à Beaucaire : comptabilité.
            Présentation du contenu :

            pièces justificatives ; états des bestiaux morts ou vendus en route ; certificats délivrés aux conducteurs par les consuls des lieux de passage ; lettres de route signées de l'intendant d'Auvergne ; récépissés de M. Robert, député des Etats de Provence à Beaucaire pour la réception desdits bestiaux ; - certificats des consuls, gouverneurs et viguiers de la ville de Beaucaire avec cachet aux armes de la ville ; des juge, maire et consuls de la ville d'Alais avec cachet en papier aux armes de la ville (effacées).

            Dates extrêmes : 1721
            Importance matérielle : 80 pièces, papier.

          • 1 C 856     Envoi de bétail à Beaucaire : comptabilité.
            Présentation du contenu :

            rdres de route délivrés par l'intendant et visés dans les différents lieux où passent les envois ; - récépissés de M. Robert ; - certificats concernant les moutons morts ou vendus en route ; - certificat du sieur Oudin, commis ambulant pour les bestiaux, attestant qu'arrivant le 14 octobre de Beaucaire à Nîmes, il avait été arrêté par les commissaires de santé de Nîmes.

            Dates extrêmes : 1721
            Importance matérielle : 194 pièces, papier.

          • 1 C 857     Envoi de bétail en Provence : comptes du sieur de la Chapelle, chapitres 1-3.
            Dates extrêmes : 1721
            Importance matérielle : 80 pièces, papier.

          • 1 C 858     Envoi de bétail en Provence : comptes du sieur de la Chapelle, chapitres 1-3.
            Dates extrêmes : 1721
            Importance matérielle : 68 pièces, papier

          • 1 C 859     Envoi de bétail en Provence : deuxième compte du sieur de la Chapelle.
            Dates extrêmes : 1721-1723
            Importance matérielle : 49 pièces, papier.

          • 1 C 860     Comptabilité du sieur Favard : compte, pièces justificatives des chapitres 1-3 ; envoi à M. d'Ormesson.
            Dates extrêmes : 1721-1729
            Importance matérielle : 57 pièces, papier.

          • 1 C 861     Compte du sieur Favard : pièces justificatives des chapitres 4-10.
            Dates extrêmes : 1721-1724
            Importance matérielle : 1 pièce, parchemin ; 61 pièces, papier

          • 1 C 862     Comptabilité de Paye, commissaire de police Clermont, chargé des achats de blés en 1721, et de la vente en 1723 de ce qui restait des mêmes blés dans la ville de Clermont : compte, pièces justificatives dudit compte.
            Dates extrêmes : 1722-1724
            Importance matérielle : 25 pièces, papier ; 2 placards conservés sous les cotes 62 Fi 321-322.

          • 1 C 863     Comptes des subdélégués.
            Dates extrêmes : 1724-1729
            Importance matérielle : 11 pièces, papier.

          • 1 C 864     Comptabilité de Mayneaud de Bizefranq, chargé de la recette des deniers provenant de la vente des blés achetés au temps de la contagion : compte arrêté le 1er février 1725, pièces justificatives.
            Dates extrêmes : 1722-1725
            Importance matérielle : 60 pièces, papier.

          • 1 C 865     Comptabilité de Mayneaud de Bizefranq, chargé de la recette des deniers provenant de la vente des blés achetés au temps de la contagion : deuxième compte, arrêté le 25 juin, pièces justificatives.
            Dates extrêmes : 1725
            Importance matérielle : 7 pièces, papier.

          • 1 C 866     Comptabilité de Mayneaud de Bizefranq, chargé de la recette des deniers provenant de la vente des blés achetés au temps de la contagion : troisième compte, arrêté le 15 juin 1729, pièces justificatives.
            Dates extrêmes : 1723-1729
            Importance matérielle : 7 pièces, papier.

          • 1 C 867     Apurement des comptes et liquidation des dépenses.
            Présentation du contenu :

            Note rédigée dans les bureaux de l'intendance, le 26 septembre 1731, reppelant que le sieur Favard fut chargé en Auvergne d'une somme de 133 000 francs provenant de la Monnaie de Riom ; le sieur de la Chapelle se trouvait reliquataire d'une somme de 574 livres 15 sols ; - lettre de M. d'Ormesson, du 25 octobre 1731, invitant l'intendant à faire payer au sieur de Bizefranq et à Mme de la Chapelle, entre les mains du sieur Geoffroy, caissier des recettes générales à Paris, les sommes dont ils sont reliquataires ; - correspondance à ce sujet ; - arrêt du Conseil d'Etat, du 11 mars 1732, qui approuve et homologue tout ce qui a été fait, tant à Paris que dans les provinces à l'occasion des secours donnés par Sa Majesté à celles qui ont été attaquées de la peste (Paris, imp. royale, in-4°, 8 pages).

            Dates extrêmes : 1731-1732
            Importance matérielle : 16 pièces, papier.

          • 1 C 7536     Correspondance de l'intendant avec le contrôleur général et les ministres.
            Présentation du contenu :

            1. Lettre de M. Le Blanc à M. Brunet d'Evry sur les difficultés que celui-ci prétend trouver à envoyer des bestiaux d'Auvergne en Provence ; il ne peut imaginer qu'on n'ait pu décider un marchand à faire quelque envoi (13 septembre 1720) ; réponse de l'intendant annonçant qu'il a commencé à faire des envois assez importants. - 2. Arrêt du Conseil d'Etat au sujet de la maladie contagieuse de la ville de Marseille (14 septembre 1720) (placard, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon). - 3-5. Affiches imprimées annonçant des ventes de blés à l'intendance, avec certificats de publication (janvier-février 1723). - 6-10. Correspondance du contrôleur général avec l'intendant au sujet de la vente des blés, médicaments et autres denrées qui avaient été rassemblés par M. Brunet d'Evry, lorsqu'on crut l'Auvergne menacée de la maladie contagieuse (1723). - 11-24. Correspondance de MM. d'Ormesson, Doddun, contrôleur général, Pintart et de l'intendant d'Auvergne, relative au règlement des dépenses faites lors de la contagion, aux remèdes fournis par le sieur Gaumet, aux comptes du sieur de Bizefrand (1724). - 25. Lettre de M. d'Ormesson autorisant l'intendant à donner des gratifications à ceux des subdélégués qui se sont donné le plus de peine pour garantir l'Auvergne du mal contagieux (12 avril 1725). - 26-38. Correspondance de M. d'Ormesson, de l'intendant, de M. Mayneaud de Bizefrand et mémoire sur le règlement des dépenses (1728). - 39-47. Correspondance des mêmes sur le même sujet (1729).

            Dates extrêmes : 1720-1729
            Importance matérielle : 47 pièces, papier, dont trois placards conservés sous les cotes 62 Fi 1447 et 1448/1-2.

          • 1 C 7537     Correspondance de l'intendant avec ses subdélégués.
            Présentation du contenu :

            1-7. Procès-verbal de mise en vente du blé seigle rassemblé à Aurillac (janvier 1723) ; lettres de M. Sadourny envoyant ses comptes (1723-1729). - 8-16. Correspondance de l'intendant avec M. de Mombriset au sujet des blés qui avaient été rassemblés à Brioude (1723-1729). - 17-23. Lettres de l'intendant et de M. Besson d'Arjalet relatives à la vente des blés qui restaient à Chaudesaigues (1724-1729). - 24-36. Correspondance de l'intendant et de MM. Pellet et Talemandier au sujet des comptes rendus par ces deux subdélégués et de la vente des blés restés sans emploi à La Chaise-Dieu et à Langeac (1723-1729). - 37-42. Lettres de M. Monjoly de Courboulet, subdélégué de Mauriac, et duplicata de son compte (1723). - 43-48. Ordonnance de l'intendant enjoignant au sieur de Vigier, subdélégué à Mauriac, de vendre les 180 setiers qui restent entreposés dans cette ville des blés qu'on y avait achetés au temps de la contagion ; lettres de M. de Vigier (1729). - 49. Lettre de M. de Colonges, subdélégué à Riom, déclarant qu'il n'a pas eu connaissance que M. d'Evry ait fait faire, pour l'élection de Riom, aucunes provisions, si ce n'est de quelques racines et médicaments ; quant aux bois destinés aux casernes, les ordres furent donnés à M. Beringuer, ingénieur (2 octobre 1723) (fragment de cachet). - 50-52. Lettres de M. des Astiers, subdélégué à Thiers, adressant le compte, qu'il avait déjà rendu à M. d'Evry, de l'emploi des 1 450 livres qu'il a reçues au temps de la contagion ; observations de l'intendant (1724-1729).

            Dates extrêmes : 1723-1729
            Importance matérielle : 52 pièces, papier.

        • Approvisionnement des marchés en 1749-1750
          Dates extrêmes : 1749/1750

          • 1 C 868     Correspondance générale.
            Présentation du contenu :

            Lettres de MM. Gros, subdélégué à Maringues, et de Merville, subdélégué à Thiers, concernant le projet de faire venir des grains étrangers ; - lettre de M. Peyras, datée d'Arles, le 16 mars 1750, annonçant à M. Rossignol qu'il tient à sa disposition, conformément aux ordres de M. de Fulvy, 3 000 quintaux de froment et autant de seigle ; - avis de l'adjudication qui sera donnée le samedi 21 février, en l'hôtel de l'intendance, des voitures pour le transport des grains d'Arles à Clermont (placard, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon) ; - lettre de l'intendant à ses subdélégués, du 4 avril 1750, leur annonçant qu'il a reçu des quantités très considérables de grains et qu'il leur en fera passer quand leurs marchés seront dégarnis ; il invite les subdélégués à lui adresser tous les huit jours un état du prix des grains ; - lettre de M. Landry, de Paris, le 9 avril 1750, rassurant M. Rossignol au sujet des plaintes qui se sont élevées contre lui ; - lettre de M. Delpech, de Paris, le 10 avril, assurant également M. Rossignol que l'intention de M. d'Ormesson et du contrôleur général était bien qu'on ne fît en Auvergne que les approvisionnements de grains indispensables ; - lettre de l'intendant aux subdélégués de Brioude, Langeac, Alègre, La Chaise-Dieu, Saint-Flour et Pierrefort, du 28 avril, les invitant à empêcher que les grains ne passent de l'Auvergne dans les provinces voisines ; - lettres de l'intendant, du 21 mai 1750, demandant à ses subdélégués dans quel temps précisément on commence à couper les seigles dans les paroisses de leur circonscription ; réponses des subdélégués ; - lettre de l'intendant, du 5 juin, aux receveurs des tailles des élections de Brioude et d'Issoire pour les inviter à suspendre leurs poursuites jusqu'à la moisson.

            Dates extrêmes : 1749-1750
            Importance matérielle : 37 pièces, papier ; 1 placard conservé sous la cote 62 Fi 323.

          • 1 C 869     Correspondance avec les provinces voisines.
            Présentation du contenu :

            Lettre autographe de l'évêque du Puy, du 3 mai 1750, priant M. Rossignol de lever les défenses qu'il a faites de laisser passer des grains de l'Auvergne dans le Velay ; - réponse de l'intendant ; - nouvelle lettre autographe de l'évêque du Puy, du 5 mai, renouvelant ses instances au sujet de la communication interdite entre l'Auvergne et le Velay ; - correspondance sur le même sujet entre M. Rossignol et M. de Rachat, subdélégué au Puy ; - lettre de M. Lenain, intendant du Languedoc, priant l'intendant d'Auvergne de laisser passer des grains de cette province dans le Velay et le Gévaudan ; - l'intendant répond qu'il ne peut accéder à cette demande et écrit à ses subdélégués des villes frontières pour les inviter à exercer la plus exacte surveillance ; - nouvelle lettre de l'intendant aux mêmes subdélégués, du 12 juin, leur annonçant que sur les instances de l'évêque du Puy et de l'intendant du Languedoc, le contrôleur général a désiré que les communications fussent en partie rétablies.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 12 pièces, papier.

          • 1 C 870     Correspondance avec les provinces voisines.
            Présentation du contenu :

            Lettre de M. de Saint-Contest de la Châtaigneraye, intendant de Limousin, du 29 juin 1750, en réponse à celle de M. Rossignol du 12 du même mois, l'assurant qu'il n'a été fait aucune défense de laisser passer des grains du Limousin en Auvergne ; - lettre de M. Rossignol, du 19 juin 1750, demandant à M. de la Châtaigneraye de permettre les achats qu'un particulier doit faire dans le Limousin pour l'élection de Saint-Flour ; M. de la Châtaigneraye répond de nouveau que le commerce est entièrement libre entre le Limousin et l'Auvergne, et que son subdélégué de Limoges a procuré toutes les facilités possibles au particulier en question ; - lettre de M. Bernage de Vaux, intendant du Bourbonnais et beau-frère de M. Rossignol, du 30 novembre 1749, assurant celui-ci qu'il n'a encore fait aucunes défenses de transporter des grains de sa province en Auvergne ; mais sa généralité est à cet égard dans une situation assez fâcheuse ; - nouvelle lettre (autographe) du même au même, le 14 décembre 1749 ; M. Bernage de Vaux a demandé au contrôleur général l'autorisation de tirer des blés de l'Orléanais, du Limousin et de la Bourgogne, dans lesquels MM. les intendants en ont défendu la sortie ; - lettre du même informant M. Rossignol que M. de Viarmes, intendant de Bretagne, lui a offert des grains, mais qu'il n'en a pas eu besoin encore car il en est venu à Nevers de l'Orléanais ; - correspondance entre M. Rossignol et M. Veytard, subdélégué à Gannat, au sujet du commerce des grains entre le Bourbonnais et l'Auvergne (mai 1750) ; - M. Angrave, secrétaire de l'intendance de Moulins, autorise M. Veytard à s'entendre avec l'intendant d'Auvergne pour faire passer dans cette province les grains nécessaires.

            Dates extrêmes : 1749-1750
            Importance matérielle : 16 pièces, papier.

          • 1 C 871     Mesures de police prises pour empêcher le passage des grains d'Auvergne en Languedoc.
            Présentation du contenu :

            Ordonnance de M. Rossignol, du 18 avril 1750, enjoignant à l'exempt de la maréchaussée, en résidence à Brioude, de se transporter, les jours de marché, sur les chemins qui sortent de Brioude et d'arrêter les voitures chargées de grains pour les provinces voisines ; - lettre du même, du 9 mai 1750, adressant un exemplaire de cette ordonnance aux commandants des brigades de Brioude, Saint-Flour, Langeac, Murat et Chaudesaigues, et les invitant à lui donner avis des découvertes qu'ils pourraient faire ; - réponses des commandants ; - état des recherches que la maréchaussée de Chaudesaigues a faites pour la découverte des grains ; ordres donnés d'apporter une partie de ces grains aux marchés ; - lettre de l'intendant, du 13 mai 1750, demandant à M. le comte de Fay, commandant du régiment de Besons cavalerie, le secours de ses cavaliers pour empêcher la sortie des grains ; M. de Fay répond qu'il a donné des ordres en conséquence aux officers des quartiers désignés ; - lettres de M. Brisson, commandant de la maréchaussée à Saint-Flour ; de M. d'Esteret, lieutenant au régiment de Besons ; de M. de Fay, adressant à M. Rossignol l'état des courses qu'ont faites les cavaliers de sa compagnie.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 21 pièces, papier.

          • 1 C 872     Subdélégation de Blesle.
            Présentation du contenu :

            Lettres de M. Dutreuil, subdélégué, demandant à l'intendant de lui adresser des grains du roi pour l'approvisionnement de son marché ; - lettres de M. Dutreuil annonçant qu'il a distribué aux consuls l'ordonnance de l'intendant du 28 avril, concernant le transport des grains ; demandant un ordre pour faire arrêter le sieur Peydières, marchand de blé à Ardes, qui a fait enlever nuitamment des blés qu'il avait reçu ordre de porter au marché de Blesle ; informant M. Rossignol que le commandeur de Celles a du blé dans son château de Celles sur l'Allagnon ; - états des particuliers de la subdélégation qui ont des grains à vendre et des quantités qu'ils ont portées aux marchés.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 15 pièces, papier.

          • 1 C 873     Subdélégation de Brioude (mars-mai).
            Présentation du contenu :

            Lettres de M. de Mombriset, subdélégué ; les marchés ne sont qu'à demi fournis de grains, et cependant, à cause de la grande misère et de la cherté des blés, les paysans et la plupart des artisans ne font provision que d'un marché à l'autre ; il demande des secours en blé ; - envois de grains à Brioude ; - état du nombre de boeufs et de vaches qui se trouvent entre Lempdes et Brioude, pour le transport de ces grains ; états des grains voiturés à Brioude ; états des ventes ; - lettre de MM. Belamy et Tartel, receveurs des tailles ; - états des particuliers de l'élection de Brioude qui ont des grains à vendre, du 30 avril au 3 mai ; - lettres de MM. Belamy et Tartel, au sujet des renseignements qu'ils ont demandés aux paysans dans leurs bureaux ; - lettre de l'intendant adressée à MM. de Mombriset, Belamy et Tartel pour les inviter à agir en commun ; il leur fait observer qu'on ne vend presque plus aux marchés que les blés du roi, et il craint que les greniers particuliers ne se vident en cachette au profit des provinces voisines ; - visite des greniers dans l'élection de Brioude, par le subdélégué et les receveurs des tailles ; état des grains trouvés, de ceux qu'on a donné ordre de porter aux marchés, etc... ; - lettre de M. de Beaulieu annonçant qu'il ne peut envoyer de grains dans l'élection de Brioude.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 55 pièces, papier

          • 1 C 874     Subdélégation de Brioude (juin-août).
            Présentation du contenu :

            Lettres de l'intendant, invitant MM. de Mombriset, Belamy et Tartel, à faire passer à Langeac et à La Chaise-Dieu une partie des grains envoyés à Brioude ; - visite par M. Belamy, du grenier de M. Jouzencie, subdélégué à Lempdes ; - lettre de M. Rossignol, invitant MM. de Mombriset, Belamy et Tartel à vendre le plus vite possible les blés du roi ; - lettre de M. Belamy, du 2 juillet, annonçant à l'intendant que les marchés sont plus fournis ; - états des blés du roi envoyés à Brioude, et de ceux qu'on a fait passer dans les villes voisines.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 67 pièces, papier.

          • 1 C 875     Subdélégation de La Chaise-Dieu (avril-juin).
            Présentation du contenu :

            Lettres de M. Olier, subdélégué, adressant à l'intendant des états des grains qui se trouvent dans sa subdélégation (avril) ; - correspondance de MM. Rossignol, Olier, Lamonge, correspondant du subdélégué à Allègre ( ? ) Baudoin, fermier du marquisat d'Allègre, au sujet du grenier dudit marquisat ; - lettres de M. Olier (mai), annonçant qu'il a établi des gardes à Combladour, la Baraque, Saint-Paulien, Saint-Just, Chomelis, Felines et Céaux qui sont les passages sur la frontière du Velay ; - émeute à Mercuret et à Bessac, ce dernier village de la paroisse de Saint-Jean-de-Nay ; - pancartes du marché de La Chaise-Dieu.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 40 pièces, papier.

          • 1 C 876     Subdélégation de La Chaise-Dieu (juin-août).
            Présentation du contenu :

            Lettre de M. Olier, annonçant que tout le grain dont il pouvait disposer est épuisé (4 juin), il demande avec instance des blés du roi ; l'intendant l'invite à en prendre sur ceux qu'il envoie à Brioude, et à s'entendre à ce sujet avec MM. de Mombriset, Belamy et Tartel ; - accusé de réception le 17 juin de l'ordonnance de l'intendant qui permet aux habitants des provinces voisines de venir acheter des grains dans les marchés d'Auvergne pour leur usage seulement ; - lettre de M. Olier, du 29 juin, annonçant que la situation commence à s'améliorer, le Velay ayant reçu des grains de Lyon ; - correspondance et états relatifs à la vente des grains du roi ; lettre de M. Olier, du 12 août, annonçant que la mort de M. de Boissieux a seule retardé l'envoi dedits états.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 43 pièces, papier.

          • 1 C 877     Subdélégation de Langeac (avril-juin).
            Présentation du contenu :

            Certificats de publication de l'ordonnance de l'intendant, du 28 avril 1750, défendant la sortie des grains, par les curés ou consuls des paroisses de la subdélégation de Langeac ; - lettres de M. Talemandier et de M. Marie, subdélégué à Langeac ; ils demandent des grains du roi pour le marché de cette ville ; - état des particuliers de la subdélégation de Langeac qui ont des grains à vendre, adressé par l'intendant le 2 mai, M. Talemandier met en marge ses observations d'après la visite du sieur Marie ; - lettres de M. Marie, demandant des grains du roi ; - lettre de M. Marie informant l'intendant qu'il a été visiter le grenier de Mercury, avril-juin 1750.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 52 pièces, papier.

          • 1 C 878     Subdélégation de Langeac (juin-juillet).
            Présentation du contenu :

            Lettre de M. Mourgues, curé de Siaugues-Saint-Romain, représentant à l'intendant que sa paroisse "l'une des plus considérables de l'élection de Brioude est dans une grande souffrance" ; - lettres dans le même sens des curés de Reilhac et de Peyrusses ; - correspondance de M. Marie, subdélégué, avec l'intendant au sujet des grains du roi qui lui sont envoyés à Langeac ; avec le P. Malevergne, cellérier de La Chaise-Dieu, au sujet du grenier de Mercury, presque tout le grain a été distribué et la plus grande partie à crédit, le crédit s'élève à 6 000 livres ; - lettres de M. Marie informant M. Rossignol qu'il a eu peine à faire transporter à Langeac les blés du grenier du Gilbertet, "trois villages de cette paroisse de Cronce, hommes et femmes, garçons et filles, s'assemblèrent dans la cour du château, en criant hautement qu'on n'emporteroit point leurs grains à Langeac, qu'ils vouloient les garder, et qu'ils tueroient le premier qui en emporteroit un carton" ; le sieur Marie en distribue une partie aux habitants et en conduit une partie à Langeac ; - correspondance relative à la vente des blés du roi, juin-juillet 1750.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 25 pièces, papier.

          • 1 C 879     Subdélégation de Lempdes.
            Présentation du contenu :

            Lettres de M. Jouzencie, subdélégué à Lempdes, relatives aux marchés de Saint-Germain-Lembron ; le grain manquera avant le commencement de juin ; il demande des blés du roi ; l'intendant refuse d'en envoyer, les habitants de cette région peuvent aller à Issoire où les marchés sont bien fournis ; - états des grains qui passent par la ville de Lempdes ; - état des particuliers qui ont des grains et de la quantité qu'ils devront exposer aux marchés de Saint-Germain-Lembron ; - lettres de M. Jouzencie se plaignant des consuls de Sainte-Florine qui n'ont pas fourni les voitures nécessaires au transport des grains ; ils sont condamnés à 25 livres d'amende ; se plaignant du curé de Vergongheon qui a défendu à la corvée de marcher ; - correspondance relative au sieur Peyroche, chargé d'achats de grains par des marchands du Puy.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 29 pièces, papier.

          • 1 C 880     Subdélégation d'Issoire (mars-juin).
            Présentation du contenu :

            Lettres de M. Lafont, subdélégué : "Les marchés d'Issoire et ceux des environs continuent d'être aussi abondament fournis en blés qu'on pourroit le désirer dans le cours des années de la plus grande fertilité", le prix s'étant élevé à 22 livres 16 sols le setier vers le milieu de mai, le peuple murmure et blâme le subdélégué de n'avoir pas vendu des grains du roi pour faire baisser les prix ; - état des paroisses qui pourront fournir des corvées pour transporter les grains du roi ; - correspondance relative aux secours en blé que M. Lafont est chargé de faire passer à M. de Mombriset, à la visite des greniers que M. Lafont se propose de faire dans les paroisses de sa subdélégation voisines de celles de Brioude, il déguisera le motif de sa tournée afin de ne pas causer d'alarmes ; - lettre de M. Lafont, du 25 mai, protestant contre l'attribution aux marchés de la Chaise-Dieu des grains contenus dans le grenier du Grezin, appartenant aux religieux de la Chaise-Dieu, il a besoin de ces grains pour Issoire ; l'attribution est maintenue ; - M. Lafont signale à l'intendant le grenier des PP. Minimes à Chaumont ; - états des blés portés de Clermont à Issoire pour les faire voiturer à Brioude.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 35 pièces, papier.

          • 1 C 881     Subdélégation d'Issoire (juin-août).
            Présentation du contenu :

            Correspondance de M. Lafont, subdélégué, annonçant que le marché commence à être moins fourni à partir du 20 juin ; il l'est de nouveau abondamment depuis le 1er juillet ; concernant les efforts que fait M. Lafont pour décider les voituriers qui traversent la ville d'Issoire à aller vendre leurs grains dans celle de Brioude ; le sieur Carle, marchand de grains dont on a arrêté les voitures, refuse pour cette raison de vendre ses blés à Brioude, il demande l'autorisation de les transporter à Arlanc ou à la Chaise-Dieu ; - lettre de M. Lafont, annonçant que le marché du 11 juillet a été insuffisant ; - correspondance concernant les grains du roi vendus à Issoire.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 33 pièces, papier.

          • 1 C 882     Subdélégations d'Ambert et Saint-Amant-Roche-Savine.
            Présentation du contenu :

            Lettre de M. Rossignol adressant à MM. Teyras et Madur des exemplaires de son ordonnance du 28 avril qui défend la sortie des grains ; - ordonnance de l'intendant pour obliger les PP. Minimes de Chaumont à fournir le marché d'Arlanc et pour autoriser son subdélégué à faire la visite des greniers ; - lettre de M. Teyras, subdélégué à Saint-Amant-Roche-Savine, informant M. Rossignol qu'il a donné ordre à la brigade de maréchaussée d'Ambert de se transporter à Arlanc tous les lundis pour y tenir le marché ; - état des blés arrêtés sur le chemin de Dore à Craponne dans la nuit du 8 au 9 mai, et qui ont été vendus au marché d'Arlanc le lundi suivant, conformément à l'ordonnance de l'intendant du 28 avril ; - émeute dans les villages de la Gorsse et de Fauxplantat ; - états des grains qui se sont trouvés dans le bourg et la subdélégation de Saint-Amant à la fin de mai ; - visite des greniers d'Ambert par le sieur Coiffier, correspondant du subdélégué à Tours, le 15 mai ; état des grains trouvés ; - lettre de M. Madur du 24 mai ; il se plaint qu'à son retour de Riom il a trouvé tout en combustion et reçu les plaintes des particuliers qui avaient porté du grain au marché, les cavaliers de la compagnie en garnison dans la ville d'Ambert s'étant permis d'y taxer le grain ; les consuls n'ont pas eu le pouvoir de s'y opposer ; - état des grains seigle qui se sont trouvés dans la ville et le bourg d'Arlanc et dans les lieux circonvoisins pour approvisionner les marchés dudit Arlanc ; - lettre de M. Teyras, du 4 juin, il est "excédé de l'état de misère où se trouve le peuple de sa subdélégation", on ne pourra arriver jusqu'à la récolte sans souffrir de la faim ; - procès-verbal dressé par M. Madur, bailli et subdélégué de l'intendant à Ambert, de l'insulte que lui a faite le nommé Benoît Collangettes, le 21 juin 1750, au marché d'Ambert ; - visite des greniers d'Ambert par les consuls de cette ville, le 25 juin.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 45 pièces, papier.

          • 1 C 883     Subdélégation d'Aurillac.
            Présentation du contenu :

            Lettres de M. Decebié, subdélégué, adressant à M. Rossignol des états du prix des grains ; annonçant qu'il a reçu et distribué l'ordonnance du 28 avril qui défend la sortie des grains ; priant M. Rossignol d'intervenir auprès de M. de La Chataigneraye pour que celui-ci laisse passer des blés du Limousin dans la haute Auvergne ; - états du prix des grains aux marchés d'Aurillac.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 11 pièces, papier.

          • 1 C 884     Subdélégations de Bort et Mauriac.
            Présentation du contenu :

            Lettres de M. de Tournemire, subdélégué à Mauriac, relatives au prix du blé sur les marchés de Mauriac et de Pleaux ; le marché de Mauriac est assez bien fourni, les habitants des côtés d'Aurillac, Murat, La Tour, Lanobre, Egliseneuve, Apchon y viennent acheter ; - lettre de M. de Mallessaigne, subdélégué de Bort, du 25 mai, se plaignant qu'on ait mis depuis peu obstacle au transport des grains qui étaient voiturés des cantons de Pleaux, Reilhac et Mauriac aux marchés de la ville de Bort où viennent se fournir tous les habitants de la région voisine ; - correspondance de l'intendant avec M. de Mallessaigne, relative à la mission donnée au sieur Frayssinette d'aller acheter des blés en Limousin pour la ville de Saint-Flour ; - états du prix des grains aux marchés de Pleaux et de Mauriac.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 21 pièces, papier.

          • 1 C 885     Subdélégations de Chaudesaigues et Murat.
            Présentation du contenu :

            Mémoire du blé que le sieur Podevigne du Bouchatel, subdélégué à Chaudesaigues, a arrêté et fait conduire au marché de ladite ville ; - lettres de M. Podevigne du Bouchatel, accusant réception de l'ordonnance du 28 avril concernant la sortie des grains ; se plaignant que M. de Montluc enlève les grains des cantons qui avoisinent Chaudesaigues ; - lettres de M. Danty, subdélégué à Murat, informant l'intendant de l'état du marché ; - état du prix des grains aux marchés de Chaudesaigues et de Murat.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 21 pièces, papier.

          • 1 C 886     Subdélégation de Pierrefort.
            Présentation du contenu :

            Lettres de M. Desclauzel, subdélégué de Pierrefort à Vigouroux, demandant des grains du roi pour sa subdélégation ; l'intendant refuse ; - état des paroisses qui ont reçu l'ordonnance du 28 avril ; - état des quantités de grains trouvés dans les greniers de la subdélégation ; M. Desclauzel fixe la quantité que chaque proprétaire fera porter aux marchés de Pierrefort, Oradour et Cesens ; - états des grains vendus dans ces différents marchés ; - requête adressée à M. Rossignol par les habitants de Paulhac, demandant la révocation des ordres donnés par M. Desclauzel pour faire transporter aux marchés de Cesens les grains qui se trouvent dans les greniers des fermiers du Chambon ; - lettre de M. Rossignol, défendant à M. Desclauzel de taxer les grains aux marchés ; - lettre de M. Desclauzel, du 23 mai, sur la situation de ses paroisses ; - lettre du même, du 2 juin, se plaignant des difficultés que lui suscite M. de Montluc ; il signale à l'intendant les complaisances de M. de Montluc ; - lettre de M. Breschet, curé de Pierrefort, du 6 juin, demandant à l'intendant de laisser vendre au marché de cette ville les grains arrêtés sur le nommé Simon, au lieu de les faire transporter à Saint-Flour et à Chaudesaigues.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 42 pièces, papier.

          • 1 C 887     Subdélégation de Saint-Flour (avril-mai).
            Présentation du contenu :

            Lettre de M. de Montluc, subdélégué, du 15 avril, annonçant que le blé ne manquera sans doute pas dans l'élection ; - lettre de M. de Beaulieu, informant M. Rossignol qu'il a donné ordre à deux particuliers de Saint-Flour, les sieurs Batifoulié et la Muletière, de transporter aux marchés de Saint-Flour les grains qu'ils avaient rassemblés à Bessolles pour le Gévaudan ; - lettres de l'intendant blâmant M. de Montluc de sa négligence et invitant M. de Beaulieu à rentrer à Saint-Flour pour y seconder les efforts de M. de Montluc en ce qui concerne les subsistances ; - accusés de réception de l'ordonnance du 28 avril ; - lettre de M. de Montluc, du 6 mai, informant l'intendant qu'il a été visiter le grenier du commandeur de Celles ; - état des particuliers qui ont des blés dans l'élection de Saint-Flour ; - correspondance de M. de Beaulieu avec l'intendant..

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 30 pièces, papier.

          • 1 C 888     Subdélégation de Saint-Flour.
            Présentation du contenu :

            Lettres de l'évêque de Saint-Flour, des 20 et 27 mai 1750, répondant à M. Rossignol qui lui a demandé son avis sur les moyens d'assurer la subsistance de l'élection ; l'évêque est d'avis qu'il faut achever au plus tôt la visite des greniers et obliger les propriétaires à porter des grains aux marchés ; - correspondance de M. de Montluc relative à l'état des grains qu'il a trouvés dans son élection et à l'état des marchés ; - lettre de l'évêque de Saint-Flour, du 18 juin, demandant à l'intendant "du secours et du secours pressé" ; - le sieur Fraissinette est envoyé en Limousin pour y acheter du blé ; l'évêque de Saint-Flour et quelques particuliers lui ont fourni les fonds nécessaires ; - états du prix des grains vendus aux marchés de Saint-Flour.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 39 pièces, papier.

          • 1 C 889     Subdélégation de Thiers.
            Présentation du contenu :

            Lettres de l'intendant, du 18 mars, invitant M. de Merville, subdélégué à Thiers, à faire venir le plus de grains qu'il pourra de la ville de Lyon, sans préjudice de ceux que M. Charcot, garde-magasin des vivres à Lyon, lui enverra de son propre mouvement ; - M. de Merville annonce réception des grains en question ; - lettre du même, du 26 mai, annonçant qu'il va manquer de blé, si le Bourbonnais n'en fournit plus ; - lettres de M. Gros, subdélégué à Maringues, annonçant que les marchés sont dégarnis depuis que le commerce avec le Bourbonnais est interrompu ; - lettre de M. Boudal, subdélégué à Lezoux ; il demande à l'intendant un ordre pour visiter les greniers.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 13 pièces, papier.

          • 1 C 890     Subdélégations d'Ardes, Vic-le-Comte, Billom, Rochefort.
            Présentation du contenu :

            Lettres de M. Rodde-Chalaniat, subdélégué d'Ardes, demandant des grains du roi pour le marché de cette ville qui est tout à fait dépourvu (6 mai) ; M. Rossignol l'invite à faire porter au marché les grains que des particuliers pourraient garder en réserve dans leurs greniers ; M. Rodde-Chalaniat propose d'envoyer les sieurs Nugier et Dumas, marchands de la ville d'Ardes, acheter des blés à Riom et à Clermont ; l'intendant répond qu'ils n'en trouveront pas dans ces deux villes, qu'il leur faudra aller jusqu'à Aigueperse, Gannat et Ebreuil ou du côté de la Marche ; - lettre de M. Duvernin (juin), informant l'intendant de l'apparence des récoltes dans la subdélégation de Vic-le-Comte ; - lettre de M. Delagardette, subdélégué à Billom, du 21 mai, demandant à l'intendant l'autorisation de faire porter aux marchés les grains qu'il trouvera dans les greniers particuliers ; - lettres de M. Ribeyre, subdélégué à Rochefort, adressant des états du prix des blés aux marchés de cette ville.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 11 pièces, papier.

          • 1 C 891     Correspondance particulière.
            Présentation du contenu :

            Lettres du P. Brunier, prieur de la Chaise-Dieu, des 14 et 20 mai, se défendant d'avoir mis de la mauvaise volonté à exécuter les ordres de l'intendant ; - lettres du P. Malevergne, cellérier de la Chaise-Dieu, demandant de conserver à Mercury les grains qui s'y trouvent, la paroisse de Saint-Privat en effet, est dans la plus grande misère ; - lettre de M. Rossignol, du 10 juin, permettant au P. Malevergne de vendre sur place les grains de Mercury.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 10 pièces, papier.

          • 1 C 892     Correspondance particulière.
            Présentation du contenu :

            Affaire du sieur Carle, de la Chapelle-Geneste : correspondance de l'intendant, de M. Olier, subdélégué à la Chaise-Dieu ; du P. Malevergne au sujet des grains que le sieur Carle a achetés à Champagnac des religieux de la Chaise-Dieu ; - lettres de M. Olier et du P. Malevargne, du 24 juin, demandant à M. Rossignol de révoquer l'ordre qu'il a donné pour faire payer le prix des grains vendus au sieur Carle ; - lettre de M. Rossignol à Mme la maréchale de Maillebois, l'informant que ses gens d'affaires ont vendu des grains hors de la province, malgré leur promesse ; ils ont quitté la paroisse pour fuir la colère des habitants ; - requête des paroisses de Siaugues, Auteyrat, Fix, Jax, etc..., se plaignant que Mme la marquise de La Fayette leur refuse les secours sur lesquels ils sont en droit de compter ; - lettres de Mme Chavaniac de La Fayette, demandant l'autorisation de ne pas envoyer ses grains aux marchés ; sept ou huit paroisses qui dépendent de sa terre sont dans une misère dont rien n'approche ; - M. Rossignol lui répond que dans la nécessité présente il ne peut la dispenser de faire porter ses grains aux marchés.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 13 pièces, papier.

          • 1 C 893     Correspondance particulière.
            Présentation du contenu :

            Lettre de M. Belamy, receveur des tailles à Brioude, informant l'intendant qu'il a envoyé deux cavaliers de maréchaussée en garnison au sieur Gueyffier de Longpré, bourgeois de Brioude ; - lettre de M. Gueyffier de Longpré à l'intendant, il proteste qu'il avait dessein d'obéïr, mais on ne lui en a pas laissé le temps ; - nouvelle lettre de M. de Longpré, du 19 juillet, se plaignant qu'on ait envoyé trois cavaliers de la maréchaussée à sa maison de Brioude.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 13 pièces, papier.

          • 1 C 894     Correspondance particulière.
            Présentation du contenu :

            Lettres du comte de Boissieux, à M. Rossignol, pour confirmer les détails que donne M. Olier sur le manque de grains dans la subdélégation de la Chaise-Dieu ; il demande avec instance que l'intendant envoie des secours en blé ; - lettre du même à Mme Rossignol, la priant d'appuyer auprès de M. Rossignol la demande en question ; - lettre du même, du 27 juin, relative à l'état du marché de Brioude, et au départ de l'intendant ; - lettre de M. de Dienne, datée du Breuil le 31 mai 1750, priant M. Rossignol d'autoriser le sieur Romeuf, de la Voulte, à vendre les grains qui lui restent à Ally dans la paroisse même au lieu de les porter à Brioude ; - lettre de M. Rossignol à Mme la maréchale de Maillebois, juin 1750, l'informant que ses gens d'affaires ont vendu des grains hors de la province ; - lettre de M. Dulac demandant des blés du roi pour son domaine d'Auzon ; - lettre de M. de Bourdeille de Couzance, à Saint-Germain-Lembron, demandant un prêt de blé du roi, et d'être dispensé des corvées pour le transport des grains.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 16 pièces, papier.

          • 1 C 895     Pièces justificatives des achats et ventes des grains du roi.
            Présentation du contenu :

            Etats récapitulatifs des ventes à Allègre, la Chaise-Dieu, Langeac et Brioude.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 18 pièces, papier.

          • 1 C 896     Pièces justificatives des achats et ventes des grains du roi.
            Présentation du contenu :

            Etats particuliers des ventes de grains dans les différents marchés ; - lettres d'envoi des subdélégués.

            Dates extrêmes : 1750
            Importance matérielle : 64 pièces, papier.

        • 1 C 29     Mesures prises par l'administration royale pour assurer l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          "Déclaration du Roy qui oblige ceux qui ont des grains d'en faire une déclaration exacte sur les peines qui y sont portées, du 27 avril 1709" (placard, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon) ; - "Déclaration du Roy, du 20 juillet 1709, qui ordonne qu'il sera fait des déclarations des grains qui seront recueillis cette année, et qui pourvoit aux semences de l'automne prochaine et à la perception des dîmes, etc." (Clermont-Ferrand, P. Boutaudon, in-4°, 8 p.) - Lettres d'envoi d'ordonnances non spécifiées, imp. s.l.n.d. ; - Arrêt du Conseil d'Etat, du 27 août 1709" (imp. s.l.), réglant le mode et les conditions des prêts de grains pour semailles ; - mémoire en forme de questionnaire adressé à l'intendant par le Conseil de commerce et par ce magistrat à ses subdélégués, à l'effet de connaître l'étendue des terres à blé et des terres abandonnées dans chaque canton, les modes de culture et de tenure, la quantité et l'espèce des grains qu'on y récolte, la division des terres en classes suivant la qualité et la nature des récoltes, le prix des grains aux marchés, et les principales mesures usitées, enfin les droits de leyde qui s'y perçoivent ; - réponses des subdélégués.

          Dates extrêmes : 1709-1716
          Importance matérielle : 15 pièces, papier ; 2 placards consultables sous les cotes 62 Fi 7-8.

        • 1 C 766     Prix et approvisionnement des marchés : correspondance.
          Présentation du contenu :

          Correspondance de l'intendant avec MM. Dufour, Vassadel, de la Grange, au sujet de l'approvisionnement du marché de Clermont en beurres et fromages ; - ordonnances de M. de la Grandville, intendant d'Auvergne, novembre 1724, enjoignant aux habitants d'un très grand nombre de paroisses d'apporter du beurre, du fromage et autres denrées au marché de Clermont, sous peine de punition exemplaire ; - requêtes des paroisses demandant mainlevée des garnisons mises sur elles ; certificats attestant qu'il n'y a dans certaines paroisses aucunes denrées ; ordres concernant les garnisons.

          Dates extrêmes : 1724
          Importance matérielle : 50 pièces, papier ; échantillons.

        • 1 C 30     Acquisition de grains en Auvergne pour l'approvisionnement de la ville de Paris.
          Présentation du contenu :

          Correspondance à ce sujet de MM. le duc de Bourbon, premier ministre ; Dodun, contrôleur général ; Hérault, lieutenant général de police ; Bidé de la Grandville, intendant d'Auvergne ; Poulletier, intendant de la généralité de Lyon ; Lenormant, receveur des tailles à Riom ; - voyage en Auvergne du sieur Martin, trésorier de l'Hôtel des Invalides et de M. Megret, receveur général du Bureau des Finances à Riom, envoyé par M. Dodun à l'intendant pour lui faire connaître les intentions du ministère ; - mémoire sur le bas prix du blé en Auvergne et en Gévaudan, et sur l'avantage qu'il y aurait pour le recouvrement des impositions à en procurer le débit ; états des prix et des moyens de transports ; - achat de 1 000 setiers de blé par M. Martin et de 9 000 setiers par M. Megret ; lettres de ce dernier à l'intendant, relatives à sa mission. "Je ne vous parle point, ajoute M. Megret, de la première entrevue du Roy et de la Reyne, et du mariage ; le tout s'est passé à merveille." - Achat par le sieur Poisson, pour le compte du roi, de 40 000 quintaux de blé ; états dressés par M. Ozanne de la Tour, receveur des traites, des quantités expédiées du port de Vialles, près Maringues, sur la rivière d'Allier ; états de dépenses ; comptes du sieur Poisson ; renseignements sur les marchés faits par lui ou ses commissionnaires ; déclarations des propriétaires qui ont vendu des grains et des voituriers qui les ont transportés.

          Dates extrêmes : 1725-1727
          Importance matérielle : 96 pièces, papier.

        • 1 C 31     Etablissement de magasins de blé pour former des greniers de réserve.
          Présentation du contenu :

          Lettres de M. Le Peletier, contrôleur général, priant l'intendant d'engager les communautés religieuses "qui sont à portée des grandes villes et des rivières" à former des amas de blé pour subvenir à la nécessité publique dans les années de disette ; - circulaire de M. Bidé de La Grandville, intendant, à tous les abbés et prieurs, supérieurs des communautés de la province ; - "état des noms des communautés de religieux auxquels il a été escrit, etc." ; - réponses adressées à l'intendance par les supérieurs dont les noms suivent, annonçant que leurs communautés ne peuvent faire aucune réserve : Régnier, prieur de Saint-André ; F.-P. Constant, supérieur du Moutier à Montferrand (Bénédictins de Saint-Robert) ; Deschamps, supérieur de la maison de Saint-Antoine de Montferrand ; Fr. Gonnor, prieur de Féniers près Condat ; D. Louis Taupin, prieur de Mozac ; F. Richard, prieur du Port-Sainte-Marie, "depuis le dérangement qu'ont causé les billets de banque, écrit le Fr. Richard, nous ne sommes plus en état de faire ce que nous aurions pu avant ce temps-là, parce que ayant perdu plus de 4 000 livres que nous avions en bons contrats, il faut pour remplir ce vide que nous vendions annuellement nos blés" ; Le Roux, prieur d'Ennezat ; abbaye d'Issoire ; D. Fournier, procureur du monastère de Sauxillanges ; Brun, prieur de Manglieu ; F. Matharel, prieur de la Voulte ; le prieur de Vieille-Brioude ; F. Perret, prieur de Chanteuge ; Aurier, prieur de Pébrac ; F. Jean Puyforel, prieur de la Chaise-Dieu ; François Esbrayat pour les religieux de Saint-Pierre de Mauriac ; grand prieur de Maurs ; Boissonade, prieur de Montsalvy ; lettre de F. Philippe Raffier, abbé de Saint-Alyre, offrant de réserver 200 setiers de blé, les années où il n'y aura pas de don gratuit, ni d'autres impositions extraordinaires ; lettre de F. Lamy, de Mégemont, promettant de faire une réserve si l'année est bonne ; - lettre de M. Le Pelletier à l'intendant, à l'effet de savoir si les communautés ou les hôpitaux pourraient fournir des locaux pour y établir les greniers royaux au cas où l'on se déciderait à en créer ; - mémoire sur la nécessité de créer en Auvergne des greniers de réserve et sur les précautions à prendre pour que cet établissement ne fasse pas monter trop haut le prix des grains ; - mémoire sur les maux que cause l'alternative des années d'abondance et de disette à cette partie de la Limagne qui va des limites du Bourbonnais, de Gannat à Riom et à l'Allier : variations du prix des blés de 50 sols à 44 livres le setier, impossibilité pour les propriétaires de trouver un débouché ; on propose de faciliter la vente des grains ou de créer au compte du roi des greniers de réserve ; lettre d'envoi de ce mémoire à l'intendant par M. Orry à M. Trudaine ; réserves et rectifications faites par ce dernier sur les assertions y contenues.

          Dates extrêmes : 1727-1731
          Importance matérielle : 33 pièces, papier.

        • 1 C 32     Prêts de grains et d'argent pour semences, greniers de réserve.
          Présentation du contenu :

          Correspondance de MM. d'Ormesson, intendant général des finances ; Le Peletier, contrôleur général des finances ; Bidé de la Grandville, intendant d'Auvergne et de ses subdélégués relative : - à une diminution de 300 000 livres accordée à la province d'Auvergne sur les impositions de 1729 ; - à un prêt de 150 000 livres accordé par le roi "pour mettre les habitants qui ont le plus souffert de la gresle et autres accidents en état d'acheter des grains et ensemencer leurs terres" ; - à l'établissement de greniers royaux dans les chefs-lieux d'élection. - Instruction sur l'établissement de magasins destinés à recevoir les grains qui proviendront du remboursement des prêts faits par le roi ; projet d'ordonnance de l'intendant pour le remboursement, adressé au contrôleur général ; le même avec les observations du contrôleur général en marge ; - ordonnance de M. Bidé de la Grandville relative aux prêts de grains pour semences, à la création des greniers royaux et aux devoirs des gardes-magasins, placard imprimé, Riom, imprimerie P. Thomas ; - état par élection des sommes prêtées en 1728 et 1729 s'élevant à 135 415 livres 1 sol 10 deniers ; - lettres de M. Urion, subdélégué, relatives à l'établissement d'un magasin de blé dans les bâtiments de l'hôpital général de Riom ; - lettre de M. Le Pelletier annonçant une diminution de 550 000 livres en faveur de la province sur les impositions de 1730 et la prolongation pour un an du prêt des grains ; - instruction sur les mesures à prendre pour remplacer les prêts en argent par des prêts en nature ; et pour la conversion des menus grains en froment et seigle dans les remboursements.

          Dates extrêmes : 1728-1729
          Importance matérielle : 38 pièces, papier ; placard consultable sous la cote 62 Fi 9.

        • 1 C 33     Manque de grains pour semailles : prêts par l'administration royale (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          prêts d'argent et de grains ; - répartition de la somme de 150,000 livres accordée par le roi à la province d'Auvergne, pour aider les taillables pauvres à ensemencer leurs terres ; - lettres de M. Bidé de la Grandville, intendant, annonçant à ses subdélégués de quelles sommes ils peuvent disposer pour leurs subdélégations ; ordonnant aux receveurs de tailles de mettre lesdites sommes à la disposition des subdélégués ; - réponses des subdélégués et des receveurs ; - états particuliers pour chaque subdélégation des grains prêtés en 1728 ; état général par élection ; - instruction pour consommer l'opération du prêt des grains ; - lettres de l'intendant aux subdélégués et aux receveurs des tailles ordonnant d'employer en prêts de blé pour les semailles de mars 1729 les fonds restés libres sur le secours de 150 000 livres accordé l'année précédente ; - états des sommes fournies par les receveurs des tailles.

          Dates extrêmes : 1728-1729
          Importance matérielle : 61 pièces, papier.

        • 1 C 34     Manque de grains pour semailles : prêts par l'administration royale (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          correspondance de M. Bidé de la Grandville, intendant, des subdélégués et des receveurs des tailles concernant les prêts de blé de mars ; renseignements fournis par les subdélégués, sur les opérations du prêt, le produit des récoltes et le remboursement des grains prêtés ; - états de distribution par subdélégations et par paroisses ; - état des sommes payées par les receveurs ; - demandes de secours supplémentaires.

          Dates extrêmes : 1729
          Importance matérielle : 65 pièces, papier.

        • 1 C 35     Grenier de Clermont, établi à l'Hôpital général.
          Présentation du contenu :

          Etats de situation du magasin ; - mouvement des entrées et des sorties ; - états des prêts et des paroisses qui restent devoir sur les quantités prêtées par les greniers ; - comptes-rendus par J.-B. Breghot, garde-magasin ; - pièces de dépenses des loyers et frais de garde ; - lettres des administrateurs de l'hôpital à l'intendant au sujet de la vente des blés restés en magasin et de la fabrique de draps de l'hôpital ; - correspondance des intendants Trudaine et Rossignol.

          Dates extrêmes : 1731-1735
          Importance matérielle : 33 pièces, papier.

        • 1 C 36     Grenier de Riom établi dans les bâtiments de l'Hôpital général.
          Présentation du contenu :

          Délibération du bureau de l'hôpital ; - traité du garde-magasin chargé de recouvrer les grains prêtés et de les convertir en froment, seigle ou méteil ; - bail ; - comptes-rendus d'Antoine Bernard, subrogé par Simon Crevier, économe de l'hôpital ; - états des paroisses reliquataires en restitution ; - pièces de dépenses : loyer du magasin, frais de garde, criblage et remuage des grains ; - ventes des blés restés en magasins ordonnées par M. Rossignol ; - correspondance de l'intendant, de MM. Urion, subdélégué ; Perret, chapelain, et des administrateurs de l'Hôtel-Dieu.

          Dates extrêmes : 1729-1748
          Importance matérielle : 58 pièces, papier.

        • 1 C 37     Grenier d'Issoire.
          Présentation du contenu :

          Traité avec Charles Lafont, marchand à Issoire, garde-magasin ; - bail ; - états de situation ; - états des blés prêtés pour ensemencer les terres dans les paroisses de l'élection d'Issoire ; - requêtes des habitants de Chadeleuf, Solignat, Orbeil, à l'effet d'obtenir des grains pour semailles, leurs récoltes ayant été emportées par la grêle ; - lettres : de M. de Sereys, demandant des secours pour les habitants de Saint-Genès, près Chaméane ; de M. Marcotte, demandant des blés pour la paroisse de la Chapelle-Geneste, "qui a été totalement greslée, au point même de n'avoir pas une botte de foin pour la nourriture des bestiaux ; et si Mrs les religieux de la Chaise-Dieu ne promettoient des grains pour semer et pour subsister, on ne pourrait retenir les habitants qui sont presque tous sur le point de quitter". - Etats des paroisses reliquataires en restitution ; - ventes ordonnées par M. Rossignol, intendant ; - pièces de dépenses ; - correspondance de MM. Trudaine et Rossignol, successivement intendants, Cellin, Aulteroches et Lafont, subdélégués.

          Dates extrêmes : 1729-1754
          Importance matérielle : 121 pièces, papier.

        • 1 C 38     Grenier d'Ambert.
          Présentation du contenu :

          Comptes-rendus par les différents garde-magasins ; - états de situation ; - ventes des grains restés dans le magasin ; - correspondance de l'intendant, de MM. Boyer de la Salle et Madur, successivement subdélégués ; le chevalier de Montgon ; Marcotte et Germaix, receveurs des tailles ; - plaintes contre les garde-magasins ; - affaire de M. Madur, subdélégué, contre le sieur Gladel, contrôleur des actes des notaires et exploits au bureau d'Ambert, qui l'avait accusé de concussion ; - proposition du sieur Gladel, notaire à Ambert, d'établir en cette ville un grenier d'abondance pour secourir les ouvriers.

          Dates extrêmes : 1729-1751
          Importance matérielle : 80 pièces, papier.

        • 1 C 39     Grenier de Thiers, établi dans les bâtiments de l'Hôpital général.
          Présentation du contenu :

          Les administrateurs de l'hôpital consentent à être caution du garde-magasin ; - traité, bail ; - états de situation du grenier ; - états par paroisses des greniers qui ont consenti des obligations au profit du roi, en échange des grains qui leur ont été prêtés ; - prolongation de délais accordée aux emprunteurs ; - secours aux paroisses de Lempty, Peschadoires et Seychalles ; - ventes des blés restés en magasin ; - pièces de dépenses ; - correspondance de l'intendant ; de MM. Mars, secrétaire de l'intendance ; de Merville, subdélégué de Thiers ; Le Normant, receveur des tailles à Riom, et des administrateurs de l'Hôpital général.

          Dates extrêmes : 1729-1741
          Importance matérielle : 108 pièces, papier.

        • 1 C 40     Grenier de Brioude.
          Présentation du contenu :

          Traité de Guillaume Vidal, marchand à Brioude, garde-magasin ; - bail ; - comptes du garde-magasin ; - états de situation du grenier ; - états des prêts faits à différentes paroisses ; - lettre de M. de Saint-Just à l'intendant demandant des secours pour la paroisse de Chomelis ; il prie l'intendant de désigner quelqu'un pour surveiller l'opération du prêt, M. Pellet, subdélégué de La Chaise-Dieu, étant mourant ; - correspondance de MM. Rochette, subdélégué de Brioude ; Talemandier, subdélégué de Langeac ; Nempde ; Belamy, receveur des tailles ; du sieur Facy, caution du garde-magasin.

          Dates extrêmes : 1729-1734
          Importance matérielle : 130 pièces, papier.

        • 1 C 41     Grenier de Saint-Flour.
          Présentation du contenu :

          Comptes ; - états de situation ; - pièces de dépenses ; - correspondance de MM. Tassy de Montluc, subdélégué, et Foacier de La Coudre, receveur de l'élection avec l'intendant.

          Dates extrêmes : 1730-1734
          Importance matérielle : 51 pièces, papier.

        • 1 C 42     Grenier d'Aurillac.
          Présentation du contenu :

          Etablissement du grenier ; - traité de Germain Lorut, marchand cirier à Aurillac, garde-magasin ; - comptes ; - états de situation ; - pièces de dépenses ; - ordonnance du roi concernant le prêt des grains (placard impr. s.l.n.d.) ; - vente des blés restés en magasin ; - correspondance de MM. Sadourny, subdélégué ; Cambefort, procureur du roi ; de Montrozier, commis à la recette de l'élection ; Labrune, commis de la subdélégation avec l'intendant ; - lettre de Mme d'Yolet demandant un prêt de grains pour elle et pour les habitants de sa paroisse.

          Dates extrêmes : 1730-1752
          Importance matérielle : 79 pièces, papier.

        • 1 C 43     Prêts de grains pour semailles : mesures prises par l'administration royale pour l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          Inventaires, par élections et par paroisses, des obligations consenties au roi par les emprunteurs de blés en 1728 et 1729 et remises aux garde-magasins pour en faire le recouvrement ; - requêtes à fin de prorogation de délais pour le remboursement des prêts de blé ; - contrôle des ordonnances de prorogation accordées par M. Trudaine, intendant ; - états fournis par MM. les subdélégués de la situation des magasins de blé au 1er décembre 1729 et au 1er septembre 1730 ; - correspondance de MM. Orry, contrôleur général, de la Grandville et Trudaine, successivement intendants, et des subdélégués.

          Dates extrêmes : 1728-1730
          Importance matérielle : 52 pièces, papier.

        • 1 C 44     Mesures prises par l'administration royale pour l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          Etats de situation des magasins et des quantités qui restent à recouvrer ; - bordereau des ordonnances tirées sur les commis à la recette générale des finances pour tous frais concernant les magasins de blé du roi ; - "Arrest du Conseil d'Estat du Roy, pour la rentrée des fonds qui ont esté prestez aux particuliers, à l'effet de les mettre en estat d'ensemencer leurs terres ; du 5 février 1732 (Paris, Imprimerie royale, in-4°, 4 p.) ; - Lettres de M. Orry, contrôleur général, relatives : - aux mesures à prendre pour le recouvrement des grains prêtés et à la vente de ceux qui sont en magasin ; - aux comptes-rendus des garde-magasins ; - autorisant à différer la vente desdits grains jusqu'au moment où l'opération pourra se faire dans de bonnes conditions ; - ordonnant à l'intendant de faire remettre les 54 000 livres provenant de la vente du commis à la recette générale de l'exercice qui en avait fait l'avance. - Correspondance de MM. Bidé de la Grandville ; Trudaine et Rossignol, successivement intendants ; Delpech et Megret de Feuquières, receveurs des tailles, et des subdélégués ; - lettre de M. de Sereys demandant un prêt de grains pour la paroisse de Saint-Genest ; on lui répond que ordre a été donné de vendre tous les blés des greniers.

          Dates extrêmes : 1731-1735
          Importance matérielle : 50 pièces, papier.

        • 1 C 45     Mesures prises par l'administration royale pour l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          Correspondance de MM. d'Ormesson, intendant général des finances ; Orry, contrôleur général ; Rossignol, intendant d'Auvergne ; Delpech et Lenormant, receveurs des tailles ; et des subdélégués, relativement à la vente des blés contenus dans les magasins du roi ; - état des sommes reçues par le sieur Lenormant, commis à la recette générale des finances de la généralité de Riom, provenant de la vente des blés du roi ; - état des recettes et dépenses faites par feu M. Dufraisse, vivant commis à la recette générale des finances de Riom, sur le produit de la vente des grains ; - lettres de M. Sadourny et Dorinière demandant à l'intendant de distribuer de nouveau aux paroisses de la subdélégation d'Aurillac, les blés rentrés en magasin ; M. Dorinière offre de répondre personnellement du remboursement ; - apurement définitif des comptes des greniers ; l'intendant propose de faire don aux hôpitaux des sommes qu'ils restent devoir sur le compte des greniers.

          Dates extrêmes : 1736-1750
          Importance matérielle : 64 pièces, papier.

        • 1 C 46     Disette de grains de semence : mesures prises par l'administration royale pour assurer l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          M. Rossignol, intendant, demande un secours au ministère pour acheter des blés de mars destinés à ensemencer les terres ; - lettre de M. Meulan, receveur général, faisant part à M. Rossignol des dispositions du ministère et lui annonçant la naissance de son fils ; - correspondance de MM. d'Ormesson ; Orry, contrôleur général, et Delpech, annonçant à M. Rossignol que le roi a accordé à la province, pour l'année 1737, un secours de 60 000 livres à avancer par les receveurs des tailles des élections en exercice et remboursables après la récolte sans intérêts ; - état de la répartition des 60 000 livres par élections ; - modèles des états à fournir et des obligations que les consuls des paroisses secourues devront souscrire solidairement ; - détail des opérations du prêt et du remboursement fournis par les receveurs ; abus dans la distribution ; - demandes de secours par la marquise de Maillebois pour les habitants de sa terre d'Alègre par M. Drossanges, curé de Saint-Paulien ; - réclamations de M. Cartalier, curé de Dreüil en la Roche, sur la manière dont la répartition a été faite dans sa paroisse.

          Dates extrêmes : 1737
          Importance matérielle : 42 pièces, papier.

        • 1 C 47     Disette de grains de semence : mesures prises par l'administration royale pour assurer l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          Prêt de 20 000 livres pour l'année 1738, à fournir par les receveurs des tailles et remboursables après la récolte ; - états de répartition : Clermont, 4 000 livres ; Issoire, 3 000 livres ; Brioude, 6 000 livres ; Saint-Flour, 3 000 livres ; Aurillac, 4 000 livres ; - prêt de 60 000 livres pour l'année 1739, ainsi réparties : Issoire, 18 000 livres ; Brioude, 15 000 livres ; Saint-Flour, 18 000 livres ; Aurillac, 9 000 livres ; - état des ordonnances expédiées sur les receveurs des tailles ; - états par élection de paroisses nécessiteuses ; - modèles imprimés des obligations à souscrire par les emprunteurs ; - demande de secours par Mme de Coulombière ; - correspondance de MM. d'Ormesson, Orry, Rossignol, intendant, et les receveurs des tailles.

          Dates extrêmes : 1738-1739
          Importance matérielle : 34 pièces, papier.

        • 1 C 48     Disette de grains de semence : mesures prises par l'administration royale pour assurer l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          Prêts de 8 000 livres en 1740 à l'élection d'Issoire ; prêts de 6 000 livres en 1740 ; états de répartition : Riom, 9 000 livres ; Clermont, 12 000 livres ; Issoire, 11 000 livres ; Brioude, 9 000 livres ; Saint-Flour, 7 000 livres ; Mauriac, 3 000 livres ; Aurillac, 9 000 livres ; - prêts en 1741 de 10 000 livres pour les semailles de mars et de 60 000 livres pour blés vifs ; - requêtes des paroisses nécessiteuses ; - états de distribution ; - états des ordonnances expédiées sur les receveurs des tailles ; - correspondance de MM. d'Ormesson, Orry, Rossignol et des receveurs.

          Dates extrêmes : 1740-1741
          Importance matérielle : 73 pièces, papier.

        • 1 C 49     Disette de grains de semence : mesures prises par l'administration royale pour assurer l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          Prêts de grains pour semailles ; - prêts de 5 000 livres en 1744, de 8 000 livres en 1745, de 10 000 livres en 1746 faits à l'élection de Brioude, par ordre du ministère, par les receveurs généraux des finances de la généralité et les receveurs des tailles de l'élection, à l'effet d'acheter des blés pour ensemencer les terres ; - lettre de M. Delpech annonçant l'envoi de ces secours et que le contrôleur général a accordé à la province un moins imposé de 150 000 livres ; - prêt de 8 000 livres en 1747, à 26 paroisses grêlées de l'élection d'Issoire, hors d'état d'ensemencer leurs terres ; - états de distribution ; - correspondance de MM. d'Ormesson, intendant général des finances ; Rossignol, intendant de la province ; Landry et Delpech, receveurs généraux ; Belamy et Tartel, receveurs des tailles de l'élection de Brioude ; Mosnier et Grelliche, receveurs de l'élection d'Issoire ; - lettre autographe de M. Barentin de Montchal, seigneur de la Motte-Canillac, près Brioude, à M. Rossignol.

          Dates extrêmes : 1744-1747
          Importance matérielle : 35 pièces, papier.

        • 1 C 50     Disette de grains de semence : mesures prises par l'administration royale pour assurer l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          Prêts d'argent pour acheter des grains accordés en 1748 et 1749 à plusieurs élections de la généralité ; - états de distribution : Brioude, 15 000 livres ; Clermont, 15 000 livres ; Issoire, 7 000 livres ; Riom, 15 000 livres ; états des paroisses nécessiteuses ; - correspondance de MM. d'Ormesson, Orry, Rossignol et des receveurs des tailles ; - lettre autographe de M. de Montmorin Saint-Hérem, seigneur de Seymier, à M. Rossignol.

          Dates extrêmes : 1747-1749
          Importance matérielle : 51 pièces, papier.

        • 1 C 51     Blés enlevés de la province : mesures prises par l'administration royale (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          "Ordonnance de M. de Maupeou d'Ableiges, intendant, portant confiscation de blés conservés chez différents particuliers de Pont-du-Château, au mépris de la déclaration du roi du 5 septembre 1693 (placard, Clermont-Ferrand, Damien Bouyon) ; - lettre de M. de Tourny, intendant de la généralité de Limoges, demandant à M. Rossignol si les cantons de Bort et de Mauriac pourront fournir des blés aux cantons du Limousin qui les avoisinent ; - correspondance de MM. de Mallesaigne, subdélégué à Bort, et Delaporte, subdélégué à Mauriac, relativement au commerce des grains entre l'Auvergne et le Limousin : leurs deux subdélégations ont beaucoup souffert et loin de pouvoir fournir des grains au Limousin, elles seront réduites à lui en demander ; - panique à Riom et à Montaigut, causée par l'augmentation excessive du prix des grains ; - ordres donnés par l'intendant aux subdélégués de s'opposer à ce que les blés sortent de la province et soient vendus ailleurs qu'aux marchés ; recherches ordonnées contre les particuliers qui font des amas de blé ; défenses de tenir des montres de grains aux marchés ; contraventions ; - ordonnance de M. Rossignol prescrivant à M. Alleyrat, correspondant du subdélégué à Giat, de faire des recherches chez des particuliers qu'on soupçonne de faire des amas de blé ; - lettre de M. de Merville, subdélégué de Thiers, annonçant à l'intendant que son canton est menacé d'une disette et le priant de donner des ordres pour que "les lieux qui ont accoutumé de leur fournir des grains, Maringues et Gannat, les conservent cette année (1740)" ; - achat de fèves en Auvergne pour l'hôpital général de Paris.

          Dates extrêmes : 1693-1741
          Importance matérielle : 41 pièces, papier ; placard consultable sous la cote 62 Fi 10.

        • 1 C 52     Mesures prises par l'administration royale pour assurer l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          Correspondance de l'intendant et des subdélégués relative à l'arrêt du 19 juillet 1746 sur les grains ; - lettre de M. Le Nain, intendant du Languedoc, demandant à M. Rossignol des renseignements sur l'état des récoltes en Auvergne d'où il désire tirer des grains pour sa généralité ; réponse de M. Rossignol : il ne croit pas qu'il y ait assez de grains en Auvergne pour qu'on en puisse fournir au Languedoc ; - "Arrest du Conseil d'Estat du Roy qui ordonne l'exécution de celui du 17 septembre 1743, qui permet le libre transport des grains d'une province du royaume dans une autre ; et prescrit les formalités à observer par les négociants ou autres qui auront fait des marchez, enharremens ou conventions pour raison desdits grains" ; du 7 novembre 1747 (placard, Clermont-Ferrand, Pierre Boutaudon) ; - accusé de réception de l'intendant ; - certificats de publication et d'affiche de l'arrêt ci-dessus ; - état des déclarations des acquisitions ou enharremens de blé faites en observation de l'arrêt du 7 novembre.

          Dates extrêmes : 1746-1748
          Importance matérielle : 41 pièces, papier ; 1 placard consultable sous la cote 62 Fi 11.

        • 1 C 53     Mesures prises par l'administration royale pour assurer l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          Correspondance de l'intendant et des subdélégués relative aux recherches ordonnées contre les accapareurs et aux mesures à prendre pour empêcher la sortie des blés de la province ; - mesures prises pour assurer l'approvisionnement de la ville de Clermont ; - achats de grains en Auvergne pour le Velay et le Forez ; ordres donnés aux subdélégués de surveiller ces achats, et de s'y opposer s'ils le jugent nécessaire ; - grains achetés à Saint-Flour pour approvisionner les marchés de Brioude et d'Issoire ; correspondance à ce sujet de l'intendant ; de MM. Lafont, subdélégué d'Issoire ; de Montluc, subdélégué de Saint-Flour ; Mombriset, subdélégué à Brioude ; Guérin, lieutenant général de police à Issoire ; Rochebrune de la Terrisse, lieutenant général au bailliage de Saint-Flour ; - plaintes de M. Thiesac de Beaulieu sur les empêchements que l'on met à la vente de ses grains ; - correspondance de MM. Rossignol, de Fournoüe, secrétaire du roi et subdélégué de Guéret ; Duchey, procureur du roi à Riom, concernant les prétendues défenses faites par M. Bernarge de Vaux, intendant de Moulins, de transporter des grains du Bourbonnais en Auvergne ; - lettres de MM. de Magnanville, intendant de la généralité de Tours ; de la Chataigneraye, intendant du Limousin ; et S. Coubest, intendant en Bourgogne, demandant à M. Rossignol des renseignements sur l'état des récoltes dans sa province, en vue de secours à obtenir pour leurs généralités ; - lettres de M. de Merville relatives à l'approvisionnement des marchés de Thiers ; il demande des ordres sévères contre MM. de Montgon et de la Roussille, à Maringues, qui ne veulent point ouvrir leurs greniers ; - procès-verbaux dressés contre les religieux de Sauxillanges pour contravention aux ordonnances concernant les amas de grains ; tentatives de leur procureur pour faire hausser le prix des grains ; - rumeurs à Ambert.

          Dates extrêmes : 1748-1749
          Importance matérielle : 96 pièces, papier.

        • 1 C 54     Blés enlevés de la province : mesures prises par l'administration royale (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          Arrestation à La Palisse de marchands de grains munis de certificats suspects ; ordonnances de l'intendant enjoignant à ces marchands de transporter leurs grains aux marchés de Clermont et de Riom ; - certificats pour le commerce des grains délivrés par les subdélégués, baillis et juges de police ; - état des certificats délivrés par le sieur Gros, à Maringues ; - acquisitions de grains en Auvergne pour la ville de Lyon ; - mémoire sur l'état de la récolte en Auvergne et sur les quantités de grains que cette province pourrait fournir à la ville de Lyon ; - correspondance de M. Rossignol, intendant d'Auvergne ; de Bernarge de Vaux, intendant du Bourbonnais ; Pallu, intendant de la généralité de Lyon ; de Varax, prévôt des marchands de la ville de Lyon ; - lettres de MM. Dodard, intendant de la généralité de Bourges ; Lenain, intendant de Montpellier ; de la Chataigneraye, intendant du Limousin, demandant des secours en grains pour leurs généralités ; - permission donnée au sieur Lacombe d'enlever 1 450 setiers de grains pour la Bourgogne.

          Dates extrêmes : 1747-1749
          Importance matérielle : 101 pièces, papier.

        • 1 C 55     Blés enlevés de la province : mesures prises par l'administration royale (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          Plaintes du sieur Christal, brigadier de maréchaussée, contre le subdélégué de Chaudesaigues, M. Podevigne du Bouchastel, qu'il accuse d'avoir voulu faire passer du blé dans le Gévaudan ; plainte récriminatoire du subdélégué contre le sieur Christal ; enquête par M. de Beaulieu, receveur des tailles à Saint-Flour ; déposition de 29 témoins tant à charge qu'à décharge ; 19 déclarations en faveur du sieur Podevigne ; certificat du curé de Saint-Urcize attestant que M. Podevigne n'a envoyé ces grains que sur sa demande et pour soulager ses paroissiens dont la misère est extrême ; - lettre à ce sujet de l'évêque de Saint-Flour ; - correspondance de MM. Rossignol et Bernage de Vaux au sujet du commerce des blés dans le Bourbonnais et l'Auvergne, entre le Chey et Aigueperse ; - plaintes de M. Gros, subdélégué à Maringues, sur les entraves apportées au commerce des grains que les charretiers de Maringues transportent d'Effiat, d'Aigueperse, de Gannat et d'Ebreuil à Thiers ; - ordonnance de M. Rossignol, intendant d'Auvergne, en date du 28 avril 1750, défendant aux fermiers et autres habitants de la généralité de transporter des grains hors de la province à peine de 1 000 livres d'amende ; placard imprimé, Clermont-Ferrand, Pierre Boutaudon ; - lettres de M. de Machault, invitant M. Rossignol à lever les défenses qu'il avait publiées de transporter des blés hors de la province, cette ordonnance ayant jeté l'alarme dans le Languedoc ; il l'autorise cendpendant à prendre les mesures nécessaires pour assurer la subsistance de la généralité ; - ordonnance de M. Rossignol, du 8 juin 1750, renouvelant les défenses de faire des amas de blé et de vendre les grains ailleurs qu'aux marchés ; autorisant les achats de blé faits en Auvergne par les marchands des provinces voisines, sauf à eux à se munir d'un certificat dans les formes prescrites ; - ordonnance relative aux recherches à faire dans les greniers de différents particuliers à Ambert ; - saisie de grains faite sur un habitant de Ménétrol, métayer des Ursulines de Montferrand.

          Dates extrêmes : 1750
          Importance matérielle : 48 pièces, papier ; 1 placard consultable sous la cote 62 Fi 12.

        • 1 C 56     Blés enlevés de la province : mesures prises par l'administration royale (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          Correspondance de l'intendant et des subdélégués relativement aux mesures à prendre pour assurer l'approvisionnement des marchés ; - lettre de M. Rossignol demandant au garde des sceaux l'autorisation de s'opposer à des achats de grains considérables qui se font en Auvergne pour la ville de Paris ; réponse de M. de Courteille annonçant que les achats de blés pour Paris ne se font que dans un rayon de 20 lieues, et invitant M. Rossignol à s'opposer à ces enlèvements de blé lorsque la destination ne lui en sera pas connue ; correspondance à ce sujet de M. Veytard ; - états du nombre de setiers de froment que l'on croit avoir été achetés pour Paris dans la province ; - lettre de M. de Saint-Priest, intendant du Languedoc, demandant des renseignements sur l'état de la récolte en Auvergne, d'où il espère tirer des secours en blé pour sa généralité ; - amas clandestins de blé formés à Combladour par les fermiers du marquisat d'Alègre ; - lettre de M. de Machault, garde des sceaux, recommandant à l'intendant "de conserver toute liberté dans le commerce des bleds" ; l'engageant en outre à renouveler les défenses portées dans les ordonnances de faire des amas de blés vieux, d'acheter des grains hors des marchés ou sur des montres, etc. ; - observations de l'intendant sur ladite instruction ; - ordonnance de M. Rossignol, rappelant les dispositions de l'arrêt du conseil du 7 novembre 1747, en date du 30 septembre 1751 (placard, Clermont-Ferrand, Pierre Boutaudon).

          Dates extrêmes : 1751
          Importance matérielle : 46 pièces, papier ; 1 placard consultable sous la cote 62 Fi 13.

        • 1 C 57     Mesures prises par l'administration royale (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          Demande de secours par la paroisse de Laps ; - lettre de M. de Vichy demandant des secours pour la paroisse de Berbezy ; - prêt de 10 000 livres aux paroisses hors d'état d'ensemencer leurs terres dans la généralité d'Auvergne, pour les semailles de mars ; état de répartition : Clermont, 3 000 livres ; Riom, 3 000 livres ; Brioude, 2 000 livres ; Saint-Flour, 2 000 livres ; - états par élection des paroisses nécessiteuses, des quantités et espèces de céréales nécessaires, des obligations consenties par les consuls ou collecteurs pour les sommes prêtées à leurs paroisses et collectes, et des sommes distribuées ; - correspondance de MM. d'Ormesson, ministre ; de Moras, intendant d'Auvergne ; Espinasse, Lenormant, Belamy, Tartel et Beaulieu, receveurs des tailles.

          Dates extrêmes : 1751
          Importance matérielle : 51 pièces, papier.

        • 1 C 58     Mesures prises par l'administration royale (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Rossignol, intendant, au contrôleur général, sur l'insuffisance de la récolte de blé en Auvergne et sur les tentatives infructueuses qu'il a faites pour en tirer de Nantes ; - lettres de M. de Merville, subdélégué de Thiers, envoyant à M. Rossignol un mémoire sur les grains : l'Auvergne n'est pas la seule province où la récolte en blé ait été insuffisante, le Lyonnais a dû en tirer du Levant, de Sicile et d'Angleterre ; - correspondance de M. de Machault, contrôleur général, annonçant à M. Rossignol qu'il pourra en faire venir du Languedoc et d'Arles, soit par Lodève, soit par le Rhône, et l'engageant à s'informer de la route la plus favorable ; - mémoire sur le prix du transport des blés d'Arles à Clermont, par le Rhône jusqu'à Lyon, et par terre de Lyon à Clermont : 7 livres 5 sols le quintal, ce qui doublerait le prix de revient ; - état de ce que coûtent les grains qu'on propose à M. Rossignol de tirer d'Arles, de Béziers et de Lyon ; frais de voiture ; prix du blé à Clermont ; pertes à subir sur ces achats ; - lettres de MM. d'Ormesson et de Fulvy proposant à l'intendant de faire acheter à Langres 2 000 ou 3 000 quintaux de froment et autant de méteil ; - réponse de l'intendant exposant que les frais de voiture, qui s'élèveraient à 24 livres le setier, rendent cette opération impossible ; - lettre de M. Rossignol faisant part au contrôleur général de la décision qu'il a prise de faire venir seulement 2 000 quintaux de Lyon, vu la diminution qui se manifeste sur le prix des blés et les pertes qu'il y aura à subir sur ces acquisitions ; - mémoire détaillé sur toute cette affaire et inventaire des pièces qui s'y rapportent.

          Dates extrêmes : 1749-1750
          Importance matérielle : 25 pièces, papier.

        • 1 C 59     Blés tirés de Lyon pour suppléer à l'insuffisance de la récolte dans la province d'Auvergne.
          Présentation du contenu :

          Fourniture de 2 000 quintaux de froment par M. Charcot, garde-magasin des vivres à Lyon ; lettres de M. Charcot annonçant le départ des convois et demandant une ordonnance pour le paiement sur les receveurs généraux à Paris ; états détaillés des expéditions ; notes des sommes dues à M. Charcot, des droits payés et des avances par lui faites ; - lettres de l'intendant annonçant au contrôleur général que les grains envoyés de Lyon ont fait baisser le prix du grain dans la province d'Auvergne ; il croit pouvoir répondre de la subsistance de sa généralité sans faire de nouveaux achats qui augmenteraient les impositions ; - correspondance de M. de Machault annonçant que la liberté de sortir des grains de la Champagne vient d'être rétablie ; faisant part à M. Rossignol du mécontentement que le roi a manifesté au sujet des ordonnances restreignant la liberté du commerce des grains, et lui enjoignant de les interpréter par une nouvelle ordonnance "qui fasse connoître que vous n'avez entendu empêcher que les enlèvements considérables".

          Dates extrêmes : 1750
          Importance matérielle : 47 pièces, papier.

        • 1 C 60     Blés transportés de Lyon dans la province d'Auvergne.
          Présentation du contenu :

          Comptes du sieur Charcot ; - mémoires sur le prix des grains ; - état des ordonnances particulières expédiées par M. Rossignol sur les receveurs des tailles ; - apurement des comptes ; - arrêt du conseil avec lettres d'attache, ordonnant l'imposition sur les contribuables aux tailles sur la généralité de Riom de la somme de 19 716 livres restée due sur celle de 38 800 livres pour prix d'acquisitions et frais de transport de 2 000 quintaux de froment tirés des magasins des vivres de Lyon, et revendus au-dessous du cours dans les paroisses nécessiteuses.

          Dates extrêmes : 1751
          Importance matérielle : 2 pièces, parchemin ; 61 pièces, papier.

        • 1 C 61     Exportations de grains vers d'autres provinces.
          Présentation du contenu :

          Acquisition de 11 000 à 12 000 setiers de blés dans la Limagne pour la Touraine par ordre du ministère ; - représentations de l'intendant, au sujet de cette exportation, sur le peu d'abondance de la récolte en Auvergne ; - correspondance de M. de Machault, garde des sceaux ; de M. de Moras, intendant ; de MM. Gros, subdélégué de Maringues, port d'embarquement des grains ; Urion, subdélégué de Riom ; Tournadre, subdélégué de Clermont ; de M. de Magnanville, intendant de Tours ; de l'archevêque de Tours ; - état des quantités expédiées ; - lettre de l'intendant d'Orléans demandant à M. de Moras l'autorisation de faire un achat de blé en Auvergne.

          Dates extrêmes : 1751-1752
          Importance matérielle : 49 pièces, papier.

        • 1 C 62     Exportations de grains vers d'autres provinces.
          Présentation du contenu :

          Achats de blé sur les marchés de l'élection d'Issoire par des particuliers de Saint-Germain-Lembron ; lettre de l'intendant aux subdélégués de cette région, à l'effet de connaître la destination de ces grains que l'on croit être transportés dans le Velay et le Gévaudan ; - correspondance à ce sujet de MM. Lafont, subdélégué d'Issoire ; Jouzancie, subdélégué de Lempdes ; Mombriset, subdélégué à Brioude ; de Montluc, subdélégué de Saint-Flour ; - établissement par M. Jouzancie au pont de Lempdes d'une personne de confiance chargée de vérifier si les voituriers qui transportent des grains sont munis de certificats ; états du passage des grains au pont de Lempdes par le sieur Robert, commis de M. Jouzancie ; - lettre de M. Pons de Belestat au sujet d'une saisie faite sur ses voituriers ; - observations générales sur l'enlèvement des grains fait depuis le mois de mai 1751 jusqu'au 18 mai 1752 dans l'élection d'Issoire ; - lettre de l'intendant ordonnant à M. Robert de cesser d'assujétir les voituriers à l'obligation des certificats, vu l'abondance des récoltes et le bas prix des blés.

          Dates extrêmes : 1752
          Importance matérielle : 76 pièces, papier.

        • 1 C 63     Surveillance de la circulation des grains.
          Présentation du contenu :

          Lettre circulaire de l'intendant aux subdélégués relative au commerce des grains : défenses d'en laisser sortir du royaume, liberté entière pour le transport d'une province à une autre ; déclarations exigées des marchands ; mesures à prendre pour empêcher les enharremens, les montres et les amas de blé ; - lettre de M. Lescalopier, intendant du Quercy, se plaignant à M. de Moras que les juges de police empêchent les marchands de sa province de faire des achats de blé aux marchés de Maurs et d'Aurillac ; explications fournies par M. de Cebié ; réponse de M. de Moras : il ne saurait autoriser ces enlèvements à cause de la disette qui règne dans la Haute-Auvergne ; - émeute causée à Sauxillanges par les moines de cette ville qui, étant presque seuls saisis de tous les blés du pays, les gardent en grenier pour faire hausser les prix ; lettre à ce sujet de M. Gerle ; arrestation de quelques-uns des mutins ; - lettre de M. Dodart priant M. de Moras de permettre à son subdélégué de Sancerre de faire venir des blés d'Auvergne ; - plainte de M. Olier, subdélégué à la Chaise-Dieu, contre les fermiers du marquisat d'Alègre qui transportent en Velay les grains amassés à Combladour ; - requête des fermiers de l'abbaye de la Chaise-Dieu, appartenant à M. le cardinal de Soubise, au sujet des obstacles qu'on apporte à la vente de leurs grains ; - lettre de M. le garde des sceaux supprimant la formalité des passe-ports et enjoignant aux intendants d'exiger seulement une déclaration de la quantité de blé transportée et du lieu de destination.

          Dates extrêmes : 1752
          Importance matérielle : 64 pièces, papier.

        • 1 C 64     Envoi à Aurillac de 500 setiers de seigle, achetés dans la Limagne par ordre de M. de Moras, intendant.
          Présentation du contenu :

          Correspondance de l'intendant, de MM. Dupin, secrétaire de l'intendance ; de Cebié, subdélégué d'Aurillac ; Labrune, commis de la subdélégation, chargé de la vente ; - pièces de dépenses ; - états des convois (par corvées) ; - ordonnances de réquisition pour transports, adressées par M. de Moras aux consuls des paroisses qui se trouvent sur la route d'Aurillac.

          Dates extrêmes : 1752-1753
          Importance matérielle : 90 pièces, papier.

        • 1 C 65     Prêt de 1 200 livres fait par l'entremise des receveurs généraux à la paroisse de Culhat, subdélégation de Lezoux, pour acheter des semences.
          Présentation du contenu :

          MM. Raynaud de Mons et le commandeur de Montferrand s'offrent de répondre du remboursement ; - correspondance de M. de Courteille et de M. de la Michodière, intendant.

          Dates extrêmes : 1756
          Importance matérielle : 16 pièces, papier.

        • 1 C 66     Prêt d'une somme de 12 000 livres fait à la province d'Auvergne en 1770 par les receveurs des tailles des élections, pour acheter des blés vifs pour les semailles.
          Présentation du contenu :

          Etats par subdélégation des paroisses nécessiteuses ; - états nominatifs de la répartition des sommes prêtées dans chaque élection ; - correspondance de M. de Montyon, intendant ; des subdélégués et des correspondants de subdélégation ; des receveurs des tailles en exercice dans les élections ; - mémoire sur l'état des récoltes dans l'élection de Brioude ; - établissement de charité pour le prêt des grains dans la paroisse de Saint-Denis-sur-Sarthon.

          Dates extrêmes : 1769-1778
          Importance matérielle : 130 pièces, papier (1 imprimée).

        • 1 C 67     Mesures diverses.
          Présentation du contenu :

          Lettre de l'intendant recommandant aux subdélégués de laisser transporter librement les blés d'une province à l'autre, sur la simple déclaration des marchands ; - disette de grains au marché de Lezoux ; - grains achetés à Saint-Flour en 1759 pour l'approvisionnement de la ville d'Issoire ; - "Lettres patentes du Roi, concernant le commerce des grains, données à Versailles, le 11 janvier 1771" (Paris, Imprimerie royale, in-4°, 4 p.) - "Arrêt du Conseil d'Etat du Roi, par lequel Sa Majesté établit la liberté du commerce des grains et farines dans l'intérieur du royaume, et se réserve à statuer sur la liberté de la vente à l'étranger, lorsque les circonstances seront devenues plus favorables, du 13 septembre 1774" (Clermont-Ferrand, in-4°, 12 p.) - "Arrêt du Conseil d'Etat du Roi qui suspend l'exportation des grains à l'étranger par tous les ports et sorties du royaume, du 7 septembre 1788" (placard, Clermont-Ferrand, Antoine Delcros). - "Arrêt du Conseil d'Etat du Roi, concernant le commerce des grains, du 23 novembre 1788" (placard, Clermont-Ferrand, Antoine Delcros". - "Arrêt du Conseil d'Etat du Roi pour encourager par des primes l'importation en France des blés et des farines venant des Etats-Unis de l'Amérique, du 23 novembre 1788" (placard, Clermont-Ferrand, Antoine Delcros).

          Dates extrêmes : 1753-1788
          Importance matérielle : 130 pièces, papier ; 4 placards consultables sous les cotes 62 Fi 14-17.

        • 1 C 68     Droits de leyde : réglementation.
          Présentation du contenu :

          Mémoire concernant le différend entre les habitants d'Ambert et les fermiers du droit de leyde dans la même ville, les habitants prétendant être exempts en vertu de l'article 23 des privilèges accordés en juillet 1239 par Hubert de Baffie et ratifiés en 1484 et 1537 ; - ordonnance de la chambre de police de Riom, rendue à la requête des Bénédictins de Mozac et du sieur Jusseraud, fermier du duc de Bouillon, propriétaires du droit de leyde établi au marché de ladite ville, défendant de vendre des blés hors du marché ; placard imprimé ; Riom, François Gonin, imprimeur près de l'intendance, 1757 ; - "Arrest du Conseil d'Estat du Roi, qui ordonne la suppression du droit de leyde à Clermont-Ferrand, du 21 avril 1771" (Clermont-Ferrand, imprimerie du roi, in-4°, 4 p.) ; suivi de l'ordonnance de M. de Montyon, intendant ; - "Etat des villes et bourgs et autres lieux de la généralité de Riom où il se trouve des marchés de grains, et du montant des droits qui se perçoivent dans chaque endroit pour le mesurage des grains" ; mémoire adressé en 1775 au contrôleur général sur sa demande ; - "Arrêt du Conseil d'Etat du Roi, qui suspend la perception des droits d'octroi des villes sur les grains, farines et pain, et qui défend aux exécuteurs de la haute justice, d'exiger aucune rétribution, soit en nature, soit en argent, sur les grains et farines, dans tous les lieux où elles ont été en usage jusqu'à présent, du 3 juin 1775" ; suivi de l'ordonnance de M. de Chazerat, intendant (Clermont-Ferrand, imprimerie du Roi, in-4°, 4 p.) ; - "Arrêt du Conseil d'Etat, qui ordonne que tous les droits des seigneurs sur les grains, dont la perception n'a pas été suspendue par des arrêts particuliers, continueront d'être perçus, du 20 juillet 1775" ; suivi de l'ordonnance de l'intendant (Clermont-Ferrand, imprimerie du Roi ; in-4°, 4 p.) ; - "Arrêt du Conseil d'Etat du Roi, qui ordonne que, dans six mois, tous seigneurs ou propriétaires de droits sur les grains seront tenus de représenter leurs titres de propriété ; et nomme des commissaires à l'effet de les examiner, du 13 août 1775" (Clermont-Ferrand, Antoine Delcros, in-4°, 8 p.) ; - correspondance de MM. Turgot, contrôleur général, et de Chazerat, intendant, concernant les droits de leyde ; - "Arrêt du Conseil d'Etat du Roi, qui, en prorogeant d'un an le délai porté par l'arrêt du 13 août dernier, pour la représentation des titres des droits sur les grains, dans les marchés, ordonne une semblable représentation à l'égard de ceux desdits droits qui se perçoivent hors des halles et marchés, du 8 février 1776" (placard, Clermont-Ferrand ; 9 exemplaires) ; - "Arrêt du Conseil d'Etat du Roi, qui autorise les commissaires chargés de la vérification des droits qui sont perçus sur les grains, à procéder à la vérification et liquidation des offices supprimés, de mesureurs royaux, et des droits dépendant desdits offices ; ordonne que les droits sur les grains, graines, grenailles et farines, seront sujets auxdites vérifications, sur lesquelles il sera statué au Conseil, sur l'avis desdits commissaires, du 24 avril 1776" (placard, Antoine Delcros).

          Dates extrêmes : 1750-1776
          Importance matérielle : 45 pièces, papier ; placards consultables sous les cotes 62 Fi 17-19.

        • 1 C 69     Droits de leyde : réglementation.
          Présentation du contenu :

          "Arrêt du Conseil d'Etat du Roi, qui ordonne que la vérification des droits qui se perçoivent sur les grains s'appliquera non-seulement à la propriété de ces droits, mais aux usages qui règlent la forme de perception de ces droits en chaque lieu, suivant la déclaration qui en sera fournie par les propriétaires, du 10 mai 1776" (Clermont-Ferrand, Antoine Delcros ; placard) ; - lettre de M. Gueyffier, subdélégué, relative à la publication de l'arrêt du Conseil, du 23 mars 1778, qui ordonne l'exécution de celui du 13 juillet 1771 portant suppression du droit de leyde perçu au marché de Brioude ; - correspondance de MM. Necker, de Chazerat, intendant, et Olier, subdélégué, relativement : au droit de cartelage perçu à la halle de la Chaise-Dieu ; au droit de leyde perçu au marché de Riom ; - droit de leyde perçu par les bénédictines de Courpière sur les grains vendus dans la ville ; - correspondance de MM. de Calonne ; de Chazerat, intendant ; Gueyffier, subdélégué de Brioude ; Damourette, doyen au chapitre de Saint-Gal, à Langeac, relativement à un droit de leyde prétendu par ledit chapitre au marché de Langeac ; production des titres devant le bureau des minages ; - "Arrêt du Conseil d'Etat du Roi, qui fait défense au sieur Dauphin, baron du Montel-de-Gelat, de percevoir ou faire percevoir aucun droit de leyde ou autre sur les grains vendus dans le bourg du Montel-de-Gelat, du 31 mai 1786" (placard, Antoine Delcros).

          Dates extrêmes : 1776-1787
          Importance matérielle : 36 pièces, papier ; 2 placards consultables sous les cotes 62 Fi 20-21.

        • 1 C 7505     Mesures prises par l'administration royale pour assurer l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          1. Lettre de M. Poulletier exposant que les habitants de l'élection de Montbrison, manquant de blé, sont obligés d'en tirer de l'Auvergne, mais les voituriers qui vont en chercher sont insultés par les habitants d'Issoire, de Billom et surtout d'Arlat (Arlanc), qui les accablent de coups de pierre ; il prie l'intendant d'Auvergne de donner des ordres pour rétablir la sécurité du commerce (9 novembre 1736). - 2. Lettre de M. de La Gardette sur le refus qu'ont fait les boulangers de Billom de cuire du pain, si le prix n'en était pas augmenté ; ils prétextent que le grain a augmenté ; les juges de police ont fait mettre en prison quelques-uns des boulangers et pris des mesures pour assurer l'approvisionnement du marché (26 juin 1737). - 3-10. Lettre de M. Charrier, curé d'Orcival, exposant la misère de ses habitants, réduits à se nourrir "d'orties et de quelques herbes naissantes qu'ils vont chercher dans les champs" ; il y a des greniers pleins de blés dans les environs, mais par avarice les propriétaires refusent de les ouvrir (20 avril 1739) ; l'intendant fait donner ordre aux propriétaires qui ont des grains d'en porter aux marchés ; lettre de M. Ribeyre, subdélégué, déclarant qu'il ne connaît d'autre grenier pour approvisionner le marché de Rochefort que celui du sieur Celme, fermier de Cordès, qui peut avoir 300 setiers de seigle et une certaine quantité d'avoine ; il n'est pas vrai qu'on mange des orties, parce que ces herbes n'ont pas encore poussé, mais il est vrai qu'on les attend avec impatience ; les habitants de ces cantons font pitié, persécutés par les consuls et à la veille de perdre leur bétail, qu'ils ne peuvent nourrir (29 avril) ; lettre du curé d'Orcival dénonçant le sieur Ribeyre comme l'un des détenteurs de grains (cachet) ; M. Ribeyre s'en défend et donne copie de la lettre qu'il a adressée à plusieurs personnes qui peuvent avoir des grains ; l'intendant l'invite à donner ordre au sieur Celme "de fournir les marchés de Rochefort d'une quantité suffisante de blés pour la subsistance des pauvres" (mai) ; lettre de l'intendant à M. Ribeyre sur les plaintes que font les habitants de Gelles contre la veuve Bonniol qui vend des grains dans le Limousin, alors qu'on en manque dans sa paroisse (27 mai 1739). - 11-12. Lettre de M. de Mallessaigne, subdélégué à Bort, exposant que le marché de cette ville, où viennent les paroisses voisines, d'Auvergne et du Limousin, est dégarni de blé ; il demande l'autorisation de faire la visite des greniers de Vailh et de Charlus (mai 1739) ; l'intendant l'y autorise. - 13-14. Procès-verbal de visite des greniers des sieurs Petit et des minimes de Courpière par le sieur Bompart, brigadier de la maréchaussée (26 septembre 1740) ; lettre d'envoi. - 15-16. Arrêt du Conseil d'Etat qui ordonne l'exécution de celui du 17 septembre 1743, qui permet le libre transport des grains d'une province du royaume dans une autre (7 novembre 1747), placard impr. à Clermont-Ferrand, chez P. Boutaudon ; lettre d'envoi du contrôleur général. - 17. Lettre de M. de Bernage de Vaux au sujet d'une lettre par laquelle M. Rossignol lui recommande M. de Champflour, qui désirerait faire passer 500 setiers de grains à Lyon ou à Roanne ; il fait remarquer que les intendants ne doivent pas autoriser "de marchés particuliers", tout ce qu'il pourra faire sera d'engager les commissionnaires de Lyon et M. de La Combe, qui est chargé des approvisionnements du Mâconnais, à prendre les grains de M. de Champflour (31 décembre 1747). - 18-23. Lettres de M. de Machault engageant l'intendant d'Auvergne à faire le possible pour aider les généralités de Lyon, de Limoges et de Montauban où le blé a manqué (février-octobre 1748). - 24. Lettre de M. de Bernage de Vaux adressant l'autorisation pour le commandeur de Tortebesse de transporter audit lieu le grain de ses dîmes de Courleix, près Auzance (23 octobre 1748). - 25-29. Lettre de l'intendant demandant à M. d'Ormesson de vouloir bien obtenir du contrôleur général un prêt de 100 000 livres pour permettre aux paroisses de l'Auvergne, où la récolte a manqué, d'ensemencer leurs terres ; les receveurs des tailles feraient l'avance qui leur serait remboursée à la récolte (17 septembre 1749) ; M. d'Ormesson répond que le contrôleur général consent et qu'il a fixé les prêts à la somme de 60 000 livres (10 octobre) ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec les receveurs des tailles. - 30-31. Correspondance de l'intendant avec M. Olier, subdélégué à La Chaise-Dieu, au sujet de l'augmentation du prix des blés (juin-octobre 1749). - 32. Lettre du subdélégué de Brioude, même sujet (octobre 1749). - 33-34. Lettres de MM. Chartrou et Grelliche au sujet des prêts de grains pour semailles dans l'élection d'Issoire (novembre 1749).

          Dates extrêmes : 1736-1749
          Importance matérielle : 34 pièces, papier, dont un placard conservé sous la cote 62 Fi 1443.

        • 1 C 7506     Mesures prises par l'administration royale pour assurer l'approvisionnement (ordonnances, états, correspondances).
          Présentation du contenu :

          1-2. Lettres de M. de Bernage de Vaux, intendant de Moulins, et copie de lettre de M. Veytard, subdélégué de Gannat, sur les plaintes que font des particuliers de l'Auvergne contre la maréchaussée du Bourbonnais, qui vient faire des saisies de blés en Auvergne même, sous prétexte qu'ils viennent du Bourbonnais ; ils affirment que ces plaintes sont sans fondement (février 1750). - 3-7. Contestations entre M. de Podevigne du Bouchatel, subdélégué de Chaudesaigues, et le sieur Christal, brigadier de la maréchaussée, au sujet de blés qu'on transportait à Saint-Urcize, avec la permission du subdélégué, et que Christal a fait arrêter et vendre au marché de Chaudesaigues : mémoires et correspondance (mai-septembre 1750). - 8-9. Etat des blés achetés dans la région de Maringues et envoyés à Tours par les sieurs Desoche et Girot ; lettre d'envoi de M. Gros (avril 1752). - 10-11. Lettre de l'intendant invitant le prieur des Minimes de Chaumont à faire porter régulièrement des grains aux marchés d'Arlanc ; le prieur répond qu'il obéïra (juin 1758). - 12-13. Lettres de M. Madur sur la mauvaise volonté que mettent les sieurs Collangettes et Gladel, malgré les ordres de l'intendant, à porter des grains aux marchés d'Ambert et à les vendre au prix courant (juin-juilet 1758) cachets aux armes. - 15. Lettre de l'intendant au subdélégué d'Issoire au sujet d'une requête de trois particuliers de cette ville, qui prétendent être en perte sur les grains que ledit subdélégué les avait engagés à faire venir de Saint-Flour pour les revendre au marché d'Issoire. - 16. Lettre de Mme de Lastic Saint-Jal de Laqueuille demandant à l'intendant de faire prêter des grains aux habitants de Châteaugay pour ensemencer leurs terres. - 17-26. Lettre de l'intendant à ses subdélégués au sujet des abus qu'on lui a signalés dans le commerce des blés ; des marchands, dit-on, achètent tous les grains qui se trouvent aux marchés, "sans laisser l'intervalle ordinaire pendant lequel le peuple doit s'approvisionner par préférence", et plusieurs même arrêtent sur les routes les voitures qui se rendent aux marchés ; il les invite à s'entendre avec les officiers de police pour réprimer de pareils abus (18 décembre 1766) ; réponses des subdélégués, tous déclarent qu'ils n'ont rien constaté de semblable et que la mauvaise récolte est la seule cause du prix excessif des blés (1766-1767). - 27-30. Lettre de M. Pagès de Vixouses communiquant à l'intendant une lettre du procureur général demandant des renseignements sur "le prix du pain, l'état du commerce des grains et les faits relatifs à cet objet dans chaque bailliage", ces renseignements sont demandés par le Parlement (8 mai 1768) ; copie de la lettre de M. Joly de Fleury (19 avril) ; mémoire rédigé par l'un des officiers du présidial d'Aurillac ; remerciements de l'intendant.

          Dates extrêmes : 1750-1768
          Importance matérielle : 30 pièces, papier.

      • Mercuriales, mouvement des prix
        Dates extrêmes : 1693/1789

        • 1 C 70     Renseignements sur le prix des grains et denrées.
          Présentation du contenu :

          Etats mensuels et semi-mensuels à fournir par chaque subdélégué à l'intendant et au contrôleur général ; états d'ensemble pour la généralité devant être adressés par l'intendant au contrôleur général ; états des prix des grains et du pain à envoyer chaque quinzaine par ces délégués au contrôleur général ; états mensuels du prix des grains et denrées ; observations du contrôleur sur les erreurs qu'il a relevées dans ces états ; il recommande d'indiquer les prix extrêmes, suivant maximum et minimum, et de réduire les mesures locales sur le pied de celle de Paris ; - états du prix des grains et des fourrages à adresser chaque quinzaine par l'intendant au contrôleur général ; - correspondance de MM. Dodun, le Peletier, de Machault, successivement contrôleurs généraux ; d'Argenson, ministre de la guerre ; de la Grandville, Trudaine, Rossignol, successivement intendants, et des subdélégués.

          Dates extrêmes : 1733-1747
          Importance matérielle : 62 pièces, papier.

        • 1 C 71     Renseignements sur le prix des grains et denrées.
          Présentation du contenu :

          Observations du contrôleur général sur les différences de prix d'une ville à l'autre, et sur la disproportion entre le prix du blé et celui du pain ; éclaircissements fournis par les subdélégués à l'intendant ; - états mensuels et semi-mensuels des grains, fourrages et autres denrées ; états semi-mensuels du prix des grains et de la livre de pain ; les états de quinzaine adressés par les subdélégués à M. de Fulvy jusqu'en 1751, à partir de cette date à M. de Courteille, ceux du mois continuant à être envoyés au contrôleur général ; - observations sur le prix de l'avoine ; - envoi par les subdélégués à l'intendant de la pancarte des grains pour chaque marché ; - état des jours des envois des états du prix des denrées commencé le 1er janvier 1783 ; - correspondance de M. de Machault, garde des sceaux ; Rossignol, de Moras, de la Michodière, de Chazerat, successivement intendants, et des subdélégués.

          Dates extrêmes : 1748-1786
          Importance matérielle : 47 pièces, papier.

        • 1 C 72     Mercuriales.
          Présentation du contenu :

          Etats du prix des grains vendus dans les magasins de Billom, Brioude, Lezoux, Maringues, Mauriac, Riom, Sauxillanges, contenant, outre le prix, le nom de la mesure et ce que pèse ladite mesure poids de marc.

          Dates extrêmes : 1693-1695
          Importance matérielle : 11 pièces, papier.

        • 1 C 73     Etats du prix des denrées qui entrent dans la fourniture de l'étape.
          Dates extrêmes : 1714-1715
          Importance matérielle : 10 pièces, papier.

        • 1 C 74     Mercuriales.
          Présentation du contenu :

          Avis du prix et fourrages de mars à septembre 1728, pour les 7 élections, contenant pour chaque espèce de grain, froment, méteil, seigle, orge et avoine, le nom de la mesure, le poids, le prix du sac de 200 livres, pour le foin et la paille le prix du quintal et l'indication des rations de passage et de garnison.

          Dates extrêmes : 1728
          Importance matérielle : 7 pièces, papier.

        • 1 C 75     Mercuriales.
          Présentation du contenu :

          Prix des grains et denrées, le tout réduit pour les grains sur le pied du setier de Paris de 240 livres poids de marc, pour les vins et boissons au muid de Paris contenant 280 pintes, et pour les autres denrées sur le pied de la livre de 16 onces poids de marc ou du quintal du même poids. Les denrées contenues dans les états sont les suivantes : grains et pain de froment, méteil ou seigle ; blé d'Espagne ; blé noir ; orge, avoine, pois secs, haricots, lentilles, grosses fèves, vesces, millet, navette, colza ; vins de Bourgogne, de Champagne, de pays, lancé ; eaux-de-vie de vin ou de cidre ; bière, cidre, poiré ; b•ufs gras, b•ufs de labour, veaux, moutons, vaches à lait, génisses, porcs, bestiaux sur pied ou à la livre ; huiles d'olive, de noix, de navette ou de poisson ; fourrages, soyes, laines, lin, chanvre, cire, suif, fromages, houblon, safran, châtaignes, fer, bois à brûler.

          Dates extrêmes : 1728
          Importance matérielle : 9 pièces, papier.

        • 1 C 76     Mercuriales.
          Présentation du contenu :

          Extraits de la pancarte de Saint-Amant-la-Chaire pour le prix des grains de 1713-1732 ; lettres d'envoi de différents états par MM. Rochette, Dorinière, Pradier, Aulterroche, Urion, de Montcloux, subdélégués.

          Dates extrêmes : 1728-1736
          Importance matérielle : 23 pièces, papier.

        • 1 C 77     Etats des prix des grains et denrées.
          Dates extrêmes : 1736
          Importance matérielle : 8 pièces, papier.

        • 1 C 78     Mercuriales.
          Présentation du contenu :

          Etats divers de prix des grains sans indication de marchés ; - lettres d'envoi des subdélégués ; - états de comparaison du prix des fourrages du mois de novembre 1746 à celui du mois d'octobre précédent ; - renseignements pour la fourniture de l'étape.

          Dates extrêmes : 1737-1740
          Importance matérielle : 27 pièces, papier.

        • 1 C 79     Avis semi-mensuels du prix des grains et fourrages par marché.
          Dates extrêmes : 1747
          Importance matérielle : 46 pièces, papier.

Voir par page :50 100 150 200 250 300 350 400