Documentation hypothécaire numérisée

Imprimer cette page

Intendance d'Auvergne

Fermer le formulaire de recherche

Inventaire

-+
  • Affaires militaires
    Dates extrêmes : 1642/1790

    • Intendance et logistique
      Dates extrêmes : 1642/1790

      • Mouvements de troupes
        Dates extrêmes : 1642/1790

        • Instructions
          Dates extrêmes : 1687/1788

          • 1 C 5878     1687-1716 .
            Présentation du contenu :

            Ordonnance de M. de Vaubourg, intendant, rendue pour l'exécution des ordonnances du Roi, des 1er novembre 1675 et 15 septembre 1676 (10 septembre 1687) ; certificats d'affiche de ladite ordonnance à Brioude, à Issoire et à Saint-Germain-Lembron ; - édit du Roi portant création de commissaires aux revues et aux logements des gens de guerre (août 1692) ; suivi d'ordonnance de M. de Maupeou, intendant (6 février 1693) (placard, sans nom d'impr., en mauvais état) ; - arrêt du Conseil d'Etat qui ordonne que les commissaires particuliers aux revues et logements des troupes, créés par édit d'août 1692, jouiront des privilèges et exemptions attribués à leurs offices par ledit édit (17 février 1693) (incomplet de la fin, in-4°, 4 pages) ; - règlement touchant le logement des troupes qui seront envoyées dans les villes du dedans du royaume (25 octobre 1716) (placard, P. Boutaudon).

            Dates extrêmes : 1687-1716
            Importance matérielle : 6 pièces, papier (3 impr.).

          • 1 C 5879     1751-1767 .
            Présentation du contenu :

            Lettre de M. Marie, subdélégué à Langeac, au sujet des recommandations que lui fait l'intendant de ne point fournir de l'argent aux soldats qui se trouveront chez eux par congé, ou retournant à leurs corps (1751) ; - lettre des consuls d'Aurillac accusant réception de divers documents relatifs à l'exemption de logement des gens de guerre (1751) ; - lettre de M. d'Argenson à l'intendant au sujet des acomptes donnés aux soldats de passage (7 juin 1753) ; - lettre de M. Maigne, premier consul de Brioude, au sujet des ordres que lui a transmis le subdélégué à l'occasion des recrues et remontes (1759) ; - lettre de l'intendant accusant réception d'une lettre du duc de Choiseul, relative à la réclamation des maréchaussées qu'on a voulu assujettir au logement des gens de guerre (septembre 1761) ; - lettre de l'intendant aux consuls et échevins relativement à l'exemption des maîtres de poste (22 février 1762) ; - ordonnance du Roi concernant le logement des officiers généraux employés dans les provinces, et des officiers supérieurs des régiments (5 juillet 1765) (Paris, impr. royale, in-fol., 4 pages) ; - extrait de l'ordonnance du Roi concernant le logement des gens de guerre (1er mai 1765) (Clermont-Ferrand, L.-P. Boutaudon, in-fol., 24 pages) ; - exemptions de logement des gens de guerre (sans nom d'impr., in-fol., 4 pages) ; - lettres du duc de Choiseul invitant l'intendant à faire jouir de l'exemption du logement des gens de guerre les gardes du corps du feu roi de Pologne, les maîtres des postes et les directeurs des bureaux des lettres (1767).

            Dates extrêmes : 1751-1767
            Importance matérielle : 16 pièces, papier (6 impr.).

          • 1 C 5880     1768-1778 .
            Présentation du contenu :

            Note sur l'exemption du logement des gens de guerre demandée par les notaires de Clermont ; - ordonnance du Roi, en interprétation des articles 6 et 9 du titre V de l'ordonnance du 1er mars 1768, concernant le logement des officiers des troupes (20 juillet 1769) (Paris, impr. royale, in-fol., 3 pages) ; - requête du sieur Jaladon, lieutenant du premier chirurgien du Roi, réclamant en faveur des chirurgiens l'exemption du logement des gens de guerre (1770) ; - copie d'ordonnance du Roi déclarant que les officiers de sa grande vénérie jouiront comme ci-devant de l'exemption du logement des gens de guerre (14 août 1771) ; correspondance à ce sujet du marquis de Monteynard, de l'intendant et des subdélégués ; - lettre du comte du Muy au sujet du logement qui doit être fourni soit en nature, soit en argent, aux chefs de bataillon des régiments d'infanterie établis par l'ordonnance du 11 juin précédent (8 août 1774) ; - lettre du comte de Saint-Germain au sujet du logement qui doit être fourni aux officiers généraux, employés au commandement des divisions (17 juin 1776) ; - copie d'une lettre par laquelle le prince de Montbarrey informe Necker que le Roi a bien voulu accorder l'exemption du logement des gens de guerre, même en cas de foule, aux receveurs des impositions (2 septembre 1778).

            Dates extrêmes : 1768-1778
            Importance matérielle : 19 pièces, papier (1 impr.).

          • 1 C 5881     1781-1786 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de l'intendant, des subdélégués, des officiers municipaux et du marquis de Ségur, relative aux ordres que le Roi a donnés de numéroter toutes les maisons des villes et lieux de passage des troupes, conformément à l'ordonnance du 1er mars 1768 ; - lettre du maréchal de Ségur invitant l'intendant à donner de nouveaux ordres pour que les maisons de Clermont soient numérotées sans retard (1786) ; l'intendant en écrit aux officiers municipaux.

            Dates extrêmes : 1781-1786
            Importance matérielle : 30 pièces, papier.

          • 1 C 5882     1782-1788 .
            Présentation du contenu :

            Lettres de l'intendant invitant les subdélégués et le commissaire des guerres à avoir la plus gande attention à ne faire partir aucun détachement de recrues, remonte ou autres, au-dessus de vingt hommes, qu'après l'avoir prévenu du jour de leur départ et de leur marche, afin que l'on puisse veiller à préparer l'étape (9 août 1782) ; - lettre de M. Amelot au sujet des difficultés qu'éprouvent les officiers de la Louveterie du Roi sur le privilège d'exemption du logement des gens de guerre (21 février 1783) ; correspondance à ce sujet de l'intendant et des subdélégués ; - lettre du maréchal de Ségur insistant de nouveau pour être informé exactement des mouvements des troupes excédant le nombre de 15 à 20 hommes (3 décembre 1785) ; - lettre du même informant l'intendant que les officiers et soldats du corps royal de l'artillerie des colonies, nouvellement créé, doivent être sous la police des commissaires des guerres (4 juillet 1786) ; correspondance à ce sujet de M. de Chazerat avec M. Teyras de Grandval, commissaire des guerres ; - lettre du comte de Brienne relative à l'exécution de l'ordonnance du 17 mars, en ce qui concerne le logement des lieutenants généraux commandant les divisions de ses troupes et des autres officiers généraux qui y sont employés comme inspecteurs divisionnaires ou commandants des brigades (24 mai 1788) ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec les municipalités de Brioude et de Clermont ; - état des officiers généraux qui seront employés en 1789 dans la généralité de Riom ; correspondance à ce sujet de M. de Puységur, de l'intendant et du marquis de Ray, lieutenant général des armées du Roi, chef de la division de l'infanterie.

            Dates extrêmes : 1782-1788
            Importance matérielle : 37 pièces, papier.

          • 1 C 7793     Pièces non datées.
            Présentation du contenu :

            Formules de mandats à tirer sur M. d'Haumières, trésorier des troupes.

            Dates extrêmes : [1750]-[1775]
            Importance matérielle : 2 pièces, papier (impr.).

        • Organisation des déplacements, contentieux
          Dates extrêmes : 1642/1790

          • 1 C 5883     1642-1686 .
            Présentation du contenu :

            Route délivrée pour une recrue du régiment de Saint-Georges par le marquis d'Effiat, lieutenant général au gouvernement du bas pays d'Auvergne, Limagne, Combraille et Franc-Aleu (20 juin 1642) ; - plaintes portées par plusieurs habitants de ladite ville, au sujet des excès commis par les soldats du régiment de Montpezat (1671) ; - plainte contre les commis de la ville de Brioude, formée par Antoinette Touchebeuf, veuve de Jean Bert, vivant assesseur civil et criminel en l'élection de Brioude, et par Christophe Bert, avocat en Parlement, héritier de défunte damoiselle Louis Bert, veuve de Gilbert Touchebeuf, élu en la même élection, au sujet des logements de gens de guerre qu'on leur a imposés en 1677, contrairement à leurs privilèges ; pièces de procédure (1677-1685) ; - requêtes de plusieurs particuliers qui se plaignent d'avoir été excédés injustement de logements de gens de guerre ; pièces à l'appui des requêtes ; ordonnances de l'intendant ; - ordres du Roi et routes pour les troupes qui doivent marcher en Auvergne ; copies desdites routes et certificats des officiers attestant que les consuls des lieux de passage leur ont fait fournir le logement et les vivres ; - contrôle des billets de logement des compagnies de cavalerie du régiment d'Heudicourt et autres, logés en la ville de Langeac l'année 1683, dressé en 1686.

            Dates extrêmes : 1642-1686
            Importance matérielle : 80 pièces, papier dont 1 cahier de 16 feuillets.

          • 1 C 5884     1686-1691 .
            Présentation du contenu :

            Ordres du roi et routes pour les troupes qui ont à marcher dans la généralité de Riom, adressés à l'intendant qui est invité à faire fournir l'étape aux effectifs desdites troupes ; - certificats des échevins et consuls de 1688, attestant que l'intendant leur a remis les routes des troupes qui ont séjourné cette année-là dans leur ville ; - copies des routes et certificats des officiers attestant que les consuls des lieux de passage leur ont fait fournir le logement et les vivres ; - états des logements assignés aux troupes ; - chemin que doivent tenir 75 gentilshommes de la province de Dauphiné ; billets de logement desdits gentilshommes à Courpière (1689) ; - plaintes des officiers conduisant les troupes contre les consuls des lieux de passage.

            Dates extrêmes : 1686-1691
            Importance matérielle : 124 pièces, papier.

          • 1 C 5885     1690-1693 .
            Présentation du contenu :

            Routes pour les troupes qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; certificats des officiers attestant que les consuls des lieux de passage leur ont fait fournir le logement, les fourrages et les vivres ; revues passées par les consuls ; - requête des Carmes déchaussés de Clermont se plaignant qu'au mépris de leurs privilèges, les échevins de Clermont veulent les assujettir au logement des gens de guerre (1690) ; lettres de sauvegarde du Roi défendant aux troupes de loger dans les maisons, fermes et domaines des religieux de Chantoin (14 mai 1651) ; - contrôle des logements à fournir en 1691 dans la paroisse de Courpière ; récépissés des routes de 1691 remis aux consuls en 1693.

            Dates extrêmes : 1690-1693
            Importance matérielle : 110 pièces, papier dont 1 cahier de 27 feuillets.

          • 1 C 5886     1690-1693 .
            Présentation du contenu :

            Routes pour les troupes qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; revues passées par les consuls ; certificats des officiers attestant que les consuls des lieux de passage leur ont fourni le logement, les fourrages et les vivres ; - certificats de récépissés des routes de 1691 remises aux consuls en 1693.

            Dates extrêmes : 1690-1693
            Importance matérielle : 129 pièces, papier.

          • 1 C 5887     1692-1695 .
            Présentation du contenu :

            Routes pour les troupes qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; revues passées par les consuls ; certificats des officiers attestant que les consuls des lieux de passage leur ont fait fournir logement, fourrages et vivres ; - contrôle des logements de la compagnie des carabiniers du régiment de Noailles à la Chaise-Dieu (1693) ; - ordonnance de M. de Maupeou, intendant, commettant M. Ligier, conseiller du Roi, référendaire en la chancellerie près la cour des aides de Clermont, pour désigner les logements aux neuf compagnies du régiment de Ligondès, qui doivent séjourner à Billom et à Courpière (26 mai 1692) ; - plaintes contre des troupes de passage ; - requête de Gounon Valetz, commissaire particulier aux revues et logement des troupes qui passent dans Brioude, se plaignant d'être troublé dans ses fonctions par les consuls de la ville ; commission du sieur Valetz ; ordonnances de l'intendant (1693-1694).

            Dates extrêmes : 1692-1695
            Importance matérielle : 126 pièces, papier.

          • 1 C 5888     1694-1699 .
            Présentation du contenu :

            Routes pour les troupes qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; revues passées par les consuls ; certificats des officiers attestant que les consuls des lieux de passage leur ont fourni vivres, logements et fourrages ; - billets de logement et d'étape, ville de Thiers (1694) ; - plaintes au sujet des excès commis par des cavaliers du régiment de Bellegarde, logés en la ville de Riom : procès-verbal dressé par le procureur du Roi, information ; lettre de M. Dubois (1694) ; - logement à faire dans le lieu de Champeix pour une compagnie qui doit y aller en quartier d'hiver (septembre 1694) ; - chemin que tiendront quinze gentilshommes de la province d'Auvergne, pour aller à Fontenay-le-Comte (1694).

            Dates extrêmes : 1694-1699
            Importance matérielle : 42 pièces, papier.

          • 1 C 5889     1695-1696 .
            Présentation du contenu :

            Etats des retenues à faire sur le régiment de Saint-Jal, milice de Limoges, et sur plusieurs compagnies du régiment de Molac, pour les dépenses des soldats et les désordres commis par eux (incendie d'une maison à Sermur, assassinat à Chauriat, etc.) : correspondance des intendants, des subdélégués, des officiers, du bailli de Viverols ; du sieur Granet, bailli d'Arlanc ; du sieur Ganilh, curé de Chalinargues ; Mahias ; Bayet ; Besseyre, châtelain de Besse ; requêtes, informations, ordonnances de l'intendant d'Auvergne.

            Dates extrêmes : 1695-1696
            Importance matérielle : 90 pièces, papier.

          • 1 C 5890     1701-1719 .
            Présentation du contenu :

            Plaintes au sujet des désordres commis à Saint-Flour par les compagnies du régiment de Vienne (1701) ; - plainte de Jean Poisson, écuyer, sieur de Beaulieu, contre les cuirassiers casernés à Montferrand, qui ont coupé des arbres dans son pré-verger ; procès-verbal dressé par Charles Vassadel, élu en l'élection de Clermont (1715) ; - extraits des routes expédiées aux recrues qui ont eu à passer dans la généralité de Riom, de 1716 à 1718 : lettres d'envoi ; - états des quartiers des troupes qui sont dans la province d'Auvergne (1717-1719) ; - routes pour les troupes qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; revues passées par les consuls ; certificats des officiers attestant que les consuls des lieux de passage leur ont fourni logement et vivres ; - états des troupes qui doivent passer en Auvergne en 1719 et des provisions qu'il faut faire pour leur passage.

            Dates extrêmes : 1701-1719
            Importance matérielle : 65 pièces, papier.

          • 1 C 5891     1720-1724 .
            Présentation du contenu :

            Routes pour les troupes qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; revues passées par les consuls ; certificats des officiers attestant que le logement et les vivres leur ont été fournis ; - extraits des routes expédiées ; ordres du Roi enjoignant à l'intendant de prendre soin que les vivres nécessaires soient fournies aux régiments dans les lieux de passage qui ont été fixés ; - lettre de M. Le Blanc adressant à Brunet d'Evry, intendant, les ordres du Roi pour faire partir les deux bataillons des régiments d'Orléans et de Brie des quartiers où ils sont dans la généralité de Riom (18 avril 1723) ; - plaintes d'habitants de Paulhaguet contre des dragons et des officiers du régiment de Languedoc (1723) ; - lettres de M. de Breteuil au sujet du régiment de Languedoc qui a reçu ordre de partir d'Auvergne pour se rendre en Hainault (1723) ; au sujet du régiment de Commissaire-Général-cavalerie, qui doit se rendre d'Auvergne en Comté (1724) ; - lettre de M. Dodun au sujet des plaintes des directeurs de la Compagnie des Indes contre les échevins de Clermont qui ont voulu loger des officiers du régiment de Conti-cavalerie dans l'appartement occupé par le sieur Lespinasse, directeur du tabac (26 mai 1724).

            Dates extrêmes : 1720-1724
            Importance matérielle : 70 pièces, papier (1 impr.).

          • 1 C 5892     1725-1726 .
            Présentation du contenu :

            Routes pour les troupes qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; ordres du Roi invitant l'intendant à faire fournir les vivres auxdites troupes ; - lettres d'envoi de M. de Breteuil à l'intendant ; - lettre de M. de Breteuil informant l'intendant que le Roi a décidé d'envoyer en Languedoc les régiments de cavalerie de Conti, de Lambesc et d'Elmstatt, qui sont en Auvergne (20 août 1725) ; - ordres du Roi pour le déplacement à l'intérieur de la province des compagnies de cavalerie qui y sont en quartier ; - plainte des officiers du présidial de Riom contre les officiers du régiment d'Elmsatt pour la préséance dans les cérémonies religieuses (1725) ; - lettre de M. Le Peletier adressant à l'intendant un mémoire par lequel le sieur Beauregard, capitaine au régiment d'infanterie d'Orléans demande que la province lui paye les hommes de sa compagnie qui ont été tués pendant qu'elle était en quartier dans cette province (16 juillet 1726) ; - requête du sieur Lemond, avocat et syndic de la ville de Brioude, demandant exemption du logement des gens de guerre (1726).

            Dates extrêmes : 1725-1726
            Importance matérielle : 95 pièces, papier.

          • 1 C 5893     1727-1729 .
            Présentation du contenu :

            Routes pour les troupes qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; ordres du Roi adressés à l'intendant et au vicomte de Beaune ; lettres d'envoi de MM. Leblanc et d'Angervilliers ; correspondance de l'intendant et des subdélégués ; - correspondance de l'intendant avec MM. d'Angervilliers et de Montluc, au sujet d'un placet des habitants de Chaudesaigues, demandant à être déchargés du logement (1728) ; - plainte des gardes du tabac contre Cassan, maréchal des logis, et quelques cavaliers du régiment de Villars, en quartier à Ambert, qu'ils accusent de les avoir maltraités ; lettres à ce sujet de MM. d'Angervilliers, de Châteauvieux, Boyer de La Salle et de l'intendant (1728) ; - plaintes de Mme Boeuf, veuve du bailli de Lempdes, contre du Bos, lieutenant-colonel du régiment de Turenne, en quartier à Lempdes, qui a enfoncé les portes de la maison de cette veuve pour s'y loger ; lettres de M. Houllier faisant remarquer que les cavaliers ont tué un habitant de Lempdes, sans que M. du Bos en ait fait justice ; lettres à ce sujet de M. Le Blanc et de l'intendant (1728) ; - lettre de M. Canaye adressant à l'intendant les registres destinés aux troupes qui sont dans la généralité de Riom (1728).

            Dates extrêmes : 1727-1729
            Importance matérielle : 95 pièces, papier.

          • 1 C 5894     1730-1732 .
            Présentation du contenu :

            Routes pour les troupes qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; ordres du Roi adressés à l'intendant ; - correspondance de l'intendant, des subdélégués et des officiers des troupes qui traversent la généralité, ou qui s'y établissent en garnison, au sujet des mouvements et du logement desdites troupes, des désordres qu'elles commettent, des plaintes et réclamations des habitants, etc. ; - lettre de Perrier, major du régiment Commissaire général, se plaignant d'être obligé de laisser ses hommes au cabaret, parce qu'on n'a pu encore distribuer les logements (29 octobre 1730) ; M. Trudaine donne des ordres à son subdélégué ; - plaintes du sieur Martinon, de Brioude, se plaignant d'être excédé par les logements des gens de guerre (1731) ; - lettre de M. de Saint-Florentin au sujet d'une requête du sieur Faucher, ancien capitoul de Toulouse, qui se plaint que les consuls d'Aurillac ont envoyé un officier loger chez lui (9 juin 1731) ; lettres de M. Sadourny ; l'intendant défend aux consuls de loger des gens de guerre chez le sieur Faucher ; - état des villes ou autres lieux de la subdélégation de Saint-Flour où l'on peut loger des troupes et des sommes qu'on peut imposer pour le logement des officiers (1731) ; - lettre de M. de Maupassant à M. Mars, secrétaire de l'intendance, au sujet d'un litige de préséance à l'occasion du séjour de troupes à Brioude (29 janvier 1732) ; lettres à ce sujet de M. Dupuy ; - lettre de l'intendant à M. Aulterroche, subdélégué à Issoire, au sujet de Robert Raymond qui demande à être exempt de loger les gens de guerre en sa qualité de commis à la recette des mines et charbons pour l'usage de la fabrique royale des canons de Saint-Gervais (24 novembre 1732) ; l'intendant recommande de ménager le sieur Raymond.

            Dates extrêmes : 1730-1732
            Importance matérielle : 71 pièces, papier.

          • 1 C 5895     1732-1734 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de l'intendant, des subdélégués et des officiers des troupes qui traversent la généralité de Riom, ou qui s'y établissent en garnison, au sujet des mouvements et du logement desdites troupes, des désordres qu'elles commettent, des plaintes et réclamations des habitants, etc. ; - requête de Jacques Torrilhon, bourgeois à La Chaise-Dieu, au sujet des mauvais procédés du sieur de Pujol, capitaine au régiment de Royal-Piémont ; requête de plusieurs habitants de La Chaise-Dieu contre le sieur de Pujol ; correspondance de l'intendant, de M. de Pujol et de M. Pellet, subdélégué à La Chaise-Dieu (1732-1733) ; - lettre de l'intendant avisant les subdélégués de Saint-Flour, de Brioude et de La Chaise-Dieu, du passage du régiment de Nicolaï-dragons (24 avril 1733) ; - correspondance de M. Pellet et des consuls de La Chaise-Dieu avec l'intendant au sujet de l'exemption que les demoiselles Belletier prétendent avoir obtenue du duc de Bouillon pour le logement des gens de guerre (1733) ; copie de l'ordre du duc de Bouillon ; l'intendant écrit à M. Pellet que le Roi seul peut accorder l'exemption ; - plaintes contre M. de Bethune qui a logé ses cavaliers dans une maison d'Ambert que les consuls ne lui avaient pas désignée, et cela contre le gré des locataires ; correspondance à ce sujet de l'intendant, de MM. de Béthune, de Bel, de La Feuillade et Madur (1733) - correspondance de M. de Vanolles et de l'intendant d'Auvergne au sujet du passage des milices de Bourbonnais dans la généralité de Riom (1733) ; - lettre de M. Trudaine, intendant, à M. Ribeyre, subdélégué à Rochefort, au sujet du passage des troupes à Giat et à Gelles (15 septembre 1733).

            Dates extrêmes : 1732-1734
            Importance matérielle : 87 pièces, papier.

          • 1 C 5896     1735-1744 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de l'intendant, des subdélégués et des officiers des troupes qui traversent la généralité de Riom, ou qui s'y établissent en garnison, au sujet des mouvements et du logement desdites troupes, des désordres qu'elles commettent, des plaintes et réclamations des habitants ; - ordonnance de l'intendant commettant le sieur Hugon, procureur d'office de Gelles, pour faire le logement des troupes qui passeront dans ladite paroisse, attendu les désordres qui s'y produisent souvent par la faute des consuls (2 avril 1736) ; - lettre de l'intendant au vicomte de Beaune au sujet des lettres et des ordres du Roi, qu'ils ont reçus l'un et l'autre pour le passage des troupes et la réduction qui doit être faite sur le nombre d'hommes des différentes compagnies (11 mai 1736) ; - route pour le régiment de Rohan-cavalerie (septembre 1736) ; - lettre de M. Rossignol, intendant, avertissant les consuls de Gerzat qu'une compagnie de cavalerie du régiment de Berry arrivera prochainement en quartier dans cette paroisse (24 septembre 1738) ; - lettre du même avisant les consuls de Rochefort du passage dans leur ville de cinq compagnies du régiment Royal-Cravates (4 novembre 1740) ; - états de la position des compagnies qui sont en quartier en Auvergne, appartenant aux régiments de Cravates et de Royal-Allemand-cavalerie ; correspondance à ce sujet de M. de Breteuil, de l'intendant et du chevalier de Boncour (1740) ; - lettres de M. Urion et de Mme Larippe de Cormède, au sujet d'une recrue que M. de Cormède, cornette au régiment de Penthièvre, conduit en Allemagne (1742) ; - passage en Auvergne des milices de Montauban ; - lettre de M. Talhouet se plaignant du logement qui lui a été donné à Saint-Anthême, chez un chirurgien, dans une chambre pestiférée (23 décembre 1743) ; - lettres de M. de Maugiron remerciant l'intendant des bontés qu'il a eues pour son régiment (1744) ; - lettres de M. de Beaune à l'intendant relatives aux passages de troupes en Auvergne (1744) ; - distribution du régiment de cavalerie de Chabot en Auvergne (1744).

            Dates extrêmes : 1735-1744
            Importance matérielle : 82 pièces, papier.

          • 1 C 5897     1745-1748 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de l'intendant, des subdélégués et des officiers des troupes qui traversent la généralité de Riom, ou qui s'y établissent en garnison, au sujet des mouvements et du logement desdites troupes, des désordres qu'elles commettent, des plaintes et réclamations des habitants ; - quartiers occupés par le régiment Dauphin en janvier 1745 ; - état des routes envoyées de la Cour pour différentes recrues (1745-1746) ; - lettre de l'intendant, de M. Duchey et des consuls de Riom au sujet du corps de garde établi dans cette ville pour la police des troupes (1746) ; - circulaire de l'intendant d'Auvergne aux intendants d'autres provinces pour leur annoncer le passage des compagnies de nouvelle levée ; accusés de réception (1746) ; - routes pour le régiment de La Viefville-cavalerie (1746) ; - lettre de M. de La Viefville, remerciant l'intendant des bontés qu'il a pour son régiment (1747) ; - états des recrues d'infanterie parties de Clermont pour la Provence (1747) ; - correspondance relative au passage du bataillon de milice de Bourges (1747) ; - routes pour les troupes qui ont à marcher en Auvergne (1747-1748) ; - lettre de l'archevêque duc de Reims au sujet de la permission que Dom Delcher, procureur du couvent de Sauxillanges, "le plus inepte de tous les hommes", a donné aux cavaliers qui sont en garnison à Sauxillanges de couper et enlever les bois qui leur seraient nécessaires pour leur chauffage (31 octobre 1748).

            Dates extrêmes : 1745-1748
            Importance matérielle : 78 pièces, papier.

          • 1 C 5898     1749-1751 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de l'intendant, des subdélégués et des officiers des troupes qui traversent la généralité de Riom, ou qui s'y établissent en garnison, au sujet des mouvements et du logement desdites troupes, des désordres qu'elles commettent, des plaintes et réclamations des habitants ; - lettre de M. Delagardette exposant qu'il a été obligé de loger les officiers du régiment de Salis, de passage à Billom, même chez les privilégiés (1749) ; - ordres de routes délivrés par l'intendant, pour différentes compagnies du régiment de Crussol-cavalerie qui ont leurs quartiers en Auvergne (5 août 1749) ; - requêtes de plusieurs habitants de la ville de Riom demandant une indemnité pour les logements qu'ils ont fournis aux officiers des régiments de Royal-Bavière et de Salis-Grisons ; ordonnance de paiement sur le sieur Chapsal, commis à la recette des tailles de l'élection de Riom (1749-1750) ; - lettre de M. d'Argenson adressant à l'intendant les ordres du Roi pour faire partir d'Auvergne le régiment de Salis-Grisons, qui doit être envoyé en Flandre (8 octobre 1749) ; - état des routes de la Cour envoyées à M. de Moras en 1750 et 1751.

            Dates extrêmes : 1749-1751
            Importance matérielle : 69 pièces, papier.

          • 1 C 5899     1749-1754 .
            Présentation du contenu :

            Régiments de cavalerie de Besons et de Clermont-Tonnerre. - Correspondance de MM. d'Argenson et Dupin avec l'intendant, au sujet du départ des régiments de Dauphin et de Crussol et de l'arrivée en Auvergne du régiment de Besons-cavalerie (août 1749) ; - lettre de M. de Besons à l'intendant ; l'intendant répond qu'il donnera au régiment les meilleurs quartiers de la basse Auvergne et qu'il placera l'état-major à Clermont ; - état de distribution des quartiers du régiment de Besons ; - ordre du Roi enjoignant au régiment de Besons de se rassembler à Clermont pour y être passé en revue par le sieur du Chayla, directeur général de la cavalerie (10 mai 1750) ; - ordre du Roi enjoignant au régiment de Besons de se rassembler, le 10 août, à Montferrand, où il restera jusqu'à nouvel ordre (5 juillet 1750) ; lettre d'envoi par M. d'Argenson, il prie l'intendant de donner les ordres nécessaires pour que les compagnies trouvent facilement les vivres et les voitures dont elles auront besoin ; - lettre de l'intendant informant M. d'Argenson que M. du Chayla ne pourra passer la revue du régiment que vers la fin du mois (10 juillet) ; - lettre de M. d'Argenson adressant à l'intendant l'ordre du Roi pour faire rentrer le régiment de Besons dans ses quartiers (1er août 1750) ; - ordres de l'intendant pour changer quelques compagnies de quartier (1750) ; - ordre du Roi enjoignant au régiment de Besons de se rendre à Moulins, pour y être passé en revue par M. de l'Hôpital, inspecteur général de la cavalerie (15 mai 1751) ; correspondance à ce sujet de M. d'Argenson et des intendants d'Auvergne et de Bourbonnais ; - ordre du Roi prescrivant au régiment de Besons de s'assembler à Clermont pour les manoeuvres qui lui seront ordonnées (5 juillet 1751). - Séjour en Auvergne du régiment de Clermont-Tonnerre (1751-1753) ; correspondance ; ordres du Roi ; le régiment quitte l'Auvergne en septembre 1753, sauf la compagnie de Villefranche, qui demeure à Riom jusqu'en 1754 ; - plaintes du sieur Lenoir contre les habitants de Gerzat qui ont maltraité un cavalier de sa compagnie ; lettre de M. de Martiliat et ordonnance de l'intendant à ce sujet (1752).

            Dates extrêmes : 1749-1754
            Importance matérielle : 96 pièces, papier.

          • 1 C 5900     1752-1756 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de l'intendant, des subdélégués et des officiers des troupes qui traversent la généralité de Riom, ou qui s'y établissent en garnison, au sujet des mouvements et du logement desdites troupes, des désordres qu'elles commettent, des plaintes et réclamations des habitants, etc. ; - passage du régiment de cavalerie d'Anjou à Maurs, Tauves et Rochefort (1753) ; - plainte du sieur Sappey, maréchal des logis commandant la brigade de gendarmerie en quartier dans la ville d'Ambert, au sujet des insultes que lui a adressées le sieur Trunel ; lettres de M. Madur ; ordonnance de l'intendant condamnant le sieur Trunel à trois jours de prison (3 février 1755) ; - plaintes de M. de Menesclou, seigneur de Montfol, paroisse de la Trinité, contre un maréchal des logis du régiment de dragons de La Ferronays en quartier à La Guiole (1755) ; - ordre du Roi pour l'assemblée à Clermont d'une compagnie de nouvelle levée au régiment de Beauvoisis (septembre 1755) ; - requête des habitants de Maringues demandant l'exemption du logement des gens de guerre, dont leur ville a toujours joui, grâce à la protection du duc de Bouillon (1755) ; - routes pour les troupes qui ont à marcher en Auvergne et inventaires desdites routes.

            Dates extrêmes : 1752-1756
            Importance matérielle : 90 pièces, papier.

          • 1 C 5901     Etats des routes de la cour envoyées à l'intendant de 1747 à 1756.
            Dates extrêmes : 1747-1756
            Importance matérielle : cahier, in-fol., papier, de 9 feuillets.

          • 1 C 5902     1753-1756.
            Présentation du contenu :

            Régiments de cavalerie de Lenoncourt et de Poly. - Correspondance et ordres du Roi relatifs au séjour du régiment de Lenoncourt en Auvergne, de 1753 à 1755 ; - correspondance relative au séjour en Auvergne du régiment de Poly (1755-1757) ; ordonnance de l'intendant avisant les cabaretiers qui feront crédit pour plus de six sols aux cavaliers de Poly, qu'ils devront, pour être payés, porter leur plainte au commandant du régiment dans les 24 heures (24 décembre 1755) (placard, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon) ; - lettre du sieur de La Villegourio, lieutenant au régiment de Poly, au sujet des logements qui sont proposés dans Arlanc (1756) ; - lettres de M. de Galliffet, chargé de l'inspection du régiment de Poly (1756).

            Dates extrêmes : 1753-1757
            Importance matérielle : 89 pièces, papier, dont un placard conservé sous la cote 62 Fi 1042.

          • 1 C 5903     1755-1765 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de M. de Cremilles, du duc de Choiseul, de l'intendant, des subdélégués et des officiers des troupes qui ont à marcher dans la généralité de Riom, au sujet des mouvements et du logement desdites troupes, des désordres qu'elles commettent, des plaintes et réclamations des habitants ; routes et ordres du Roi ; - routes délivrées à des grenadiers échappés de Minden après la reddition de la place (1758) ; - lettre de l'intendant demandant au duc de Choiseul d'accorder quelques régiments de cavalerie à la province d'Auvergne pour la consommation des vivres et fourrages (10 décembre 1761) ; - lettre de M. Martin adressant, de Grenoble, un extrait de la route sur laquelle doit marcher, en Auvergne, un détachement de la brigade de Saint-Auban du corps royal de l'artillerie, pour se rendre à La Rochelle (mars 1763) ; - escadrons de gendarmerie envoyés en Auvergne en 1763 ; - plaintes contre le sieur Gros, consul de Langeac, au sujet de la façon dont les logements des gens de guerre sont distribués dans ladite ville (1763) ; - lettres de l'intendant au duc de Choiseul et à M. de Flesselles au sujet des compagnies de gendarmerie qui doivent séjourner en Auvergne (1765) ; - violences commises par les gendarmes à Brioude (1765) ; - routes délivrées aux invalides qui se retirent dans leur province.

            Dates extrêmes : 1755-1765
            Importance matérielle : 104 pièces, papier.

          • 1 C 5904     1762-1763 .
            Présentation du contenu :

            Routes de la cour pour des soldats réformés qui ont à passer en Auvergne, avec les visas des maires, échevins, consuls, syndics ou marguilliers des villes et lieux de passage ; - routes délivrées à des soldats réformés par MM. le marquis de Vibraye, commandant en basse Alsace ; Turgot, intendant de Limousin ; J.-L. Auberon, commissaire des guerres au département de Metz ; de Ballainvilliers, intendant d'Auvergne.

            Dates extrêmes : 1762-1763
            Importance matérielle : 49 pièces, papier.

          • 1 C 5905     1763 .
            Présentation du contenu :

            Routes délivrées par M. de Ballainvilliers, intendant d'Auvergne, à des soldats réformés ; - certificats des curés ou des subdélégués, attestant que lesdits soldats sont retournés dans leurs paroisses.

            Dates extrêmes : 1763
            Importance matérielle : 75 pièces, papier.

          • 1 C 5906     1763-1764 .
            Présentation du contenu :

            Routes délivrées par M. de Ballainvilliers, intendant d'Auvergne, à des soldats réformés ; - certificats des curés ou des subdélégués, attestant que lesdits soldats sont retournés dans leurs paroisses.

            Dates extrêmes : 1763-1764
            Importance matérielle : 66 pièces, papier.

          • 1 C 5907     1766-1769 .
            Présentation du contenu :

            Routes pour les troupes ou pour les soldats isolés qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; correspondance du duc de Choiseul, de l'intendant et des subdélégués au sujet des mouvements et du logement desdites troupes ; - lettre de l'intendant à M. de Vigier, receveur des tailles, au sujet d'un brigadier des dragons du Roi qui désire être employé au recouvrement (1767) ; - requête de Louis-Pierre Boutaudon, imprimeur du Roi à Clermont, se plaignant que les dragons du régiment Dauphin, en quartier à Montferrand, sont venus en tumulte arrêter dans sa maison un soldat fugitif ; correspondance à ce sujet de M. de Montvon avec le duc de Choiseul (1768) ; départ pour Valenciennes du régiment de Dauphin-dragons (1769) ; - lettre de l'intendant, faisant remarquer que dans la route du régiment de Languedoc-dragons, que lui adresse le duc de Choiseul, on a marqué une seule étape entre Brioude et Le Puy (23 septembre 1769) ; - requête de Gilbert Alleyrat, contrôleur des actes des notaires et subdélégué à Giat, se plaignant que les consuls de 1769 aient logé des soldats chez lui, contrairement au privilège que lui reconnaît l'ordonnance du Roi, du 1er mars 1768 ; plaintes du sieur Mornat, maître en chirurgie, et l'un des consuls de Giat, contre le subdélégué, au sujet de plusieurs abus de pouvoir ; - lettres de M. de La Crène, subdélégué à Riom, à ce sujet (1769).

            Dates extrêmes : 1766-1769
            Importance matérielle : 69 pièces, papier.

          • 1 C 5908     1769-1771 .
            Présentation du contenu :

            Routes pour les troupes ou pour les soldats isolés qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; correspondance du duc de Choiseul, de M. de Monteynard, de l'intendant et des subdélégués, relative aux mouvements et au logement desdites troupes ; - requête de Louis Brignon, maître sellier à Clermont, demandant une indemnité pour avoir logé pendant un mois M. de Pascalis, capitaine au régiment de la Reine-infanterie ; certificat du sieur de Pascalis ; ordonnances de l'intendant sur le receveur des deniers patrimoniaux (1769-1770) ; - correspondance du duc de Choiseul avec l'intendant au sujet du désir exprimé par ce dernier d'avoir un régiment de dragons à Montferrand (1770) ; - lettre de M. de Monteynard annonçant qu'il ordonne le départ de l'escadron de la Reine-infanterie, l'intendant ayant déclaré qu'on pouvait sans inconvénient le retirer de Clermont (8 juillet 1771) ; - passage en Auvergne des second et quatrième bataillons du régiment d'infanterie de La Marine ; demandes d'exemption du logement des gens de guerre adressées à l'intendant à cette occasion, notamment par des habitants de Thiers ; - note relative à la demande d'exemption du logement des gens de guerre formée par Jean de Leymerie, garde du gouverneur de la province ; demande repoussée (1771).

            Dates extrêmes : 1769-1771
            Importance matérielle : 128 pièces, papier.

          • 1 C 5909     1772-1776 .
            Présentation du contenu :

            Routes pour les troupes ou pour les soldats isolés qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; correspondance du comte du Muy, du comte de Saint-Germain, du prince de Montbarrey, de l'intendant et des subdélégués, relative aux mouvements et au logement desdites troupes ; - passage du régiment de Vexin, de la légion de Corse ; séjour à Montferrand du régiment de dragons de Jarnac (1774) ; passage d'un escadron de la légion de Lorraine, du régiment de dragons de Jarnac (1776) ; - requête du sieur Chrétien, curé de Louchy, chanoine de Thiers, se plaignant que sa mère, habitante de Thiers, ait été la seule veuve assujettie au logement des gens de guerre ; le comte de Saint-Germain demande sur ce sujet l'avis de l'intendant ; lettres de M. Mignot et de M. Romeuf, supérieur du collège et séminaire de Thiers, qui déclarent tous deux calomnieuses les imputations du sieur Chrétien contre le sieur Gourbine (1776).

            Dates extrêmes : 1772-1776
            Importance matérielle : 53 pièces, papier.

          • 1 C 5910     1774-1778 .
            Présentation du contenu :

            Lettre du duc de La Vrillière au sujet de la prétention du sieur de Varènes, commandant à Clermont, qui s'est emparé de la loge du Roi à la Comédie, et qui exige que l'on fasse mention de son ordre ou de sa permission sur les affiches (26 mai 1774) ; copie d'une lettre du comte du Muy à M. de Varènes (11 juin 1774) ; - lettre des officiers municipaux de Clermont-Ferrand protestant contre l'exigence du sieur de Varènes qui prétend que son logement soit payé par la ville (11 juin 1774) ; - lettre du comte du Muy priant l'intendant d'examiner avec bienveillance la demande de logement du sieur de Varènes (27 juin 1774) ; - lettre sur le même sujet du duc de La Vrillière faisant remarquer qu'en confiant aux soldats de M. de Varènes la garde du spectacle, on ne donne à leur chef aucune juridiction (29 juin 1774) ; s'ils sont dans le cas d'arrêter quelque habitant, ils devront le remettre immédiatement au juge de police ; réponse de l'intendant à MM. du Muy et de La Vrillière ; - lettre de M. de La Vrillière autorisant l'intendant à faire continuer par les invaldides le service de la salle de spectacle (9 août 1774) ; - nouvelle demande du sieur de Varènes au sujet de son logement (1778).

            Dates extrêmes : 1774-1778
            Importance matérielle : 17 pièces, papier.

          • 1 C 5911     1777-1785 .
            Présentation du contenu :

            Routes pour les troupes qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; correspondance du comte de Saint-Germain, du prince de Montbarrey, du marquis de Ségur, de l'intendant et des subdélégués, relative aux mouvements et au logement desdites troupes ; - requête de J.-B. Maison, marchand à Brioude, demandant exemption du logement des gens de guerre, en qualité de receveur de la Loterie royale ; lettre de M. Gueyffier, subdélégué (1777-1778) ; - établissement du régiment d'Orléans-dragons à Montferrand (1777-1778) ; - plaintes du sieur Bernard, secrétaire de la ville de Riom, contre un particulier de cette ville qui l'a insulté à l'occasion du logement des gens de guerre (1779) ; - lettre du marquis de Ségur avertissant l'intendant que les détachements de recrues des volontaires de Luxembourg, ne doivent pas exiger le logement dans leur pasage pour se rendre à l'île de Ré (8 juin 1781) ; - lettre de M. Millin de Grandmaison, commissaire des guerres à Lyon, adressant à l'intendant d'Auvergne, une route de la Cour pour le passage d'un détachement des colonies (1785).

            Dates extrêmes : 1777-1785
            Importance matérielle : 48 pièces, papier.

          • 1 C 5912     1786-1788 .
            Présentation du contenu :

            Routes pour les troupes qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; correspondance relative aux mouvements et au logement desdites troupes ; - lettre de M. Teyras de Grandval relative aux plaintes des officiers de Royal-Navarre contre un boucher de Montferrand qui a jeté des immondices devant leurs écuries (1786) ; M. Reboul annonce qu'il a donné des ordres à ce sujet ; - requête du second et du troisième consul de Mauriac, année 1788, se plaignant que le sieur Pommerie de Bossière et les autres membres de la municipalité ont fait, sans la participation desdits consuls, les logements de Royal-Navarre ; explications fournies à ce sujet par M. de Tournemire ; notes du secrétaire de l'intendance ; - état de l'emplacement des troupes (25 avril 1788) (placard, impr. royale) ; - passage du régiment suisse de Lullin-Châteauvieux (1788-1789), du régiment des chasseurs des Pyrénées (1788) ; - correspondance relative au régiment de chasseurs des Vosges, qui devait prendre ses quartiers en Auvergne ; contre-ordre est donné, et il est remplacé dans cette province par le régiment des chasseurs d'Auvergne, ci-devant des Pyrénées (1788).

            Dates extrêmes : 1786-1788
            Importance matérielle : 71 pièces, papier, dont un placard conservé sous la cote 62 Fi 1043.

          • 1 C 5913     1788-1790 .
            Présentation du contenu :

            Séjour en Auvergne du régiment des chasseurs d'Auvergne, ci-devant des Pyrénées : correspondance à ce sujet de MM. de La Tour du Pin, du comte de Montboissier, de l'intendant et des subdélégués ; un détachement, envoyé à Brioude pour les travaux du pont de La Bajasse, ne peut s'entendre avec les entrepreneurs et est rappelé à Clermont (1788) ; route pour le détachement qui doit se rendre de Clermont à Maurs (1790) ; - requête des habitants de Montferrand au comte de Montboissier, commandant de la province, demandant qu'au moins la moitié du régiment de chasseurs soit placée dans leur ville (mars 1788) ; - lettre des maire et échevins de Clermont-Ferrand protestant contre le projet de loger une partie du bataillon chez les habitants, puisqu'il y a des casernes dans la ville (1788) ; - séjour en Auvergne du régiment de Penthièvre-dragons (1789) ; - contre-ordre donné à l'occasion du régiment de dragons de Monsieur, dont on avait annoncé le passage par l'Auvergne (1789) ; - correspondance de MM. de La Tour du Pin, de Labonneville, de l'intendant, des subdélégués et des officiers municipaux au sujet du passage du régiment Royal-La Marine ; routes de la Cour pour ledit régiment (1790).

            Dates extrêmes : 1788-1790
            Importance matérielle : 86 pièces, papier.

          • 1 C 5914     Pièces non datées.
            Présentation du contenu :

            Routes informes et non datées pour des troupes qui ont à marcher dans la généralité de Riom ; - état des habitants de Courpière qui peuvent loger des fantassins et des cavaliers ; - correspondance relative aux mouvements des troupes ; - état des habitants de Giat ; lettre de Mme Duprat du Ronzet adressant cet état à l'intendant en le priant d'indiquer ceux qui sont exempts de loger des gens de guerre ; - lettre de M. Rossignol à M. de Moras au sujet des cavaliers de la compagnie de Champoléon qui ont été maltraités par les habitants de La Chaise-Dieu, pendant qu'ils prêtaient main-forte pour le transport des grains appartenant aux bénédictins ; - lettre de M. du Ronzet demandant que la collecte de Fernoël soit assujettie au logement des troupes, afin de soulager celle de Giat.

            Dates extrêmes : [1690]-[1789]
            Importance matérielle : 21 pièces, papier.

          • 1 C 7683     1717-1781 (supplément).
            Présentation du contenu :

            1-2. Copie d'un ordre du Roi qui dispense le sieur Albanel, commissaire des guerres, de faire plus d'une revue tous les deux mois (23 décembre 1716) ; lettre du sieur Albanel (1717). - 3-4. Requête de Joseph Rochette, chirurgien à Chomelis, se plaignant qu'on ait logé chez lui des cavaliers de la compagnie de Marigny, bien qu'il ait toujours été exempt ; ordre de délogement (1731). - 5. Lettre de M. de Saint-Just demandant une compagnie en quartier d'hiver à Chomelis, où l'on n'a pas de bétail pour consommer les fourrages (28 novembre 1733) ; l'intendant répond que la distribution des troupes est arrêtée et qu'il n'en peut envoyer à Chomelis. - 6-7. Mémoire sur la manière dont pourront être logées les troupes sur la route de Gelles à Felletin et sur celle de Felletin à Pontgibaud ; lettre à ce sujet de M. Ribeyre (1733). - 8-19. Notes et lettres des subdélégués de Riom et de Saint-Flour relatives au passage des troupes (1736). - 20. Lettre de l'archevêque de Reims sur les dégâts commis par les hommes du régiment de Dauphin-Cavalerie dans les bois de Sauxillanges, qui dépendent du prieuré dudit lieu dont son neveu est titulaire (2 décembre 1748). - 21. Lettre de M. Teyras de Grandval accusant réception des contrôles qui doivent servir pour les revues de subsistance du régiment de Royal-Navarre (1781).

            Dates extrêmes : 1717-1781
            Importance matérielle : 21 pièces, papier.