Documentation hypothécaire numérisée

Imprimer cette page

Intendance d'Auvergne

Fermer le formulaire de recherche

Inventaire

-+
  • Affaires militaires
    Dates extrêmes : 1642/1790

    • Intendance et logistique
      Dates extrêmes : 1642/1790

      • Fourrages
        Dates extrêmes : 1679/1788

        • Instructions ; marchés ; réquisitions
          Dates extrêmes : 1717/1788

          • 1 C 6017     1717-1719 .
            Présentation du contenu :

            Marchés passés par l'intendant pour la fourniture des fourrages aux troupes qui séjournent dans la généralité ; - procès-verbal d'adjudication à Martin Guérin de la fourniture de fourrage, de bois et de chandelle aux troupes de passage dans la généralité de Riom (17 février 1719) ; - lettre de l'intendant (sans nom de destinataire) annonçant que le Roi a ordonné la fourniture de fourrage aux troupes de passage, par les consuls, au moyen d'une contribution générale même des paroisses circonvoisines ; il règle la manière dont se feront la livraison et le paiement desdites fournitures (15 avril 1719) ; - adjudication au rabais des places de fourrages (septembre 1719) ; - ordonnances de l'intendant défendant de sortir les foins de la province d'Auvergne, cette denrée y étant rare et nécessaire pour le service des troupes ; correspondance à ce sujet ; saisie de foin à Pont-du-Château (1719) ; - ordonnances de l'intendant enjoignant aux particuliers qui ont des fourrages d'en vendre à Louis Mercier, entrepreneur de ladite fourniture, suivant la taxe qui en sera faite (1719).

            Dates extrêmes : 1717-1719
            Importance matérielle : 43 pièces, papier.

          • 1 C 6018     1720-1724 .
            Présentation du contenu :

            Lettre de M. Rouillon-Spy donnant avis à l'intendant de l'extrême disette des fourrages à Saint-Flour et dans les environs (2 avril 1720) ; - ordonnance de M. Boucher, intendant, ordonnant qu'à la diligence de Louis Mercier, entrepreneur des fourrages pour les troupes d'Auvergne, les bateaux qui passeront au Pont du Château et au port de Vialle seront visités par le sieur Segret, bailli de Pont du Château et par le sieur Barrel, subdélégué, et les avoines qui s'y trouveraient, saisies et mesurées en présence des parties (15 avril 1720) ; - lettres de plusieurs subdélégués, indiquant les lieux de leur circonscription où il y a des fourrages et où l'on peut placer des troupes de cavalerie (1721) ; - lettre de M. Dodun au sujet des plaintes qu'il a reçues contre l'entrepreneur général des fourrages, qui ne remet pas exactement les fonds nécessaires pour le paiement de cette fourniture, ce qui oblige les intendants à les faire faire par les communautés (3 octobre 1722) ; - lettre du même sur le même sujet (5 décembre 1722) ; - lettre de M. de Breteuil annonçant que des fonds ont été remis à l'entrepreneur des fourrages pour continuer cette fourniture et priant l'intendant de veiller à ce qu'ils ne soient pas employés à d'autres usages (4 août 1723) ; - affiches imprimées annonçant l'adjudication ; soumissions ; marché consenti au sieur Lefevre, par M. de Breteuil (15 septembre 1723) ; - lettre de M. de Breteuil informant l'intendant que le Roi a décidé de rétablir avec uniformité dans le royaume l'ancien usage de la fourniture du fourrage vert aux chevaux de sa gendarmerie, de sa cavalerie et de ses dragons (19 avril 1724) ; il conviendrait de commencer cet établissement le 15 ou le 20 mai, pour reprendre le fourrage sec au 1er juillet ; - marché passé avec le sieur Tarrade, bourgeois de Clermont, pour la fourniture du vert ; - correspondance de M. de Breteuil avec l'intendant au sujet des quartiers à distribuer pour les troupes de cavalerie et de dragons et des marchés à passer pour la fourniture des fourrages (1724) ; marché consenti au sieur Le Roux ; correspondance des subdélégués au sujet de la fourniture des fourrages au régiment de Berry-cavalerie (1724) ; - lettre de M. de Breteuil au sujet d'une réclamation du sieur Clouet, de Clermont (23 décembre 1724).

            Dates extrêmes : 1720-1724
            Importance matérielle : 47 pièces, papier (5 impr.).

          • 1 C 6019     1725-1732 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de MM. de Breteuil, Le Blanc, de l'intendant et des subdélégués relative à la fourniture du fourrage sec et du vert aux troupes en quartier dans la généralité, à l'emplacement desdites troupes, aux états de prix des denrées, aux marchés passés avec les entrepreneurs (1725-1728) ; - réclamations de divers particuliers contre les entrepreneurs ; - lettre de M. d'Angervilliers annonçant à l'intendant que la résolution est prise de charger les troupes de se procurer elles-mêmes les fourrages dont elles ont besoin et de leur remettre l'argent destiné à cet usage (20 août 1728) ; - lettre de M. d'Angervilliers annonçant que le prix de la ration de fourrage en Auvergne a été fixé à 11 sols, les capitaines auront encore à ce taux un bénéfice qui a paru suffisant (24 septembre 1728) ; les fourrages seront payés régulièrement chaque mois par le trésorier ; - lettre du même demandant à l'intendant l'état des quartiers où l'on pourra placer au moins neuf escadrons en trois régiments (9 juillet 1729) ; état des quartiers où l'on peut placer des troupes en Auvergne ; - correspondance relative aux plaintes des officiers du régiment de Luynes qui prétendent ne pouvoir se charger de l'achat des fourrages au prix fixé ; - arrêt du Conseil d'Etat qui ordonne que les créanciers du sieur Fargès, pour raisons des différents services de vivres dont il a été chargé pendant les années 1718-1719 et suivantes jusqu'en 1722, seront tenus de représenter leurs titres de créances par devant le sieur du Laurent, commis à cet effet (15 avril 1732) (Paris, impr. royale, in-4°, 3 pages).

            Dates extrêmes : 1725-1732
            Importance matérielle : 94 pièces, papier (5 impr.).

          • 1 C 6020     1731 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de l'intendant, des subdélégués, de MM. Berthon, lieutenant de l'élection de Riom ; de Vanolles, intendant de Moulins ; de La Sablière, capitaine du régiment de Cayeux ; d'Ornacieux et du comte de Reinach, capitaines au régiment Commissaire-général ; Lafosse, capitaine aide-major au même régiment ; du duc de Luynes ; de Rumont, capitaine au régiment de Cayeux ; du comte de Vichy, etc., relative aux marchés de fourrages passés par les officiers des troupes qui sont en quartier dans la généralité de Riom.

            Dates extrêmes : 1731
            Importance matérielle : 92 pièces, papier.

          • 1 C 6021     1731-1734 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de l'intendant, des subdélégués et de MM. le vicomte de Beaune ; le chevalier de Franquières ; de Châteaugay ; de Maupassant, lieutenant à la compagnie de Tonnerre ; de La Sablière, capitaine au régiment de Cayeux ; de Montaigu, capitaine au régiment de Chayla ; du marquis de Nanclas, capitaine au même régiment ; de Pontécoulant ; de Madame de Damas, etc., relative aux marchés de fourrages passés par les officiers des troupes qui sont en quartier dans la généralité de Riom.

            Dates extrêmes : 1731-1734
            Importance matérielle : 51 pièces, papier.

          • 1 C 6022     1735-1737 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de M. d'Angervilliers, de l'intendant, des subdélégués et des officiers des troupes relative à la fourniture du fourrage sec et du vert aux troupes qui sont dans la généralité de Riom, à l'emplacement desdites troupes, aux difficultés soulevées à l'occasion des marchés de fourrage ; - états des prix des denrées dressés par l'intendant pour servir à fixer le prix de la ration de fourrage ; - ordres du Roi portant règlement sur les prix et la distribution des fourrages.

            Dates extrêmes : 1735-1737
            Importance matérielle : 75 pièces, papier.

          • 1 C 6023     1738-1743 .
            Présentation du contenu :

            Lettre de M. d'Angervilliers informant l'intendant que le Roi a fixé à 30 ou 40 jours le temps pendant lequel le fourrage vert sera donné aux chevaux de ses troupes (5 mai 1738) ; les cantonnements seront choisis par l'intendant sur l'avis des commandants de corps ; - lettre de M. d'Angervilliers demandant à l'intendant de lui faire connaître les prix que coûtent le foin et l'avoine dans la généralité de Riom, et d'estimer à combien pourra revenir, à partir du 1er novembre, la ration (18 août 1738) ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec les subdélégués des chefs-lieux d'élection ; états fournis par ces subdélégués ; - réponse de l'intendant ; - ordonnance du Roi qui élève le prix de la ration de fourrage pendant six mois à compter du 1er novembre (4 décembre 1738) ; - correspondance de MM. d'Angervilliers, de Breteuil, d'Argenson, des subdélégués et des officiers commandant les troupes de cavalerie dont les quartiers ont été fixés en Auvergne, au sujet de la fourniture des fourrages auxdites troupes de 1739 à 1743 ; états des prix du foin et de l'avoine dressés par les subdélégués et par l'intendant ; ordonnances du Roi qui règlent le prix de la ration de fourrage, à partir du 1er novembre 1741.

            Dates extrêmes : 1738-1743
            Importance matérielle : 91 pièces, papier.

          • 1 C 6024     1744-1749 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de MM. d'Argenson, d'Haumières, de l'intendant, des subdélégués et des officiers commandant les troupes de cavalerie dont les quartiers ont été fixés en Auvergne, au sujet de la fourniture du fourrage sec et du vert auxdites troupes ; - mémoire sur la situation des récoltes ; états des prix du foin et de l'avoine dressés par les subdélégués et par l'intendant ; - ordonnances du Roi qui règlent le prix de la ration de fourrage.

            Dates extrêmes : 1744-1749
            Importance matérielle : 91 pièces, papier.

          • 1 C 6025     1748-1754 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de MM. d'Argenson, de l'intendant, des subdélégués et des officiers commandant les troupes de cavalerie en Auvergne au sujet de la fourniture du fourrage sec et du vert auxdites troupes de 1748 à 1752 ; - états des prix du foin et de l'avoine dressés par les subdélégués et par l'intendant ; - ordonnances du Roi qui règlent le prix de la ration de fourrage ; - contestation entre le prieur de Mégemont et le sieur d'Albissy, lieutenant au régiment de Dauphin-cavalerie, au sujet d'un traité passé entre eux pour vente de fourrages.

            Dates extrêmes : 1748-1754
            Importance matérielle : 85 pièces, papier.

          • 1 C 6026     1752-1756 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de MM. d'Argenson, de Paulmy, de l'intendant, des subdélégués et des officiers commandant les troupes de cavalerie en Auvergne au sujet de la fourniture du fourrage sec et du vert auxdites troupes ; - états des prix du foin et de l'avoine dressés par les subdélégués et par l'intendant ; - ordonnances du Roi qui règlent le prix de la ration de fourrage.

            Dates extrêmes : 1752-1756
            Importance matérielle : 107 pièces, papier.

          • 1 C 6027     1756-1770 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance de MM. d'Argenson, de Paulmy, de l'intendant, des subdélégués et des officiers commandant les troupes de cavalerie en Auvergne au sujet de la fourniture du fourrage sec et du vert auxdites troupes (1755 à 1757) ; - états des prix du foin et de l'avoine dressés par les subdélégués et par l'intendant ; - ordonnances du Roi qui règlent le prix de la ration de fourrage ; - lettre du duc de Choiseul sur le même sujet (1763) ; - lettre du même rappelant à l'intendant l'ordonnance du 13 juillet 1727, portant que les officiers qui conduisent des recrues ou des remontes ne recevront pendant la paix que la moitié des fourrages attribués à leur grade (5 juin 1770).

            Dates extrêmes : 1756-1770
            Importance matérielle : 62 pièces, papier.

          • 1 C 6028     1771-1778 .
            Présentation du contenu :

            Lettre du marquis de Monteynard demandant à l'intendant de lui faire connaître le nombre de régiments de cavalerie que l'on pourrait placer dans la généralité de Riom et le prix auquel reviendra la ration complète (20 juin 1771) ; - lettre de M. de Tourzel relative au séjour de son régiment en Auvergne (30 juillet 1771) ; - règlement concernant la fourniture du fourrage aux régiments de cavalerie, hussards, dragons et troupes légères (18 août 1771) (Paris, impr. royale, in-fol., 5 pages) ; - requête des officiers détachés en Auvergne pour la remonte exposant que la ration leur revient à un prix plus élevé que celui qu'ont réglé les ordres du Roi ; sur l'avis de l'intendant, M. de Monteynard consent que le prix en soit porté à 22 sols (janvier 1772) ; - correspondance du marquis de Monteynard, du comte du Muy, du prince de Montbarrey et de l'intendant au sujet de la fourniture des fourrages aux troupes de cavalerie qui sont en Auvergne (1772 à 1778) ; états des prix des denrées ; - lettre du comte de Saint-Germain rappelant à l'intendant les prescriptions de l'ordonnance du Roi, du 31 mai 1776, défendant qu'à l'avenir il soit fait aucune fourniture de fourrage par les entrepreneurs qui en étaient chargés, et ordonnant que désormais les régiments eux-mêmes seront chargés, tant en garnison qu'en quartier d'hiver, de faire au meilleur marché les achats des avoines, foin et paille nécessaires (7 juin 1776) ; - lettres de M. de Saint-Germain au sujet de l'ordre à établir dans la comptabilité des fourrages (1776) ; - lettre de l'intendant au comte de Saint-Germain demandant l'autorisation pour les régiments qui sont en quartier dans sa généralité d'user de l'avoine de Bourbonnais parce que celle d'Auvergne, appelée "pied de mouche" a toujours été reconnue de mauvaise qualité (19 décembre 1776) ; - règlement concernant la composition de la ration de fourrage aux troupes à cheval (18 septembre 1777) (Paris, impr. royale, in-fol., 2 pages) ; - lettre du prince de Montbarrey annonçant que le Roi a fixé à 16 sols 8 deniers et 1/25 la ration les fourrages consommés par le régiment d'Orléans-dragons pendant l'hiver de 1777 à 1778 (28 juin 1778).

            Dates extrêmes : 1771-1778
            Importance matérielle : 58 pièces, papier (2 impr.).

          • 1 C 6029     1778-1780 .
            Présentation du contenu :

            Ordonnance du Roi concernant l'administration des fourrages pour les chevaux de cavalerie, des dragons et des hussards (9 mars 1778) (Paris, impr. royale, in-fol., 4 pages et un tableau) ; lettre d'envoi du prince de Montbarrey (4 avril 1778) ; il adresse en même temps à l'intendant la soumission des régisseurs auxquels le roi a confié ce service ; - soumission des régisseurs ; - inventaire du magasin de fourrages de Montferrand au 1er mai 1778 ; - lettres du prince de Montbarrey rappelant que seuls les officiers en pied réformés en 1776 ont droit de jouir d'une ration de fourrage pendant le temps où ils continueront de servir (1778) ; demandant qu'il soit fourni un magasin dans Clermont aux régisseurs des fourrages ; exposant les précautions à prendre pour faire les comptes exacts des fournitures de fourrage ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec le commissaire des guerres et avec les officiers municipaux de Clermont ; - état des prix des denrées à la fin de 1778 ; état des prix jusqu'au 1er mars 1779 ; - inventaires du magasin de fourrages de Clermont-Ferrand au 1er janvier et au 31 octobre 1779 ; - lettre du prince de Montbarrey annonçant que le Roi a jugé à propos de supprimer la régie des fourrages à partir du 1er novembre, et de mettre ce service en entreprise dans la généralité de Riom (25 septembre 1779) ; correspondance de l'intendant avec les entrepreneurs ; requête de ces derniers au sujet du magasin de Clermont (1780).

            Dates extrêmes : 1778-1780
            Importance matérielle : 45 pièces, papier (3 impr.).

          • 1 C 6030     1780-1786 .
            Présentation du contenu :

            Lettre du prince de Montbarrey annonçant que le Roi vient d'accepter les offres des régisseurs des fourrages, qui proposaient de convertir leur régie en entreprise (15 décembre 1780) ; l'intendant voudra bien en conséquence arrêter les états des fournitures faites par la régie pendant le temps qu'elle a duré, c'est-à-dire du 1er mai 1778 au 1er novembre 1779 ; marché passé avec les régisseurs ; - lettre du marquis de Ségur au sujet des plaintes qui lui ont été portées de la mauvaise qualité du fourrage fourni aux troupes (18 mars 1781) ; correspondance à ce sujet de l'intendant avec M. Teyras, commissaire des guerres ; procès-verbal de visite des fourrages au magasin de Montferrand ; - correspondance du marquis de Ségur, de l'intendant, du commissaire des guerres et des subdélégués au sujet de la fourniture des fourrages (1783 à 1785) ; états des prix de la ration ; - dimensions que devront avoir, d'après l'ordonnance concernant les étapes du 13 juillet 1727, les différentes mesures que MM. les intendants feront fabriquer, pour être placées dans les magasins à fourrages et employées à la distribution de l'avoine aux chevaux des troupes du Roi ; état arrêté par le ministre de la guerre (7 avril 1784) ; lettre d'envoi du maréchal de Ségur informant l'intendant des raisons qui ont fait adopter le nouveau modèle de mesures ; correspondance à ce sujet de l'intendant, des subdélégués et du commissaire des guerres ; - procès-verbaux de visite du magasin de fourrages ; - réclamations de divers particuliers au sujet des marchés qu'ils ont passés avec les entrepreneurs des fourrages ; ordonnances de l'intendant à ce sujet (1785-1786).

            Dates extrêmes : 1780-1786
            Importance matérielle : 127 pièces, papier.

          • 1 C 6031     1785-1787 .
            Présentation du contenu :

            Règlement général sur la fourniture des fourrages aux troupes à cheval (25 décembre 1785) (Paris, impr. royale, in-fol., 10 pages et un tableau) ; - correspondance du maréchal de Ségur, de l'intendant et des subdélégués au sujet de la fourniture en 1786 ; états des prix de la ration dans les différents lieux de la généralité ; - lettre du maréchal de Ségur adressant à l'intendant copie du marché passé avec les entrepreneurs qui, sous le nom de directeurs généraux des fourrages, seront chargés de cette fourniture pendant six années à partir du 1er janvier 1786 (8 mars 1786) ; copie du marché en question ; - procès-verbaux de visite des fourrages par le commissaire des guerres ; - requêtes de divers particuliers au sujet des marchés passés pour la fourniture des fourrages (1786-1787) ; - correspondance du maréchal de Ségur, de l'intendant et des subdélégués au sujet de la fourniture à faire en 1787 ; états de ce que pourront coûter les fourrages ladite année.

            Dates extrêmes : 1785-1787
            Importance matérielle : 73 pièces, papier (3 impr.).

          • 1 C 6032     1787-1788 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance du comte de Brienne, de l'intendant et de M. de Chanat, subdélégué, relative au prix des fourrages pendant l'hiver de 1787 à 1788 ; états des prix fournis par les subdélégués ; - correspondance des mêmes relative au nombre d'hommes et de chevaux qui pourront prendre leurs quartiers en Auvergne en 1788 ; état fourni par l'intendant affirmant qu'on ne peut placer en Auvergne qu'un seul régiment de cavalerie ; correspondance à ce sujet du comte de Montboissier avec l'intendant ; - correspondance de M. de Brienne et de l'intendant au sujet des changements que Sa Majesté vient de faire dans ses troupes auxquelles elle a l'intention de confier l'administration de leurs fourrages, la fabrication de leur pain et le soin de leurs malades ; - contestations au sujet des marchés de fourrages entre divers particuliers et les directeurs généraux de cette fourniture (1788).

            Dates extrêmes : 1787-1788
            Importance matérielle : 39 pièces, papier.

        • Comptabilité
          Dates extrêmes : 1679/1767

          • 1 C 6033     1679-1730 .
            Présentation du contenu :

            Ordonnance de M. de Marle, intendant de la généralité de Riom, enjoignant aux consuls d'Auriat de payer 12 livres à Jacques Alot, entrepreneur de la fourniture des fourrages pour les régiments de cavalerie de Lery et Montbas et pour celui des dragons de Bursard, qui ont été en quartier de rafraîchissement et en quartier d'hiver dans la généralité (1er mars 1679) ; - divers états relatifs à la fourniture des fourrages (1713-1718) ; - lettre de M. de Hauteterre, chargé de la fourniture aux dragons de Somery (1719) ; - pièces relatives à l'entreprise du sieur Mercier (1718-1720), à celle du sieur Farges (1718-1722), à celle des sieurs de La Chapelle et Baudoin (1719 et 1720).

            Dates extrêmes : 1679-1730
            Importance matérielle : 27 pièces, papier.

          • 1 C 6034     1722-1729 .
            Présentation du contenu :

            Etat général de ce qui est dû dans la généralité de Riom par le sieur Blatin, commis du sieur Perrin, entrepreneur général des fourrages, tant aux communautés qu'aux particuliers qui ont fait des avances pour la fourniture desdits fourrages (1721-1722) ; états partiels, mémoires et documents relatifs à cette fourniture ; - lettres de M. Brunet d'Evry, ancien intendant d'Auvergne, à son successeur, M. Bidé de La Grandville, au sujet du compte du sieur Blatin ; - correspondance à ce sujet de l'intendant avec MM. de Breteuil et de Sauroy, le contrôleur général et les subdélégués.

            Dates extrêmes : 1722-1729
            Importance matérielle : 51 pièces, papier.

          • 1 C 6035     1723-1767 .
            Présentation du contenu :

            Correspondance, états et mémoires divers relatifs à la fourniture des fourrages, entreprises Dubois du Miret, A. Le Roux, Charles Du Puys, Massias (1722-1738) ; - état du fourrage fourni aux chevaux de remonte de Royal-Nassau (1765) ; - état de la dépense faite pour les fourrages du régiment de Dauphin-dragons (1767).

            Dates extrêmes : 1723-1767
            Importance matérielle : 30 pièces, papier.